Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

23 nov. 2009 12h51 HE

SCFP: Le personnel de l'aide à l'enfance de la Baie James appelle à l'aide en portant un ruban bleu

MOOSE FACTORY, ONTARIO--(Marketwire - 20 nov. 2009) - La direction et le personnel de première ligne, tous portaient un ruban bleu en ce 20 novembre, Journée nationale de l'enfant. L'objectif était d'attirer l'attention sur la crise que vit une société d'aide à l'enfance durement touchée, Payukotayno, dont le bureau principal est situé à Moose Factory, une communauté insulaire de la Baie James comptant 3 000 habitants, principalement des citoyens des Premières Nations.

"Nous sommes très inquiets du sort qui sera réservé aux enfants d'ici, dans la mesure où tout le personnel, des travailleurs de première ligne aux membres de la direction, a reçu un avis de licenciement effectif en date du 14 décembre", a déclaré Mike Tomatuk, porte-parole de la section locale 4313 du SCFP qui représente environ 95 des 120 personnes travaillant à Payukotayno.

"Le manque à gagner de 3,6 millions auquel est confronté Payukotayno en raison des compressions gouvernementales signifie que la fermeture de l'agence est tout à fait envisageable", annonçait le directeur général, Ernest Beck, à la fin octobre.

La campagne du ruban bleu du SCFP pour l'aide à l'enfance a été soulignée dans plusieurs bureaux ontariens de l'aide à l'enfance et dans un certain nombre de collectivités, dont Toronto, Hamilton, Belleville, Kingston, Brantford et Burlington où le personnel a aussi distribué des rubans bleus au public afin de l'inciter à appuyer les efforts visant à obtenir un meilleur financement pour les services essentiels qu'offrent les sociétés d'aide à l'enfance.

"Alors que nous apprenons que les budgets de fonctionnement sont presque épuisés et que des avis de licenciements ont déjà été envoyés au personnel de certaines sociétés d'aide à l'enfance de l'Ontario, il n'est pas question d'attendre plus longtemps avant d'alerter le public", a déclaré la coordonnatrice du SCFP pour le secteur des services sociaux, Kathy Johnson.

Le 20 novembre 1989, le Canada a ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant. Cette convention stipule que les gouvernements doivent mettre les enfants à l'abri des préjudices et les aider à vivre et à réaliser leur plein potentiel. Les familles et les gens qui travaillent à venir en aide aux enfants vulnérables affirment pour leur part que l'Ontario ne respecte pas cet engagement.

Renseignements

  • SCFP Section locale 4313, Moose Factory
    Mike Tomatuk
    705-658-2720
    ou
    SCFP
    Kathy Johnson
    Coordonnatrice, services sociaux
    416-272-6698
    ou
    SCFP
    Chris Watson
    Service des communications
    416-553-9410