Customs and Immigration Union (CIU)

Customs and Immigration Union (CIU)

04 sept. 2008 16h53 HE

Sécurité nationale : La CEUDA exige une position ferme des partis politiques

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 sept. 2008) - Avec les rumeurs d'élections automnales et la présentation des plates-formes électorales, le syndicat qui représente les agent-e-s de Douanes et d'Immigration demande aux différents partis politiques de se positionner plus fermement en matière de sécurité nationale.

Depuis l'arrivée des conservateurs au pouvoir, le rôle et le mandat des agent-e-s des services frontaliers ont grandement évolué. En tant qu'agent-e-s de la paix, l'initiative de l'armement était une revendication exigée depuis fort longtemps par le syndicat et ses membres. Aujourd'hui, l'armement est chose faite et cette mise en oeuvre se poursuit, mais il reste encore beaucoup à faire.

Dans une entrevue accordée récemment à la Presse, Jean-Pierre Fortin, 1er vice-président national de la CEUDA, précise que: "Le problème chez nous, c'est que nous sommes beaucoup trop immobiles et trop prévisibles. Nous poussons de plus en plus pour avoir des unités d'officiers mobiles qui permettraient de scruter les frontières et de réaliser des fouilles surprises sur des véhicules et des navires. Pour le moment, nous n'avons même pas de bateau pour patrouiller le fleuve Saint-Laurent pour nous rendre sur les navires afin de réaliser des fouilles-surprises. Nous devons attendre qu'ils arrivent au port pour faire le travail".

Pour sa part, le président national de la CEUDA, Ron Moran, nous rappelle que : "Les services de renseignements des deux côtés de la frontière nous confirment constamment que le crime organisé a en place des réseaux très bien structurés le long de la frontière d'où il transige des quantités alarmantes de contrebande incluant armes et drogues, en plus d'exploiter de nombreux réseaux d'immigrants illégaux. Les activités de ces réseaux sont particulièrement élevées entre les postes frontaliers, et ce qui est le plus inquiétant est le fait que ce même service de renseignent nous averti qu'à peu près tous les réseaux en place pourraient facilement accommoder des demandes d'organisations terroristes". M. Moran poursuit en disant que : "Des patrouilles préventives et dissuasives doivent être mises en place le plus rapidement possible si l'on veut que le Canada soit pris au sérieux en matière de sécurité nationale".

A ce titre, le syndicat et ses membres réclament des partis politiques une position ferme et claire sur la création d'une patrouille frontalière sur les voies maritimes et le long de la frontière terrestre. Au moment actuel, le mandat et les ressources allouées ne sont malheureusement pas suffisants pour contrer les activités criminelles auxquelles nous faisons face en tant que pays.

La CEUDA est un Elément de l'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), et représente les agentes et agents des Douanes et de l'Immigration canadiennes travaillant aux points d'entrées. La CEUDA représente également les agentes et agents d'enquête, du renseignement et de l'observation des échanges commerciaux; ainsi que ceux et celles de l'Immigration chargés de l'exécution de la loi pour services intérieurs et des audiences. La CEUDA représente aussi l'ensemble du personnel de soutien - bref, tous les employé-e-s de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Renseignements

  • Customs Excise Union Douanes Accise (CEUDA)
    Ron Moran, Président national
    Jean-Pierre Fortin, 1er vice-président national
    Jonathan Choquette, Agent de communication et
    de coordination politique
    613-723-8008 / http://www.ceuda.ca