RONA INC.
TSX : RON

RONA INC.

11 août 2009 08h25 HE

RONA poursuit la réalisation de son programme PEP au deuxième trimestre et prépare la phase de relance de son plan 2008-2011

BOUCHERVILLE, QUEBEC--(Marketwire - 11 août 2009) - RONA inc. (TSX:RON)

FAITS SAILLANTS DU DEUXIEME TRIMESTRE

- Malgré une croissance des ventes à la clientèle commerciale et professionnelle en Ontario et une légère diminution des ventes aux consommateurs canadiens, baisse de 7,0 % des ventes consolidées majoritairement attribuable à la forte diminution des mises en chantier affectant nos magasins spécialisés en matériaux de construction.

- Augmentation de 20 points de base de la marge brute et de 41 points de base de la marge brute ajustée.

- Réduction de 61 millions $, ou 6,7 % des inventaires comparables.

- Emission de 11 630 000 actions par RONA le 2 juin dernier à un prix de 12,90 $ moyennant un produit brut de 150 millions de dollars. Exercice de l'option de surallocation le 30 juin dernier, soit après la fermeture du trimestre, portant le produit brut global du placement à 172,5 millions $, pour un total de 13 374 500 actions émises.

- Réduction de l'endettement net de 259,2 millions $ comparativement à 2008 et baisse de 36,1 % de la dépense d'intérêt sur la dette à long terme et les emprunts bancaires.

- Eléments inhabituels reliés à la fermeture de magasins, net d'un gain sur disposition d'actifs, totalisant 4,0 millions après impôts au deuxième trimestre 2008 et 5,7 millions au deuxième trimestre 2009.

- Bénéfice net, incluant les éléments inhabituels, de 60,8 millions $, soit 0,51 $ par action dilué, comparativement à 76,6 millions en 2008, ou 0,66 $ par action dilué en 2008. En excluant les éléments inhabituels, le bénéfice net a atteint 66,5 millions $ au deuxième trimestre 2009, soit 0,55 $ par action dilué, comparativement à 80,6 millions en 2008, ou 0,69 $ par action dilué. Le bénéfice net de 2008 a été ajusté pour tenir compte de l'adoption d'une nouvelle norme comptable (détails en page 3).

- Poursuite de l'expansion du réseau par l'acquisition de Bishop's Building Center dans les provinces de l'Atlantique, la reconstruction et l'agrandissement du Réno-Dépôt de Lasalle au Québec, le recrutement de quatre nouveaux marchands indépendants et plusieurs projets d'expansion et de rénovation réalisés par les marchands affiliés RONA. Un nouveau magasin TOTEM situé à Strathmore en Alberta a également ouvert ses portes la semaine dernière.

RONA inc. (TSX:RON), le plus important distributeur et détaillant canadien d'articles de quincaillerie, de rénovation et de jardinage, annonce qu'en dépit d'une augmentation des ventes à la clientèle commerciale et professionnelle en Ontario et d'une légère diminution des ventes aux consommateurs canadiens, ses ventes consolidées se sont établies à 1 369,9 millions de dollars pour le deuxième trimestre 2009, une diminution de 103,3 millions, ou 7,0 % sur les 1 473,3 millions enregistrés en 2008. Cette baisse provient d'une diminution de 6,2 % des ventes comparables laquelle est majoritairement attribuable à la forte diminution des mises en chantier comparativement au deuxième trimestre 2008. Les ventes comparables ont également été affectées par un effet négatif de 0,75 % puisque le deuxième trimestre 2009 comptait une journée d'activité de moins qu'en 2008 compte tenu d'un congé férié. Au cours du deuxième trimestre, les conditions météorologiques ont été une fois de plus défavorables à l'activité de rénovation-construction ainsi qu'à la vente de produits saisonniers et d'articles reliés à la climatisation.

Le lecteur du présent Communiqué doit porter attention à l'adoption d'une nouvelle norme comptable au cours du premier trimestre 2009, laquelle a eu pour effet de modifier les résultats divulgués en 2008. Pour une description sommaire des effets de cette nouvelle norme sur les résultats consolidés de RONA, consultez la section nouvelle norme à la page 3 du présent Communiqué et pour une description détaillée, consultez la note 2 aux états financiers consolidés de la Compagnie.

Le bénéfice d'exploitation, incluant les éléments inhabituels liés aux coûts de fermeture et au gain sur disposition d'actifs de 8,5 millions de dollars en 2008 et de 8,2 millions en 2009, a atteint 122,9 millions au deuxième trimestre 2009, comparativement à 150,3 millions en 2008. En excluant les éléments inhabituels, le bénéfice d'exploitation a atteint 131,1 millions de dollars au deuxième trimestre 2009, en baisse de 22,1 millions, soit 14,4 % sur celui de 2008. Quant à la marge d'exploitation, elle est passée de 10,40 % en 2008 à 9,57 % en 2009, soit une baisse de 83 points de base. Une fois de plus ce trimestre-ci les nombreuses améliorations d'efficacité enregistrées dans le cadre du programme PEP ont permis d'atténuer l'effet négatif relié principalement à la faiblesse des ventes. La baisse du bénéfice d'exploitation et de la marge d'exploitation est également attribuable à l'intensification des activités promotionnelles ainsi qu'au maintien d'un support continu aux divers services à valeur ajoutée offerts en magasin, notamment le programme de bonification des crédits d'impôts à la rénovation RONAvantage, le Guide projet et les services d'installation en dépit du contexte plus difficile.

Le bénéfice net, incluant les éléments inhabituels, a diminué de 20,7 % pour s'établir à 60,8 millions de dollars, soit 0,51 $ par action dilué, comparativement à 76,6 millions en 2008, ou 0,66 $ par action dilué. Les facteurs ayant affecté le bénéfice d'exploitation s'appliquent également à la variation du bénéfice net. Ces facteurs ont été partiellement compensés par une diminution importante des frais d'intérêts au cours du trimestre. En excluant les éléments inhabituels liés aux coûts de fermeture et au gain sur disposition d'actifs mentionnés ci-haut, le bénéfice net a atteint 66,5 millions de dollars au deuxième trimestre 2009, soit 0,55 $ par action dilué, comparativement à 80,6 millions en 2008, ou 0,69 $ par action dilué. Il s'agit d'une baisse de 14,2 millions de dollars soit 17,6 %.

"Tel qu'anticipé, les résultats du deuxième trimestre reflètent une légère amélioration des conditions de marché comparativement au trimestre précédent. Cependant, les ventes comparables de même que le bénéfice net du trimestre ont été affectées par la forte baisse des mises en chantier comparativement à 2008, particulièrement dans l'ouest du pays, par des conditions météorologiques plutôt défavorables à l'activité de rénovation-construction et la vente d'articles saisonniers, ainsi que par l'intensification des activités promotionnelles. Dans ce contexte, nous avons poursuivi l'exécution du programme PEP (productivité, efficacité, profitabilité) avec succès, notamment par l'amélioration de notre marge brute, la réduction des inventaires comparables, l'augmentation de productivité de nos centres de distribution et la croissance de nos ventes de services d'installation. Nous avons également considérablement amélioré notre bilan et notre flexibilité financière au cours du trimestre par la conclusion d'une émission d'actions totalisant 172,5 millions de dollars, ce qui nous a d'ailleurs permis avec la gestion rigoureuse de notre bilan et de nos investissements, de réduire de façon significative notre niveau d'endettement et nos frais financiers", a déclaré Robert Dutton, président et chef de la direction de RONA.

"Bien que les plus récentes statistiques publiées par la SCHL de même que les prévisions de la Banque du Canada semblent indiquer un changement de tendance dans les conditions économiques du pays, nous demeurons prudents dans nos anticipations puisqu'à présent rien n'indique que la situation s'améliore de façon significative dans notre industrie. Malgré une récente amélioration, le niveau de confiance des consommateurs demeure relativement bas et le taux de chômage très élevé, incitant ainsi les consommateurs à la prudence, à la recherche d'aubaines et à la réalisation de travaux de rénovation de moindre envergure. Au cours des prochains mois nous devrions toutefois bénéficier de notre programme RONAvantage, le seul programme continu de bonification des crédits d'impôts à la rénovation dans notre industrie", a ajouté M. Dutton.

"Compte tenu des importants gains d'efficacité réalisés à ce jour dans le programme PEP, ainsi que de la flexibilité financière accrue dont nous disposons, nous sommes en excellente position pour débuter la phase 2 du plan stratégique 2008-2011 tel que prévu au début de 2010. Tout en continuant d'exécuter avec succès la première phase de notre plan, soit le programme PEP, nous finalisons présentement la planification de la deuxième phase, laquelle sera axée sur la réaccélération des activités de développement de RONA afin de pleinement tirer avantage des quatre vecteurs de croissance qui ont fait notre succès depuis de nombreuses années. De nouveaux concepts de magasin sont à l'étude depuis un certain temps afin d'être déployés dans cette phase de relance. D'ailleurs, l'un de ces concepts est déjà prêt à être déployé et consiste en un magasin spécialisé, unique dans notre industrie. En plus d'offrir une sélection soigneusement choisie de produits de décoration et une approche innovatrice dans la sélection de peinture, ce nouveau concept offrira un service de consultation et de support technique hors pair adapté autant aux besoins de la clientèle des professionnels de la peinture et de la décoration, qu'aux consommateurs canadiens. Le concept sera d'abord implanté dans trois emplacements différents de la grande région de Montréal et ce, dès cet automne", a conclu M. Dutton.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS DU DEUXIEME TRIMESTRE 2009

Nouvelle norme comptable

Au début de l'exercice 2009, la Compagnie a adopté rétroactivement le chapitre 3064 du Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA), Ecarts d'acquisition et actifs incorporels, remplaçant le chapitre 3062 du même nom. Ce chapitre établit les normes de comptabilisation, d'évaluation, de présentation et d'information applicables aux écarts d'acquisition et aux actifs incorporels, y compris les actifs incorporels développés à l'interne. Les frais de préouverture de magasins et de centres de distribution (auparavant inclus dans les autres éléments d'actifs), les frais de publicité dont ceux relatifs aux ouvertures de magasin ainsi que les frais engagés dans le cadre de la commandite olympique et paralympique (auparavant inclus dans les frais payés d'avance), ne répondent plus aux exigences du nouveau chapitre. Les soldes de ces actifs au 31 décembre 2007, soit au début du premier trimestre 2008, ont été retraités et présentés dans les bénéfices non répartis et les résultats de 2008 ont également été retraités afin de les rendre comparables à ceux de 2009.

