ProSep Inc.
TSX : PRP

ProSep Inc.

12 nov. 2009 07h00 HE

ProSep dévoile ses résultats financiers du troisième trimestre de 2009

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 12 nov. 2009) - ProSep inc. (TSX:PRP), qui se consacre à fournir des solutions de traitement à l'industrie pétrolière et gazière, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre et les neuf mois terminés le 30 septembre 2009. Tous les montants indiqués sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

Principaux faits saillants du trimestre et événements postérieurs

- Renforcement de la situation financière et déblocage de liquidités supplémentaires grâce à la conversion d'une dette d'un capital de 8 M$ en actions, suivie d'un placement de droits de 5 M$ auprès des actionnaires.

- Annonce d'un contrat de 13 M$ en vue de fournir une unité de séparation du gaz à Ecopetrol.

- Annonce de trois contrats totalisant 1 M$ en vue de fournir des technologies exclusives à BP, Conoco Phillips et Maersk.

- Classée première au Canada (douzième en Amérique du Nord) au palmarès des sociétés technologiques affichant la croissance la plus rapide publié par Deloitte et récipiendaire des prestigieux prix Leadership et prix Technologie 15 sociétés vertes.

- Carnet de commandes de 22 M$ au 1er octobre 2009.

Faits saillants financiers

- Produits de 9,2 M$, soit une diminution de 27 % par rapport aux produits de 12,6 M$ dégagés durant la même période de 2008. En cumul annuel, les produits se sont chiffrés à 31,7 M$, soit un recul de 14 % comparativement aux produits de 36,8 M$ enregistrés durant la même période de 2008.

- Marge brute de 2,7 M$ (29 % des produits), contre 4,1 M$ (33 %) pour la même période de 2008. En cumul annuel, la marge brute s'est chiffrée à 9,6 M$ (30 %), comparativement à 10,4 M$ (28 %) pour la période correspondante de 2008.

- BAIIA négatif de 0,6 M$, contre un BAIIA positif de 1,3 M$ pour le même trimestre de 2008. En cumul annuel, le BAIIA négatif s'est établi à 0,3 M$, comparativement à 2,2 M$ en 2008.

- Perte nette de 3,4 M$ ou 0,03 $ par action (dont 2,1 M$ ou 0,02 $ par action provenant d'une charge non récurrente et sans effet sur les liquidités) pour le trimestre, comparativement à un bénéfice net de 1,8 M$ ou 0,03 $ par action pour la même période de 2008. Compte tenu de la charge de dépréciation de 6,5 M$ comptabilisée au deuxième trimestre de 2009, en cumul annuel, la perte nette s'est chiffrée à 12,6 M$ ou 0,14 $ par action, contre une perte nette de 1,7 M$ ou 0,03 $ par action pour la même période de 2008.

"Au cours du trimestre, nous avons réussi à étoffer notre carnet de commandes et mené à bien une réorganisation financière importante. ProSep affiche aujourd'hui un bilan en bien meilleure posture grâce à la réduction de sa dette et à l'augmentation des capitaux propres. Au cours du trimestre, nous avons également décroché un de nos plus importants contrats portant sur la livraison d'un système de traitement du gaz à un nouveau client sud-américain. Ces récentes réalisations, combinées à l'intensification de l'activité dans l'industrie pétrolière et gazière, me permettent d'envisager l'année 2010 avec un optimisme prudent, déclare Jacques L. Drouin, président et chef de la direction de ProSep inc. Comme prévu, le deuxième semestre de 2009 demeurera difficile; cependant, le rebond intervenu depuis les récents creux laisse entrevoir une reprise lente mais soutenue à l'aube de 2010. De plus, le deuxième semestre de l'an prochain nous réserve plusieurs débouchés intéressants dans le domaine du traitement du pétrole brut et de l'eau de production, ce qui suppose que le rythme de la reprise pourrait même s'accélérer.

"ProSep continuera de contrôler ses coûts d'exploitation. Même si nous ne prévoyons pas de réductions de coûts importantes, nous veillerons à mettre en oeuvre nos projets d'investissement dans la croissance organique au moment opportun afin de tirer parti de la reprise, poursuit M. Drouin. Nous étudions actuellement plusieurs projets prometteurs. Le processus d'homologation de plusieurs de nos nouvelles technologies exclusives se poursuit; en particulier, les systèmes TORR installés au Koweït ont obtenu des résultats préliminaires très encourageants, et nous soumissionnons la livraison de modules de traitement beaucoup plus grands. ProSep aborde l'année 2010 avec un bilan nettement plus solide et un portefeuille de projets extrêmement prometteurs", conclut Jacques L. Drouin.



Résultats financiers
Principaux points saillants financiers

-------------------------------------------------------------------------
en milliers de dollars Trimestres terminés Neuf mois terminés
les 30 septembre les 30 septembre
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
Produits 9 186 $ 12 548 $ 31 689 $ 36 806 $
-------------------------------------------------------------------------
Marge brute 2 662 $ 4 149 $ 9 596 $ 10 418 $
-------------------------------------------------------------------------
Marge brute en % des ventes 29 % 33 % 30 % 28 %
-------------------------------------------------------------------------
BAIIA(i) (633)$ 1 314 $ (307)$ 2 250 $
-------------------------------------------------------------------------
BAIIA en % des ventes (7 %) 10 % (1 %) 6 %
-------------------------------------------------------------------------
Perte nette ajustée excluant
la dépréciation de l'écart
d'acquisition (mesure non
conforme aux PCGR) (3 440)$ 1 848 $ (6 073)$ (1 652)$
-------------------------------------------------------------------------
Perte nette (3 440)$ 1 848 $ (12 573)$ (1 652)$
-------------------------------------------------------------------------
Perte de base et
diluée par action (0,03)$ 0,03 $ (0,14)$ (0,03)$
-------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéré
d'actions (de base
et dilué) 130 840 835 62 556 566 86 819 126 62 556 566
-------------------------------------------------------------------------
Aux : 30 septembre 2009 31 décembre 2008
-------------------------------------------------------------------------
Fonds de roulement 7 120 $ (6 256)$
-------------------------------------------------------------------------
Actifs totaux 52 039 $ 69 496 $
-------------------------------------------------------------------------
Passifs à long terme 16 592 $ 13 495 $
-------------------------------------------------------------------------
Capitaux propres 19 270 $ 19 531 $
-------------------------------------------------------------------------

(i) Le BAIIA est une mesure non conforme aux PCGR que la Société définit
comme le bénéfice ou la perte lié à l'exploitation, exclusion faite de
l'amortissement, des charges financières et des impôts sur les
bénéfices. Veuillez vous reporter à la rubrique intitulée Mesures
financières hors PCGR du rapport de gestion.


Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2009, ProSep a déclaré des produits de 9 186 352 $, en baisse de 27 % par rapport aux 12 547 837 $ de la période correspondante de l'exercice précédent. Les activités de la Société aux Etats-Unis ont affiché des ventes de 5 827 616 $ au troisième trimestre de 2009, comparativement à 10 960 215 $ pour la période correspondante de 2008, soit une diminution de 52 %. Les produits tirés des activités en Europe et au Moyen-Orient ont atteint 839 252 $ au troisième trimestre de 2009, soit 29 % de moins que les produits de 1 178 563 $ déclarés pour le troisième trimestre de 2008. La division asiatique de la Société continue d'obtenir des résultats encourageants, ses produits étant ressortis à 2 203 532 $ au troisième trimestre de 2009, en hausse de 456 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. En cumul annuel, les produits se sont établis à 31 689 103 $, en baisse de 14 % par rapport aux 36 805 714 $ déclarés pour la même période de 2008. L'unité d'exploitation américaine a dévoilé des ventes de 21 058 141 $, contre 31 721 605 $ pour la période correspondante de 2008, soit un recul de 34 %. Les produits tirés des activités en Europe et au Moyen-Orient ont atteint 3 091 789 $, soit 24 % de moins que les 4 067 705 $ déclarés pour la même période de 2008. En cumul annuel, les activités en Asie-Pacifique ont affiché une croissance impressionnante de leurs produits, lesquels se sont chiffrés à 7 230 887 $, contre 1 641 154 $ pour les neuf premiers mois de 2008, soit une hausse de 341 %. En cumul annuel, les produits de cette entité représentent environ 23 % des produits consolidés de la Société, comparativement à une contribution de moins de 5 % en 2008. Dans l'ensemble, la baisse des produits des unités d'exploitation américaine et européenne résulte de la réduction, partout dans le monde, des programmes de dépenses d'investissement des sociétés pétrolières et gazières, qui a entraîné le report de certains projets et intensifié la concurrence.

