Canada Porc International

Canada Porc International

22 janv. 2010 10h15 HE

Visite ministérielle d'AAAC en Colombie, au Mexique et au Guatemala Janvier 2010

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 22 jan. 2010) - Canada Porc International (CPI) apprécie l'appui apporté par le gouvernement fédéral lors d'une récente mission commercial en Amérique Latine. Les efforts déployés par l'Honorable Gerry Ritz, Ministre d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, pour développer et améliorer les relations commerciales avec ses homologues en Colombie, au Mexique et au Guatemala, aideront l'industrie porcine canadienne à poursuivre son expansion dans des marchés émergents en croissance.

"Les efforts soutenus du gouvernement fédéral augmenteront les occasions de marchés pour les exportations canadiennes de porc. Nous espérons que cette implication active dans le développement des marchés d'exportation se traduira en la conclusion d'ententes de libre-échange avec d'autres pays, comme celles conclues avec la Colombie et le Panama", a déclaré Edouard Asnong, Président de Canada Porc International.

Depuis plusieurs années, un des objectifs de CPI s'est avéré être le développement des marchés extérieurs pour amoindrir la dépendance de l'industrie par rapport au marché américain. De nos jours, avec les fluctuations des marchés, il s'avère hasardeux de ne dépendre que de quelques marchés extérieurs, surtout lorsque près de 50% de la production canadienne de porc est destinée à l'exportation.

Le Ministre, et les représentants du gouvernement fédéral qui l'accompagnaient, ont été à même de constater sur la place le potentiel que représente le marché colombien pour les exportations de porc canadien et d'apprécier pourquoi la ratification de l'Accord de libre-échange par le Parlement canadien est si importante pour l'industrie porcine canadienne. La récente décision des autorités vétérinaires colombiennes de permettre à toutes les usines canadiennes sous inspection fédérale d'exporter vers la Colombie, sans avoir à présenter des demandes individuelles, résultera en un plus grand nombre d'exportateurs canadiens vers ce pays. Cependant, CPI espère que le Parlement ratifiera dès que possible l'ALE pour aider à éliminer l'incertitude qui entoure présentement les exportations canadiennes de porc vers ce marché et pour permettre à l'industrie d'y bénéficier d'une position avantageuse par rapport à ses concurrents.

Le Mexique est encore le principal marché pour le porc canadien en Amérique Latine. Au cours des trois dernières années, nos exportations y sont devenues plus variées avec l'addition de produits à valeur ajoutée. Dans les derniers mois, le Fonds de promotion internationale du porc, annoncé par le ministre Ritz l'automne dernier pour soutenir le développement de marchés cibles et financer des activités destinées à augmenter la valeur des exportations, a permis de mettre en place une campagne de promotion générique pour des produits transformés de porc canadiens dans plusieurs chaînes de supermarchés, aidant ainsi ces produits à se positionner au premier dans les intentions d'achat des consommateurs mexicains. Cette promotion est la première du genre à se dérouler dans un des plus de cent marchés qui importent du porc canadien.

La visite au Guatemala était très importante aux yeux de l'industrie porcine. La présence du Ministre Ritz a démontré l'importance d'un meilleur accès à ce marché pour le Canada, surtout que le gros des importations guatémaltèques de porc provient des Etats-Unis, le principal concurrent du Canada sur les marchés mondiaux. Avant la ratification de l'ALE entre les Etats-Unis et le Guatemala en 2006, le Canada détenait une part significative de ce marché. Mais les tarifs élevés qui frappent le porc canadien, dans un marché très sensible aux différences de prix, ont anéanti toute possibilité d'y exporter dans les conditions actuelles.

Renseignements

  • Canada Porc International
    Jacques Pomerleau
    Directeur exécutif
    613-236-9886 poste 240