Ressources Strateco inc.
FRANKFURT : RF9
OTC Bulletin Board : SRSIF
TSX : RSC

Ressources Strateco inc.

14 nov. 2007 13h19 HE

Strateco fait le point sur ses activités d'exploration du 3e trimestre 2007

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 nov. 2007) - Ressources Strateco inc. ("Strateco")(TSX:RSC)(OTCBB:SRSIF)(FRANCFORT:RF9) est heureuse de faire le point sur ses travaux d'exploration réalisés au cours de l'été 2007 sur le projet Matoush situé dans les Monts Otish dans le nord du Québec, 300 km au nord de la ville de Chibougamau ainsi que sur ses récentes acquisitions. De l'information additionnelle sur les activités de Strateco durant le 3e trimestre se trouve dans le rapport de gestion déposé sur Sedar (www.sedar.com) disponible sous peu. Le projet Matoush est constitué de 3 propriétés, soit Matoush et Matoush Extension détenues à 100 % par Strateco ainsi que la propriété Eclat sur laquelle elle détient une option d'acquérir 100 %.

Concernant les récentes acquisitions, en vertu d'une lettre d'entente signée le 29 octobre 2007, Strateco a considérablement accru sa position dans les Monts Otish à l'intérieur et en périphérie du projet Matoush. Selon l'entente de principe, Strateco peut acquérir 60 % d'intérêt dans 277 titres miniers totalisant 14 576 hectares. La Bourse de Toronto a déjà donné son approbation conditionnelle. L'entente prévoit que Strateco payera à Consolidated Pacific Bay Minerals Ltd. ("Pacific Bay") un total de 500 000 $ et émettra 200 000 actions de Strateco sur une période de 4 ans incluant un minimum de 10 000 mètres de forage. Dans le cadre de cette transaction, Strateco acquerra un million d'unités de Pacific Bay au prix de 0,30 $ l'unité.

A la suite de l'entente définitive et l'approbation des autorités réglementaires, la superficie du projet Matoush atteindra 31 195 hectares, soit 312 km2 répartis sur 590 titres miniers. Huit des titres de Pacific Bay sont situés dans le secteur de Camie River où Cameco est actif.

D'autre part, le 28 août 2007, Strateco a annoncé qu'elle venait d'accroître ses actifs uranifères de 9 millions de livres d'uranium (U3O8) à la suite de la signature d'une lettre d'entente formelle avec Mines Virginia inc. ("Virginia") sur la propriété Apple, située dans la région de la Baie-James au nord du Québec.

En vertu de cette entente, Strateco a acquis 100 % de la propriété uranifère Apple que détenait Virginia à 100 % en contrepartie de 3 250 000 actions de Strateco. L'entente est aussi assujettie d'une royauté de 2 % NSR, en faveur de Virginia, dont 1 % rachetable pour 1,0 $ M CA. La séance de clôture de la transaction a eu lieu le 6 septembre 2007.

La propriété Apple, constituée initialement de 88 titres miniers et couvrant 4 446 hectares, est située 80 km au sud-est de Radisson. La propriété est accessible via une route d'hiver de 40 km à partir de la route pavée de la Baie-James au km 510. L'été, on peut y avoir accès par bateau à partir de la route Trans-Taïga.

Au total, 65 forages ont été complétés sur Apple par INCO entre 1972 et 1975, pour un total de 14 000 mètres. Les conglomérats uranifères ont été retracés sur huit kilomètres selon un axe Est-Ouest.

En 1974, INCO a procédé à une estimation des ressources sur une portion couvrant sept zones à pendage subvertical sur un kilomètre de distance. Le calcul non conforme à l'Instrument National 43-101 fait état d'un total de 9 365 000 tonnes titrant 0,054 % U3O8 soit 1,08 lb/tonne pour un total de 10,1 millions de livres (GM 57894). De ces ressources 4,3 M de tonnes ont été classées prouvées et probables et 5,0 M de tonnes comme possibles. La littérature (Robertson et al. 1986) fait état d'un tonnage évalué à 8,5 M de tonnes à 0,052 % U3O8 (8,8 M livres U3O8) compris dans une enveloppe de six mètres de largeur par un kilomètre de longueur, jusqu'à une profondeur de 300 mètres, le gîte demeurant totalement ouvert en profondeur. INCO a abandonné la propriété en 1975. Il n'y a eu aucuns travaux d'exploration pour l'uranium depuis.

