Association des banquiers canadiens

Association des banquiers canadiens

16 oct. 2009 15h06 HE

Une enquête dévoile les défis auxquels font face les PME durant le ralentissement économique

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 16 oct. 2009) – Les petites entreprises sont confrontées à de nombreux défis durant le ralentissement économique actuel. Une récente enquête montre par quels moyens les petites et moyennes entreprises (PME) font face à ces défis et évalue leurs relations avec leur banque. The Strategic Counsel et l'Association des banquiers canadiens (ABC) ont récemment mené une enquête auprès de propriétaires de PME à travers le pays. Cette enquête a révélé que 43 pour cent des PME ont déclaré une réduction considérable dans leurs revenus au cours des 12 derniers mois. Toutefois, il est encourageant de constater que la situation est différente pour 57 pour cent d'entre elles.

Un fait qui mérite d'être soulevé : les entreprises exploitées depuis plus longtemps rapportent davantage une baisse de revenus. En effet, 46 pour cent des PME exploitées depuis plus de 20 ans ont mentionné une baisse des revenus, comparativement à seulement 37 pour cent des entreprises exploitées depuis 10 ans ou moins.

Comment les PME composent-elles avec la situation économique difficile et la baisse de revenus? Certaines comptent réduire leurs dépensent et leurs coûts d'exploitation si possible. D'autres, une minorité, envisagent de demander du crédit additionnel auprès de leurs institutions financières. Dans l'enquête de l'ABC, 68 pour cent des PME qui ont une relation avec un fournisseur de crédit déclarent qu'il est peu probable que leur entreprise demande du crédit additionnel au cours des six prochains mois, contrairement à 32 pour cent des répondants. 

Les banques répondent aux besoins en crédit des PME

Plus de deux tiers des répondants ont déclaré que leur banque était disposée à travailler avec eux tout au long du repli économique afin de répondre à leurs besoins en crédit; seulement trois pour cent ont indiqué que leur banque n'était pas du tout disposée à les aider.

« Tout au long de l'année passée, les banques n'ont ménagé aucun effort pour aider les propriétaires de PME à traverser cette situation économique difficile. Elles ont continué à accorder du crédit aux entreprises solvables et ont comblé les lacunes en matière de crédit provoquées par les autres prêteurs sur le marché canadien qui ont ralenti ou complètement arrêté leurs activités de prêt », a déclaré Nancy Hughes Anthony, présidente et chef de la direction de l'Association des banquiers canadiens. « Les petites entreprises représentent la majorité des clients commerciaux des banques. Dans les collectivités à travers le Canada, les banquiers s'efforcent de comprendre les défis de chaque entreprise et de trouver des solutions sur mesure pour répondre à ses besoins. »

Une majorité non négligeable de répondants (78 pour cent) entretiennent des relations positives avec leur principale institution financière. En outre, parmi les 77 pour cent de propriétaires de PME qui ont une relation de crédit avec une banque, 90 pour cent décrivent leur relation de crédit comme étant « bonne » ou « très bonne ».

Pas seulement le crédit

Les banques jouent un rôle essentiel dans la croissance et l'innovation des PME, en répondant à leurs divers besoins financiers. Les propriétaires de PME cherchent auprès des banques une variété de solutions d'affaires, outre le financement. Les trois principaux services utilisés par les PME sont les services de dépôt (82 pour cent), les comptes transactionnels (59 pour cent) et les services de paiement (51 pour cent). Pour les propriétaires de PME, les facteurs les plus importants dans leur relation avec leur banque sont le contact personnel (92 pour cent), les produits et services à moindre prix (91 pour cent) et l'accès au crédit (85 pour cent).

« Comme le montrent les résultats de l'enquête, les propriétaires de PME reconnaissent que les banques offrent un niveau élevé de services, leur permettant de toujours combler leurs divers besoins. En effet, plus de la moitié des répondants traitent avec la même institution financière depuis plus de 10 ans et près du quart (22 pour cent) depuis plus de 20 ans », conclut Mme Hughes Anthony.

Davantage de PME utilisent les services bancaires en ligne

Bien que la plupart des opérations bancaires quotidiennes des PME soient faites en personne, auprès d'un caissier (79 pour cent), les opérations en ligne occupent la deuxième place, avec 66 pour cent, soit une augmentation de 12 pour cent en un an. Parallèlement, 79 pour cent des propriétaires de PME qui utilisent les services en ligne déclarent que ces services ont contribué à améliorer l'efficacité de leur entreprise.

Vous trouverez de plus amples renseignements au sujet des PME et de l'enquête en question sur le site de l'ABC ou visitez www.cba.ca/index.php?option=com_content&view=article&catid=50&id=124&Itemid=56&lang=fr.

Méthodologie

L'enquête a été effectuée par The Strategic Counsel pour le compte de l'Association des banquiers canadiens. Les résultats ont été obtenus auprès d'un échantillon représentatif aléatoire de 200 propriétaires de PME à travers le Canada. L'enquête a été menée au téléphone, du 10 au 25 août 2009. La marge d'erreur de ± 6,9 points de pourcentage, 19 fois sur 20. 

L'Association des banquiers canadiens représente 50 banques membres, soit des banques à charte canadiennes ainsi que des filiales et des succursales de banques étrangères exerçant des activités au Canada, et leurs 263 400 employés. L'ABC préconise l'adoption de politiques publiques efficaces, favorisant le maintien d'un système bancaire solide et stable au profit des Canadiens et de l'économie canadienne. Également, l'Association encourage la littératie financière pour permettre aux individus de prendre des décisions éclairées en matière de finance. www.cba.ca.

Renseignements

  • Association des banquiers canadiens
    Christelle Chesneau
    514-840-8722, poste 722
    cchesneau@cba.ca