En résumé, le bénéfice d'exploitation du deuxième trimestre 2008 a été diminué de 7,0 millions de dollars, l'amortissement et dépréciation de 1,9 million et le bénéfice net de 3,5 millions, soit une diminution de 0,03 $ par action. Pour la première moitié de l'exercice 2008, le bénéfice d'exploitation a été diminué de 13,8 millions de dollars, l'amortissement et dépréciation de 3,9 millions et le bénéfice net de 6,9 millions, soit une diminution de 0,06 $ par action.

Les frais payés d'avance ont également été réduits de 32,0 millions de dollars, les autres éléments d'actifs de 5,8 millions et les bénéfices non répartis de 20,5 millions. L'impact détaillé de l'application des recommandations du nouveau chapitre sur les états financiers consolidés au cours de sa première période d'application est décrit à la note 2 aux états financiers consolidés.

Eléments de conjoncture

Au deuxième trimestre 2009, le comportement des consommateurs canadiens a continué d'être affecté par trois principaux éléments : le ralentissement important de l'économie canadienne, laquelle s'était contractée de 5,3 % au cours du premier trimestre et devrait se contracter d'environ 3,4 % au deuxième trimestre selon le plus récent rapport sur la politique monétaire publié par la Banque du Canada, la hausse significative du taux de chômage et le ralentissement dans le secteur immobilier. Ces trois éléments ont continué d'affecter significativement le niveau de confiance des consommateurs au cours du deuxième trimestre, lequel se situe toujours à un niveau inférieur à l'an passé, malgré une légère amélioration depuis quelques mois.

Au cours du premier semestre 2009, les mises en chantier de maisons individuelles ont connu une décroissance de 40,4 % en milieu urbain au Canada selon les estimations de la SCHL. La décroissance a été particulièrement forte dans l'ouest du pays et en Ontario. En ce qui concerne les ventes de logements existants, la tendance est également à la baisse avec une diminution de 10,5 % des unités vendues dans les principaux centres urbains du Canada pour le premier semestre de 2009 comparativement à 2008. Le prix moyen a pour sa part diminué de 2,5 % pour la même période. En juin, la décroissance des mises en chantier comparativement à 2008 a cependant été moindre que par les mois précédents alors que la revente de maisons ainsi que le prix moyen étaient à la hausse, indiquant ainsi l'interruption d'une série de baisses significatives du niveau d'activité dans le marché canadien de l'habitation.

Le pire semble par ailleurs derrière nous selon le Rapport sur la politique monétaire publié le 23 juillet dernier par la Banque du Canada. En effet, la Banque prévoit une croissance du PIB canadien dès le troisième trimestre 2009. La Banque a également maintenu son taux directeur à 0,25 %. Le très bas niveau des taux hypothécaires en vigueur ainsi que la popularité des crédits d'impôts à la rénovation au fédéral et au provincial devraient également stimuler l'activité de rénovation au pays au cours des prochains trimestres. Rappelons également que les tendances sont toujours favorables à la rénovation au Canada alors que plus de 65 % des logements qui ont plus de 25 ans nécessitent des travaux de maintenance et de réparation. De plus, les baby-boomers représentent environ 30 % de la population et investissent d'importantes sommes, soit dans leur maison ou leur résidence secondaire et il y a toujours un fort engouement pour les activités de décoration et de jardinage. Enfin, de plus en plus, les nouvelles générations de Canadiens recherchent des solutions clés en main pour leurs projets de rénovation et un service hors-pair dans un magasin convivial à proximité de leur domicile.

C'est donc en tenant compte de ces différentes tendances que RONA développe ses nouveaux formats et concepts de magasins, sélectionne ses produits et catégories de produits et élabore des services innovateurs afin d'être prêt à rapidement bénéficier de la reprise lorsqu'elle viendra.

Réalisations du programme PEP

1. Améliorer la profitabilité de notre réseau de magasins corporatifs :

- Amélioration de la marge brute consolidée de 20 points de base. En tenant compte de l'amélioration des conditions d'achat auprès des fournisseurs pour supporter la croissance du réseau, la marge brute ajustée s'est améliorée de 41 points de base. Ces augmentations proviennent d'une diminution des pertes en magasin ("shrink") et de l'amélioration continue des conditions d'achat auprès de nos fournisseurs.

- Le magasin à grande surface Réno-Dépôt situé à Lasalle au Québec a été entièrement reconstruit et agrandi suite à la démolition de l'ancien magasin de la bannière, qui était situé au même endroit. Le nouveau magasin compte maintenant 130 000 pieds carrés de superficie.

- La poursuite des plans de redressement des magasins les moins rentables du réseau ont produits de très bons résultats puisque ces magasins ont affichés une meilleure progression de ventes et du bénéfice d'exploitation que l'ensemble du réseau au cours du trimestre.

- Des études approfondies de nouvelles catégories de produits ont été effectuées au cours du trimestre et seront considérées dans les futures sélections de produits, notamment au niveau des produits de sécurité, des petits électroménagers, des vêtements de travail et de jardinage ainsi que de l'automobile.

- De nouveaux concepts de magasin sont présentement à l'étude afin d'être déployés dans la phase 2, soit la phase de relance du plan stratégique 2008-2011 de RONA. L'un de ces concepts est déjà prêt à être déployé et consiste en un magasin spécialisé, unique dans notre industrie. En plus de d'offrir une sélection soigneusement choisie de produits de décoration et une approche innovatrice dans la sélection de peinture, ce nouveau concept offrira un service de consultation et de support technique hors pair adapté autant aux besoins de la clientèle des professionnels de la peinture et de la décoration, qu'aux consommateurs canadiens. Le concept sera d'abord implanté dans trois emplacements différents de la grande région de Montréal et ce, dès l'automne.

2. Optimiser la chaîne d'approvisionnement :

- Réduction des inventaires des magasins comparables et des centres de distribution de 61 millions de dollars pour le deuxième trimestre 2009 (excluant les acquisitions et les nouveaux magasins) par rapport au deuxième trimestre 2008, résultant en une diminution des frais d'exploitation et des frais financiers. En incluant les acquisitions et les nouveaux magasins, les inventaires ont diminué de 52 millions de dollars.

- Réduction des coûts de transport et amélioration continue de la gestion de la demande résultant en une diminution des coûts de logistique de près d'un million de dollars au cours du deuxième trimestre 2009.

- Introduction de plusieurs nouveaux produits d'importation, notamment la nouvelle gamme de produits sous la marque contrôlée Haussmann.

3. Accélérer le recrutement de marchands indépendants :

- Au cours du deuxième trimestre terminé le 28 juin 2009, RONA a recruté quatre nouveaux marchands indépendants; trois dans l'Ouest canadien et un au Québec. Ces marchands représentent des ventes au détail annuelles estimées à plus de 5 millions de dollars. Depuis la fin du deuxième trimestre, un marchand additionnel a été recruté dans l'Ouest canadien. Au total depuis le début de l'exercice, 11 marchands ont été recrutés représentant des ventes au détail annuelles estimées à plus de 30 millions de dollars.

- Les marchands RONA ont été très actifs depuis le début de l'exercice, réalisant 20 projets d'expansion et de rénovation représentant des investissements de près de 30 millions de dollars au total. Au deuxième trimestre, un marchand RONA recruté l'an dernier a d'ailleurs ouvert un nouveau magasin de proximité de 52 000 pieds carrés à Grande Prairie en Alberta alors qu'un autre marchand situé en Colombie-Britannique a ouvert un magasin de 25,000 pieds carrés. Enfin, un marchand RONA situé en Ontario a consolidé ses deux points de vente avec le magasin grande surface RONA de Windsor et un marchand RONA situé en Colombie-Britannique a fait l'acquisition d'un marchand Home Hardware avoisinant.

- Plusieurs dossiers sont à l'étude dans les différentes régions du pays et représentent un bon potentiel pour les trimestres à venir. Des efforts importants et innovateurs seront d'ailleurs déployés à l'automne afin de faire valoir aux marchands potentiels les multiples avantages à joindre RONA.

4. Améliorer les ventes et fidéliser la clientèle du réseau RONA :

- Croissance de plus de 10 % des ventes commerciales et professionnelles pour les magasins à grande surface en Ontario, provenant d'une étroite collaboration avec l'équipe spécialisée des ventes de la Division du marché commercial et professionnel.

- Croissance des ventes comparables du spécialiste en plomberie Noble Trade dans un contexte où les ventes sont en décroissance dans ce marché.

- Croissance de plus de 15 % des ventes d'installation.

- Forte croissance du nombre d'application au programme de bonification des crédits d'impôts à la rénovation RONAvantage prévoyant une remise sous forme de cartes-cadeaux pouvant atteindre un maximum de 1 000 $. Près de 10 000 inscriptions ont été reçues à ce jour à travers le réseau RONA. Le programme RONAvantage est le seul programme continu de bonification des crédits d'impôts à la rénovation dans notre industrie, lequel est d'ailleurs de plus en plus supporter par les divers paliers de gouvernement.

- Lancement de nouveaux produits de marques contrôlées d'outils de première qualité, HAUSSMANN et HAUSSMANN XPERT, désormais offerts dans tous les magasins du réseau RONA, y compris Réno- Dépôt au Québec. Les outils et accessoires HAUSSMANN et HAUSSMANN XPERT sont exclusifs à RONA, et font appel aux toutes dernières technologies en matière d'outillage professionnel.

- Introduction de 40 nouveaux produits RONA ECO. Sélectionnés en partenariat avec la Chaire internationale en analyse du cycle de vie, ces nouveaux produits comprennent notamment une tondeuse à gazon manuelle, des lames d'outils reconditionnées, des moulures, un fertilisant à base d'algues et un récupérateur d'eau de pluie.

- Hausse du taux de pénétration des ventes de produits de la marque privée RONA et des marques contrôlées à plus de 18 % au cours du deuxième trimestre malgré une légère diminution des ventes.

