Ressources minières Radisson inc.
TSX CROISSANCE : RDS

Ressources minières Radisson inc.

18 oct. 2007 08h50 HE

Ressources minières Radisson optionne une propriété d'or et de métaux de base au Québec

ROUYN-NORANDA, QUEBEC--(Marketwire - 18 oct. 2007) - Ressources minières Radisson inc. (TSX CROISSANCE:RDS) (Radisson ou la Société) est heureuse d'annoncer qu'elle a conclu une entente lui donnant l'option d'acquérir la propriété d'or et de métaux de base Potrack, laquelle est située à environ 25 km au sud de Chibougamau, au Québec. Les conditions de l'entente proposée, entente sujette à l'approbation de la Bourse de croissance TSX, incluent le paiement de 60 000 $ et l'engagement de réaliser pour 500000 $ de travaux sur une période de trois ans.

PROPRIETE POTRACK : La propriété d'or et de métaux de base Potrack est constituée de 34 claims couvrant une superficie de 544 hectares dans le canton de Queylus, au Québec. Elle est située à l'intérieur du camp minier de Chibougamau, soit dans la partie nord-est de la Ceinture de roches vertes archéennes de l'Abitibi, plus précisément à 25 km au sud de Chibougamau, tout près de la route 267.

La propriété couvre en partie les roches felsiques de la Formation de Waconichi, hôte de la mine Lemoine. Cette mine a produit 757 785 tonnes métriques à une teneur moyenne de 4,18 % de cuivre, 9,52 % de zinc, 4,56 g/t d'or et 82,26 g/t d'argent. Elle est parmi les gisements de sulfures massifs les plus riches du Canada en raison de ses teneurs en minerai (valeur brute par tonne de 750 $US selon le cours actuel des métaux).

La propriété Potrack a été très peu explorée, sauf pour des travaux de prospection qui ont mené à la découverte d'un bloc anguleux de sulfures massifs de 40 kg titrant 5,73 % Cu, 2,64 % Zn, 1,89 g/t Au et 42,20 g/t Ag. Cette minéralisation est similaire à celle de la mine Lemoine. Les travaux de prospection subséquents ont révélé la présence d'andésites et de rhyolites altérées sur la propriété, confirmant le potentiel d'y découvrir des minéralisations de type sulfures massifs.

Les données ci-dessus ont été compilées par Raynald Vincent, ingénieur, et personne qualifiée au sens de la norme canadienne 43-101. L'information est jugée fiable, mais doit être vérifiée. Pour ces motifs, elle doit être considérée comme incertaine tant que des travaux d'exploration supplémentaires n'ont pas été réalisés.

TERMES DE L'ENTENTE : Selon le contrat d'option, Radisson peut acquérir un intérêt de 100 % dans la propriété Potrack, le ou avant le 31 août 2010, en contrepartie de la réalisation de 500 000 $ de travaux d'exploration, de versements totalisant 30 000 $ aux vendeurs et de l'émission d'actions de classe A de Radisson d'un montant 30 000 $ aux vendeurs. Cet intérêt sera assujetti à une redevance de 2 % sur les revenus nets de fonderie en faveur des vendeurs.

A PROPOS DE RESSOURCES MINIERES RADISSON : Radisson est une société d'exploration minière basée au Québec ayant un bureau à Toronto, en Ontario, qui est impliquée dans la découverte de gisements d'or, de molybdène, de nickel et de métaux de base. La Société a des intérêts dans treize propriétés dans le Nord-Ouest québécois et dans cinq propriétés dans le Nord-Ouest ontarien. Le principal actif de Radisson, la propriété O'Brien, comprend l'ancienne mine O'Brien, reconnue pour ses teneurs élevées en or et considérée comme le principal producteur d'or dans le camp minier de Cadillac, du début des années trente jusqu'au milieu des années cinquante, soit lorsqu'elle était en activité. Radisson se concentre actuellement sur une nouvelle zone, la zone 36 Est, située à 3600 pieds à l'est de l'ancienne mine O'Brien et dont les teneurs élevées en or sont comparables à celles de l'ancienne mine. La Société prévoit des travaux additionnels d'exploration sur cette nouvelle zone, incluant de l'échantillonnage en vrac sous terre.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant l'authenticité ou l'exactitude des informations contenues dans ce communiqué de presse.

Renseignements