Stella-Jones Inc.
TSX : SJ

Stella-Jones Inc.

12 mars 2010 07h00 HE

Stella-Jones publie ses résultats du quatrième trimestre et de fin d'exercice

Ventes et bénéfice net records pour une neuvième année consécutive

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 12 mars 2010) - Stella-Jones Inc. (TSX:SJ)

  • Ventes de 411,1 M$, en hausse de 6,8 % par rapport à 384,8 M$ l'an dernier
  • Bénéfice net de 30,1 M$, en hausse de 5,3 % par rapport à 28,5 M$ un an auparavant
  • BPA dilué de 2,37 $, en hausse comparativement à 2,25 $ en 2008
  • L'endettement total en diminution de 44,1 M$ par rapport à l'an dernier

Stella-Jones Inc. (TSX:SJ) a annoncé aujourd'hui les résultats financiers de son quatrième trimestre et de son exercice financier terminés le 31 décembre 2009.

Faits saillants financiers (en milliers de dollars, sauf les données par action) Trimestres terminés les 31 décembre Exercice terminé les 31 décembre
  2009 2008 2009 2008
Ventes 65 390 83 731 411 119 384 822
Marge bénéficiaire brute 10 614 18 355 76 669 78 398
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation(1) 6 698 12 070 40 936 41 055
Bénéfice net pour la période 3 041 6 327 30 069 28 547
  Par action – de base ($) 0,24 0,50 2,38 2,29
  Par action – dilué ($) 0,24 0,50 2,37 2,25
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (de base, en milliers) 12 682 12 562 12 638 12 483
(1) Avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement.

RÉSULTATS DE L'EXERCICE 2009

Les ventes ont atteint 411,1 millions de dollars, en hausse de 26,3 millions de dollars, ou 6,8 %, par rapport aux ventes de 384,8 millions de dollars réalisées lors de l'exercice précédent. Cette augmentation reflète l'apport de The Burke-Parsons-Bowlby Corporation (« BPB ») durant une année complète en 2009, comparativement à neuf mois en 2008. Cet apport a représenté des ventes additionnelles de 37,3 millions de dollars. Sur une base comparable, les ventes se sont repliées d'environ 7,0 %, traduisant un fléchissement de la demande et une pression à la baisse sur les prix de vente des produits de base de la Société, principalement dans la seconde moitié de 2009. En comparaison de l'exercice précédent, les fluctuations de la valeur du dollar canadien, la monnaie de présentation de Stella-Jones, par rapport au dollar américain, ont eu pour effet d'accroître la valeur des ventes libellées en dollars américains d'environ 17,7 millions de dollars.

Les ventes de traverses de chemin de fer se sont chiffrées à 185,1 millions de dollars, en hausse de 2,2 % par rapport à l'exercice précédent, grâce à la contribution, pendant un exercice complet, des activités d'exploitation de BPB, qui a été contrebalancée par une diminution de la demande de l'industrie en Amérique du Nord et une pression à la baisse sur les prix de vente au fur et à mesure que progressait l'exercice 2009. Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics se sont élevées à 149,7 millions de dollars, en hausse de 8,6 % par rapport à celles de 2008, en raison d'un accroissement des ventes de poteaux de lignes de transmission aux États-Unis et d'une pénétration plus importante du marché américain. Les ventes de bois d'œuvre à usage industriel ont progressé de 35,5 % pour atteindre 44,8 millions de dollars en raison de la robuste demande pour les produits destinés à des applications maritimes dans l'est du Canada, ainsi qu'à l'apport, durant un exercice complet, des activités d'exploitation de BPB. Les ventes de bois d'œuvre à usage résidentiel ont légèrement fléchi de 3,7 % pour s'établir à 31,5 millions de dollars. 

Le bénéfice brut a atteint 76,7 millions de dollars, ou 18,6 % des ventes, comparativement à 78,4 millions de dollars, ou 20,4 % des ventes lors de l'exercice précédent. Le recul du bénéfice brut, tant sur une base monétaire qu'en pourcentage des ventes, reflète essentiellement une pression à la baisse sur les prix de vente dans la plupart des catégories de produits résultant d'une baisse de la demande. Cette situation a été en partie contrebalancée par un accroissement de la productivité découlant de l'intégration de BPB.

Pour l'exercice 2009, le bénéfice net a augmenté de 5,3 % pour atteindre 30,1 millions de dollars, ou 2,37 $ par action, sur une base pleinement diluée, comparativement à 28,5 millions de dollars, ou 2,25 $ par action, sur une base pleinement diluée, en 2008. Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement, sont demeurés pratiquement stables à 40,9 millions de dollars.

