Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

20 avr. 2007 13h04 HE

AAC : Le ministre Strahl est déçu que la CCB ait abandonné ses prévisions sur les prix de l'orge et les options de paiements aux producteurs

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 20 avril 2007) - L'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait aujourd'hui la déclaration suivante concernant la décision de la Commission canadienne du blé (CCB) d'abandonner les perspectives de rendement (PDR) pour l'orge et les options de paiements aux producteurs s'appliquant à la campagne agricole 2007-2008.

"Je suis déçu de la décision de la CCB d'abandonner les perspectives de rendement et les options de paiements aux producteurs s'appliquant à la prochaine campagne agricole. Il s'agit d'outils commerciaux utiles pour les producteurs. En abandonnant ces outils, la CCB semble vouloir punir les producteurs pour avoir choisi un régime de commercialisation mixte.

"Il serait préférable pour la CCB de réfléchir sur ce qu'elle peut faire pour aider les agriculteurs dans un contexte de commercialisation mixte, plutôt que d'éliminer de précieux services.

"Nous procédons avec l'intention de faire du régime de commercialisation mixte une réalité pour les producteurs d'orge de l'Ouest canadien d'ici le 1er août 2007. Nous avons été à l'écoute des agriculteurs. Une majorité de 62 p. 100 d'entre eux ont affirmé vouloir un changement, et c'est ce que nous sommes à réaliser.

"Les producteurs entrevoient maintenant la possibilité d'obtenir de meilleurs prix dans un contexte de commercialisation mixte. Les perspectives actuelles des prix de l'orge sont très favorables. Je suis conscient qu'il est difficile de convaincre les agriculteurs de livrer leur orge à la CCB, qui a conséquemment décidé de réduire ses PDR pour la campagne agricole en cours.

"Les producteurs ont besoin de certitude et ils veulent qu'on leur en donne. Malheureusement, la CCB ne fait que semer le doute sur le marché. Aux fins de la sécurité des marchés et par souci des agriculteurs, je prie la CCB de collaborer avec nous pour mettre en place les changements que la majorité des producteurs d'orge nous ont clairement dit vouloir."

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada, Ottawa (Ontario)
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972