Patrimoine canadien

Patrimoine canadien

05 nov. 2009 11h00 HE

Un rapport de PricewaterhouseCoopers montre que les Jeux d'hiver de 2010 créent des emplois et stimulent l'économie

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 5 nov. 2009) - L'honorable Gary Lunn, ministre d'Etat (Sports) et l'honorable Mary McNeil, ministre d'Etat pour les Olympiques et Actnow BC, sont heureux d'annoncer les résultats de l'étude sur les retombées socio-économiques menée par la firme PricewaterhouseCoopers. Selon cette étude, la planification en vue des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de Vancouver en 2010 a entraîné d'importantes retombées sociales et économiques pour la Colombie-Britannique et l'ensemble du Canada.

Le rapport d'étude porte sur la période allant de 2003 à 2008, et note des retombées dans l'ensemble des huit domaines étudiés. Les retombées les plus importantes se trouvent dans les domaines de l'emploi, avec la création de 22 000 postes; du développement sportif, car nos athlètes ont eu la chance de s'améliorer grandement; de la viabilité environnementale; ainsi que des arts et de la culture. Le rapport de la firme PricewaterhouseCoopers s'inscrit dans une série de rapports commandés par les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique pour mesurer les retombées sociales et économiques des Jeux d'hiver de 2010.

De plus, entre 2003 et 2008, les Jeux ont ajouté entre 684 et 884 millions de dollars d'activité économique au produit intérieur brut de la province et 170 millions de dollars de plus à celui du Canada.

"Bien qu'il ne s'agisse que d'un bref aperçu de ce qui s'est produit jusqu'à maintenant, le rapport prouve que la préparation des Jeux a donné un nouvel élan à l'économie de la Colombie-Britannique et du Canada, a déclaré le ministre d'Etat Lunn. Nos investissements entraînent les résultats escomptés, dont l'amélioration de la performance de nos athlètes dans les compétitions internationales, des innovations canadiennes dans le domaine de la conception architecturale et une participation sans précédent des Autochtones."

Le rapport indique également que nos investissements dans le sport obtiennent les résultats escomptés. Nos athlètes de sports d'hiver atteignent de nouveaux sommets, tant au niveau de leur performance que de leur récolte de médailles.

"Nous avons toujours cru que les Jeux seraient le catalyseur d'un nouveau développement économique, social et athlétique, tant à l'échelle provinciale que nationale, a ajouté la ministre d'Etat McNeil. Ces constatations ne sont qu'un début et nous savons que lorsque nous commencerons à mesurer les retombées de 2009 et de 2010, nous verrons que la Colombie-Britannique continue à bénéficier de l'élan économique des Jeux à un moment où elle en a le plus besoin."

Selon le rapport d'étude, les investissements se sont traduits par 20 780 emplois en Colombie-Britannique jusqu'à maintenant, ainsi que 1 750 emplois ailleurs au Canada en raison du commerce interprovincial.

"Nous croyons que cette étude exhaustive des retombées des Jeux olympiques et paralympiques sur une période de cinq ans précédant les Jeux est sans précédent, a expliqué M. Ed Mansfield, partenaire-associé de la firme PricewaterhouseCoopers et directeur des études économiques et statistiques pour le Canada. Les résultats de cette étude découlent des entrevues et des commentaires d'une vaste gamme d'organismes et de communautés de la Colombie-Britannique et d'ailleurs au Canada, en plus des analyses et des modélisations des données économiques."

On estime que 800 nouvelles entreprises ont vu le jour grâce à la croissance économique suscitée par la préparation des Jeux d'hiver de 2010. De plus, des contrats d'une valeur approximative de 54 millions de dollars ont été octroyés à des entreprises s'identifiant comme autochtones entre septembre 2003 et juillet 2008.

Le rapport fait également état d'importantes innovations dans la conception et la construction d'édifices écologiques pour les Jeux.

La firme PricewaterhouseCoopers continuera à évaluer l'incidence des Jeux d'hiver de 2010 au cours de la période de 2008 à 2013. Mentionnons qu'elle avait réalisé des études semblables pour les Jeux olympiques d'été de Sydney en 2000 et ceux de Londres en 2012.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez le feuillet d'information ci-joint. On peut obtenir une version électronique du rapport à l'adresse suivante : www.2010wintergamessecretariat.com/About/Publications.aspx.

