Ressources Strateco inc.
FRANKFURT : RF9
OTC Bulletin Board : SRSIF
TSX : RSC

Ressources Strateco inc.

02 oct. 2007 10h02 HE

Strateco découvre une traînée de blocs atteignant plus de 50 000 CPS

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 2 oct. 2007) - Ressources Strateco inc. ("Strateco") (TSX:RSC)(OTCBB:SRSIF)(FRANCFORT:RF9) est heureuse d'annoncer une découverte hautement significative sur sa propriété Matoush détenue à 100 %. La propriété Matoush est située dans les Monts Otish dans le nord du Québec.

A cet effet, les travaux de prospection ont récemment mené à la découverte d'une importante traînée de blocs anomaliques dans un nouveau secteur n'ayant pas fait l'objet de couverture géophysique aéroportée. Les travaux préliminaires ont permis d'identifier une vingtaine de blocs anomaliques avec une radiométrie variant entre 1 000 et 5 000 comptes par seconde ("cps"). Cette découverte est d'autant plus significative lorsque l'on considère la présence de deux blocs atteignant une radiométrie très élevée supérieure à 20 000 cps (maximum 23 000 cps) et 50 000 cps (maximum 61 000 cps). Ces deux blocs sont séparés de seulement quelques centaines de mètres l'un de l'autre.

Cette cible de prospection d'une longueur d'environ 1,5 km par 400 m, située environ 5 km au nord-est de la zone AM-15, a été découverte par les prospecteurs d'Exploration Sans Frontière mandatés par Strateco. Les blocs de grès sub-conglomératiques (FCA) sont sub-arrondis à sub-angulaires, de 0,3 à 2,0 m de diamètre et les plus radioactifs présentent des minéraux uranophanes (produits supergènes uranifères) et une altération semblable à la minéralisation disséminée autour de la zone AM-15. Des travaux additionnels pour établir la localisation probable de la source proximale sont en cours. Les blocs découverts dans cette nouvelle zone démontrent un alignement avec la direction glaciaire régionale (approx. 010 degrés). Cette traînée de blocs est a priori similaire à celle qui a mené Uranerz à la découverte de la zone AM-15 (1982-84). Celle-ci était aussi composée d'une trentaine de blocs plus grand que 5 000 cps, certains atteignant 65 000 cps.

Une seconde cible de prospection héliportée prioritaire, Matoush Nord, est localisée environ 14 km au nord de la zone AM-15. Cette zone d'affleurements radioactifs d'environ 40 mètres de longueur à plus de 1 000 cps avec un maximum approximatif de 10 000 cps (scintillomètre RS-120) est comparable aux tranchées réalisées jusqu'à ce jour autour de la zone AM-15/AM-8 (des zones anomaliques variant entre 500 cps et 2 000 cps). Un premier estimé du contexte géologique basé sur l'orientation des anomalies radiométriques et des fractures en surface suggère une orientation structurale d'approximativement 255 degrés. Quelques courts forages héliportés pour tester les contrôles géologiques de cette zone ont été planifiés afin de mieux comprendre la minéralisation.

Ces deux découvertes prioritaires chapeautent une longue liste de cibles d'exploration qui dérivent de techniques de prospection adaptées, de levés géophysiques et de courts forages d'exploration héliportés qui démontrent le potentiel de mettre à jour de nouvelles minéralisations uranifères sur le projet Matoush. Les autres cibles intéressantes découvertes cet été incluent la coïncidence de "début" de traînées de blocs avec des anomalies géophysiques caractéristiques à la région potentiellement "source" et des zones de déformation et d'altération trouvées par forages d'exploration. Les travaux, incluant une prospection détaillée, se poursuivront activement au cours des prochaines semaines afin de maximiser l'utilisation de la période précédant le gel (freeze-up).

Les résultats analytiques d'échantillons de prospection du laboratoire Saskatchewan Research Council à Saskatoon ne sont attendus qu'après la période de gel.

Personne qualifiée

Monsieur Jean-Pierre Lachance, géologue, est la personne qualifiée telle que définie par l'instrument national 43-101 et il possède une expérience de plus de 30 ans en exploration minière. Monsieur Jean-Pierre Lachance a approuvé ce communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains "énoncés prospectifs" qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le formulaire du rapport annuel déposé auprès des commissions des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l'Alberta et du Québec et dans le rapport annuel dans le formulaire 10-KSB déposé auprès de la Commission des valeurs mobilières des Etats-Unis. La société ne s'engage ni à mettre à jour publiquement ni à réviser les énoncés prospectifs par suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres événements.

Renseignements