Agence spatiale canadienne

Agence spatiale canadienne

01 déc. 2009 02h54 HE

Retour sur Terre de l'astronaute Canadien Robert Thirsk : Une autre page de l'histoire du Canada dans le domaine de l'exploration spatiale vient de s'écrire

LONGUEUIL, QUEBEC--(Marketwire - 1 déc. 2009) - L'astronaute de l'Agence spatiale canadienne (ASC) Robert Thirsk a atterri sur les plaines du Kazakhstan à bord d'une capsule Soyouz ce matin à 2 h 17 HNE, au terme d'une mission exceptionnelle de 188 jours dans l'espace au cours de laquelle il a habité et travaillé pendant 186 jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Aussitôt arrivés sur Terre, Robert Thirsk et ses collègues Frank De Winne, astronaute de l'Agence spatiale européenne et commandant de la mission Expedition 21, et Roman Romanenko, un cosmonaute russe, ont reçu l'aide de l'équipe de récupération locale. Après s'être remis de leur vol et s'être habitués à la pesanteur, ils ont rapidement été conduits au Centre Gagarine d'entraînement des cosmonautes à la Cité des étoiles, en banlieue de Moscou, où les attendaient leurs familles.

Tony Clement, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne, s'est exprimé au nom des Canadiens : " Nous saluons aujourd'hui le retour d'un grand Canadien. Robert Thirsk est un explorateur des temps modernes qui symbolise la contribution du Canada à l'exploration spatiale et à l'avancement scientifique. En menant à bien sa mission, il a prouvé au monde entier que nous possédons les connaissances et les ressources nécessaires pour fournir une contribution significative et à la fine pointe de la technologie dans le domaine de l'exploration spatiale. Les secteurs de la technologie et de l'aérospatiale du Canada tireront grandement profit de cette mission."

Alors qu'il faisait partie de l'équipe de six personnes oeuvrant à bord de l'ISS, Thirsk a réalisé toute une gamme de projets scientifiques, technologiques, éducatifs et d'entretien importants pour les communautés scientifiques canadiennes et internationales. Il faisait également partie du rassemblement historique de 13 personnes dans l'espace et a accueilli à bord de la station, en juillet dernier, sa collègue canadienne Julie Payette.

Le président de l'Agence spatiale canadienne, Steve MacLean, qui était sur place lors de l'arrivée sur Terre de Thirsk, a félicité ce dernier pour le succès de sa mission.

"Robert a réalisé des objectifs technologiques et scientifiques d'une importance capitale non seulement pour l'ASC, mais aussi pour l'ensemble des Canadiens. Grâce au travail exceptionnel qu'il a accompli, le Canada continuera de jouer un rôle majeur au sein des futurs projets internationaux d'exploration spatiale. Par ses actions et son travail, il a permis de consolider la réputation du Canada en tant que joueur de premier plan dans le domaine de l'exploration spatiale au XXIe siècle."

Pour Robert Thirsk, ce premier séjour de longue durée effectué par un Canadien dans l'espace est le couronnement d'un long parcours caractérisé par l'excellence, tant au point de vue personnel que professionnel. Si l'on tient compte de son voyage à bord de la navette dans le cadre de la mission STS-178 en 1996, Thirsk a passé au total 206 jours dans l'espace, soit plus que la somme des jours passés dans l'espace par tous les astronautes canadiens réunis.

Pour plus d'information au sujet de la mission, visitez le site Web de l'Agence spatiale canadienne au www.asc-csa.gc.ca/eng/missions/expedition20-21/

Des vidéos, des animations et des photos sont présentées sur le site Web suivant : ftp.asc-csa.gc.ca/users/expedition20-21/pub/

Renseignements