- RONA s'est classée au 12e rang des 100 entreprises du sondage annuel Marketing / Léger portant sur la réputation des entreprises canadiennes, alors qu'elle était 15e en 2008. Les résultats du sondage ont été publiés dans la dernière édition du magazine Marketing, et RONA s'y classe en tête des autres entreprises du secteur de la rénovation. RONA s'est également classé au 18e rang des 50 meilleures entreprises canadiennes du classement annuel des entreprises citoyennes établi par Corporate Knights. A sa première apparition dans le classement, RONA a obtenu la deuxième plus haute note dans le secteur de la vente au détail et la plus haute dans le secteur de la vente au détail de produits de rénovation.

Ventes consolidées

Les ventes consolidées pour le deuxième trimestre 2009 se sont établies à 1 369,9 millions de dollars, une diminution de 103,3 millions, ou 7,0 % sur les 1 473,3 millions enregistrés en 2008. Cette diminution provient principalement d'une baisse de 6,2 % des ventes comparables, attribuable en grande partie à la forte baisse des mises en chantier, particulièrement dans l'ouest du pays, laquelle a grandement affecté les ventes de nos magasins spécialisés en matériaux de construction. Les ventes comparables ont également été affectées par un effet négatif de 0,75% puisque le deuxième trimestre 2009 comptait une journée d'exploitation de moins qu'en 2008 compte tenu d'un congé férié. Au cours du deuxième trimestre, les conditions météorologiques ont été une fois de plus défavorables à l'activité de la construction/rénovation ainsi qu'à la vente de produits saisonniers et d'articles reliés à la climatisation.

Le magasin à grande surface Réno-Dépôt situé à Lasalle au Québec a été entièrement reconstruit et agrandi suite à la démolition de l'ancien magasin de la bannière, qui était situé au même endroit au début du trimestre. Le nouveau magasin qui compte maintenant 130 000 pieds carrés de superficie a ouvert ses portes au début du trimestre. Au début du trimestre RONA a également poursuivi son développement dans les provinces Atlantique par l'acquisition de Bishop's Building Center. Cette acquisition a été intégrée au réseau existant de 8 magasins de la bannière Chester Dawe située dans la province de Terre-Neuve. En comptant cette acquisition, RONA et ses marchands affiliés exploitent maintenant 26 magasins de multiples formats dans les provinces de l'Atlantique.

Marge brute

Pour le deuxième trimestre 2009, la marge brute s'est améliorée de 20 points de base, passant de 27,00 % à 27,20 %. En tenant compte de l'amélioration des conditions d'achat auprès des fournisseurs pour supporter la croissance du réseau, la marge brute ajustée s'est améliorée de 41 points de base, passant de 29,40 % à 29,81 %. Ces augmentations proviennent d'une diminution des pertes en magasin ("shrink"), d'une meilleure gestion de catégories de produits et de l'amélioration continue des conditions d'achat auprès de nos fournisseurs.

Coûts de fermeture de magasins et gains sur disposition d'actifs (éléments inhabituels)

Dans le cadre d'un vaste programme d'amélioration de l'efficacité et de l'optimisation du réseau de magasins RONA existants, la Compagnie a pris la décision au cours du deuxième trimestre 2008, de fermer quatre magasins moins performants et de transférer le volume d'affaires de ces magasins vers d'autres magasins RONA corporatifs et affiliés avoisinants. Deux de ces magasins sont des magasins de grande surface, l'un situé à Richmond en Colombie-Britannique et l'autre à Scarborough en Ontario. Les deux autres magasins sont de plus petits magasins traditionnels exploités sous la bannière Cashway en Ontario.

Au cours du deuxième trimestre 2008, la Compagnie a comptabilisé des coûts de fermeture de 6,9 millions de dollars dont 4,2 millions ont affecté le bénéfice d'exploitation. Au cours du deuxième trimestre 2009, des coûts de 8,2 millions ont été comptabilisés liés principalement à la fermeture définitive du magasin de Scarborough lequel est demeuré en exploitation jusqu'en avril dernier. Mentionnons que la fermeture définitive du magasin de Richmond a été effectuée au cours du troisième trimestre 2008. Rappelons également, qu'au cours du deuxième trimestre 2008, la Compagnie a vendu des actifs non stratégiques et a réalisé un gain avant impôts de 1,4 million de dollars.

Bénéfice d'exploitation consolidé

Le bénéfice d'exploitation, incluant les éléments inhabituels liés aux coûts de fermeture et au gain sur disposition d'actifs mentionnés ci-haut, a atteint 122,9 millions de dollars au deuxième trimestre 2009, en baisse de 27,4 millions, soit 18,3 % sur celui de 150,3 millions enregistré en 2008. Quant à la marge d'exploitation, elle est passée de 10,20 % en 2008 à 8,97 % en 2009, soit une baisse de 123 points de base, attribuable à la pression sur les ventes comparables et aux coûts de fermeture de magasins.

En excluant les éléments inhabituels, le bénéfice d'exploitation a atteint 131,1 millions de dollars au deuxième trimestre 2009, en baisse de 22,1 millions, soit 14,4 % sur celui de 2008. Quant à la marge d'exploitation, elle est passée de 10,40 % en 2008 à 9,57 % en 2009, soit une baisse de 83 points de base.

Cette baisse du bénéfice d'exploitation ainsi que de la marge d'exploitation est largement attribuable à la faiblesse des ventes comparables, à l'intensification des activités promotionnelles ainsi qu'au maintien d'un support continue aux divers services à valeur ajoutée offerts en magasins, notamment le programme de bonification des crédits d'impôts à la rénovation RONAvantage, le projet Guide et les services d'installation.

Par ailleurs, les nombreuses améliorations d'efficacité enregistrées dans le cadre de la Phase 1 du plan stratégique 2008-2011, soit le programme PEP, ont permis d'atténuer l'effet négatif relié à la faiblesse des ventes. Au cours du deuxième trimestre, le programme PEP a permis, entre autres, d'améliorer la marge brute de 20 points de base et la marge brute ajustée de 41 points de base, de réduire le niveau des inventaires comparables de 61 millions de dollars, de réduire les coûts de transport et les frais de logistique de près d'un million de dollars et d'optimiser le réseau de magasins existants.

Intérêts, amortissements et dépréciation

La dépense d'intérêt sur la dette à long terme et les emprunts bancaires pour le deuxième trimestre 2009 a diminué de 3,2 millions de dollars, soit 36,1 % pour s'établir à 5,7 millions de dollars, comparativement à 9,0 millions en 2008. Cette baisse est attribuable à une gestion très disciplinée du bilan et des investissements en immobilisations, résultant en une baisse du niveau d'endettement. La diminution est également attribuable à la baisse des taux d'intérêts au cours de la dernière année ainsi qu'au produit de l'émission d'actions complétée le 2 juin 2009 laquelle a été utilisée pour réduire le niveau d'endettement de la Compagnie en fin de trimestre.

L'amortissement pour le deuxième trimestre 2009 s'est élevé à 26,6 millions de dollars comparativement à 27,2 millions en 2008, soit une diminution de 0,6 million, ou 2,2 % sur 2008. Un montant de 2,7 millions a cependant été comptabilisé au cours du deuxième trimestre 2008 lié à la fermeture de magasins sous performants. En excluant ce montant, l'amortissement et la dépréciation s'est élevé à 24,5 millions de dollars au deuxième trimestre 2008. L'amortissement du deuxième trimestre 2009 est donc de 2,1 millions de dollars, soit 8,6 % supérieur à celui de 2008. Cette hausse découle de la mise en service de nouveaux magasins corporatifs, du programme de rénovation des magasins corporatifs existants et de l'amélioration continue de nos systèmes d'information.

Bénéfice net

Le bénéfice net, incluant les éléments inhabituels, a diminué de 20,7 % pour s'établir à 60,8 millions de dollars, soit 0,51 $ par action dilué, comparativement à 76,6 millions en 2008, ou 0,66 $ par action dilué. Les facteurs ayant affecté le bénéfice d'exploitation s'appliquent également à la variation du bénéfice net. Ces facteurs ont été partiellement compensés par une diminution importante des frais d'intérêts au cours du trimestre.

En excluant les éléments inhabituels liés aux coûts de fermeture et au gain sur disposition d'actifs mentionnés ci-haut, le bénéfice net a atteint 66,5 millions de dollars au deuxième trimestre 2009, soit 0,55 $ par action dilué, comparativement à 80,6 millions en 2008, ou 0,69 $ par action dilué. Il s'agit d'une baisse de 14,2 millions de dollars soit 17,6 %.

ANALYSE DES RESULTATS CONSOLIDES DU PREMIER SEMESTRE DE 2009

Ventes consolidées

Les ventes consolidées du premier semestre 2009 se sont établies à 2 215,9 millions de dollars, soit 168,9 millions, ou 7,1 % de moins que les 2 384,8 millions enregistrés en 2008. La diminution est attribuable à la baisse des ventes comparable, laquelle a été plus prononcée en début d'exercice. Cette baisse s'explique par le faible niveau de confiance des consommateurs canadiens, par la diminution importante des mises en chantier de maisons individuelles depuis le début de l'exercice, particulièrement dans l'ouest du pays ainsi que par les conditions météorologiques particulièrement défavorable à l'activité de construction et de rénovation depuis le début de l'exercice.

Marge brute

Au cours du premier semestre 2009, la marge brute de la Compagnie s'est améliorée de 23 points de base, passant de 27,37 % en 2008 à 27,60 % en 2009. En tenant compte de l'amélioration des conditions d'achat auprès des fournisseurs pour supporter la croissance du réseau, la marge brute ajustée s'est améliorée de 53 points de base, passant de 30,00 % à 30,53 %. Cette croissance provient d'une réduction des pertes en magasin ("shrink"), de l'amélioration des conditions d'achat auprès de nos fournisseurs et d'une meilleure gestion des catégories de produits.

Bénéfice d'exploitation consolidé

Le bénéfice d'exploitation, incluant les éléments inhabituels, a atteint 148,4 millions de dollars au premier semestre 2009, en baisse de 28,6 millions, soit 16,1 % sur les 176,9 millions enregistrés en 2008. Quant à la marge d'exploitation, elle est passée de 7,42 % en 2008 à 6,70 % en 2009, soit une baisse de 72 points de base, attribuable aux coûts de fermeture de magasins et à la pression sur les ventes comparables.