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2009, la marge brute s'est chiffrée à 2 662 404 $ ou 29 % des produits, comparativement à 4 148 720 $ ou 33 % des produits au troisième trimestre de 2008. En 2008, une provision pour garantie de 1 280 471 $ a été reprise, ce qui explique pourquoi la marge brute a été plus élevée l'an dernier. En cumul annuel, la marge brute a atteint 9 595 524 $ ou 30 % des produits, compte tenu des économies non récurrentes découlant de la mise en service de projets, de la baisse des coûts d'achèvement des contrats et de la composante main-d'oeuvre accrue dans la composition des contrats durant la période. A titre de comparaison, la marge enregistrée pour les neuf premiers mois de 2008 s'est établie à 10 418 085 $, soit 28 % des produits. Aux Etats-Unis, la marge brute en pourcentage des produits s'est améliorée tant sur trois mois que sur neuf mois. La marge est passée de 24 % au troisième trimestre de 2008 à 26 % au troisième trimestre de 2009. En cumul annuel, elle a atteint 28 % en 2009, contre 23 % l'an dernier. Ces améliorations sont principalement attribuables aux économies réalisées durant la mise en service des projets. En Europe et au Moyen-Orient, la marge brute s'est établie à 79 % au troisième trimestre de 2009, en baisse par rapport au pourcentage inhabituel de 123 % déclaré pour le trimestre correspondant de 2008, lequel s'explique par la reprise de provision. En excluant cette reprise, la marge rajustée du troisième trimestre de 2008 aurait été de 15 %. En cumul annuel, la marge brute de cette unité d'exploitation s'est fixée à 63 %, comparativement à 64 % (32 % en excluant la reprise de provision pour garantie). En Asie-Pacifique, la marge brute en pourcentage des produits a atteint 21 % au troisième trimestre de 2009, comparativement à 5 % pour le trimestre correspondant de 2008, et 23 % en cumul annuel, en hausse par rapport à 15 % pour la période correspondante de l'exercice précédent. Ces améliorations reflètent l'augmentation des ventes qui a permis à cette unité d'exploitation de réaliser des synergies.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) se chiffrait à (632 693) $ pour le trimestre terminé le 30 septembre 2009, comparativement à 1 313 784 $ pour la même période en 2008. En cumul annuel, le BAIIA s'est établi à (306 936) $ en 2009, comparativement à 2 249 620 $ en 2008. Cette différence s'explique par la diminution des ventes et la hausse des frais liés au développement des activités en Asie du Sud-Est et de la gamme de produits, ainsi que par la reprise de provision pour garantie de 1 280 471 $ en 2008.

Les frais de vente et de commercialisation se sont chiffrés à 539 185 $, ou 6 % des produits, pour le troisième trimestre de 2009, comparativement à 491 551 $, ou 4 % des produits, pour le troisième trimestre de 2008. Cette hausse, concentrée aux Etats-Unis, a principalement servi à faciliter l'introduction d'une nouvelle gamme de solutions classiques de traitement de l'eau de production, ainsi qu'à mobiliser davantage de ressources pour soutenir l'augmentation du nombre de soumissions. En cumul annuel, les frais de vente et de commercialisation se sont chiffrés à 1 644 836 $ (5 % des produits), comparativement à 1 481 606 $ (4 % des produits) pour l'exercice précédent.

Les frais généraux et administratifs ont été de 2 660 772 $ pour le troisième trimestre de 2009, contre 1 989 463 $ pour le troisième trimestre de 2008. En cumul annuel, les frais généraux et administratifs se sont élevés à 7 861 851 $, comparativement à 5 765 154 $ pour la période correspondante de 2008. La nouvelle usine de fabrication et d'assemblage de 55 000 pieds carrés (environ 5 100 mètres carrés), la hausse du taux de conversion du dollar US, la présence plus forte à Bahreïn et les ressources supplémentaires mobilisées pour soutenir l'intensification des activités en Asie expliquent cet écart.

Les frais de recherche et développement sont passés de 353 922 $ au troisième trimestre de 2008 à 95 140 $ au troisième trimestre de 2009. En cumul annuel, les frais de recherche et développement se sont chiffrés à 395 773 $, contre 921 705 $ en 2008. La diminution de ces frais est due au fait qu'une part croissante des ressources en recherche et développement est affectée à des projets réalisés en collaboration avec des partenaires du secteur.

La Société a enregistré une perte nette de 3 440 258 $ ou 0,03 $ par action pour le troisième trimestre de 2009, par rapport à une perte nette de 1 847 544 $ ou 0,03 $ par action pour le troisième trimestre de 2008. La diminution des ventes, la hausse des frais liés au soutien des nouvelles gammes de produits et à l'intensification des activités de certaines unités d'exploitation, de même qu'une perte de 2 076 964 $ sur un instrument financier résultant de la conversion de la dette, expliquent cet écart. L'augmentation relative de la perte est également due à la reprise de la provision pour garantie en 2008. En cumul annuel, la perte nette s'est chiffrée à 12 972 626 $ ou 0,14 $ par action, contre 1 652 392 $ ou 0,03 $ par action pour la même période de 2008. Cette hausse est essentiellement attribuable à la dépréciation de l'écart d'acquisition de 6 500 000 $ comptabilisée au deuxième trimestre de 2009, ainsi qu'à la perte de 2 076 964 $ inscrite au troisième trimestre à l'égard d'un instrument financier.

