Ressources Vantex Ltée
TSX CROISSANCE : VAX

Ressources Vantex Ltée

05 nov. 2007 08h00 HE

Vantex obtient 232.49 g/t Au sur 1 mètre provenant de Guillet

LA PRAIRIE, QUEBEC--(Marketwire - 5 nov. 2007) - La direction de Ressources Vantex Ltée (TSX CROISSANCE:VTX) annonce avoir obtenu de nouveaux résultats aurifères provenant des zone 190 et Gervais lors de son dernier programme de décapage et d'échantillonnage sur la propriété Guillet,.

Ainsi, afin de vérifier le potentiel de la zone 190 recoupée par le forage LE06-190 (4,40 g/t Au sur 2,4 m le long du trou), située à environ 400 mètres au nord de la zone Lake Expanse, la compagnie a procédé au décapage et à l'échantillonnage de cette nouvelle zone aurifère au cours de l'automne 2007. Des valeurs aurifères variant de 0,503 g/t Au à 5,96 g/t Au sur une épaisseur de 0,8 à 1 mètre (échantillons en rainures) ont été obtenues dans la veine aurifère.

La compagnie a procédé à l'acquisition par jalonnement d'un claim bordant le côté nord et ouest de la propriété Guillet. Ce nouveau claim se trouve en extension nord de la zone Gervais soit à environ 250 mètres au nord-est de la zone Lake Expanse. L'échantillonnage en rainures de la principale veine de quartz a donné des valeurs aurifères très élevés allant jusqu'à 232,5 g/t Au et 47,3 g/t Ag sur 1 mètre. Les autres résultats provenant de cette zone ont varié de 0,97 g/t Au sur 1 mètre, 1,6 g/t Au sur 2 mètres et 15,9 g/t Au sur 2,5 mètres (incluant 38,81 g/t Au sur 0,8 mètre).

Plus au sud, à environ 35 mètres, d'autres échantillons en rainures ont révélé des valeurs aurifères variant de 0,39 g/t Au sur 1,1m à 1,9 g/t Au sur 0,8 mètre.

D'autres valeurs anomales en or ont été également détectées en bordure sud de ce nouveau claim. Les travaux ont été supervisés par M. Daniel Kelly, ingénieur et personne qualifiée selon NI43-101. Les analyses ont été faites au Laboratoire Expert Inc., de Rouyn-Noranda.

Manic

Une équipe, composée d'un géologue et de trois techniciens, a fait un nouveau relevé géologique et d'échantillonnage sur la propriété Manic, localisée au nord du réservoir LG-3, à l'ouest de la municipalité de Radisson, située dans le nord du Québec.

Plus d'une quarantaine d'échantillons pris au hasard et en rainures y ont été prélevés afin d'en vérifier leur contenu en or, argent, uranium et thorium. Les échantillons ont été pris dans des conglomérats (or et argent) ainsi que dans des argilites (uranium). Un relevé a également été fait afin de vérifier les extensions potentielles de la radioactivité provenant de l'horizon uranifère. La zone a été retracée par scintillomètre sur une distance de plus de 400 mètres à partir de la découverte originale.

Les résultats ne seront pas connus avant plusieurs semaines. Les travaux ont été supervisés par M. Daniel Kelly, ingénieur et personne qualifiée selon NI43-101.

La propriété Manic, composée de 40 cellules d'une superficie d'environ 2,080 hectares, a fait l'objet vers la moitié des années 1970 de travaux de recherche pour son potentiel uranifère. Réalisés par le Groupe SES (Séru Nucléaire, Eldorado Nucléaire ainsi que la SDBJ) ces travaux ont permis de localiser une importante zone uranifère à l'intérieur de lambeaux kilométriques de roches sédimentaires du membre inférieur de la formation Sakami qui peut atteindre une épaisseur de plus de 370 mètres (Davis 2006). Les relevés cartographiques du Groupe SES (GM34753) indiquent la présence sur la propriété Manic d'un horizon favorable contenant trois phénomènes de concentration soit : 1) la concentration de l'uranium par des zones réductrices dans le socle archéen; 2) la concentration électrochimique par des conducteurs dans le socle archéen et; 3) la concentration de minéraux lourds (uraninite) dans les passées conglomératiques.

Le bassin Manic couvre une superficie totale de 25 km2 (GM37017) et la zone d'intérêt principal à une surface d'environ 2.5 km2. Sept échantillons prélevés par le Groupe SES (6 rainures et 1 échantillon au hasard) ont été prélevés dans l'une des zones les plus radioactives. Les teneurs ont varié de 53 à 2,463 ppm U pour une teneur moyenne de 868 ppm (0.0868 %) sur 7,5 mètres.

Un premier relevé sommaire fait par la compagnie au cours de l'été 2007 avait rapporté la présence d'or et d'argent dans un horizon conglomératique et confirmer également la présence d'uranium dans un horizon d'argilite (voir com. de presse du 27 septembre 2007).

Ce communiqué a été revu et corrigé par Daniel Kelly, ingénieur et personne qualifiée selon NI43-101.

La Bourse de Croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements