Rogers Sugar Income Fund
TSX : RSI.UN

Rogers Sugar Income Fund

20 nov. 2008 16h00 HE

Rogers Sugar Income Fund : Résultats du quatrième trimestre de 2008

Augmentation du BAIIA trimestriel ajusté. Autorisation de nouveaux contingents aux Etats-Unis au cours du trimestre. Baisse des intérêts débiteurs trimestriels, avant l'évaluation à la valeur de marché du swap de taux d'intérêt.

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 20 nov. 2008) -

Message aux porteurs de parts

Au nom du conseil des fiduciaires, c'est avec plaisir que je vous présente les faits saillants des résultats financiers de Rogers Sugar Income Fund (le "Fonds") (TSX:RSI.UN) pour le trimestre et l'exercice terminés le 30 septembre 2008.

Le tableau qui suit présente les résultats des quatrièmes trimestres et des exercices terminés les 30 septembre 2008 et 2007.



-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés les Exercices terminés les
30 septembre 30 septembre
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
(non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
(En tonnes
métriques)
Volume 190 516 177 382 693 130 689 742
-------------------------------------------------------------------------
(En milliers de
dollars)
Marge brute 23 983 $ 19 542 $ 107 110 $ 107 064 $
Charges
Frais de vente et
d'administration 5 162 5 305 20 107 19 355
Distribution 3 225 3 528 11 613 10 838
Retrait de
produits/provision
pour rappel
(reprise) (300) (600) (300) (600)
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant les
intérêts, les
impôts et
l'amortissement
(BAIIA) 15 896 11 309 75 690 77 471
Amortissement 3 357 3 182 12 929 12 606
Intérêts débiteurs 4 522 3 784 15 673 15 402
(Recouvrement)
charge d'impôts (3 419) (3 225) (727) 4 336
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 11 436 $ 7 568 $ 47 815 $ 45 127 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Le volume du quatrième trimestre a augmenté de 13 100 tonnes métriques comparativement à celui du trimestre correspondant de 2007. Ce résultat a été principalement attribuable aux augmentations des volumes des produits liquides et des exportations d'environ 12 000 tonnes métriques et 8 000 tonnes métriques, respectivement. L'augmentation du volume des produits liquides a découlé de la récupération d'un client producteur de succédanés liquides à base de sirop de glucose à haute teneur en fructose plus tôt au cours de l'exercice. L'augmentation du volume des exportations est survenue à la suite d'une augmentation extraordinaire des contingents de sucre raffiné aux Etats-Unis. Exceptionnellement, en août 2008, pour prévenir une pénurie éventuelle de sucre raffiné en raison de dommages importants subis par une importante raffinerie de canne à sucre aux Etats-Unis, le département de l'Agriculture des Etats-Unis (USDA) a annoncé une augmentation de 272 155 tonnes métriques de son contingent de sucre raffiné. De ce contingent, une tranche de 40 000 tonnes métriques a été accordée au Canada, une autre tranche de 68 278 tonnes métriques a été attribuée au Mexique et le solde de 163 877 tonnes métriques a fait l'objet d'un contingent global le principe du premier arrivé, premier servi. Ce contingent initial a été autorisé le 14 août 2008 et vient à échéance le 31 décembre 2008. Tous les raffineurs canadiens peuvent avoir une part des expéditions de sucre raffiné par rapport au contingent global, mais les 40 000 tonnes métriques liées à l'augmentation du contingent du Canada ne peuvent inclure que du sucre de betterave de Taber.

Par conséquent, Lantic a pu livrer environ 9 700 tonnes métriques par rapport à ces contingents au cours du dernier trimestre de l'exercice, tandis que le volume des exportations vers le Mexique a diminué d'environ 1 700 tonnes métriques au cours du trimestre.

Le volume des produits industriels a baissé d'environ 3 800 tonnes métriques par rapport à celui du trimestre correspondant, en raison de la perte d'un important client plus tôt au cours de l'exercice, et le volume des produits de consommation a également baissé d'approximativement 3 100 tonnes métriques comparativement à celui du trimestre correspondant de 2007, principalement en raison de la concurrence plus forte des autres raffineurs canadiens et des importateurs de sucre raffiné.

En 2008, le volume a augmenté de 3 400 tonnes métriques, ou 0,5 %. Le volume des produits liquides pour l'exercice s'est accru de 23 100 tonnes métriques, en grande partie grâce à la reprise des activités liées aux succédanés à liquides à base de sirop de glucose à haute teneur en fructose surtout dans l'Ouest. Ce facteur a contrebalancé une baisse comparable de 23 200 tonnes métriques du volume des produits industriels résultant de la perte d'un client important dans l'Est du Canada. Le volume des exportations a augmenté de 11 400 tonnes métriques, principalement en raison de l'autorisation du contingent mentionnée précédemment. De plus, au cours de l'exercice, les expéditions de sucre raffiné vers le Mexique ont atteint approximativement 16 000 tonnes métriques, en hausse de 4 000 tonnes métriques par rapport à l'exercice précédent. Le volume des produits de consommation a diminué d'environ 8 000 tonnes métriques au cours de l'exercice, après avoir été stable pendant deux exercices. Cette diminution s'explique essentiellement par l'accroissement de la concurrence, tel qu'il a été mentionné précédemment.

Du fait de l'adoption des nouvelles normes comptables sur les instruments financiers dérivés à compter du 1er octobre 2006, les résultats d'exploitation du Fonds pourraient fluctuer considérablement. Ces fluctuations découlent de l'évaluation à la valeur de marché des instruments financiers dérivés et des instruments dérivés intégrés à des instruments non financiers ainsi que de la contrepassation des soldes transitoires à la fin de la période considérée. Ce bénéfice comptable ne reflète pas le rendement du Fonds. Celui-ci a par conséquent établi une marge brute ajustée et un résultat ajusté visant à refléter son rendement au cours de la période considérée. Ce rendement ajusté peut être comparé au bénéfice établi pour les périodes intermédiaires antérieures. Dans le présent communiqué de presse, le Fonds présente ses marges brutes ajustées, qui reflètent le bénéfice d'exploitation sans tenir compte de l'incidence des résultats transitoires découlant de l'adoption des nouvelles normes comptables et de l'évaluation à la valeur de marché des instruments financiers dérivés et des instruments dérivés intégrés à des instruments non financiers.



-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Gain (perte) Trimestres terminés les Exercices terminés les
30 septembre 30 septembre
-------------------------------------------------------------------------
(En milliers 2008 2007 2008 2007
de dollars) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
Ajustement à la
valeur du marché,
y compris
l'amortissement
transitoire (8 717)$ (2 649)$ (2 041)$ 2 824 $
Ecart découlant
du moment de la
constatation (du
gain) de la perte
de liquidation au
titre des stocks
sucre, des contrats
d'achat et de vente,
des contrats sur le
gaz naturel et des
contrats de change
à terme normalisés 2 641 (6 217) 1 225 (3 600)
-------------------------------------------------------------------------
Total (6 076)$ (8 866)$ (816)$ (776)$
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


De plus, à la fin du quatrième trimestre, le Fonds a constaté une perte de 1,4 million de dollars découlant de l'évaluation à la valeur de marché du swap de taux d'intérêt, laquelle a été imputée aux intérêts débiteurs. Par conséquent, l'ajustement total du bénéfice net avant les impôts sur le bénéfice et les liquidités distribuables s'est établi à 7,5 millions de dollars pour le trimestre et à 2,2 millions de dollars pour l'exercice.

Information financière ajustée



-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés les Exercices terminés les
30 septembre 30 septembre
-------------------------------------------------------------------------
(En milliers 2008 2007 2008 2007
de dollars) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
Marge brute
selon le tableau
précédent 23 983 $ 19 542 $ 107 110 $ 107 064 $
Ajustement selon
le tableau précédent 6 076 8 866 816 776
-------------------------------------------------------------------------
Marge brute ajustée 30 059 28 408 107 926 107 840
-------------------------------------------------------------------------
BAIIA selon le
tableau précédent 15 896 11 309 75 690 77 471
Ajustement selon
le tableau précédent 6 076 8 866 816 776
-------------------------------------------------------------------------
BAIIA ajusté 21 972 20 175 76 506 78 247
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net selon
le tableau précédent 11 436 7 568 47 815 45 127
Ajustement du coût
des ventes selon
le tableau précédent 6 076 8 866 816 776
Ajustement du swap
de taux d'intérêt
découlant de
l'évaluation à la
valeur de marché 1 394 - 1 394 -
Impôts reportés sur
les montants
ci-dessus (2 357) (2 844) (563) (296)
-------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net ajusté 16 549 $ 13 590 $ 49 462 $ 45 607 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Pour le trimestre, la marge brute ajustée par tonne métrique s'est élevée à 157,78 $, comparativement à 160,15 $ en 2007. La baisse de 2,37 $ par tonne métrique a découlé essentiellement d'une composition des ventes moins favorable, en raison des ventes plus élevées de succédanés liquides à base de sirop de glucose à haute teneur en fructose ainsi que de la hausse des coûts d'énergie, comparativement au quatrième trimestre de 2007.

Pour l'exercice 2008, la marge brute ajustée par tonne métrique s'est élevée à 155,71 $, contre 156,34 $ en 2007. Les opérations de précouverture de Taber ont contribué à hauteur de 6,6 millions de dollars, ou près de 9,60 $ par tonne métrique, en 2007, contre 2,2 millions de dollars, ou 3,17 $ par tonne métrique, en 2008. Sans tenir compte des opérations de précouverture de Taber, la marge brute ajustée s'est accrue en 2008 principalement en raison de la croissance des marges sur ventes et des bons résultats d'exploitation de Taber.