A la suite de la signature de la lettre d'entente, Virginia a ajouté 16 titres qu'elle détenait déjà et a procédé de concert avec Strateco au jalonnement sur carte de 90 titres supplémentaires afin que Strateco puisse consolider sa position dans ce secteur à fort potentiel uranifère. La propriété Apple détenue à 100 % par Strateco couvrira ainsi une superficie de 9 928 hectares (99,3 km2) avec 194 titres miniers.

Le 26 septembre, Scott Wilson Roscoe Postle & Associates (Scott Wilson RPA) a complété un rapport technique sur le projet Matoush, incluant une estimation des ressources sur le coeur de la zone AM-15.

Scott Wilson RPA a préparé une première estimation des ressources minérales pour le coeur de la zone AM-15 de Matoush utilisant l'information des forages disponibles en date du 6 septembre 2007. Un jeu de sections transversales ainsi que des vues en plan ont été interprétés afin de construire des modèles 3D de cadre linéaire de l'enveloppe minéralisée ("grade-shell wireframe models") en utilisant une teneur de coupure de 0,05 % U3O8 et une épaisseur horizontale minimale de 2 mètres. Les hautes teneurs ont été coupées à 7 % U3O8. Sur les 119 forages situés dans le secteur de la zone AM-15, 44 ont été utilisés pour l'estimation des ressources minérales. Les ressources minérales se retrouvent à l'intérieur de quatre lentilles verticales contrôlées par la zone de la faille Matoush (ZFM) soit : lentille principale, lentille sud, lentille nord et lentille supérieure. La modélisation des teneurs U3O8 à l'intérieur des "wireframe models" a été estimée par krigeage ordinaire.

Les ressources minérales de catégorie indiquées totalisent 201 000 tonnes à une teneur de 0,79 % U3O8 contenant 3,48 millions de livres d'U3O8. Les ressources minérales inférées sont estimées à 65 000 tonnes à une teneur de 0,43 % U3O8 contenant 0,62 million de livres.

Le solide représentant le coeur de la zone AM-15 ayant une plongée vers le sud-est (source du nouveau modèle) peut être visualisé sur la section longitudinale du site web de Strateco (www.stratecoinc.com).

L'estimation des ressources ne tient pas compte des autres zones minéralisées intersectées par forages sur la propriété Matoush. "La zone AM-8 plus petite et érodée se trouve à la surface dans le niveau ACF-1, approximativement 200 mètres verticalement au-dessus de la zone AM-15. De la minéralisation uranifère d'extension non définie a aussi été intersectée dans le niveau ACF-2 (occurrence L-43) ainsi que dans le niveau ACF-4 (occurrence 22 en profondeur, 0,31 % U3O8 sur 1,4 m). L'occurrence 22 en profondeur se trouve à 200 mètres au-dessus du socle (discordance) et environ 330 mètres verticaux sous la zone AM-15. Toute la minéralisation intersectée se trouve à l'intérieur de la ZFM tel que mentionné plus haut, soit de la minéralisation uranifère de type Otish." (Scott Wilson RPA, sept. 2007)

Entre le 3 juillet et le 3 octobre 2007, 65 sondages ont été complétés sur le projet Matoush pour un total de 14 983 mètres. Depuis le début de l'année 2007, 39 505 mètres de forage répartis en 128 sondages ont été réalisés sur l'ensemble du projet.

Les sondages d'exploration complétés au cours du dernier trimestre ont été principalement forés le long de la faille Matoush soit à l'extrémité nord-ouest du projet (Matoush-Extension) jusque dans la partie sud de la propriété Eclat à 9 km au sud de l'AM-15. Les sondages dans la partie nord et la partie sud du projet Matoush ont été forés avec une foreuse de type Versa déplacée à l'aide d'un hélicoptère Astar 350 B-2 de Hélicoptères Canadien affecté en permanence au site. La répartition des sondages complétés au cours du 3e trimestre 2007 se trouve dans le rapport trimestriel déposé sur Sedar (www.sedar.com).

Outre les sondages d'exploration forés entre la surface et le niveau ACF-3 d'une puissance verticale de 60 mètres (hôte de la zone AM-15), incluant ceux forés dans le secteur AM-08 (niveau ACF-1 d'une puissance de 15 mètres), l'accent a été mis sur les forages d'exploration en profondeur dans le niveau ACF-4 dont la puissance est de près de 400 mètres de hauteur. L'objectif de ces sondages consiste à vérifier un nouveau modèle géologique basé sur la présence potentielle d'autres lentilles situées parallèlement à la plongée de la zone AM-15. Les résultats se sont avérés probants, notamment pour les sondages MT-07-101, 110 et le MT-07-116 foré à la mi-octobre.

Pour le MT-07-101, la diagraphie a révélé 0,30 % eU3O8 sur 1,9 m dans la partie supérieure de l'ACF-4 à -360 m. Un maximum de 5 900 comptes par seconde ("cps") a été enregistré sur la carotte. Le sondage MT-07-110, foré 60 mètres plus bas et 50 mètres plus au nord, a intersecté deux sections minéralisées séparées de 4,2 m, la seconde correspondant à la faille Matoush ; la diagraphie a indiqué 0,09 % eU3O8 sur 1,11 m et 0,06 % eU3O8 sur 2,23 m. En ce qui a trait au sondage MT-07-116 foré 110 m plus au nord et 150 m plus profond que le MT-07-110, il a intersecté une section minéralisée de 0,40 m au contact de la faille (-525 m) avec des cps atteignant 32 000. La diagraphie n'a pas pu être réalisée dans ce sondage. Les sondages se poursuivent dans le secteur avec deux foreuses.

La diagraphie dans les forages est devenue un incontournable, le laboratoire de Saskatchewan Research Council se trouvant littéralement débordé. De fait, pratiquement aucun résultat n'a encore été obtenu du laboratoire pour les forages complétés au cours du dernier trimestre. En attendant de recevoir sa propre sonde, Strateco utilise une sonde Gamma prêtée par Cameco.

Le troisième trimestre a été des plus actifs en ce qui a trait à la prospection de la propriété Matoush avec des résultats très concluants.

L'objectif principal de la prospection de l'été 2007 était de découvrir de nouveaux blocs ou de nouveaux affleurements radioactifs minéralisés en uranium pouvant nous mener à une nouvelle zone minéralisée. Plus de 10 000 hectares ont été couverts. La prospection a été faite de façon systématique suivant des traverses espacées aux 100 mètres.

Ces travaux ont notamment permis de découvrir, dans de nouveaux secteurs, des blocs fortement radioactifs (5 000 à 61 000 cps) dans le coin Est-Nord-Est de la propriété Matoush (Indice Laurent-Martin), une zone affleurante radioactive (600 à 10 000 cps) à la limite nord du Bloc Nord et plusieurs blocs radioactifs tant sur le Bloc Sud que sur le Bloc Nord de la propriété.

La découverte hautement significative des blocs radioactifs atteignant 61 000 cps effectuée par les prospecteurs d'Exploration Sans Frontière mandatés par Strateco se situe 5 km au nord-est de la zone AM-15.

Strateco entend poursuivre agressivement son programme d'exploration avec comme but principal, l'identification de nouvelle minéralisation en vue d'accroître les ressources. Les forages se poursuivent sans interruption même durant la période de gel.

Parallèlement aux travaux d'exploration sur le terrain, les travaux de géotechnique et de métallurgie ainsi que la collecte d'informations pour l'étude d'impact environnementale se sont poursuivis.

Le fonds de roulement de Strateco à la fin septembre s'élevait à 25 586 077 $. Les fonds de la Société ne sont pas exposés à du papier commercial adossé à des actifs. Le rapport de gestion pour la période se terminant le 30 septembre 2007 se retrouve dans le rapport trimestriel déposé sur Sedar (www.sedar.com).

Strateco a, par ailleurs, reçu l'approbation de la Bourse de Toronto le 3 mai 2007 et des actionnaires le 12 juin 2007 pour amender une Convention d'entiercement pour se conformer aux dispositions de l'Instruction Générale 46-101. En conséquence de cet amendement, le 13 janvier 2008, soit 60 jours suivant la date du présent communiqué, l'agent d'entiercement, la Société de fiducie Computershare du Canada libérera un total de 187 500 actions ordinaires au bénéfice de deux porteurs de titres, soit 137 500 actions à monsieur Guy Hébert, président et administrateur de Strateco et 50 000 actions à monsieur Jean-Pierre Lachance, vice-président exécutif et administrateur de Strateco. A la suite de cette libération, Strateco n'aura plus aucune action entiercée.

Personne qualifiée

Monsieur Jean-Pierre Lachance, géologue, est la personne qualifiée telle que définie par l'instrument national 43-101 et il possède une expérience de plus de 30 ans en exploration minière. Monsieur Jean-Pierre Lachance a approuvé ce communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains "énoncés prospectifs" qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le formulaire du rapport annuel déposé auprès des commissions des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l'Alberta et du Québec et dans le rapport annuel dans le formulaire 10-KSB déposé auprès de la Commission des valeurs mobilières des Etats-Unis. La société ne s'engage ni à mettre à jour publiquement ni à réviser les énoncés prospectifs par suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres événements.

www.stratecoinc.com

Renseignements