Bureau de la concurrence Canada

Bureau de la concurrence Canada

01 oct. 2009 11h33 HE

Un homme de Brampton condamné à trois ans et demi de prison pour fraude concernant des occasions d'emploi

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 1 oct. 2009) - Le Bureau de la concurrence a annoncé aujourd'hui que Lookman Temidayo Adegbola de Brampton (Ontario) a été condamné à trois ans et demi de prison pour avoir dirigé à l'aide de faux chèques une fraude concernant des occasions d'emploi.

Outre cette peine d'emprisonnement, le juge C. William Hourigan de la Cour supérieure de justice de l'Ontario a rendu une ordonnance de restitution de 26 000 $. Le juge a indiqué que M. Adegbola a utilisé le nom d'entreprises légitimes dans le cadre de la fraude, ce qui a nui à la réputation des entreprises concernées.

"Les fraudes concernant les occasions d'emploi sont un problème grave qui frappe l'ensemble de l'Amérique du Nord", a indiqué Melanie Aitken, commissaire de la concurrence. "Le Bureau continuera à pourchasser ceux qui s'attaquent à des victimes sans méfiance et vulnérables, comme les personnes anxieuses de se trouver un emploi."

En mai 2009, l'homme de Brampton a été déclaré coupable par la Cour supérieure de justice de l'Ontario de plusieurs infractions au terme d'une enquête du Bureau, qui a conduit à son arrestation le 22 août 2007. La fraude a amené des centaines de victimes des Etats-Unis à virer des sommes d'argent au Canada alors qu'elles croyaient avoir été embauchées pour travailler comme clients secrets. Les entreprises embauchent des clients secrets pour mettre à l'essai les services qu'elles offrent au public.

L'enquête a été ouverte sur réception par le Bureau de plusieurs plaintes soumises par des victimes aux Etats-Unis, qui ont déclaré des pertes personnelles de l'ordre de 2 400 $US à 9 000 $US. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de ce procès, consulter le communiqué du 22 mai 2009 sur le site Web du Bureau de la concurrence à l'adresse www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/eic/site/cb-bc.nsf/fra/03062.html.

Au cours de l'enquête, le Bureau a reçu l'aide de l'Alliance stratégique de Toronto. Vouée à la lutte contre la fraude transfrontalière par marketing de masse, l'Alliance est formée du Bureau de la concurrence, du service de la fraude par marketing de masse du Service de police de Toronto, de l'escouade des crimes économiques de la Police provinciale de l'Ontario, de la section des crimes commerciaux de la GRC de la région du Grand Toronto, du ministère des Services aux consommateurs de l'Ontario, du centre d'appel antifraude (PhoneBusters), de la Federal Trade Commission et du Postal Inspection Service des Etats-Unis de même que de l'Office of Fair Trading du Royaume-Uni.

Le Bureau de la concurrence est un organisme d'application de la loi indépendant qui contribue à la prospérité des Canadiens en assurant la protection et la promotion de la concurrence au sein des marchés tout en permettant aux consommateurs de faire des choix éclairés.

Renseignements

  • Renseignements à l'intention des médias :
    Direction générale des affaires publiques
    Gabrielle Tassé
    Conseillère principale en communications par intérim
    819-953-7734
    ou
    Renseignements généraux :
    Bureau de la concurrence
    Centre de renseignements
    819-997-4282
    Sans frais : 1-800-348-5358
    ATS (malentendants) : 1-800-642-3844