BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

25 oct. 2007 12h00 HE

Préoccupation du Bureau de la sécurité des transports du Canada sur les rails de remplacement dans son rapport final sur le déraillement survenu en 2005 dans le lac Wabamun

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 25 oct. 2007) - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie son rapport final (R05E0059) sur le déraillement d'un train de marchandises du Canadien National survenu au petit matin du 3 août 2005. Le BST a constaté que le train a déraillé lorsque le rail sur lequel il roulait s'est rompu en raison de défauts.

"Dans le domaine des sports, on croit fermement que la meilleure défense est tout d'abord une bonne attaque" a déclaré Wendy Tadros, présidente du BST. "Afin de bien s'attaquer à la prévention des ruptures de rail, on doit faire trois choses : s'assurer que les essais de rail sont plus précis, se débarrasser des rails dont la durée limite de fatigue a été atteinte et s'assurer que les rails de remplacement peuvent supporter la charge" a ajouté Mme Tadros.

Dans son rapport, le Bureau fait deux recommandations sur les essais et le remplacement des rails usés. Le Bureau se penche aussi sur la recommandation émise en 1993 et rappelle qu'une nouvelle évaluation des procédures et du matériel actuels devrait être faite en ce qui a trait aux essais de rail sur des voies principales.

Rappelons que le 3 août 2005 vers 5 h, heure avancée des Rocheuses, un train de marchandises du Canadien National roulait en direction ouest entre Edmonton (Alberta) et Vancouver (Colombie-Britannique) lorsque 43 wagons ont déraillé près de Wabamun (Alberta). Un wagon chargé d'huile servant au traitement de poteaux, un wagon chargé de toluène (UN 1294) et 25 wagons chargés de mazout C (mazout lourd) étaient au nombre des wagons déraillés. Environ 700 000 litres de mazout C et 88 000 litres d'huile servant au traitement de poteaux se sont déversés et ont causé des dommages matériels, environnementaux et biologiques considérables. On a dû évacuer une vingtaine de personnes du secteur immédiat. Personne n'a été blessé.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le présent communiqué, le document d'information et le rapport final R05E0059 sont disponibles sur le site du BST (www.bst.gc.ca).

Renseignements

  • Bureau de la sécurité des transports du Canada
    John Cottreau
    Conseiller principal, Relations avec les médias
    819-994-8053
    Cellulaire : 613-292-4146
    ou
    Bureau de la sécurité des transports du Canada
    Julie Leroux
    Spécialiste des relations avec les médias
    819-994-8067
    Cellulaire : 613-290-9875