En excluant les éléments inhabituels liés aux coûts de fermeture de magasins enregistrés au deuxième trimestre 2009 et au trimestre correspondant en 2008, le bénéfice d'exploitation a atteint 156,6 millions de dollars au premier semestre 2009, en baisse de 23,2 millions, soit 12,9 % sur celui de 2008. Quant à la marge d'exploitation, elle est passée de 7,54 % en 2008 à 7,07 % en 2009, soit une baisse de 47 points de base.

Cette baisse s'explique principalement par la pression actuelle sur les ventes dans l'industrie de la construction/rénovation attribuable à l'importante diminution des mises en chantier depuis le début de l'exercice et à la baisse du niveau de confiance des consommateurs. Tel que mentionné dans l'analyse des résultats du deuxième trimestre, les nombreuses améliorations d'efficacité enregistrées dans le cadre de la Phase 1 du plan stratégique 2008-2011, soit le programme PEP, ont cependant permis d'atténuer l'effet négatif relié à ces facteurs. Au cours du premier semestre, le programme PEP a permis, entre autres, d'améliorer la marge brute, de réduire le niveau des inventaires excluant les acquisitions et les nouveaux magasins et d'optimiser le réseau de magasins existants et des centres de distribution.

Intérêts, amortissements et dépréciation

La dépense d'intérêt sur la dette à long terme et les emprunts bancaires pour le premier semestre 2009 a diminué de 5,3 millions de dollars, soit 31,3 % pour s'établir à 11,6 millions de dollars, comparativement à 16,9 millions en 2008. Cette baisse est attribuable à une gestion très disciplinée du bilan et des investissements en immobilisations, résultant en une baisse du niveau d'endettement. La diminution est également attribuable à la baisse des taux d'intérêts au cours de la dernière année ainsi qu'à l'émission d'actions le 2 juin 2009 ayant permit de réduire le niveau d'endettement de la Compagnie en fin de trimestre.

L'amortissement et la dépréciation du premier semestre 2009 s'est élevé à 51,5 millions de dollars comparativement à 50,5 millions en 2008, soit une augmentation d'un million sur 2008. Tel que mentionné précédemment, un montant de 2,7 millions a été comptabilisé au cours du deuxième trimestre 2008 lié à la fermeture de magasins sous performants. En excluant ce montant, l'amortissement et la dépréciation s'est élevé à 47,8 millions de dollars au premier semestre 2008, une augmentation de 3,7 millions, soit 7,7 % sur 2008. Cette hausse découle de la mise en service de nouveaux magasins corporatifs, du programme de rénovation des magasins corporatifs existants et de l'amélioration continue de nos systèmes d'information.

Bénéfice net

Le bénéfice net, incluant les éléments inhabituels du premier semestre 2009 a diminué de 21,5 % pour s'établir à 58,3 millions de dollars, soit 0,49 $ par action dilué, comparativement à 74,2 millions en 2008, ou 0,64 $ par action dilué. Les facteurs ayant affecté le bénéfice d'exploitation s'appliquent également à la variation du bénéfice net. A ces facteurs s'ajoutent l'augmentation des frais fixes liés à la croissance du réseau, notamment l'amortissement relié aux récentes ouvertures de magasins, aux rénovations majeures ainsi qu'à l'amélioration continue de nos systèmes d'information.

En excluant les éléments inhabituels liés aux coûts de fermeture de magasins, le bénéfice net a atteint 64,0 millions de dollars au premier semestre 2009, soit 0,54 $ par action dilué, comparativement à 78,2 millions en 2008, ou 0,67 $ par action dilué. Il s'agit d'une baisse de 14,2 millions soit 18,2 % reflétant la pression sur les ventes particulièrement dans le segment de la construction résidentielle, laquelle n'a pu être complètement compensée par les mesures d'amélioration de l'efficacité mise en place depuis le début de l'exercice.

TRESORERIE ET SITUATION FINANCIERE

L'exploitation a généré des fonds de 86,6 millions de dollars au deuxième trimestre 2009, comparativement à 105,0 millions au trimestre correspondant en 2008. Nette de la variation d'éléments du fonds de roulement, l'exploitation a généré des fonds de 184,6 millions de dollars, contre 278,6 millions en 2008. Pour le premier semestre 2009, l'exploitation a généré des fonds de 113,5 millions comparativement à 126,5 millions en 2008. Nette de la variation d'éléments de fonds de roulement, l'exploitation a généré des fonds de 116,5 millions, contre 151,6 millions en 2008.

Au cours du deuxième trimestre 2009, nous avons investi 50,0 millions de dollars en immobilisations, comparativement à 47,8 millions en 2008. Ces investissements ont été consacrés à l'expansion de notre réseau de détail, à savoir la construction de nouveaux magasins ainsi que la réfection, la rénovation et la mise à niveau de magasins existants en fonction des nouveaux concepts, notamment des magasins exploités sous la bannière Réno-Dépôt. Nous avons également consenti une partie des investissements à l'amélioration continue des systèmes d'information afin d'accroître notre efficacité opérationnelle. Une entreprise a été acquise au début du trimestre pour un montant de 3,2 millions. Tout au long du trimestre, la Compagnie a appliqué une gestion financière disciplinée et un suivi rigoureux des investissements en immobilisations. Des actifs non stratégiques ont également été vendus au cours du trimestre résultant en une entrée de fonds de 2,0 millions de dollars.

Après six mois d'activité, RONA a investi 91,0 millions de dollars en immobilisations, soit seulement 1 million de plus que les 90,0 millions investis en 2008. La direction de RONA prévoit investir environ 160 millions de dollars pour l'exercice 2009, soit 36 millions ou 18,4 % de moins qu'en 2008 compte tenu des conditions de marché.

Le 30 juin 2009, la Compagnie a émis 1 744 500 actions ordinaires additionnelles au prix de 12,90 $ l'action, à la suite de l'exercice intégral de l'option de surallocation relativement au placement d'actions sous forme d'achat ferme, annoncé le 12 mai 2009. Aux termes du placement initial, un nombre total de 11 630 000 actions ont été émises moyennant un produit brut de 150,0 millions de dollars, le 2 juin 2009. En tenant compte de l'exercice de l'option de surallocation, le produit brut global revenant à la compagnie totalise donc 172,5 millions pour 13 374 500 actions.

Avec les fonds de l'émission d'actions, les importants fonds générés par l'exploitation et la gestion disciplinée du fonds de roulement au cours du trimestre, les emprunts bancaires et crédit rotatif ont été réduits de 149,7 millions de dollars. L'endettement net de la Compagnie a été réduit de 259,2 millions comparativement à 2008. La dépense d'intérêt sur la dette à long terme et les emprunts bancaires a pour sa part diminué de 36,1 %. Au 28 juin 2009, RONA compte 139 millions de dollars en espèces et quasi-espèces, montant qui sera déployé au cours des prochains trimestres pour la réalisation de divers projets de croissance dans le cadre de la phase 2 du plan stratégique 2008-2011 de la Compagnie.

Le bilan de RONA est solide. Au 28 juin 2009, le ratio dette totale / capital utilisé se chiffrait à 21,6 %, comparativement à 30,2 % à la clôture du trimestre correspondant en 2008. Le ratio capitaux propres / total de l'actif atteignait 58,2 % au terme du deuxième trimestre 2009, comparativement à 50,6 % à pareille date en 2008.

PERSPECTIVES

Les plus récentes statistiques publiées par la SCHL de même que les prévisions de la Banque du Canada semblent indiquer un changement de tendance dans les conditions économiques du pays, ce qui pourrait influencer positivement la confiance et le comportement des consommateurs canadiens dans les trimestres à venir. La direction de RONA demeure toutefois prudente dans ses prévisions puisqu'à présent rien n'indique que la situation s'améliore dans notre industrie, le niveau de confiance des consommateurs demeure relativement bas et le taux de chômage très élevé, incitant ainsi les consommateurs à la prudence et à la réalisation de travaux de rénovation de moindre envergure.

Dans ce contexte nous poursuivrons les nombreuses mesures d'optimisation de nos activités en cours dans le cadre de la Phase 1 de notre plan stratégique 2008-2011, soit le programme PEP au cours des prochains trimestres. Compte tenu des importants gains d'efficacité réalisés à ce jour dans le programme PEP ainsi que de la flexibilité financière accrue dont dispose la Compagnie suite à son émission d'actions ordinaire de juin dernier, la direction de RONA estime être en excellente position pour débuter la phase 2 du plan stratégique 2008-2011 tel que prévu au début de 2010. Nous travaillons présentement à la finalisation de cette deuxième phase, laquelle sera axée sur une réaccélération des activités de développement de RONA afin de pleinement tirer avantage des quatre vecteurs de croissance qui ont fait le succès de l'entreprise depuis de nombreuses années.

EVENEMENT POSTERIEUR

Le 30 juin 2009, la Compagnie a émis 1 744 500 actions ordinaires additionnelles au prix de 12,90 $ l'action, à la suite de l'exercice intégral de l'option de surallocation relativement au placement d'actions sous forme d'achat ferme, annoncé le 12 mai 2009. Aux termes du placement initial, un nombre total de 11 630 000 actions ont été émises moyennant un produit brut de 150,0 millions de dollars, le 2 juin 2009. En tenant compte de l'exercice de l'option de surallocation, le produit brut global revenant à la compagnie totalise donc 172,5 millions pour 13 374 500 actions.

INFORMATION ADDITIONNELLE

Le Rapport de gestion et les états financiers non vérifiés pour le deuxième trimestre 2009 peuvent être consultés sur le site Internet de la Compagnie à l'adresse www.rona.ca, section Investisseurs et sur le site www.sedar.com. Le lecteur trouvera le rapport annuel de la Compagnie sur son site Web. Il y trouvera d'autres informations relatives à RONA, y compris la Notice annuelle de la Compagnie, ainsi que sur le site SEDAR.