Stella-Jones a renforcé son bilan tout au long de l'exercice 2009. Au 31 décembre 2009, la dette à long terme de la Société, y compris la tranche à court terme, s'élevait à 87,1 millions de dollars, ce qui représente un ratio d'endettement à long terme sur les capitaux propres de 0,48:1, en baisse par rapport à un ratio de 0,53:1 trois mois auparavant et de 0,66:1 à la fin de 2008. En outre, la génération de solides flux de trésorerie et une amélioration du fonds de roulement ont permis de réduire de 25,4 millions de dollars l'endettement bancaire à court terme, qui se chiffrait à 56,1 millions de dollars à la fin de 2009.

« Stella-Jones a enregistré sa neuvième année consécutive de croissance des ventes et du bénéfice net malgré les défis qu'ont posées les conditions économiques, » a déclaré Brian McManus, président et chef de la direction de Stella-Jones. « Cette performance témoigne de la qualité de notre personnel et de nos actifs d'exploitation. L'accroissement de la productivité dans l'ensemble de notre réseau continental d'usines a contribué à maintenir les marges à des niveaux satisfaisants, tandis que la génération de solides flux de trésorerie et l'amélioration du fonds de roulement nous ont permis de réduire considérablement notre endettement à court et à long terme. » 

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

Les ventes au quatrième trimestre de 2009 se sont élevées à 65,4 millions de dollars, comparativement à 83,7 millions de dollars lors de la période correspondante en 2008. Ce recul est principalement attribuable à la faiblesse de la demande dans l'industrie et à la pression à la baisse sur les prix dans la plupart des catégories de produits. L'appréciation de la valeur du dollar canadien, la monnaie de présentation de Stella-Jones, par rapport à l'exercice précédent, a eu pour effet de réduire la valeur des ventes libellées en dollars américains d'environ 2,8 millions de dollars. L'incendie qui s'est déclaré à l'installation de New Westminster, en Colombie-Britannique, le 6 novembre 2009, n'a pas eu de répercussions sur les ventes. Même si les activités d'exploitation locales ont été suspendues pendant 12 jours, aucune expédition de marchandises destinées à des clients n'a été perdue en raison de l'incident, puisque la Société disposait d'un niveau de stocks suffisant et que les activités de traitement du bois ont été réalisées dans d'autres installations régionales de la Société.

Les ventes de traverses de chemin de fer se sont élevées à 22,1 millions de dollars, en baisse comparativement à 34,9 millions de dollars un an plus tôt. Ce recul reflète la baisse du volume de traverses de chemin de fer livrées d'avance aux exploitants de lignes de chemin de fer de catégorie 1 en vue de leurs programmes d'entretien régulier pour 2010, alors que les achats ont été reportés afin de limiter les niveaux de stocks de traverses. Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont atteint 31,1 millions de dollars, comparativement à des ventes de 35,4 millions l'an dernier, en raison principalement de concurrence au niveau des prix. Les ventes de bois d'œuvre à usage industriel se sont établies à 10,1 millions de dollars, soit un niveau stable par rapport aux ventes de 10,2 millions de dollars réalisées un an plus tôt, alors que la progression des ventes enregistrée dans l'est du Canada a été contrebalancée par un recul des ventes dans l'ouest du Canada et aux États-Unis. Enfin, les ventes de bois d'œuvre à usage résidentiel se sont chiffrées à 2,1 millions de dollars, contre 3,2 millions de dollars l'an dernier. 

Le bénéfice brut s'est établi à 10,6 millions de dollars, ou 16,2 % des ventes, au quatrième trimestre de l'exercice 2009, comparativement à 18,4 millions de dollars, ou 21,9 % des ventes, lors de la période correspondante en 2008. Le bénéfice net s'est établi à 3,0 millions de dollars, ou 0,24 $ par action, sur une base pleinement diluée, comparativement à un bénéfice net de 6,3 millions de dollars, ou 0,50 $ par action, sur une base pleinement diluée, au quatrième trimestre de l'exercice 2008. Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement, se sont élevés à 6,7 millions de dollars, en baisse par rapport à 12,1 millions de dollars un an auparavant.

« Le recul du bénéfice brut, tant sur une base monétaire qu'en pourcentage des ventes, traduit principalement la pression à la baisse sur les prix dans la plupart des marchés, une composition des ventes moins favorable et une baisse du volume qui a eu un impact négatif sur l'absorption des frais fixes durant cette période habituellement caractérisée par une demande saisonnière moins élevée, » a affirmé George Labelle, premier vice-président et chef des finances. 

DIVIDENDE SEMESTRIEL DE 0,18 $ PAR ACTION

Le conseil d'administration a déclaré un dividende semestriel de 0,18 $ par action ordinaire en circulation de Stella-Jones, payable le 14 mai, 2010 aux actionnaires inscrits à la clôture des affaires le 2 avril, 2010.

