WWF-Canada

WWF-Canada

03 mars 2010 05h30 HE

Seulement un Canadien sur cinq s'accorde un "A" en matière de gestes responsables

Les Canadiens estiment qu'ils pourraient en faire plus, selon une enquête du WWF-Canada

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 3 mars 2010) - A l'approche d'Une Heure pour la Terre, qui se tiendra le 27 mars prochain, de 20 h 30 à 21 h 30 heure locale, le WWF-Canada a dévoilé les résultats d'une enquête nationale sur le comportement responsable. D'après celle-ci, un Canadien sur cinq (18 %) seulement a affirmé prendre tous les moyens pour réduire son impact sur le climat, s'accordant un "A". Toutefois, 80 % des répondants ont indiqué qu'ils étaient prêts à en faire plus.

"Une Heure pour la Terre est une manifestation mondiale organisée dans le but de signaler notre volonté de participer à la lutte contre les changements climatiques et de réduire notre empreinte individuelle sur la planète", explique Gerald Butts, président et chef de la direction au WWF-Canada. "Les résultats de l'enquête montrent clairement que les Canadiens aimeraient en faire davantage et cherchent des moyens pour faire de chaque heure "Une Heure pour la Terre". Le WWF-Canada peut les aider."

Une Heure pour la Terre, chaque heure de la journée

Chaque année, Une Heure pour la Terre rappelle aux Canadiens qu'ils peuvent agir au quotidien pour freiner les changements climatiques. "Les petits gestes comptent énormément", affirme Gerald Butts. "Laisser la voiture à la maison, faire sa lessive à l'eau froide, se servir de sacs réutilisables : ce sont là des choses simples, mais très efficaces."

Voici cinq mesures faciles à prendre pour réduire son impact sur le climat :

  1. Laisser la voiture à la maison. Envisagez de faire vos courses ou de conduire les enfants à l'école à pied. Vous ferez ainsi un peu d'exercice tout en réduisant votre empreinte écologique. Ou encore, utilisez les transports en commun. Réduire l'usage de sa voiture de 10 % seulement diminue les émissions de CO2 de près de 600 kilogrammes sur un an.
  1. Consommer des produits locaux. Au Canada, près de 60 % des aliments sont importés. Les produits voyagent en moyenne 2000 km avant d'aboutir dans notre assiette. La prochaine fois que vous ferez l'épicerie, achetez des aliments cultivés près de chez vous. Ils seront plus frais et vous aurez contribué à limiter les émissions de gaz à effet de serre.
  1. Prendre l'avion moins souvent. La prochaine fois que vous irez en vacances, songez à la possibilité d'explorer votre coin de pays. Le Canada est une destination touristique populaire, prisée pour sa nature et ses attraits, pourquoi ne pas le découvrir? Un vol de moins par année se traduit par une réduction d'environ 2600 kilogrammes de vos émissions de CO2.
  1. Faire des choix écoénergétiques. Si vous achetez un électroménager, optez pour un modèle reconnu pour son efficacité. Mettez à la retraite ce vieux frigo à bière : les réfrigérateurs sont l'appareil le plus énergivore du foyer. Vous épargnerez ainsi environ 120 $ en électricité par an, tout en réduisant de 240 kilogrammes vos émissions de gaz à effet de serre.
  1. Donner l'exemple et faire circuler ses bonnes idées. Du 1er au 25 mars, dans le cadre d'un concours en ligne, le WWF-Canada vous invite à envoyer un document photo ou vidéo expliquant ce que vous faites pour que chaque heure soit "Une Heure pour la Terre". Le grand prix est un voyage inoubliable à Churchill, au Manitoba, pour observer sur place les répercussions des changements climatiques sur la population et la faune, dont l'ours polaire. Tous les règlements du concours sont affichés à www.UneHeurePourLaTerre.ca.

Leadership du secteur privé

Une Heure pour la Terre cible les actions individuelles, mais cela n'exclut pas pour autant la participation du secteur privé. Certaines des marques de commerce les plus connues dans le monde éteindront les lumières à l'heure dite et passeront le mot à d'autres.

"Des grandes sociétés comme Coca-Cola, Sears Canada et le Toronto Star nous prêtent main-forte pour mobiliser la population et la sensibiliser à l'importance des gestes quotidiens", rapporte Gerald Butts. "A titre de commanditaires de l'événement, elles disposent de moyens exceptionnels pour rallier leurs employés, leurs clients et leurs fournisseurs autour d'une grande cause : créer un avenir durable pour la planète."

À propos d'Une heure pour la Terre

Une Heure pour la Terre est une initiative mondiale coordonnée par le WWF. Les particuliers, les entreprises, les gouvernements et les collectivités sont invités à éteindre les lumières pendant une heure, le samedi 27 mars de 20 h 30 à 21 h 30, pour signaler leur appui à la lutte contre les changements climatiques. Une Heure pour la Terre a vu le jour à Sydney en 2007 et s'est transformée depuis en mouvement d'envergure mondiale ralliant plus d'un milliard de personnes. Au Canada, Coca-Cola, Sears Canada et le Toronto Star sont les principaux commanditaires de l'événement. www.UneHeurePourLaTerre.ca.

À propos de l'enquête

L'enquête a été menée du 4 au 9 février 2010 par l'Environics Research Group pour le compte du WWF-Canada. Elle repose sur un échantillon aléatoire de 2 001 Canadiens âgés de 18 ans et plus. Sa marge d'erreur est de 2 %.

À propos du WWF-Canada

Le WWF-Canada (World Wildlife Fund Canada) est membre du WWF, l'un des plus grands organismes indépendants voués à la conservation au monde, présent dans plus de 100 pays. Le WWF invente des solutions aux grands défis en matière de conservation pour le bien des êtres humains et de la nature, en tenant compte des préoccupations des populations locales. Le WWF-Canada collabore étroitement avec les gouvernements, les entreprises et le public dans le but de lutter contre les changements climatiques, la principale menace qui pèse sur notre planète à l'heure actuelle; préserver nos océans et nos réserves d'eau douce; sensibiliser et mobiliser la population afin de créer une culture de la conservation. Le WWF-Canada compte des bureaux régionaux à Vancouver, Prince-Rupert, St. Albert, Ottawa, Halifax et St. John's et son siège social est situé à Toronto. Pour d'autres renseignements, visitez www.wwf.ca.

Communiqué de presse et complément d'information à wwf.ca

Renseignements