Les coûts de distribution ont baissé de 0,3 million de dollars par rapport au trimestre correspondant de 2007, surtout en raison de la réduction des coûts d'entreposage extérieur de Taber. Pour l'exercice, les coûts ont augmenté de 0,8 million de dollars puisque les stocks entreposés à Taber ont augmenté au début de l'exercice, à la suite d'une autre récolte importante de betterave.

Les frais d'administration ont légèrement diminué au cours du trimestre et augmenté de 0,7 million de dollars pour l'exercice. L'écart défavorable pour l'exercice a découlé essentiellement d'un gain de 1,4 million de dollars réalisé sur la vente d'un siège à la New York Commodity Exchange en 2007. Ce résultat a été partiellement contrebalancé par la baisse d'environ 0,9 million de dollars des charges de retraite et des avantages postérieurs à au départ à la retraite en 2008.

Le 22 mars 2006, Lantic a annoncé un retrait et un rappel de produits en raison de la présence de petites particules métalliques qui s'étaient introduites, par inadvertance, dans son système de distribution pour certains produits expédiés vers les marchés de l'Ontario et des Maritimes. Après avoir examiné l'incident avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), le Fonds a décidé d'effectuer un rappel à l'égard du sucre et des produits fabriqués avec ce dernier au cours de la période en cause.

Une provision initiale de 2,0 millions de dollars a été comptabilisée en 2006 et représentait une estimation des coûts devant être engagés par Lantic. Jusqu'à maintenant, toutes les demandes de règlement, sauf une, ont été réglées. En se fondant sur les règlements antérieurs et compte tenu de la complexité de la demande non réglée, la provision a été ramenée à environ 0,3 million de dollars en septembre 2008. Ainsi, des montants de 0,3 million de dollars et de 0,6 million de dollars ont été contrepassés aux résultats en 2008 et en 2007, respectivement.

A la suite du regroupement de Sucre Lantic Limitée et de Rogers Sugar Ltd. en juin 2008 pour former Lantic Inc., la société a obtenu une nouvelle facilité de crédit renouvelable à terme de cinq ans auprès d'un syndicat bancaire d'un montant de 200,0 millions de dollars. Cette nouvelle facilité renouvelable et l'encaisse disponible ont servi à rembourser l'emprunt à terme en cours. Afin de fixer le taux d'intérêt pour une tranche importante des prélèvements prévus sur la nouvelle facilité de crédit, la société a conclu, le 7 juillet 2008, un swap de taux d'intérêt de cinq ans d'un montant de 70,0 millions de dollars à un taux de base de 4,0 %. Les intérêts débiteurs ont augmenté de 0,7 million de dollars au cours du trimestre, comparativement au trimestre correspondant en 2007. Cet écart défavorable a découlé d'une charge de 1,4 million de dollars liée à l'évaluation à la valeur de marché du swap de taux d'intérêt au cours du trimestre. En excluant cette charge, les intérêts débiteurs auraient diminué de 0,7 million de dollars au cours du trimestre et de 1,1 million de dollars pour l'exercice.

Par conséquent, le total des intérêts débiteurs sur l'emprunt à terme et les emprunts à court terme a diminué, puisque le total des emprunts a baissé au cours du trimestre et pour l'exercice et que les taux sur les emprunts ont également été inférieurs à ceux de l'exercice précédent

Un ajustement de fin d'exercice a été constaté à l'égard des impôts futurs en raison des modifications des taux d'imposition futurs et des changements qui ont donné lieu au regroupement de Sucre Lantic Limitée et de Rogers Sugar Ltd. pour former Lantic Inc.

Le Fonds mesure ses liquidités distribuables. Celles-ci ne sont pas une indication des flux de trésorerie ni des résultats d'exploitation établis selon les PCGR. Elles peuvent également ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d'autres sociétés ou fiducies de revenu. Du point de vue des porteurs de parts, les liquidités distribuables reflètent la capacité du Fonds à verser des distributions fondées sur le rendement des activités du Fonds et de sa filiale en exploitation au cours de la période considérée.



