Canadian Defence & Foreign Affairs Institute

Canadian Defence & Foreign Affairs Institute

31 oct. 2007 15h54 HE

Un sondage place Dion derrière Harper et Layton sur les affaires étrangères et la défense

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 31 oct. 2007) - Un sondage commandé par le Canadian Defense and Foreign Affairs Institute (CDFAI) montre que les Canadiens ont le sentiment que le Premier Ministre Stephen Harper et le leader du NPD Jack Layton sont de meilleurs représentants du Canada que Stéphane Dion sur la scène internationale. Le sondage national effectué par Greg Lyle de Innovative Research Groupe Inc. (Innovative) a été présenté au cours de la Conférence annuelles du CDFAI qui se tenait lundi à Ottawa. Le thème de la conférence de cette année était Canada as an Emerging Energy Superpower - Testing the case.

Le sondage du CDFAI a montré que 38 % des Canadiens considèrent que le Premier Ministre Stephen Harper est le meilleur leader pour représenter le Canada sur la scène mondiale ; le leader du NPD, Jack Layton, a reçu 16 % des appuis, le leader libéral, Stéphane Dion, en a reçu 15 %, le leader du Bloc, Gilles Duceppe, 5 % et Elizabeth May, du Parti Vert, 3 %.

"Le thème de la conférence de cette année arrive à point nommé", a déclaré David Bercuson, directeur des programmes au CDFAI. "Le Premier Ministre Harper a dit que le Canada est une superpuissance de l'énergie. Nous voulions examiner cette idée et savoir ce qu'elle peut bien signifier pour le Canada. Les Canadiens sont très conscients de la prééminence de leur pays dans la communauté mondiale de l'énergie et de l'impact que les décisions prises ici, chez nous, ont sur l'approvisionnement en énergie du monde."

Le sondage du CDFAI a également montré que, parmi les électeurs décidés, les Conservateurs (37 %) jouissent d'une confortable avance sur les Libéraux (27 %). Le NPD était à 15 %, suivi du Bloc et du parti Vert, à 9 %.

Les résultats ont montré que les Canadiens appuient le concept de la superpuissance de l'énergie (57 %), mais qu'ils restent divisés sur la question de quoi faire avec cette richesse énergétique.

En plus du sondage, les participants à la conférence annuelle du CDFAI ont eu une présentation d'un document commandée par l'Institut par Annette Hester, qui examinait la notion du Canada comme "Superpuissance de l'énergie", qu'on peut se procurer au http://www.cdfai.org/

Le sondage du CDFAI était un sondage national effectué en ligne par Innovative pour explorer les questions qui entourent le thème de la conférence annuelle. On peut consulter le sondage au http://www.cdfai.org/

Le sondage porte sur les domaines suivants :

1. Le Canada en tant que superpuissance émergente

2. L'Accord de Kyoto

3. La richesse énergétique du Canada

4. La protection de l'infrastructure critique

5. Les relations Canada/U.S.

6. L'Arctique

Le sondage en ligne a été effectué auprès des membres actuels du panel 20/20 d'Innovative's Canada entre le 15 et le 21 octobre. L'étude a donné 1038 réponses admissibles dans l'analyse. Après pondération d'un échantillon de cette taille, les résultats agrégés sont considérés exacts dans un pourcentage de +/- 1,2 pour cent, 19 fois sur 20, de ce qui aurait été obtenu si on avait interrogé une coupe représentative de Canadiens admissibles à voter.

Renseignements