CONFERENCE TELEPHONIQUE AVEC LA COMMUNAUTE FINANCIERE

Le mardi 11 août 2009 à 11 heures (HE), RONA tiendra une conférence téléphonique pour la communauté financière. Pour joindre la conférence téléphonique vous devrez composer le 514-861-4190 ou 1 877 677-7769. Pour suivre la conférence en ligne, veuillez accéder à l'adresse suivante : http://events.startcast.com/events6/153/C0007/Default.aspx

MESURES DE PERFORMANCE NON CONFORME AUX PCGR

Dans ce Communiqué, comme dans notre gestion interne, nous utilisons la notion de "bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements et dépréciation et part des actionnaires sans contrôle ("BAIIA")", que nous désignons également comme "bénéfice d'exploitation". Cette mesure correspond à l'item "bénéfice avant les postes suivants" dans nos états financiers consolidés. Nous utilisons également la notion de "marge brute ajustée" laquelle correspond aux ventes moins le coût des marchandises incluant la totalité des rabais reçus des fournisseurs. Bien que le BAIIA n'ait pas de sens normalisé par les PCGR, son usage est largement répandu dans notre industrie et dans les milieux financiers pour mesurer la rentabilité des opérations proprement dites, abstraction faite des considérations fiscales ainsi que de l'utilisation et du coût de notre capital. Quant à la marge brute ajustée, elle est utilisée par la direction pour analyser la profitabilité de son réseau, en incluant la totalité des rabais reçus des fournisseurs. Comme ces mesures ne sont pas normalisées, elles peuvent ne pas être strictement comparables d'une société à une autre. Cependant, nous l'établissons de la même façon pour chacun de nos secteurs identifiés et, sauf mention expresse, notre méthode ne change pas dans le temps.

Le BAIIA et la marge brute ajustée ne devraient pas être considérés isolément ou comme substitut aux autres mesures de performance calculées selon les PCGR, mais plutôt comme une information complémentaire. Bien que ces mesures n'aient pas de sens normalisé par les PCGR, la direction de la Compagnie considère qu'elles constituent de bons indicateurs de la performance opérationnelle des activités existantes.

INFORMATION PROSPECTIVE

Ce Communiqué comprend des énoncés prospectifs comportant des risques et des incertitudes. Tous les énoncés autres que des énoncés de faits historiques inclus dans ce Communiqué, y compris des énoncés sur les perspectives de l'industrie et sur les perspectives, les projets, la situation financière et la stratégie d'affaires de la Compagnie, peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la législation et la réglementation canadiennes en matière de valeurs mobilières. Les investisseurs et autres personnes devraient éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif.

Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Compagnie et les attentes actuelles, veuillez vous reporter également aux documents publics déposés par la Compagnie qui sont accessibles à www.sedar.com et à www.rona.ca. Plus particulièrement, d'autres précisions et la description de ces facteurs et d'autres facteurs sont présentées dans le rapport de gestion, sous la rubrique "Risques et incertitudes", et sous la rubrique "Facteurs de risque" de la notice annuelle courante de la Compagnie.

Les énoncés prospectifs figurant dans ce communiqué reflètent les attentes de la Compagnie au 11 août 2009 et sont sous réserve des changements pouvant survenir après cette date. La Compagnie nie expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

A PROPOS DE RONA

RONA est le plus important distributeur et détaillant canadien de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage. RONA exploite un réseau de près de 700 magasins corporatifs, franchisés et affiliés, de dimensions et de formats variés, qui emploie plus de 29 000 personnes dans toutes les régions du Canada, sous diverses bannières. Le réseau de magasins RONA totalise plus de 15 millions de pieds carrés et réalise des ventes au détail annuelles de plus de 6 milliards de dollars. Visitez www.rona.ca.



RONA inc.
Résultats consolidés
des périodes de treize et vingt-six semaines terminées le 28 juin 2009
et le 29 juin 2008
(non vérifiés et en milliers de dollars, sauf le bénéfice net par action)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

2e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
(Retraité - (Retraité -
note 2) note 2)

Ventes 1 369 907 $ 1 473 254 $ 2 215 917 $ 2 384 788 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant les postes
suivants (note 5) 122 876 150 321 148 368 176 924
-------------------------------------------------------------------------

Intérêts sur la dette
à long terme 5 206 8 260 10 531 15 922
Intérêts sur les
emprunts bancaires 530 719 1 086 977
Amortissements et
dépréciation 26 633 27 178 51 523 50 499
-------------------------------------------------------------------------
32 369 36 157 63 140 67 398
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant impôts sur
les bénéfices et part des
actionnaires sans contrôle 90 507 114 164 85 228 109 526
Impôts sur les bénéfices 27 514 35 162 25 909 33 734
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant part des
actionnaires sans contrôle 62 993 79 002 59 319 75 792
Part des actionnaires
sans contrôle 2 197 2 382 1 040 1 598
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net et
résultat étendu 60 796 $ 76 620 $ 58 279 $ 74 194 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net par action
(note 13)
De base 0,51 $ 0,66 $ 0,50 $ 0,64 $
Dilué 0,51 $ 0,66 $ 0,49 $ 0,64 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.



RONA inc.
Bénéfices non répartis consolidés
Surplus d'apport consolidé
des périodes de vingt-six semaines terminées le 28 juin 2009
et le 29 juin 2008
(non vérifiés et en milliers de dollars)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
(Retraité - note 2)

Bénéfices non répartis consolidés
Solde au début présenté antérieurement 1 053 166 $ 892 967 $
Modification de convention comptable
- Ecarts d'acquisition et actifs
incorporels (note 2) (24 290) (20 542)
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début retraité 1 028 876 872 425
Bénéfice net 58 279 74 194
-------------------------------------------------------------------------
1 087 155 946 619
Frais relatifs à l'émission
d'actions ordinaires déduction
faite des recouvrements d'impôts
sur les bénéfices de 1 821 $ 4 730 -
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 1 082 425 $ 946 619 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Surplus d'apport consolidé
Solde au début 12 563 $ 11 045 $
Coûts de rémunération au titre des
régimes d'options d'achat d'actions 473 758
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 13 036 $ 11 803 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.



RONA inc.
Flux de trésorerie consolidés
des périodes de treize et vingt-six semaines terminées le 28 juin 2009
et le 29 juin 2008
(non vérifiés et en milliers de dollars)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

2e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
(Retraité - (Retraité -
note 2) note 2)

Activités d'exploitation
Bénéfice net 60 796 $ 76 620 $ 58 279 $ 74 194 $
Eléments hors caisse
Amortissements et
dépréciation 26 633 27 178 51 523 50 499
Instruments financiers
dérivés 121 (473) (1 121) 95
Impôts futurs (3 585) (171) 4 172 (535)
Gains nets sur cession
d'éléments d'actif (282) (1 519) (1 936) (1 491)
Coût de rémunération au
titre des régimes
d'options d'achat d'actions 171 379 473 758
Part des actionnaires
sans contrôle 2 197 2 382 1 040 1 598
Autres éléments 536 624 1 071 1 393
-------------------------------------------------------------------------
86 587 105 020 113 501 126 511
Variations d'éléments
du fonds de roulement 98 022 173 543 3 027 25 075
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités d'exploitation 184 609 278 563 116 528 151 586
-------------------------------------------------------------------------
Activités d'investissement
Acquisition d'entreprise
(note 7) (3 214) (1 758) (3 214) (3 886)
Avances à des coentreprises
et autres avances (588) 1 986 (1 007) 7 929
Autres placements - (2 440) (526) (2 440)
Immobilisations (50 044) (47 844) (90 987) (89 979)
Autres éléments d'actif (1 430) (5 473) (2 810) (6 470)
Cession d'immobilisations 1 317 7 226 3 488 7 446
Cession de placements 694 5 592 1 165 8 403
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités d'investissement (53 265) (42 711) (93 891) (78 997)
-------------------------------------------------------------------------
Activités de financement
Emprunts bancaires et
crédit rotatif (149 707) (204 798) (36 042) (52 075)
Autres emprunts à long terme - - 188 1 977
Remboursements d'autres
emprunts à long terme
et rachat d'actions
privilégiées (3 753) (9 284) (5 957) (12 302)
Emission d'actions ordinaires 151 678 2 414 152 026 2 970
Frais relatifs à l'émission
d'actions ordinaires (6 118) - (6 118) -
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux
activités de financement (7 900) (211 668) 104 097 (59 430)
-------------------------------------------------------------------------
Augmentation nette des
espèces et quasi-espèces 123 444 24 184 126 734 13 159
Espèces et quasi-espèces
(chèques en circulation)
au début 15 635 (8 159) 12 345 2 866
-------------------------------------------------------------------------
Espèces et quasi-espèces
à la fin 139 079 $ 16 025 $ 139 079 $ 16 025 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Informations supplémentaires

Intérêts versés 1 112 $ 3 525 $ 13 320 $ 18 649 $
Impôts sur les
bénéfices versés 7 356 $ 27 911 $ 21 160 $ 51 794 $
-------------------------------------------------------------------------



RONA inc.
Bilans consolidés
au 28 juin 2009, au 29 juin 2008 et au 28 décembre 2008
(en milliers de dollars)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

2009 2008 2008
au 28 juin au 29 juin au 28 décembre
-------------------------------------------------------------------------
(Retraité - (Retraité -
note 2) note 2)
(non vérifié) (non vérifié)

Actif
Actif à court terme
Espèces et quasi-espèces 139 079 $ 16 025 $ 12 345 $
Débiteurs 347 162 358 142 234 027
Impôts sur les bénéfices
à recevoir 5 898 23 207 6 475
Stock (note 4) 860 193 911 553 763 239
Frais payés d'avance 33 461 33 778 11 202
Instruments financiers
dérivés 63 25 1 089
Impôts futurs 15 609 14 484 19 274
-------------------------------------------------------------------------
1 401 465 1 357 214 1 047 651
Placements 9 236 9 270 10 186
Immobilisations 904 636 816 389 875 634
Immobilisations destinées
à la vente (note 8) 45 741 41 294 34 870
Ecarts d'acquisition 456 246 457 845 454 889
Marques de commerce 3 622 3 971 3 797
Autres éléments d'actif 28 446 22 687 27 210
Impôts futurs 26 580 23 378 24 681
-------------------------------------------------------------------------
2 875 972 $ 2 732 048 $ 2 478 918 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Passif
Passif à court terme
Emprunts bancaires 9 676 $ 13 388 $ 8 468 $
Comptes fournisseurs
et charges à payer 653 463 674 418 422 318
Instruments financiers
dérivés 33 19 2 180
Impôts futurs 5 053 3 430 4 461
Versements sur la dette
à long terme 14 644 31 614 15 696
-------------------------------------------------------------------------
682 869 722 869 453 123
Dette à long terme 437 725 553 206 478 475
Autres passifs à long terme 29 844 26 292 28 571
Impôts futurs 21 299 19 038 21 304
Part des actionnaires
sans contrôle 29 962 28 057 29 220
-------------------------------------------------------------------------
1 201 699 1 349 462 1 010 693
-------------------------------------------------------------------------
Capitaux propres
Capital-actions (note 9) 578 812 424 164 426 786
Bénéfices non répartis 1 082 425 946 619 1 028 876
Surplus d'apport 13 036 11 803 12 563
-------------------------------------------------------------------------
1 674 273 1 382 586 1 468 225
-------------------------------------------------------------------------
2 875 972 $ 2 732 048 $ 2 478 918 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Les notes complémentaires font partie intégrante des états financiers
consolidés intermédiaires.

RONA inc.
Notes complémentaires aux états financiers consolidés intermédiaires
au 28 juin 2009 et au 29 juin 2008
(non vérifiés et en milliers de dollars, sauf les montants par action)


1. Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés sont conformes aux principes comptables généralement reconnus du Canada applicables aux états financiers intermédiaires et ne comprennent pas toute l'information exigée pour des états financiers complets. Ces états financiers sont aussi dressés conformément aux conventions comptables décrites dans les états financiers vérifiés de la compagnie pour l'exercice terminé le 28 décembre 2008, à l'exception de la modification de la convention comptable décrite à la note 2. Les états financiers intermédiaires et les notes complémentaires doivent être lus en tenant compte des états financiers vérifiés de la compagnie pour l'exercice terminé le 28 décembre 2008. Les résultats d'exploitation pour les périodes intermédiaires ne reflètent pas nécessairement les résultats de l'exercice entier et, pour refléter les fluctuations saisonnières caractéristiques à l'industrie de la quincaillerie, de la rénovation et du jardinage, nous présentons le bilan comparatif au 29 juin 2008. Au besoin, les états financiers comprennent des montants qui ont été établis d'après les estimations éclairées et les meilleurs jugements de la direction.

2. Modifications de conventions comptables

Ecarts d'acquisition et actifs incorporels

Au début de l'exercice 2009, la compagnie a adopté rétroactivement le chapitre 3064 du Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA), Ecarts d'acquisition et actifs incorporels, remplaçant le chapitre 3062 du même nom. Ce chapitre établit les normes de comptabilisation, d'évaluation, de présentation et d'information applicables aux écarts d'acquisition et aux actifs incorporels, y compris les actifs incorporels développés à l'interne. Les frais de préouverture de magasins et de centres de distribution (auparavant inclus dans les autres éléments d'actifs), les frais de publicité dont ceux relatifs aux ouvertures de magasin ainsi que les frais engagés dans le cadre de la commandite olympique et paralympique (auparavant inclus dans les frais payés d'avance), ne répondent plus aux exigences du nouveau chapitre. Les soldes de ces actifs au 31 décembre 2007, soit au début du premier trimestre 2008, ont été retraités et présentés dans les bénéfices non répartis et les résultats de 2008 ont également été retraités afin de les rendre comparables à ceux de 2009.

L'impact de l'application des recommandations du nouveau chapitre sur les états financiers consolidés est comme suit :



2e trimestre 2008
-------------------------------------------------------------------------
Présenté
antérieurement Ajustements Retraité
-------------------------------------------------------------------------
Résultats consolidés
Bénéfice avant les
postes suivants 157 284 $ (6 963)$ 150 321 $
Amortissements et
dépréciation 29 113 (1 935) 27 178
Impôts sur les bénéfices 36 713 (1 551) 35 162
Part des actionnaires
sans contrôle 2 360 22 2 382
Bénéfice net et
résultat étendu 80 119 (3 499) 76 620
Bénéfice net de base
et dilué par action 0,69 (0,03) 0,66

Flux de trésorerie consolidés
Bénéfice net 80 119 (3 499) 76 620
Amortissements et
dépréciation 29 113 (1 935) 27 178
Impôts futurs 23 (194) (171)
Part des actionnaires
sans contrôle 2 360 22 2 382
Variations d'éléments
du fonds de roulement 164 534 9 009 173 543
Autres éléments d'actifs (2 070) (3 403) (5 473)

Bilans consolidés
Actif
Impôts sur les bénéfices
à recevoir
Frais payés d'avances
Impôts futurs - court terme
Autres éléments d'actifs
Passif
Impôts futurs - court terme
Impôts futurs - long terme
Part des actionnaires sans
contrôle
Bénéfices non répartis - au
début de l'exercice


Cumulatif au 29 juin 2008
-------------------------------------------------------------------------
Présenté
Antérieurement Ajustements Retraité
-------------------------------------------------------------------------
Résultats consolidés
Bénéfice avant les
postes suivants 190 685 $ (13 761)$ 176 924 $
Amortissements et
dépréciation 54 360 (3 861) 50 499
Impôts sur les bénéfices 36 783 (3 049) 33 734
Part des actionnaires
sans contrôle 1 509 89 1 598
Bénéfice net et
résultat étendu 81 134 (6 940) 74 194
Bénéfice net de base
et dilué par action 0,70 (0,06) 0,64

Flux de trésorerie consolidés
Bénéfice net 81 134 (6 940) 74 194
Amortissements et
dépréciation 54 360 (3 861) 50 499
Impôts futurs 101 (636) (535)
Part des actionnaires
sans contrôle 1 509 89 1 598
Variations d'éléments
du fonds de roulement 11 429 13 646 25 075
Autres éléments d'actifs (4 172) (2 298) (6 470)

Bilans consolidés
Actif
Impôts sur les bénéfices
à recevoir 20 796 2 411 23 207
Frais payés d'avances 65 796 (32 018) 33 778
Impôts futurs - court terme 10 351 4 133 14 484
Autres éléments d'actifs 28 485 (5 798) 22 687
Passif
Impôts futurs - court terme 3 716 (286) 3 430
Impôts futurs - long terme 22 631 (3 593) 19 038
Part des actionnaires
sans contrôle 27 968 89 28 057
Bénéfices non répartis
- au début de l'exercice 892 967 (20 542) 872 425


au 28 décembre 2008
-------------------------------------------------------------------------
Présenté
Antérieurement Ajustements Retraité
-------------------------------------------------------------------------
Bilans consolidés
Actif
Impôts sur les bénéfices
à recevoir 6 046 $ 429 $ 6 475 $
Frais payés d'avances 33 104 (21 902) 11 202
Impôts futurs - court terme 13 800 5 474 19 274
Autres éléments d'actifs 38 466 (11 256) 27 210
Passif
Impôts futurs - court terme 4 854 (393) 4 461
Impôts futurs - long terme 23 998 (2 694) 21 304
Part des actionnaires
sans contrôle 29 098 122 29 220
Bénéfices non répartis
- au début de l'exercice 892 967 (20 542) 872 425


Risque de crédit et juste valeur des actifs financiers et passifs financiers

Le Comité sur les problèmes nouveaux a publié le CPN-173, Risque de crédit et juste valeur des actifs financiers et passifs financiers, qui fournit des précisions sur la manière de mesurer les actifs et les passifs financiers, en tenant compte du risque de crédit propre à la compagnie ainsi que celui de la contrepartie dans la détermination de la juste valeur des actifs et passifs financiers. L'adoption de ces recommandations n'a pas eu d'incidence significative sur les résultats, la situation financière et les flux de trésorerie de la compagnie.

3. Effet des nouvelles normes comptables non encore appliquées

Regroupements d'entreprises

En janvier 2009, l'ICCA a publié le chapitre 1582, Regroupements d'entreprises, remplaçant le chapitre 1581 du même nom. Ce chapitre s'applique prospectivement aux regroupements d'entreprises effectués au cours des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2011. Le chapitre établit des normes pour la comptabilisation d'un regroupement d'entreprises.

Etats financiers consolidés et participations sans contrôle

En janvier 2009, l'ICCA a publié le chapitre 1601, Etats financiers consolidés et le chapitre 1602, Participations sans contrôle qui tous deux remplacent le chapitre 1600, Etats financiers consolidés. Les présents chapitres s'appliquent aux états financiers intermédiaires et annuels consolidés des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2011. Ces chapitres définissent des normes pour l'établissement d'états financiers consolidés et la comptabilisation de participations sans contrôle dans une filiale dans les états financiers consolidés établis postérieurement à un regroupement d'entreprises.

Instruments financiers - informations à fournir

En juin 2009, l'ICCA a publié la lettre de mise à jour no. 54 qui, entre autres, inclut plusieurs modifications au chapitre 3862, Instruments financiers - Informations à fournir. Ce chapitre a été modifié afin d'inclure de nouvelles obligations d'information sur les évaluations de la juste valeur des instruments financiers et d'étoffer les obligations d'information sur le risque de liquidité des instruments financiers. Les modifications s'appliquent aux états financiers annuels des exercices se terminant après le 30 septembre 2009.

Normes internationales d'information financière

En février 2008, le Conseil des normes comptables du Canada a annoncé la date de basculement des PCGR canadiens aux Normes internationales d'information financière (IFRS). Ainsi, les entreprises canadiennes ayant une obligation publique de rendre des comptes devront adopter les IFRS pour leurs états financiers des périodes ouvertes à compter du 1er janvier 2011. Lors du passage des PCGR canadiens aux IFRS, la compagnie établira l'information financière tant courante que comparative en se conformant aux IFRS. La compagnie s'attend à ce que cette transition ait une incidence sur les méthodes de comptabilisation, la présentation de l'information financière et les systèmes d'information.

La compagnie évalue actuellement les incidences de ces nouvelles normes sur ses états financiers consolidés.

4. Stock

Pour les périodes de treize et vingt-six semaines terminées le 28 juin 2009, des montants de 997 356 $ et 1 604 354 $ de stock ont été imputés en charges dans les résultats consolidés (1 075 523 $ et 1 732 070 $ au 29 juin 2008). Ces montants incluent une charge de dépréciation de stock de 12 034 $ et de 18 897 $ (16 963 $ et de 24 753 $ au 29 juin 2008).

