Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

19 sept. 2007 13h41 HE

AAC/Déclaration du ministre : Les Etats-Unis recommenceront à importer des bovins canadiens plus agés

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 19 sept. 2007) - L'honorable Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a émis aujourd'hui la déclaration suivante concernant la publication par le Département de l'agriculture des Etats-Unis (USDA) de sa règle finale concernant l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

"Les éleveurs de bovins canadiens attendent depuis longtemps d'autres bonnes nouvelles pour leur secteur. Je me réjouis donc avec eux de la publication par l'USDA de sa règle finale sur le risque minimal concernant l'ESB. Il s'agit d'une bonne nouvelle pour l'industrie de part et d'autre de la frontière canado américaine. Elle représente un pas de plus vers la normalisation complète des échanges en Amérique du Nord.

Cette règle permettra de nouveau au Canada d'exporter aux Etats-Unis des bovins sur pied nés le 1er mars 1999 ou après cette date. Bien qu'il soit conscient de l'importance de la règle finale, le Canada aurait préféré qu'il n'y ait aucune limite d'âge concernant les bovins destinés à l'abattage immédiat.

Nous espérons que l'USDA prendra d'autres mesures pour faciliter le commerce de la viande et des produits de la viande provenant d'animaux plus âgés. Cette règle rétablira les occasions d'affaires pour l'industrie des deux côtés de la frontière et contribuera à la prospérité à long terme des familles agricoles des deux pays. Le Canada continuera d'insister sur la publication d'une règle supplémentaire pour normaliser les échanges commerciaux de petits ruminants, tels que les chèvres et les moutons.

Nous prévoyons que la mise en oeuvre de cette règle permettra aussi au Mexique d'élargir l'accès à son marché pour inclure l'importation du Canada d'animaux reproducteurs et de viande provenant d'animaux plus âgés.

J'aimerais remercier le secrétaire de l'Agriculture des Etats-Unis, M. Mike Johanns, de sa détermination à aller de l'avant avec cette règle en se fondant sur des principes scientifiques éprouvés. Les fonctionnaires et les représentants de l'industrie du Canada ont travaillé très fort dans ce dossier et je suis heureux de pouvoir partager la nouvelle avec les éleveurs et leurs familles, l'industrie agricole et les partenaires fédéraux et provinciaux au pays, dont l'engagement et la détermination sans faille ont contribué à ce succès.

Le Canada et les Etats-Unis ont le même statut de risque à l'égard de l'ESB. En mai dernier, l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) leur a accordé à tous les deux le statut de pays présentant un risque maîtrisé à l'égard de l'ESB. Les deux pays ont adopté des mesures généralisées complémentaires et parallèles pour protéger la salubrité des aliments et la santé humaine et animale, en se fondant sur des normes scientifiques reconnues à l'échelle internationale et nous tenterons d'éradiquer complètement l'ESB du cheptel nord américain."

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet du ministre Ritz
    Todd MacKay
    613-759-1059