ACCORD de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine

ACCORD de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine

28 nov. 2008 16h59 HE

Une aide fiscale au transport de marchandises en région-Les partis politiques sont interpellés en campagne électorale par le créneau éolien ACCORD

GASPE, GASPESIE-ILES-DE-LA-MADELEINE--(Marketwire - 28 nov. 2008) - Les industriels du créneau éolien ACCORD de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine rappellent que le développement d'une filière éolienne compétitive dans la région passe par une aide fiscale au transport de marchandises destinée aux entreprises des régions éloignées.

En effet, la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine est désavantagée par la distance géographique séparant les industries de la région de leurs fournisseurs et de leurs clients. Cette distance accroît les coûts du transport, diminuant inévitablement la rentabilité des entreprises.

Le développement économique de la région passe par la présence d'entreprises compétitives. Les décisions de celles-ci sont basées sur des logiques d'affaires. C'est pourquoi des mesures spécifiques doivent être mises en place afin que la Gaspésie soit sur le même pied d'égalité que les régions plus centrales.

"L'industrie éolienne est d'autant plus touchée par les coûts de transport de marchandises élevés, puisque la taille surdimensionnée de ses composantes élève les frais de transport jusqu'à 20 à 25 % du coût total de production. Le transport est au coeur de la compétitivité de la filière éolienne de la région", affirme François Roussy, président du comité de créneau éolien ACCORD.

A titre d'exemple, la facture de transport vers le Texas d'un fabricant gaspésien de tours de mesure de vent se répartissait comme suit : le tiers du coût pour la portion Montréal-Texas et le 2/3 pour la portion Gaspé-Montréal. Cette situation nuit grandement à la compétitivité de nos entreprises. Dans un tel contexte, si les partis politiques désirent consolider le développement de la filière industrielle éolienne en Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine au-delà des appels d'offres actuels par le biais de l'exportation, ils doivent nécessairement prévoir une aide fiscale au transport de marchandises.

L'aide demandée pourrait être proportionnelle à l'éloignement des grands centres, comme c'était le cas pour un crédit d'impôt fédéral pour le transport de marchandises dans l'Est du Canada qui a été aboli, par contre celle-ci pourrait être offerte en crédit d'impôt directement aux entreprises plutôt qu'aux transporteurs.

En cette période de campagne électorale, le créneau éolien ACCORD invite les chefs de partis à se positionner quant à cette mesure d'aide au transport des marchandises qui aiderait le développement économique de la région, non seulement en éolien, mais dans tous les secteurs d'activités.

Le projet ACCORD (Action concertée de coopération régionale de développement) est une stratégie du gouvernement du Québec, pilotée par les gens d'affaires, visant le développement de créneaux d'excellence basés sur les acquis économiques ou les ressources naturelles de chaque région.

Le créneau d'excellence ACCORD éolien de la Gaspésie et des Iles-de-la-Madeleine favorise le regroupement de leaders des milieux industriels gaspésiens, de décideurs économiques et d'autres partenaires institutionnels. Ce regroupement d'acteur ayant une vision concertée sur leur secteur d'activité représente un moyen novateur stimulant l'implantation d'une filière éolienne compétitive en Gaspésie et aux Iles-de-la-Madeleine.

Renseignements

  • Créneau d'excellence éolien ACCORD
    Marie-Claude Bourque
    Coordonnatrice
    418-360-4386
    mcbourque@eolien.qc.ca
    eolien.qc.ca