Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

02 mars 2005 20h05 HE

AAC : Déclaration de l'honorable Andy Mitchell, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, au sujet de la contestation judiciaire de l'association R-CALF


COMMUNIQUE TRANSMIS PAR CCNMatthews

POUR: AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE CANADA

LE 2 MARS 2005 - 20:05 ET

AAC : Déclaration de l'honorable Andy Mitchell,
ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, au
sujet de la contestation judiciaire de l'association
R-CALF

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 2 mars 2005) - Je partage la profonde
déception de l'industrie canadienne de l'élevage devant le fait que la
U.S. District Court (tribunal de district américain) a décidé
aujourd'hui d'émettre une injonction préliminaire pour empêcher
l'application du règlement voté aux Etats-Unis. Ce règlement aurait
permis aux Etats-Unis de recommencer à importer des bovins sur pied,
d'autres ruminants et une gamme élargie de produits dérivés de ces
animaux. Des deux côtés de la frontière, il avait fallu déployer
énormément d'efforts, aussi bien dans l'industrie qu'au gouvernement,
pour en arriver là.

Le risque d'ESB est le même au Canada et aux Etats-Unis; nos deux pays
disposent des mêmes mesures appropriées en matière de protection de la
santé humaine, de salubrité des aliments et de santé animale. Il serait
dans l'intérêt des consommateurs et des producteurs des deux côtés de la
frontière qu'on procède à la réintégration la plus complète possible de
notre boeuf et de notre bétail sur le marché américain en s'appuyant sur
des principes scientifiques - les études indiquant que la frontière
aurait dû rouvrir. Nous sommes reconnaissants envers le département
américain de l'Agriculture (USDA) pour les efforts qu'il continuera de
déployer afin que les décisions à ce titre soient prises en fonction des
données scientifiques et que les échanges internationaux reprennent le
plus rapidement possible.

La décision qu'a rendue aujourd'hui la U.S, District Court du Montana ne
reflète pas le point de vue du USDA. Ce dernier reconnaît que le Canada
est une région à risque minimal d'ESB et que nous avons mis en place les
mesures appropriées pour protéger la santé humaine et animale.

Le gouvernement du Canada continuera de défendre les intérêts de notre
industrie de l'élevage. De concert avec les provinces et l'industrie,
nous examinerons attentivement les mesures à prendre à la suite de la
décision d'aujourd'hui.

-30-

Renseignements

  • POUR PLUS D'INFORMATIONS, COMMUNIQUER AVEC:
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Cabinet du Ministre, Ottawa
    Elizabeth Whiting
    (613) 759-1059
    ou
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Relations avec les médias
    (613) 759-7972