Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

08 mars 2010 08h15 HE

SCHL : Mises en chantier au Québec en février

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 mars 2010) - Selon les résultats du dernier relevé mensuel effectué par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a progressé au Québec, au cours du mois dernier, dans les centres de 10 000 habitants et plus. Au total, 1 947 habitations ont été mises en chantier en février 2010, comparativement à 1 410 un an auparavant. Le niveau désaisonnalisé annualisé de ce même mois (41 300) représente toutefois un régime moins élevé que celui du mois de janvier (48 100).

Dans les régions métropolitaines de recensement (RMR), les mises en chantier ont augmenté de 35 % en février (1 707 en 2010, 1 269 en 2009). Toutes les RMR, à l'exception de Gatineau, ont affiché un gain durant cette période. Même son de cloche du côté des grandes agglomérations de recensement (AR) : une progression a été constatée dans quatre des cinq AR. « Étant donné le ralentissement de la construction résidentielle survenu il y a un an, les importantes hausses d'activité enregistrées en janvier et février derniers ne sont pas du tout surprenantes. L'ampleur des variations devrait toutefois s'amoindrir au fil des mois cette année compte tenu du rebondissement des mises en chantier observé en 2009 », affirme Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Une analyse des données par type de logements indique que la construction de maisons individuelles a progressé de 15 % comparativement au mois de février 2009, la moitié des RMR ayant enregistré des gains. Selon l'enquête, la région de Montréal (+47 %) a présenté une des hausses les plus notables.

Dans le segment des collectifs, la construction était en hausse de 49 % en février par rapport à la même période un an auparavant (1 450 en 2010, 976 en 2009). Cette hausse d'activité est attribuable autant aux appartements qu'aux maisons jumelées et en rangée. Dans la RMR de Québec, le nombre de mises en chantier d'habitations collectives a plus que doublé en l'espace d'un an.

Toujours selon l'enquête, les mises en chantier d'habitations destinées au marché de la propriété absolue et au marché locatif étaient plus nombreuses, tandis que celles de copropriétés ont diminué comparativement à février 2009. À ce sujet, la construction dans le créneau des logements locatifs se distingue, avec une hausse de plus de 100 %.

En date du 28 février 2010, les mises en chantier dans les centres de 10 000 personnes et plus au Québec étaient en hausse de 43 % par rapport à la même période l'an passé (4 858 en 2010, 3 407 en 2009). Ce résultat traduit l'évolution des mises en chantier dans le segment des logements collectifs (+48 %) et, dans une moindre mesure, dans celui des maisons individuelles (+29 %).

Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes. Pour en savoir davantage, composer le 1-800-668-2642.

Résultats provisoires du relevé mensuel des mises en chantier au Québec
(centres de 10 000 habitants et plus)
 
  Février      
 
  Maisons individuelles     Logements collectifs       Total  
  2009 2010 %   2009 2010 %   2009 2010 %
 
Centres de 100 000 et plus                      
 
GATINEAU 63 21 -67   127 54 -57   190 75 -61
MONTRÉAL 202 296 47   593 886 49   795 1 182 49
QUÉBEC 63 61 -3   128 273 *   191 334 75
SAGUENAY 2 5 *   0 4 *   2 9 *
SHERBROOKE 32 16 -50   27 57 *   59 73 24
TROIS-RIVIÈRES 4 9 *   28 25 -11   32 34 6
 
Sous-total (100 000 et plus) 366 408 11   903 1 299 44   1 269 1 707 35
 
Centres de 50 000 à 99 999                      
 
DRUMMONDVILLE 6 17 *   4 7 75   10 24 *
GRANBY 5 6 20   10 42 *   15 48 *
SAINT-HYACINTHE 0 1 *   0 6 *   0 7 *
SHAWINIGAN 1 2 *   0 0 0   1 2 *
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU 1 9 *   26 0 -100   27 9 -67
 
Sous-total (50 000 à 99 999) 13 35 *   40 55 38   53 90 70
 
Québec (estimation 10 000 et +) 434 497 15   976 1 450 49   1 410 1 947 38
 
Janvier à février  
 
  Maisons individuelles     Logements collectifs       Total  
  2009 2010 %   2009 2010 %   2009 2010 %
 
Centres de 100 000 et plus                      
 
GATINEAU 125 53 -58   315 181 -43   440 234 -47
MONTRÉAL 402 620 54   1 546 2 348 52   1 948 2 968 52
QUÉBEC 113 188 66   178 479 *   291 667 *
SAGUENAY 8 17 *   12 12 0   20 29 45
SHERBROOKE 79 62 -22   110 180 64   189 242 28
TROIS-RIVIÈRES 16 26 63   40 79 98   56 105 88
 
Sous-total (100 000 et plus) 743 966 30   2 201 3 279 49   2 944 4 245 44
 
Centres de 50 000 à 99 999                      
 
DRUMMONDVILLE 24 41 71   27 31 15   51 72 41
GRANBY 23 21 -9   68 92 35   91 113 24
SAINT-HYACINTHE 3 7 *   20 6 -70   23 13 -43
SHAWINIGAN 2 5 *   6 0 -100   8 5 -38
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU 9 29 *   26 8 -69   35 37 6
 
Sous-total (50 000 à 99 999) 61 103 69   147 137 -7   208 240 15
 
Québec (estimation 10 000 et +) 922 1 187 29   2 485 3 671 48   3 407 4 858 43
 
(*) Valeur absolue supérieure à 100 %

Renseignements

  • Province
    Kevin Hughes
    Economiste principal
    514-283-4488
    ou
    Montréal
    Bertrand Recher
    Analyste principal de marché
    514-283-2758
    ou
    Québec
    Elisabeth Koulouris
    Analyste principale de marché
    418-649-8098
    ou
    Gatineau (Outaouais, Abitibi)
    Patrice Tardif
    Analyste principal de marché
    514-283-2097
    ou
    Sherbrooke (Estrie)
    David L'Heureux
    Analyste principal de marché
    514-496-2587
    ou
    Trois-Rivières (Mauricie)
    Marie-Elaine Denis
    Analyste de marché
    418-649-8100
    ou
    Saguenay
    Sébastien Paquet-Poirier
    Analyste de marché
    418-649-8102