Société canadienne de génie civil

Société canadienne de génie civil

15 juin 2010 12h37 HE

Un sondage national identifie des occasions de collaboration entre finances, comptabilité, ingénierie et travaux publics des villes

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 15 juin 2010) - Un sondage national de plus de 120 municipalités à travers le Canada par le Groupe de travail national de gestion des actifs (GTNGA) démontre que les départements de finances, de comptabilité, d'ingénierie et de travaux publics pourraient prendre avantage de leur travail respectif afin d'améliorer la gestion des infrastructures, résultant en des services publics plus consistants et plus rentables.

« Le but, dès le départ du procédé de planification de ce sondage, était de renforcer le besoin de collaboration entre les responsables des finances municipales et ceux de la gestion de infrastructures. Les résultats du sondage ont produits deux observations clés : du progrès important a été accompli en termes de relations entre ces groupes de professionnels qui comprennent maintenant mieux leurs responsabilités respectives, et que nous avons encore beaucoup de chemin à faire ! » a remarqué Reg Andres, Vice-président du GTNGA.

Le sondage a recueilli les réponses des professionnels de finances/comptabilité et d'ingénierie/travaux publics en février et mars 2010. La répartition géographique et démographique des municipalités qui ont participé assure de ce fait un aperçu représentatif des gouvernements locaux du Canada.

« Les résultats sont présentés à tous les intervenants en infrastructures, comme affirmation de la diligence continue nécessaire à travers le Canada, à tous les niveaux, pour continuer de développer et avancer les procédures de gestion des actifs, et pour reconnaitre la nature multidisciplinaire de ces efforts. Il est impératif de continuer à travailler ensemble en tant que communauté des infrastructures, afin d'établir un consensus pour un plan d'action national pour les infrastructures, » a déclaré Greg Chartier, Président du groupe de travail.

Ce serait une erreur stratégique de manquer l'occasion de faire converger ces deux processus – finances et ingénierie, et de ne pas faire avancer des initiatives comme, par exemple :

  • Le rôle de rassembleur des intervenants de toutes disciplines des infrastructures que joue une organisation nationale comme le GTNGA, afin de passer en revue et de partager les connaissances de façon à approfondir la compréhension des grands défis nationaux des infrastructures et de faciliter le développement de solutions viables.

  • Le besoin d'interactions régionales et locales des groupes multidisciplinaires impliqués en infrastructures afin de se pencher sur des processus spécifiques et s'engager dans des projets pour l'avancement de la gestion financière et d'ingénierie des infrastructures

La Société canadienne de génie civil (SCGC) a gérer le projet. Une aide financière a été fournie par Infrastructure Canada. Le rapport du sondage est disponible en ligne à l'adresse http://www.namwg-gtnga.ca/

Renseignements

  • GTNGA, Gestionnaire du projet de sondage
    Dr. Guy Félio, P.Eng.
    613-266-0023
    info@NAMWG-GTNGA.ca