Societe canadienne d'hypotheques et de logement

Societe canadienne d'hypotheques et de logement

30 mai 2011 08h15 HE

A Sudbury, la croissance de l'emploi a à contre-courant de la tendance provinciale

SUDBURY, ONTARIO--(Marketwire - 30 mai 2011) - Selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), une forte croissance de l'emploi, cette année et l'an prochain, servira de base solide aux marchés de la revente et du neuf dans la région du Grand Sudbury, où l'économie et le marché de l'habitation ont souffert du climat d'incertitude qui a plané ces deux dernières années. Cette information a été diffusée aujourd'hui dans l'édition du printemps du rapport Perspectives du marché de l'habitation portant sur la région métropolitaine de recensement (RMR) de Sudbury. Des rapports de cette même série sont également disponibles pour d'autres grands centres urbains du pays.

Voici quelques points saillants du rapport :

  • À Sudbury, le nombre total d'emplois augmentera modérément en 2011 et en 2012, sous l'effet d'une reprise dans le secteur de la production de biens et le secteur des services. La majorité des emplois créés seront à plein temps.

  • Les ventes de logements existants seront plus nombreuses à Sudbury; elles se chiffreront à 2 300 cette année et à 2 450 l'an prochain.

  • Le prix MLS(R) moyen devrait faire une avancée appréciable en 2011, mais sa progression sera plus lente en 2012 car les nouvelles inscriptions ne croîtront pas aussi rapidement que la demande.

  • Les mises en chantier de maisons individuelles augmenteront en 2011 et en 2012 parce qu'elles seront soutenues par la vigueur du marché de la revente.

" Une remontée du prix des produits de base a relancé l'économie locale, a déclaré Warren Philp, analyste de marché à la SCHL pour le Nord de l'Ontario. Cette bonne nouvelle économique crée des conditions propices à la vente de tous les types de logements, cette année comme l'an prochain, a-t-il ajouté.

" Les acheteurs s'intéresseront de plus en plus aux logements abordables au cours des prochaines années, surtout dans les marchés plus chers du Sud de l'Ontario, en raison du resserrement des conditions sur le marché du crédit hypothécaire. C'est de bon augure pour le segment des immeubles d'appartements destinés à des propriétaires-occupants ou à des locataires, a déclaré Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL pour l'Ontario. Les marchés de l'habitation du Nord de l'Ontario font exception, car la vigueur du secteur des mines et le coût moindre des propriétés résidentielles soutiendront la demande croissante de logements de faible densité, a ajouté M. Tsiakopoulos. "

Mettant à contribution 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le www.schl.ca ou composer le 1­800­668­2642.

Also available in English

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les personnes suivantes :

Le site Web de la SCHL se trouve au www.schl.ca.

Renseignements

  • Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Sudbury :
    Warren Philp
    (877) 349-2016
    wphilp@schl.ca

    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    En français :
    Ed Heese
    (416) 218-3369
    eheese@schl.ca

    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Pour l'Ontario :
    Ted Tsiakopoulos
    (416) 218-3407
    ttsiakop@schl.ca

    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Pour le Canada :
    Charles Sauriol
    (613) 748-2799
    csauriol@schl.ca