5. Coûts de fermeture de magasins

Coûts de retrait et de sortie et de dépréciation d'actifs

En avril 2008, la direction de la compagnie a approuvé un plan détaillé pour la fermeture de quatre de ses magasins inclus dans le secteur des magasins corporatifs et franchisés. Trois de ces magasins ont été fermés en 2008 et un durant le deuxième trimestre de 2009. Durant les périodes de treize et vingt-six semaines terminées le 28 juin 2009, la compagnie a constaté les coûts suivants :



2e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------

Obligations locatives 7 955 $ - $ 7 955 $ - $
Dépréciation du stock - 1 957 525 1 957
Prestations de
cessation d'emploi - 226 - 226
-------------------------------------------------------------------------
Total constaté dans le
bénéfice avant les
postes suivants 7 955 2 183 8 480 2 183
Dépréciation d'immobilisations - 2 303 - 2 303
-------------------------------------------------------------------------
Total des coûts 7 955 $ 4 486 $ 8 480 $ 4 486 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Le passif lié aux coûts de retrait et de sortie et de dépréciation d'actifs
s'établissait comme suit :

2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 3 575 $ - $
Coûts constatés :
Obligations locatives 7 955 -
Prestations de cessation d'emploi - 226
Moins : versements en espèces (1 334) (51)
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 10 196 $ 175 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Autres coûts de fermeture

En plus des coûts de retrait et de sortie et de dépréciation d'actifs, la compagnie a enregistré des frais d'opération, incluant intérêts et amortissements, afférents à la liquidation des actifs des magasins pour des montants de 204 $ et de 1 230 $, durant les périodes de treize et de vingt-six semaines terminées le 28 juin 2009 (2 411 $ et de 2 411 $ au 29 juin 2008).

6. Remises consenties par les fournisseurs

Dans le cadre du CPN-144 intitulé Comptabilisation par un client (y compris un revendeur) de certaines contreparties reçues d'un fournisseur, la compagnie doit divulguer le montant constaté pour lequel toutes les conditions donnant droit aux remises de fournisseurs n'ont pas encore été remplies. Pour la période de vingt-six semaines terminée le 28 juin 2009, la compagnie a constaté un montant de 6 768 $ (6 556 $ au 29 juin 2008) qui a été estimé en fonction de l'atteinte de certaines conditions nécessaires à l'obtention de la remise.

7. Acquisition d'entreprise

Au cours de la période de vingt-six semaines terminée le 28 juin 2009, la compagnie a acquis une compagnie (une compagnie en 2008), oeuvrant dans le secteur d'activité des magasins corporatifs et franchisés au moyen d'achat d'actifs. En considérant les coûts directs d'acquisition, cette acquisition a été effectuée pour une contrepartie de 3 821 $ (5 432 $ en 2008). La compagnie a financé cette acquisition à même ses facilités de crédit existantes. Le résultat d'exploitation de cette compagnie est consolidé depuis sa date d'acquisition.



La répartition préliminaire du prix d'achat de cette acquisition a été
établie de la façon suivante :

2009 2008
-------------------------------------------------------------------------

Débiteurs 1 145 $ 2 031 $
Stock 1 224 1 890
Autres éléments d'actifs à court terme - 66
Immobilisations 105 650
Ecarts d'acquisition 1 357 2 963
Passif à court terme (10) (2 168)
-------------------------------------------------------------------------
3 821 5 432
Moins : Coûts directs d'acquisition courus - (46)
Solde de prix d'achat (607) (1 500)
-------------------------------------------------------------------------
Contrepartie payée en espèces 3 214 $ 3 886 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


La compagnie prévoit qu'un montant de 944 $ (1 875 $ en 2008) des écarts d'acquisition sera déductible sur le plan fiscal.

8. Immobilisations destinées à la vente

La compagnie a décidé de se départir de terrains et de bâtiments du secteur des magasins corporatifs et franchisés qui ne sont plus utilisés à des fins d'exploitation, et par conséquent, elle a établi un plan de vente détaillé à cet effet. La compagnie prévoit se départir des immobilisations destinées à la vente dans un délai n'excédant pas un an. Toutefois, étant donné la dégradation du marché immobilier au cours des derniers mois, certaines immobilisations sont destinées à la vente depuis plus d'un an et cela malgré le fait que la compagnie a entrepris les démarches nécessaires pour réagir à ces nouvelles conditions. La compagnie a l'intention de maintenir des efforts soutenus afin de vendre ces immobilisations.

Au cours du premier trimestre 2009, la compagnie a disposé de deux terrains et bâtiments qui étaient destinés à la vente et a réalisé un gain sur disposition de 1 521 $.

9. Capital-actions

Emis et payé :

Les tableaux suivants présentent les variations du nombre d'actions ordinaires en circulation et leur valeur globale :



28 juin 2009
-------------------------------------------------------------------------
Nombre d'actions Montant
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 115 819 699 423 477 $
Emission en contrepartie de
dépôts reçus sur souscription
d'actions ordinaires 328 692 3 744
Emission à la suite de l'exercice
d'options d'achat d'actions 10 000 35
Emission pour une contrepartie
en espèces(a) 11 643 782 150 191
-------------------------------------------------------------------------
Solde avant élimination des
participations croisées 127 802 173 577 447
Elimination des
participations croisées (80 251) (524)
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 127 721 922 576 923
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Dépôts sur souscription d'actions
ordinaires, nets des éliminations
des coentreprises(b) 1 889
-------------------------------------------------------------------------
578 812 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


29 juin 2008
-------------------------------------------------------------------------
Nombre d'actions Montant
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 115 412 766 418 246 $
Emission en contrepartie de
dépôts reçus sur souscription
d'actions ordinaires 197 854 3 349
Emission à la suite de l'exercice
d'options d'achat d'actions 5 000 18
Emission pour une contrepartie
en espèces 93 458 1 250
-------------------------------------------------------------------------
Solde avant élimination des
participations croisées 115 709 078 422 863
Elimination des
participations croisées (72 396) (435)
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 115 636 682 422 428
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Dépôts sur souscription d'actions
ordinaires, nets des éliminations
des coentreprises(b) 1 736
-------------------------------------------------------------------------
424 164 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


28 décembre 2008
-------------------------------------------------------------------------
Nombre d'actions Montant
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 115 412 766 418 246 $
Emission en contrepartie de
dépôts reçus sur souscription
d'actions ordinaires 197 854 3 349
Emission à la suite de l'exercice
d'options d'achat d'actions 89 000 309
Emission pour une contrepartie
en espèces 120 079 1 573
-------------------------------------------------------------------------
Solde avant élimination des
participations croisées 115 819 699 423 477
Elimination des
participations croisées (72 396) (435)
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 115 747 303 423 042
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Dépôts sur souscription d'actions
ordinaires, nets des éliminations
des coentreprises(b) 3 744
-------------------------------------------------------------------------
426 786 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

(a) Le 2 juin 2009, la compagnie a émis 11 630 000 actions ordinaires au
prix de 12,90 $ l'action moyennant un produit brut de 150 027 $.

(b) Les dépôts reçus sur souscription d'actions ordinaires représentent des
sommes encaissées au cours de la période en vertu d'ententes
commerciales conclues avec les marchands affiliés et franchisés. Ces
dépôts sont convertis annuellement en actions ordinaires. Au 28 juin
2009, si les dépôts de souscription avaient été convertis en actions
ordinaires, 149 021 actions ordinaires de plus auraient été en
circulation.


Régime d'options d'achat d'actions du 1er mai 2002

La compagnie a adopté un régime d'options d'achat d'actions pour les cadres supérieurs désignés qui a été approuvé par les actionnaires le 1er mai 2002 et 2 920 000 options ont été attribuées à cette date. Les options attribuées en vertu de ce régime peuvent être exercées depuis que la compagnie a procédé à un appel public à l'épargne le 5 novembre 2002. La compagnie peut attribuer des options sur un nombre maximal de 3 740 000 actions ordinaires. Au 28 juin 2009, les 2 920 000 options octroyées ont un prix de levée de 3,47 $ et de ce nombre, 1 548 500 options (1 454 500 options au 29 juin 2008) ont été exercées.

La juste valeur de chaque option octroyée a été estimée à la date d'attribution au moyen du modèle d'évaluation d'options de Black et Scholes. Les calculs ont reposé sur un cours de l'action de 3,47 $, une volatilité prévue de 30 %, un taux d'intérêt sans risque de 4,92 %, une durée prévue de quatre ans et un dividende prévu de 0 %. Selon cette méthode, la juste valeur des options accordées était de 1,10 $ par option.

Il n'y a aucun coût de rémunération passé en charges au titre de ce régime pour les périodes de treize et vingt-six semaines terminées le 28 juin 2009 et le 29 juin 2008.

Régime d'options d'achat d'actions du 24 octobre 2002

Le 24 octobre 2002, le conseil d'administration a approuvé un autre régime d'options d'achat d'actions pour les cadres supérieurs désignés de la compagnie et pour des administrateurs désignés. Le nombre total d'actions ordinaires qui peuvent être émises aux termes du régime ne dépassera pas 10 % du nombre d'actions ordinaires émises et en circulation moins le nombre d'actions faisant l'objet des options octroyées aux termes du régime d'options d'achat d'actions du 1er mai 2002. Ces options deviennent acquises à raison de 25 % par année si le cours de l'action s'est transigé pendant au moins 20 jours ouvrables consécutifs pendant la période de 12 mois précédant la date anniversaire de l'octroi à un prix égal ou supérieur au prix de l'octroi plus une prime de 8 % composée annuellement.

Le 8 mars 2007, le conseil d'administration a approuvé certaines modifications au régime. Ces modifications ont aussi été approuvées par les actionnaires lors de l'assemblée annuelle de ceux-ci le 8 mai 2007. Entre autres, ces modifications prévoient que ce régime n'est plus applicable aux administrateurs désignés de la compagnie ainsi que le remplacement des modalités d'octroi prévues au régime, par un mécanisme plus flexible pour fixer les modalités d'octroi des options. Le conseil d'administration pourra adopter les modalités les plus appropriées pour chaque type d'octroi. Lors des octrois d'options du 8 mars 2007, du 29 février 2008, du 9 décembre 2008 et du 11 mars 2009, le conseil a approuvé les octrois d'options dont les acquisitions seront sur une période de 4 ans suivant la date anniversaire des octrois, et ce, à raison de 25 % par année.