PERSPECTIVES

Stella-Jones anticipe une demande soutenue en 2010 et une reprise progressive dans ses principaux marchés. Dans la catégorie des traverses de chemin de fer, le fléchissement de la demande et les pressions sur les prix semblent avoir atteint le creux de la vague, tandis que la demande se maintient dans le marché des poteaux destinés aux sociétés de services publics, quoique l'on continue d'observer des pressions sur les prix. Les mesures de relance des gouvernements pourraient stimuler la demande pour les produits de la Société, qui font partie intégrante de l'infrastructure dans les secteurs des chemins de fer et de la transmission et distribution d'électricité. 

« Les synergies réalisables à la suite d'une intégration réussie de la société Tangent Rail Corporation (« Tangent »), que nous proposons d'acquérir, joueront un rôle clé dans l'amélioration de notre rentabilité future. Parallèlement, afin de poursuivre notre croissance interne, nous chercherons à développer de nouvelles occasions de marché alors que nous sommes en mesure d'exploiter le plein potentiel des dernières acquisitions. Au cours de l'exercice à venir, nous continuerons également à nous concentrer sur l'accroissement de la productivité de l'exploitation, la génération de liquidités et le maintien de la solidité de notre bilan. En conséquence, nous sommes confiants que 2010 marquera un autre moment important de notre croissance à l'échelle continentale si l'acquisition proposée de Tangent devait se conclure comme prévu, » a précisé M. McManus.

TÉLÉCONFÉRENCE

Stella-Jones tiendra une conférence téléphonique le vendredi 12 mars 2010 à 10 h, heure de l'est, pour discuter de ces résultats. Les personnes intéressées peuvent se joindre à l'appel en composant le 647-427-7450 (pour les participants de Toronto ou d'outremer) ou le 1-888-231-8191 (pour tous les autres participants d'Amérique du Nord). Si vous êtes dans l'impossibilité d'y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de la conférence téléphonique en téléphonant au 1-800-642-1687 et en entrant le code 58013948 sur votre clavier téléphonique. L'enregistrement sera accessible à compter de 12 h, heure de l'est, le vendredi 12 mars 2010, jusqu'à 23 h 59, heure de l'est, le vendredi 19 mars 2010.

MESURE NON CONFORME AUX PCGR

Les flux de trésorerie provenant de l'exploitation sont une mesure financière qui n'a pas de sens normalisé prescrit par les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada. Il est donc peu probable que l'on puisse la comparer avec des mesures du même type présentées par d'autres émetteurs. La direction considère qu'il s'agit d'information utile pour les investisseurs avertis désirant évaluer la capacité de la Société à générer des fonds.

À PROPOS DE STELLA-JONES

Stella-Jones inc. (TSX:SJ) est un chef de file nord-américain dans la production et la commercialisation de produits industriels en bois traité sous pression. La société se spécialise dans la fabrication de traverses de chemin de fer et de poutres employées par les sociétés ferroviaires ainsi que de poteaux en bois destinés aux entreprises de services publics dans le domaine de l'électricité et des télécommunications. La société offre également des produits de bois d'œuvre traité et des services personnalisés aux détaillants et aux grossistes en vue d'applications résidentielles extérieures. Ses autres produits comprennent les pilotis pour constructions maritimes, les pieux pour les fondations, le bois de construction, les glissières de sécurité pour les autoroutes et du bois traité pour les ponts. les actions ordinaires de la société sont inscrites à la Bourse de Toronto.

Exception faite de l'information historique, ce communiqué de presse peut contenir des assertions prospectives en ce qui a trait au rendement futur de la Société. Fondées sur le jugement légitime qu'exerce la direction en évaluant les éventualités, ces assertions comportent certains risques et incertitudes. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, toute variation dans les résultats financiers trimestriels, toute évolution de la demande pour les produits et services de la société, toute incidence de la concurrence sur les prix et sur le marché en général, la capacité de la Société à se procurer les capitaux nécessaires à la réalisation d'acquisitions, ainsi que tout éventuel revers qui pourrait affecter la conjoncture économique. Par conséquent, le lecteur est avisé qu'un écart pourrait survenir entre les résultats effectifs et les résultats prévisionnels.

Avis aux lecteurs : Les états financiers complets non vérifiés du quatrième trimestre et de fin d'exercice peuvent être consultés sur le site Web de Stella-Jones au www.stella-jones.com

Renseignements

  • Source :
    Stella-Jones Inc.
    ou
    Relations avec les investisseurs :
    Stella-Jones Inc.
    George T. Labelle, C.A.
    Premier vice-président et chef des finances
    514-934-5327 (FAX)
    514-934-8665
    glabelle@stella-jones.com
    ou
    MaisonBrison
    Martin Goulet, CFA
    514-731-0000
    martin@maisonbrison.com