Les Ressources Yorbeau Inc.
TSX : YRB.A

Les Ressources Yorbeau Inc.

08 déc. 2009 09h44 HE

Yorbeau clôture une première tranche d'un placement privé

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 déc. 2009) - Les Ressources Yorbeau Inc. ("Yorbeau") (TSX:YRB.A) est heureuse d'annoncer que la Compagnie a clôturé un placement privé d'un montant de 1 350 000 $ sans l'intermédiaire d'un courtier, ce qui représente la première tranche d'un financement par actions de jusqu'à 4 millions de dollars. En vertu de cette première tranche, la Compagnie a émis 5 400 000 actions ordinaires au prix de 0,25 $ l'action pour un produit brut de 1 350 000 $. Aux termes du financement, la Compagnie a consenti à payer des frais d'intermédiaire sur certaines souscriptions d'un montant de 6% du produit brut recueilli et un nombre de bons de souscription (les "bons de souscription de l'intermédiaire") égal à 5% du nombre d'actions vendues. Chaque bon de souscription de l'intermédiaire peut être exercé pour acquérir une action ordinaire de la Compagnie au prix de 0,40 $ l'action et expirera 18 mois après la clôture.

Le produit de l'offre sera utilisé principalement pour financer le programme d'exploration 2010 de la Compagnie qui commencera au début de janvier. Le dernier sondage de la saison 2009 est presque complété au bloc Lac Gamble. Le forage se poursuivra à Lac Gamble après la saison des fêtes afin d'y prolonger la zone aurifère. De plus, le forage recommencera au bloc Cinderella, qui n'a pas été foré depuis que les résultats à teneur élevée du sondage 519 ont été publiés. L'objectif pour ce bloc est de forer des sondages additionnels aux environs des trous de forage 2008, les sondages 464 et 467, et de forer des sondages additionnels autour du sondage 519 qui a intercepté 12,6 g/t Au sur 4 mètres dans le Groupe de Piché et 74,67 g/t Au sur 10,35 mètres, incluant 5 750 g/t Au sur 0,13 mètres dans une nouvelle zone située dans les roches sédimentaires métamorphisées sous le Groupe de Piché (voir le communiqué de presse du 23 septembre 2009).

Parmi les autres développements, la Compagnie a noté que Mines Agnico-Eagle Limitée a commencé un programme de forage sur sa propriété Ellison qui a été achetée de Yorbeau et à l'égard de laquelle Yorbeau détient une redevance sur le rendement net de la fonderie de 2 1/2 %. Ce qui suit est un extrait du communiqué de presse d'Agnico-Eagle daté du 30 novembre 2009 :

"Additionally, the Company is exploring its Ellison property, located approximately four kilometres west of the LaRonde mine. One hole is being drilled from surface, targeting an extension of Iamgold's Westwood deposit, which is known to cross the boundary onto Ellison. The Westwood orebody begins approximately 2 kilometres below surface and is between the Ellison property and Iamgold's Doyon property, in the same favourable horizon as the Bousquet (past producer), LaRonde and Doyon mines. Drilling began November 9 and is anticipated to reach the target area in the first quarter of 2010."

Les échantillons de la propriété Rouyn sont analysés à ALS-Chemex à Val-d'Or (Québec). Les personnes qualifiées en vertu du Règlement 43-101 sont Thomas L. Robyn, Ph.D., CPG et RPG et Laurent Hallé, Géo., qui ont vérifié et approuvé le contenu du présent communiqué.

A propos de Les Ressources Yorbeau Inc.

La raison d'être de Yorbeau est d'identifier un gisement aurifère de première classe et ainsi fournir un rendement important à ses actionnaires. Dans un marché de plus en plus favorable à l'or, Yorbeau est confiante qu'elle pourra augmenter de façon importante les ressources aurifères connues sur ses propriétés dans le nord du Québec.

Enoncés prospectifs : A l'exception des données historiques, toutes déclarations faites dans le présent communiqué en ce qui concerne, mais sans s'y limiter, les nouveaux projets, les acquisitions, les plans futurs et les objectifs sont des énoncés prospectifs qui peuvent contenir certains éléments impliquant des risques et des incertitudes. Rien ne saurait garantir que de tels énoncés s'avéreront exacts. Les événements et résultats réels pourraient grandement différer des prévisions et attentes exprimées par la société.

Renseignements