-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
(En milliers Trimestres terminés les Exercices terminés les
de dollars) 30 septembre 30 septembre
-------------------------------------------------------------------------
2008 2007 2008 2007
(non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
Activités
d'exploitation

Flux de trésorerie
liés aux activités
d'exploitation 9 001 $ 28 188 $ 23 002 $ 88 607 $
Dépenses en
immobilisations (1 849) (2 188) (7 254) (6 945)
-------------------------------------------------------------------------
Liquidités
distribuables
normalisées 7 152 26 000 15 748 81 662
Ajustements
Variation des
éléments hors
caisse du fonds
de roulement 4 125 (26 553) 31 669 (24 669)
Ajustements liés
à l'évaluation
à la valeur de
marché et au
moment de la
constatation des
instruments
dérivés 7 470 8 866 2 210 776
Montant hors
caisse au titre
des instruments
financiers (4 071) 5 724 1 725 (1 460)
Dépenses en
immobilisations
- Investissements 326 206 597 929
Rachat (net des
émissions) de
parts de fiducie (1 586) (1 317) (806) (4 665)
Frais de
financement
reportés (921) - (921) -
-------------------------------------------------------------------------
Liquidités
distribuables
ajustées 12 495 $ 12 926 $ 50 222 $ 52 573 $
-------------------------------------------------------------------------
Distributions
déclarées (10 096)$ (9 657)$ (40 082)$ (37 728)$
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


Les liquidités distribuables ajustées ont baissé de 0,4 million de dollars au cours du trimestre, comparativement au trimestre correspondant en 2007, essentiellement à cause du paiement des frais de financement reportés sur la nouvelle facilité de crédit renouvelable.

En 2008, le Fonds a distribué 40,1 millions de dollars, ou 0,4567 $ par part, comparativement à 37,7 millions de dollars, ou 0,4285 $ par part, en 2007. Sur une base consolidée, les liquidités distribuables ajustées se sont élevées à 50,2 millions de dollars en 2008, par rapport à 52,6 millions de dollars en 2007. La baisse a découlé essentiellement de la diminution de 1,7 million de dollars du BAIIA ajusté et du paiement des frais de financement reportés en 2008. Le Fonds a distribué 80,0 % de ses liquidités distribuables en 2008, comparativement à 71,8 % en 2007.

Au cours du trimestre, le Fonds a racheté et annulé 374 900 parts d'une valeur de 1,6 million de dollars aux termes d'une offre publique de rachat dans le cours normal des activités. Cette offre vient à échéance le 27 novembre 2008. Le Fonds a l'intention de procéder à une nouvelle offre au cours du prochain exercice. Il rachètera d'autres parts si le cours de celles-ci ne reflète pas, selon lui, leur juste valeur.

Le 27 octobre 2008, l'USDA a annoncé que le gouvernement du Mexique l'avait informé que le Mexique continuerait d'exporter du sucre aux Etats-Unis aux termes de l'accès en franchise de droits prévu dans l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) et que la tranche attribuée au Mexique ne sera donc pas utilisée et pourra être réaffectée par l'USDA. Par conséquent, l'USDA a réaffecté les 68 278 tonnes métriques, attribuées initialement au Mexique, à un contingent global de sucre raffiné établi selon le principe du premier arrivé, premier servi. L'USDA a réparti ce contingent global en cinq tranches, dont la première tranche de 28 278 tonnes métriques a été autorisée le 30 octobre 2008, les quatre autres tranches de 10 000 tonnes métriques devant être autorisées par la suite à raison d'une tranche aux deux semaines.

La baisse récente des prix du gaz naturel a permis à la société de couvrir la plupart de ses achats de gaz pour l'hiver et près de 80 % de ses achats de gaz pour l'été en 2009 à des prix moyens inférieurs à ceux de l'exercice précédent. De plus, en raison de cette baisse récente des prix, des tranches variant entre 30 % et 60 % des achats prévus ont été couvertes pour les exercices 2010 à 2013 à des prix égaux ou inférieurs à ceux de 2008. En revanche, la dépréciation du dollar canadien et l'imposition d'une nouvelle taxe sur le carbone au Québec et en Colombie-Britannique contrebalanceront en partie la baisse avantageuse des prix du gaz naturel.

En novembre, une nouvelle convention collective de cinq ans a été conclue avec la principale unité (représentant environ 85 % des employés syndiqués) de la raffinerie de Montréal selon des conditions concurrentielles.

Le 31 octobre 2006, le ministre des Finances du Canada a fait une annonce relativement à l'imposition des distributions des fiducies de revenu cotées en bourse. La législation a été édictée en juin 2007 et, si aucune autre modification n'est apportée à cette législation au cours des deux prochaines années, l'imposition des distributions des fiducies de revenu cotées en bourse s'appliquera à compter de l'année civile 2011.

AU NOM DU CONSEIL DES FIDUCIAIRES,

(Signé)

Edward Y. Baker,

Montréal (Québec)

Le 20 novembre 2008

Renseignements

  • Rogers Sugar Income Fund
    M. Dan Lafrance, Premier vice-président
    Finances, chef des finances et secrétaire
    514-940-4350
    514-527-1610 (FAX)
    www.rogerssugar.com or www.Lantic.ca