Le bénéfice (la perte) de base et dilué(e) par action a été calculé(e) d'après le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation pendant la période, soit 130 840 835 actions (62 556 566 actions en 2008). Au 30 septembre 2009, les liquidités de ProSep s'établissaient à 2 680 662 $, contre 7 615 119 $ au 31 décembre 2008.

Restructuration du bilan et placement de droits

Au cours du trimestre, ProSep a mené à bien son plan visant à restructurer son bilan et à se procurer des liquidités additionnelles. Le 16 juillet 2009, la Société a conclu la conversion de ses débentures en circulation, en vertu de laquelle une dette d'un capital de 7 845 620 $ a été convertie en actions ordinaires. Par suite de cette conversion, la Société a émis 60 350 923 actions ordinaires. Parallèlement à la modification et à la conversion des débentures, la Société a déposé le 17 juillet 2009 un prospectus simplifié définitif relatif à un placement de droits auprès de ses actionnaires, lequel a été conclu le 24 août 2009 et a rapporté un produit brut total de 5 M$. Par conséquent, la Société a émis 38 461 538 actions ordinaires, ce qui a porté à 163 255 912 le nombre de ses actions ordinaires émises et en circulation.

Démission d'un membre du conseil d'administration

M. Bruno Ducharme a démissionné pour des raisons personnelles du conseil d'administration de ProSep inc., où il siégeait depuis avril 2008. Le conseil d'administration a depuis mis en route son processus de recrutement.

Déclarations réglementaires

ProSep a déposé ses états financiers consolidés pour le trimestre et les neuf mois terminés le 30 septembre 2009, ainsi que le rapport de gestion connexe, auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières. Ces documents seront disponibles auprès de SEDAR sur le site www.sedar.com et sur le site Web de la Société à l'adresse www.prosepinc.com.

Informations concernant la conférence téléphonique et la conférence diffusée en direct sur le Web

ProSep tiendra une conférence téléphonique le jeudi 12 novembre à 8 h 30 (HE) afin de présenter ses résultats financiers du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2009. Pour accéder par téléphone à la conférence téléphonique, appelez le 1-416-981-9000 ou le 1-800-941-1366. Une diffusion en direct sur le Web, en version audio, de la conférence téléphonique sera disponible au www.prosepinc.com sous le calendrier des événements dans le centre des actualités et des investisseurs et sur le site www.marketwire.com. Pour écouter la conférence en différé, appelez le 1-416-626-4100 ou le 1-800-558-5253 et entrez le code de réservation 21442532. Pour garantir votre participation, veuillez vous connecter environ 15 minutes avant le début de la conférence.

A propos de ProSep inc.

Les activités de ProSep inc. consistent à fournir des solutions de traitement à l'industrie pétrolière et gazière. ProSep conçoit, met au point, fabrique et commercialise des technologies pour séparer les hydrocarbures, l'eau et le gaz issus de la production pétrolière et gazière. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.prosepinc.com.

Avertissement concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs concernant notamment les activités et la performance financière prévue de ProSep inc. Ces énoncés se fondent entre autres sur les hypothèses, attentes, estimations, objectifs, plans et intentions actuels de la Société concernant les produits et les charges, sur les contextes économique et sectoriel dans lesquels la Société exerce ses activités ou qui pourraient avoir une incidence sur celles-ci, sur la capacité de la Société à attirer de nouveaux clients et consommateurs, ainsi que sur ses frais d'exploitation, ses matières premières et ses approvisionnements en énergie, lesquels sont tributaires d'un certain nombre de risques et d'incertitudes. Les déclarations prospectives se caractérisent habituellement par l'emploi du conditionnel, de mots tels que "croire", "projeter", "s'attendre à", "avoir l'intention de", "prévoir", "estimer", "avoir pour objectif" ou "continuer", ainsi que par l'emploi de ces mots à la forme négative et de mots ou d'expressions semblables. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des conclusions, prévisions ou projections énoncées dans de telles informations prospectives. Les prévisions faites dans ces déclarations sont tributaires d'un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte qu'elles diffèrent sensiblement des résultats réels. Les facteurs susceptibles de provoquer de tels écarts comprennent notamment la capacité de la Société à mettre au point, fabriquer et commercialiser avec succès de l'équipement et des services à valeur ajoutée, la disponibilité des fonds et des ressources nécessaires à la poursuite de ses activités et de ses projets, les changements apportés aux lois et aux règlements, la concurrence, les avancées technologiques, des modifications apportées aux politiques gouvernementales et économiques, l'inflation et le contexte économique général des secteurs géographiques dans lesquels ProSep inc. exerce ses activités. Ces facteurs, ainsi que d'autres, requièrent un examen attentif; il serait donc inapproprié de se fier indûment aux énoncés prospectifs.

Renseignements