(Ce communiqué se trouve également dans Internet à www.patrimoinecanadien.gc.ca sous Salle de presse.)


Fiche d'information

Etude des retombées socioéconomiques des Jeux d'hiver de 2010

Le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique (par l'entremise de leur secrétariat respectif des Jeux de 2010) ont commandé une étude indépendante sur les retombées directes et indirectes de la tenue des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver. Cette étude portera sur les retombées constatées dans certains domaines clés durant la période de 2003 à 2008.

La firme PricewaterhouseCoopers (PwC) a entrepris ce travail qui comprend les services de recherche et d'établissement des données de base ainsi que la publication d'une série de rapports d'analyse. PwC a préparé un premier rapport-cadre sur les indicateurs sociaux et économiques qui seront pris en compte ainsi que les méthodes de collecte de données. Plus tôt cette année, PwC a publié un rapport sommaire décrivant les résultats préliminaires observés pour la période de 2003 à 2007.

On prévoit que la firme PwC commencera à publier les rapports en 2009. Elle publiera également un rapport définitif résumant tous les résultats de l'étude en 2013. Tous les rapports ainsi que le rapport définitif porteront sur les huit domaines clés que voici : le développement économique, le développement des entreprises, l'emploi, le développement social, la viabilité environnementale, les arts et la culture, le développement sportif et le tourisme. De plus, PwC examinera la participation des Autochtones.

Cette étude sera une des plus complètes du genre à être menées. Elle permettra de mesurer et d'évaluer les retombées sociales et économiques de la tenue des Jeux d'hiver de 2010. L'étude servira d'outil pour les futurs hôtes de Jeux olympiques et paralympiques ou d'autres manifestations internationales d'envergure.

Le Secrétariat fédéral des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010

Le Secrétariat fédéral des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 (Secrétariat fédéral de 2010), qui relève du ministère du Patrimoine canadien, est le principal responsable de la participation du gouvernement du Canada aux Jeux d'hiver de 2010. Le Secrétariat fédéral de 2010 mène des activités pour donner une image positive des Jeux au Canada et à l'étranger afin d'en faire des Jeux pour tout le Canada; pour présenter le Canada comme un pays d'innovation et d'excellence; et pour s'assurer que les Jeux laissent un héritage durable sur les plans social, culturel et sportif, et ce, au bénéfice de tous les Canadiens. En tout, le gouvernement du Canada a affecté la somme de 1,23 milliard de dollars aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010.

Le Secrétariat des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 de la Colombie-Britannique

Le Secrétariat des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 de la Colombie-Britannique (Secrétariat provincial de 2010), qui relève du ministère de la Vie saine et du Sport, est l'organisme responsable des investissements du gouvernement provincial dans les Jeux d'hiver de 2010 ainsi que de la réalisation de sa vision olympique. Le principal rôle du Secrétariat provincial de 2010 est d'assurer l'orientation stratégique, la coordination et la supervision des investissements afin que le gouvernement respecte l'infrastructure financière et les engagements de services qu'elle a pris. Le gouvernement provincial a affecté 600 millions de dollars à la construction des installations, aux fonds de dotation et à l'héritage des Jeux d'hiver de 2010.

La firme PricewaterhouseCoopers

La firme PricewaterhouseCoopers (www.pwc.com) offre des services d'experts-conseils en matière de commerce, d'assurances et de fiscalité aux gouvernements, aux organismes des secteurs privé et public et à tous leurs partenaires. Au Canada, la firme (www.pwc.com/ca) et ses filiales regroupent plus de 5 200 associés et employés dans des bureaux partout au pays. Le nom "PricewaterhouseCoopers" désigne la société PricewaterhouseCoopers LLP, une société ontarienne à responsabilité limitée ainsi que, selon le contexte, la société PricewaterhouseCoopers International Limited ou d'autres firmes membres de son réseau, chacune étant une entité distincte et indépendante.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable
    Gary Lunn, C.P., député et ministre d'Etat (Sports)
    819-934-1122
    ou
    Relations avec les médias
    Patrimoine canadien
    819-994-9101
    1-866-569-6155
    media@pch.gc.ca
    ou
    Greg Dickson
    Secrétariat des Jeux olympiques
    et paralympiques d'hiver de 2010
    de la Colombie-Britannique
    604-660-2923
    ou
    Jim Nelson
    Relations avec les médias
    PricewaterhouseCoopers LLP
    604-806-7047
    jim.nelson@ca.pwc.com