MDN Inc.
TSX : MDN

MDN Inc.

19 oct. 2009 11h12 HE

Tulawaka a produit 29 489 onces d'or pour le troisième trimestre 2009

La production de neuf mois se chiffre à 74 543 onces

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 19 oct. 2009) - MDN inc. ("MDN") (TSX:MDN) annonce que la mine Tulawaka, en Tanzanie, a produit 29 489 onces d'or au cours du troisième trimestre terminé le 30 septembre 2009. La production d'or de la mine Tulawaka se chiffre maintenant à 728 910 onces depuis le début des opérations en mars 2005.

Pour le troisième trimestre, un total de 28 373 onces d'or a été vendu au marché "spot" à un prix moyen de 948 $US pour des revenus totaux de 26,9 M $US, ce qui porte à 717 868 le nombre total d'onces d'or vendues depuis le début des opérations en mars 2005.

Au cours du troisième trimestre, 39 969 tonnes de minerai ont été minées à partir des opérations souterraines à une teneur moyenne de 16,5 g/t d'or alors que 115 236 tonnes de minerai ont été traitées à l'usine à une teneur moyenne de 8,5 g/t d'or et un taux de récupération de 94,2%; la différence dans le tonnage provient du minerai empilé aux portes de l'usine.

Les coûts totaux en liquidités pour produire une once d'or ont été de 375 $US au cours du troisième trimestre 2009. Quant au minerai empilé aux portes de l'usine, il était de 262 390 tonnes à la fin du trimestre, titrant en moyenne 2,45 g/t d'or et représentant environ 9 mois de production, assumant un volume approximatif de 30 000 tonnes par mois en raison de la dureté de la roche.

Production des neuf premiers mois de 2009

Pour les neuf premiers mois de l'année 2009, un total de 103 778 tonnes de minerai a été miné à partir des opérations souterraines à une teneur moyenne 15,3 g/t d'or alors que 325 666 tonnes de minerai ont été traitées à l'usine à une teneur moyenne de 7,6 g/t d'or et un taux de récupération moyen de 94%, pour une production de 74 543 onces d'or à la mine Tulawaka. La différence dans le tonnage provient du minerai empilé aux portes de l'usine.

Pour la période de neuf mois, un total de 71 790 onces d'or a été vendu au marché "spot" à un prix moyen de 928 $US pour des revenus totaux de 66,6 M $US. Au cours de cette période, les coûts totaux en liquidités pour produire une once d'or ont été de 383 $US.

"L'opérateur poursuit son excellent travail en améliorant constamment les opérations de la mine souterraine, souligne Paul-A. Girard, président et chef de la direction de MDN. Les résultats de production d'or dépassent, à ce jour, les prévisions budgétaires annuelles et, tenant compte des activités minières actuelles et des conditions favorables du marché aurifère, l'avenir s'avère prometteur pour Tulawaka."

Le projet Tulawaka est une coparticipation entre MDN (30%) et Pangea Goldfields (70%), une filiale de Barrick Gold Corporation qui agit à titre d'opérateur par le biais de sa filiale tanzanienne Pangea Minerals Ltd. Les informations concernant la mine d'or Tulawaka proviennent de données fournies par l'opérateur.

MDN est une société d'exploration et de développement minier qui disposent des ressources financières adéquates pour développer ses projets forts prometteurs au Québec et en Tanzanie et qui demeure active dans la recherche de nouvelles opportunités d'affaires pouvant augmenter la valeur de l'avoir des actionnaires. En addition à sa participation de 30% dans le projet Tulawaka, MDN est opérateur et détenteur d'un intérêt majoritaire dans 35 permis d'exploration totalisant 621 km2 autour de Tulawaka et détient une participation de 28,75% d'une ressource de niobium et de tantale, conforme aux dispositions du Règlement 43-101, localisée au Lac St-Jean (Québec).

Enoncés prospectifs

Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la société prévoit sont des énoncés prospectifs. Bien que la société soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés dans la notice annuelle ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements