Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada
Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

15 août 2006 11h11 HE

AAC : De nouveaux programmes pour aider les agriculteurs à protéger l'environnement

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 15 août 2006) - Les producteurs de Terre-Neuve-et-Labrador ont maintenant accès à une aide financière de 1,25 million de dollars par l'intermédiaire de programmes qui leur permettront d'apporter des améliorations à leur exploitation agricole afin de mieux protéger l'environnement.

L'annonce a été faite aujourd'hui par l'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, l'honorable Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans et ministre fédéral responsable de Terre-Neuve-et-Labrador, et Kathy Dunderdale, ministre des Ressources naturelles de Terre-Neuve-et-Labrador.

"Il est essentiel de protéger les ressources en sols et en eau pour les familles et les collectivités qui dépendent de l'agriculture, a déclaré le ministre Strahl. Nos producteurs sont déjà des chefs de file en gérance environnementale. Ainsi, le nouveau gouvernement du Canada est heureux de pouvoir les aider à gérer nos ressources naturelles."



Les deux programmes environnementaux sont :

- le Programme de couverture végétale du Canada, doté d'un budget
de 500 000 $, qui aide les producteurs à adopter des pratiques
qui protègent les ressources en sols et en eau;

- le Programme d'approvisionnement en eau (Canada-Terre-Neuve-et
Labrador), doté d'un budget de 750 000 $, qui aide les
producteurs à maintenir à long terme un approvisionnement en eau
suffisant pour leur exploitation agricole.


"Les deux nouveaux programmes sont des outils importants qui viennent s'ajouter au Programme de planification environnementale à la ferme pour aider les producteurs à protéger les ressources en sols et en eau, a indiqué la ministre Dunderdale. Nous écouterons les suggestions de la collectivité agricole et travaillerons de concert avec l'industrie pour concevoir des programmes qui améliorent la santé de l'environnement."

"Ces nouveaux programmes tiennent compte de notre objectif commun qui consiste à faire du Canada un chef de file mondial en production agricole écologique, a déclaré le ministre Hearn. Je suis ravi de voir les gouvernements du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador travailler en étroite collaboration pour aider nos producteurs à protéger notre environnement."

Pour obtenir des renseignements sur les programmes et des formulaires de demande, communiquez avec le ministère des Ressources naturelles de Terre-Neuve-et-Labrador, en composant le 709-637-2001. Vous trouverez des précisions sur les deux programmes dans le document d'information ci-joint.


DOCUMENT D'INFORMATION

Programme de couverture végétale du Canada - Renseignements à l'intention des producteurs

Le Programme de couverture végétale du Canada, une initiative du gouvernement du Canada qui est dotée d'un budget de 110 millions de dollars sur cinq ans, vise à offrir aux producteurs de l'aide technique et financière afin qu'ils puissent mettre en oeuvre des pratiques agricoles qui sont bénéfiques pour l'environnement et qui procurent des avantages sur le plan financier.

A Terre-Neuve-et-Labrador, le Programme de couverture végétale dispose d'un budget de 500 000 $ et se poursuivra jusqu'au 31 mars 2008. Le ministère provincial des Ressources naturelles se charge de l'administration et de la prestation du programme dans cette province.

Les producteurs partagent avec le gouvernement fédéral la moitié des coûts admissibles relatifs à la planification, au matériel et à l'installation ou à l'aménagement. Les projets s'inscrivent dans diverses catégories relatives aux pratiques de gestion bénéfiques :



- aménagement des zones riveraines

- structures visant à lutter contre l'érosion (zones riveraines)

- plantation de brise-vent

- services de consultation en vue d'évaluer l'état de zones
riveraines et de réaliser diverses activités connexes

Volets du Programme de couverture végétale du Canada

- Les producteurs peuvent demander de l'aide financière pour
protéger la qualité de l'eau en améliorant l'état des zones
riveraines.

- Ils peuvent demander de l'aide financière pour protéger et
préserver l'eau et le sol, améliorer la production agricole,
fournir un habitat faunique et séquestrer le carbone
atmosphérique.

Objectifs du Programme de couverture végétale du Canada

- Aider les agriculteurs à faire face aux coûts liés à la
planification et à l'exécution de projets grâce au partage des
coûts.

- Elargir les zones tampons le long des cours d'eau.

- Protéger les aquifères peu profonds dans les zones riveraines.

- Contrôler l'érosion des berges et améliorer l'habitat aquatique.

- Protéger les terres humides ainsi que les zones et habitats
écologiquement sensibles.

- Protéger les approvisionnements en eau actuels, tant en fait de
qualité que de quantité.

- Réduire les odeurs par la plantation stratégique de brise-vent.

- Améliorer la diversité des espèces dans le paysage agricole.

- Réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce à la
séquestration du dioxyde de carbone.


Programme d'approvisionnement en eau (Canada-Terre-Neuve-et-Labrador) - Renseignements à l'intention des producteurs

Le Programme national d'approvisionnement en eau, doté d'un budget de 60 millions de dollars, est administré par le gouvernement du Canada, en collaboration avec les gouvernements provinciaux. Ce programme, qui est en vigueur jusqu'au 31 mars 2008, vise à favoriser le développement et l'amélioration de l'approvisionnement en eau dans les zones agricoles.

Grâce au Programme d'approvisionnement en eau (Canada-Terre-Neuve-et-Labrador), le gouvernement fédéral investit 700 000 $ dans le développement des sources d'approvisionnement en eau de cette province. La contribution du gouvernement provincial s'élève à 50 000 $. Les producteurs peuvent demander de l'aide technique et financière pour trois types de projets : projets d'infrastructure hydraulique à la ferme, projets d'infrastructure multi-utilisateurs et initiatives stratégiques permettant d'accroître les connaissances sur les ressources hydriques. Le programme constitue le volet provincial du Programme national d'approvisionnement en eau.

Admissibilité

Les projets doivent comporter un volet sur l'approvisionnement en eau dans les zones agricoles. Sont admissibles au programme les particuliers ou les groupes de producteurs constitués en société, les groupes voués à la conservation, les collectivités et les municipalités rurales, les agroentreprises et les entreprises rurales ainsi que les établissements d'enseignement. Dans le cas des demandeurs qui ne sont pas du domaine agricole, il est impératif que des partenaires agricoles fassent partie du projet. Trois catégories de projets sont admissibles :



-(Catégorie no 1) Infrastructures à la ferme - Jusqu'à 5 000 $ par
projet et 15 000 $ par demandeur dans le cas de projets
d'infrastructure hydraulique à la ferme (puits, dispositifs de
retenue hors des cours d'eau, etc.) visant à assurer aux
agriculteurs un approvisionnement en eau sûr, sans danger et
fiable. Le Programme d'approvisionnement en eau (Canada-Terre
Neuve-et-Labrador) assumera le tiers des coûts pour les projets
d'infrastructure à la ferme approuvés qui sont admissibles. Le
ministère des Ressources naturelles de Terre-Neuve-et-Labrador
administrera cette catégorie du programme.

-(Catégorie no 2) Infrastructures à plusieurs utilisateurs -
Jusqu'à 50 000 $ pour les projets d'infrastructure de plus grande
envergure (p. ex., irrigation régionale) destinés à
approvisionner en eau plusieurs utilisateurs et à assurer une
source d'approvisionnement à long terme. Le Programme
d'approvisionnement en eau (Canada-Terre-Neuve-et-Labrador)
assumera le tiers des coûts pour les projets d'infrastructure à
plusieurs utilisateurs approuvés qui sont admissibles.
Agriculture et Agroalimentaire Canada administrera cette
catégorie du programme.

-(Catégorie no 3) Initiatives stratégiques - Le financement peut
atteindre la totalité des coûts, jusqu'à concurrence de 100 000
$, des projets visant à accroître les connaissances sur les
ressources en eau (p. ex., études régionales sur les eaux
souterraines ou les eaux de surface, travaux de prospection des
eaux souterraines et creusement de puits, études de faisabilité
et activités de vulgarisation), des projets d'organismes de
gestion de l'eau à des fins agricoles et des activités liés à une
telle gestion. Agriculture et Agroalimentaire Canada administrera
cette catégorie du programme.


Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada, Ottawa (Ontario)
    Relations avec les médias
    (613) 759-7972
    1 (866) 345-7972
    ou
    Cabinet du ministre Strahl
    Jeff Howard
    Attaché de presse
    (613) 759-1059
    ou
    Ministère des Ressources naturelles
    Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador
    Tracy Barron, Directrice des communications
    (709) 729-5282 ou (709) 690-1703