Ressources Vantex Ltée
TSX CROISSANCE : VAX

Ressources Vantex Ltée

27 sept. 2007 07h18 HE

Vantex découvre de l'or sur Manic et confirme la présence d'uranium

LA PRAIRIE, QUEBEC--(Marketwire - 27 sept. 2007) - La direction de Ressources Vantex Ltée (TSX CROISSANCE:VTX) annonce la découverte d'or sur la propriété Manic et confirme le potentiel uranifère du même indice.

Suite à une première visite exploratoire, afin de préparer l'actuelle campagne d'exploration comportant des relevés géologiques, géophysiques et géochimiques ainsi que la prise d'échantillons, la compagnie a retracé une valeur de 570 ppb Au (échantillon pris au hasard) dans un conglomérat localisé près de l'indice principal tandis que six (6) échantillons pris au hasard dans la zone uranifère a démontré une importante présence radioactive révélant des valeurs de 171 à 929 ppm U ce qui tend à confirmer les données recueillis par le Groupe SES dans les années soixante-dix.

"Obtenir une valeur aurifère très anomale dans cet environnement géologique, à partir d'une seule prise d'échantillon au hasard, nous rend très optimiste quand au potentiel aurifère de ce nouvel indice. Nous savions qu'il y avait de l'uranium mais nous espérions qu'il y ait aussi de l'or. C'est le cas et il se situe au niveau des conglomérats ce qui décuple encore plus notre intérêt envers ce projet. Certains gisements d'Afrique du Sud, laquelle région du globe fournit une grande partie de l'or mondial, sont dans un environnement similaire à Manic. Une équipe composée de géologue et techniciens est actuellement sur le terrain afin de compléter la première phase de travaux " de mentionner le président de la société, M. Guy Morissette.

Les analyses ont été faites au Laboratoire Expert Inc. , de Rouyn-Noranda, et le travail a été fait sous la supervision de M. Gilles Laverdière, géologue et personne qualifié selon NI43-101.

La propriété Manic

La propriété Manic , composée de 40 cellules d'une superficie d'environ 2,080 hectares, a fait l'objet vers la moitié des années 1970 de travaux de recherche pour son potentiel uranifère. Réalisés par le Groupe SES (Séru Nucléaire, Eldorado Nucléaire ainsi que la SDBJ) ces travaux ont permis de localiser une importante zone uranifère à l'intérieur de lambeaux kilométriques de roches sédimentaires du membre inférieur de la formation Sakami qui peut atteindre une épaisseur de plus de 370 mètres (Davis 2006). Les relevés cartographiques du Groupe SES (GM34753) indiquent la présence sur la propriété Manic d'un horizon favorable contenant trois phénomènes de concentration soit : 1) la concentration de l'uranium par des zones réductrices dans le socle archéen; 2) la concentration électrochimique par des conducteurs dans le socle archéen et; 3) la concentration de minéraux lourds (uraninite) dans les passées conglomératiques.

Le bassin Manic couvre une superficie totale de 25 km2 (GM37017) et la zone d'intérêt principal à une surface d'environ 2.5 à 3 km2. Sept échantillons prélevés par le Groupe SES (6 rainures et 1 échantillon au hasard) ont été prélevés dans l'une des zones les plus radioactives. Les teneurs ont varié de 53 à 2,463 ppm U pour une teneur moyenne de 868 ppm (0.0868%) sur 7,5 mètres. La présence d'or et d'uranium dans les conglomérats sont des métallotectes caractéristiques de certains gisements d'or et/ou d'uranium dans le monde comme ceux du bassin de Witwatersrand. Outre l'or et l'uranium, les sédiments du bassin Manic ont possiblement été formés en milieu continental lors d'une sédimentation causée par l'élévation du socle rocheux et en discordance sur celui-ci. Cet environnement géologique est aussi typique des conglomérats du bassin du Witwatersrand.

Les thèmes de prospections du Groupe SES associaient l'indice Manic aux modèles développés dans la région de l'Athabasca. D'autres lambeaux sédimentaires de la formation de Sakami sont connus au nord du secteur La Grande. A environ 150 kilomètre au nord du réservoir LG4, la compagnie Strathmore Minerals Corp. détient la propriété uranifère du lac Dieter. Les ressources estimées en 2005 (teneur de coupure de 200 ppm) étaient de 24,4 millions de livres U3O8 avec une teneur moyenne de 0,057% (Source : Communiqué de presse 29 novembre 2006- rapport 43-101 Strathmore Minerals Corp).

La préparation d'une première campagne d'exploration sur la propriété Manic comportant des relevés géologique, géophysique (Mag et VLF) , radiométrique et géochimique ainsi qu'un échantillonnage en rainures, est en cours présentement. Le résultat de ces travaux devrait être connu vers la fin octobre 2007. Ces travaux sont sous la supervision de M. Gilles Laverdière, géologue et personne qualifiée selon NI43-101.

Cette propriété est située en dehors des zones inondables.

Ce communiqué a été revu et corrigé par Gilles Laverdière, géologue et personne qualifiée selon NI43-101.

Renseignements