Au 28 juin 2009, les 2 475 752 options (1 944 052 options au 29 juin 2008) octroyées ont un prix de levée variant de 10,62 $ à 26,87 $ (14,18 $ à 26,87 $ au 29 juin 2008) et de ce nombre, 85 100 options (85 100 options au 29 juin 2008) ont été exercées et 632 575 options (193 475 options au 29 juin 2008) ont été frappées d'extinction.

La juste valeur des options octroyées a été estimée à la date d'attribution au moyen du modèle d'évaluation d'options de Black et Scholes en fonction des moyennes pondérées des hypothèses suivantes pour les options octroyées au cours de la période :



28 juin 2009 29 juin 2008
-------------------------------------------------------------------------

Juste valeur moyenne pondérée
par option octroyée 4,11 $ 4,42 $
Taux d'intérêt sans risque 1,98 % 3,25 %
Volatilité prévue de l'action 35 % 26 %
Dividende annuel prévu 0 % 0 %
Durée prévue (en années) 6 6


Les coûts de rémunération passés en charges au titre de ce régime ont été de 171 $ et 473 $ pour les périodes de treize et vingt-six semaines terminées le 28 juin 2009 (379 $ et de 758 $ au 29 juin 2008).

Un sommaire de la situation des régimes d'options d'achat d'actions de la compagnie et des changements survenus dans les périodes terminées à ces dates est présenté ci-après :



28 juin 2009
-------------------------------------------------------------------------
Prix de levée
Options moyen pondéré
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 2 981 002 11,46 $
Octroyées 516 700 10,62
Exercées (10 000) 3,47
Frappées d'extinction (358 125) 20,02
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 3 129 577 10,37
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Options pouvant être exercées
à la fin 2 024 194 7,61 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


29 juin 2008
-------------------------------------------------------------------------
Prix de levée
Options moyen pondéré
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 2 922 552 11,31 $
Octroyées 243 200 14,18
Exercées (5 000) 3,47
Frappées d'extinction (29 775) 21,11
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 3 130 977 11,46
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Options pouvant être exercées
à la fin 2 049 569 7,07 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


28 décembre 2008
-------------------------------------------------------------------------
Prix de levée
Options moyen pondéré
-------------------------------------------------------------------------
Solde au début 2 922 552 11,31 $
Octroyées 258 200 13,99
Exercées (89 000) 3,47
Frappées d'extinction (110 750) 20,07
-------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin 2 981 002 11,46
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Options pouvant être exercées
à la fin 1 965 569 7,22 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------



Le tableau ci-après résume l'information relative aux options d'achat
d'actions en cours au 28 juin 2009 :

Nombre d'options Nombre d'options
Prix de levée Date d'expiration en cours pouvant être exercées
-------------------------------------------------------------------------
3,47 $ 31 décembre 2012 1 371 500 1 371 500
10,62 $ 11 mars 2019 516 700 -
10,86 $ 9 décembre 2018 15 000 -
14,18 $ 1er mars 2018 206 450 52 325
14,29 $ 16 décembre 2013 420 850 420 850
20,27 $ 22 décembre 2014 98 000 98 000
21,21 $ 24 février 2016 314 500 -
21,78 $ 1er septembre 2016 17 576 4 394
23,58 $ 8 mars 2017 151 425 77 125
26,87 $ 24 février 2016 17 576 -
-------------------------------------------------------------------------
3 129 577 2 024 194
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


10. Garanties

Dans le cours normal de ses activités, la compagnie conclut des ententes qui peuvent comporter des éléments répondant à la définition de "garantie" aux termes de la NOC-14.

La compagnie se porte garante d'emprunts hypothécaires pour un montant de 1 585 $. Ces emprunts s'échelonnent jusqu'en 2012 et la valeur nette comptable des actifs détenus en garantie, principalement composés de terrains et de bâtiments, est de 5 768 $.

En vertu de conventions de rachat de biens en stocks, la compagnie s'est engagée auprès d'institutions financières à racheter les stocks de certains de ses clients à une moyenne de 62 % de la valeur au coûtant des stocks pour un montant maximal de 69 068 $. Dans l'éventualité d'un recours, les stocks seraient écoulés dans le cours normal des activités de la compagnie. Ces conventions ont une durée indéterminée mais peuvent être résiliées par la compagnie avec un préavis de 30 jours. De l'avis de la direction, la probabilité que des paiements importants soient engagés en vertu de ces obligations est faible.

11. Avantages sociaux futurs

Au 28 juin 2009, la compagnie maintient neuf régimes de retraite à cotisations déterminées et quatre à prestations déterminées. La charge de retraite nette au titre des régimes de retraite se présente comme suit :



2e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------

Coûts constatés au titre
des régimes à cotisations
déterminées 2 436 $ 2 135 $ 4 808 $ 4 311 $
Coûts constatés au titre
des régimes à prestations
déterminées 403 341 805 538
-------------------------------------------------------------------------
Charges nette au titre des
avantages sociaux 2 839 $ 2 476 $ 5 613 $ 4 849 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


12. Informations sectorielles

La compagnie compte deux secteurs d'activité isolables : celui de la distribution et celui des magasins corporatifs et franchisés. La distribution correspond à l'approvisionnement des magasins affiliés, franchisés et corporatifs. Les magasins corporatifs et franchisés correspondent aux opérations de détail des magasins corporatifs et à la quote-part des opérations de détail des magasins franchisés dans lesquels la compagnie détient une participation.

Les conventions comptables qui s'appliquent aux secteurs isolables sont les mêmes que celles qui sont décrites dans les conventions comptables. La compagnie évalue la performance selon le bénéfice avant intérêts, amortissements et dépréciation, loyers, impôts sur les bénéfices et part des actionnaires sans contrôle, à savoir les ventes moins les frais imputables. La compagnie comptabilise les opérations intersectorielles à la juste valeur.



2e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
(Retraité) (Retraité)
Ventes des secteurs
Magasins corporatifs
et franchisés 1 040 093 $ 1 130 019 $ 1 657 185 $ 1 813 048 $
Distribution 693 709 716 982 1 170 083 208 383
-------------------------------------------------------------------------
Total 1 733 802 1 847 001 2 827 268 3 021 431
-------------------------------------------------------------------------
Ventes intersectorielles
et redevances
Magasins corporatifs
et franchisés - - - -
Distribution (363 895) (373 747) (611 351) (636 643)
-------------------------------------------------------------------------
Total (363 895) (373 747) (611 351) (636 643)
-------------------------------------------------------------------------
Ventes
Magasins corporatifs
et franchisés 1 040 093 1 130 019 1 657 185 1 813 048
Distribution 329 814 343 235 558 732 571 740
-------------------------------------------------------------------------
Total 1 369 907 1 473 254 2 215 917 384 788
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts,
amortissements et
dépréciation, loyers,
impôts sur les bénéfices
et part des actionnaires
sans contrôle
Magasins corporatifs
et franchisés 126 823 152 227 164 825 193 939
Distribution 31 631 32 574 53 048 51 614
-------------------------------------------------------------------------
Total 158 454 184 801 217 873 245 553
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts,
amortissements et
dépréciation, impôts sur
les bénéfices et part des
actionnaires sans contrôle
Magasins corporatifs
et franchisés 96 846 123 380 106 373 136 667
Distribution 26 030 26 941 41 995 40 257
-------------------------------------------------------------------------
Total 122 876 150 321 148 368 176 924
-------------------------------------------------------------------------
Acquisition
d'immobilisations
Magasins corporatifs
et franchisés 36 351 41 424 67 850 79 922
Distribution 13 798 6 436 23 242 10 707
-------------------------------------------------------------------------
Total 50 149 47 860 91 092 90 629
-------------------------------------------------------------------------
Ecarts d'acquisition
Magasins corporatifs
et franchisés 1 357 298 1 357 2 963
Distribution - - - -
-------------------------------------------------------------------------
Total 1 357 $ 298 $ 1 357 2 963
-------------------------------------------------------------------------
Total de l'actif
Magasins corporatifs
et franchisés 2 230 632 2 256 993
Distribution 645 340 475 055
-------------------------------------------------------------------------
Total 2 875 972 $ 2 732 048 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------



13. Bénéfice net par action

Le tableau suivant présente le calcul du bénéfice net de base et dilué par
action :

2e trimestre Cumulatif
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
(Retraité - (Retraité -
note 2) note 2)

Bénéfice net 60 796 $ 76 620 $ 58 279 $ 74 194 $
-------------------------------------------------------------------------

Nombre d'actions (en milliers)
Moyenne pondérée des
actions utilisée pour
le calcul du bénéfice net
de base par action 119 408,7 115 614,8 117 742,4 115 579,7
Effet de dilution des
options d'achat
d'actions(a) 1 009,5 1 078,2 1 009,5 1 113,0
-------------------------------------------------------------------------
Moyenne pondérée des
actions utilisée pour
le calcul du bénéfice
net dilué par action 120 418,2 116 693,0 118 751,9 116 692,7
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net de base
par action 0,51 $ 0,66 $ 0,50 $ 0,64 $
Bénéfice net dilué
par action 0,51 $ 0,66 $ 0,49 $ 0,64 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

(a) Au 28 juin 2009, 1 743 077 options d'achat d'actions ordinaires (1 232
927 options au 29 juin 2008) n'ont pas été incluses dans le calcul du
bénéfice net dilué par action parce que ces options ont un effet
antidilutif.


14. Evénement postérieur à la date du bilan

Le 30 juin 2009, la compagnie a émis 1 744 500 actions ordinaires au prix de 12,90 $ l'action, à la suite de l'exercice de l'option de surallocation relativement à l'émission d'actions ordinaires, aux termes d'une convention de prise ferme intervenue le 12 mai 2009. Cette convention portait sur une émission de 11 630 000 actions ordinaires moyennant un produit brut de 150 027 $, encaissé le 2 juin 2009. En tenant compte de l'exercice de l'option de surallocation, le produit brut global revenant à la compagnie totalise donc 172 531 $ pour 13 374 500 actions ordinaires.

Le rapport de gestion est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/Rapport_Gestion_RONA.pdf

Renseignements

  • Médias
    RONA inc.
    Michèle Roy
    Vice-présidente, Communications et affaires publiques
    514-599-5900, poste 5398
    michele.roy@rona.ca
    ou
    Communauté financière
    RONA inc.
    Stéphane Milot
    Directeur principal, Relations avec les investisseurs
    514-599-5951
    stephane.milot@rona.ca