Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

02 nov. 2006 16h43 HE

AAC : Le secrétaire parlementaire Jacques Gourde fait le point sur le dossier du nématode doré

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 2 nov. 2006) - Monsieur Jacques Gourde, secrétaire parlementaire du ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait aujourd'hui la déclaration suivante concernant les mesures que le nouveau gouvernement du Canada a prises par suite de la détection du nématode doré (ND) à Saint-Amable, au Québec.

"Nous avons agi rapidement pour ouvrir la frontière américaine à nos exportations et enrayer la propagation de ce parasite au moyen de mesures de quarantaine.

"Le 16 août 2006, le département de l'Agriculture des Etats-Unis (USDA) a imposé des restrictions temporaires à l'importation de certains produits canadiens après que l'Agence canadienne d'inspection des aliments eut confirmé la présence du ND au Québec.

"Six semaines plus tard, nous avons conclu avec le USDA une entente qui a eu pour effet de lever la presque totalité des restrictions temporaires à l'importation de produits du Québec aux Etats-Unis. L'entente a normalisé le commerce agricole avec notre plus gros et plus important partenaire commercial en rétablissant l'accès au marché américain pour tous les produits du Québec visés auparavant, sauf certains produits en provenance de la région réglementée où le ND a été détecté.

"Nous comprenons que cette situation crée une tension financière. Le nouveau gouvernement du Canada continuera de travailler de façon concertée avec le gouvernement du Québec et l'industrie pour atténuer les pertes économiques des producteurs et définir une stratégie de gestion à long terme.

"Il y a déjà des programmes en place pour fournir une aide financière aux producteurs qui subissent des pertes de revenu, des programmes que le nouveau gouvernement du Canada a améliorés dans son premier budget. Le Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA) pourrait verser plus de 3 millions de dollars uniquement aux producteurs de pommes de terre de la région réglementée. Nous encourageons les producteurs à présenter une demande puisque des paiements anticipés leur sont offerts et sont traités à titre de priorité. La Financière agricole du Québec effectuera le traitement des demandes que complèteront les producteurs et enverra les paiements dans les deux semaines suivantes. Selon les prévisions actuelles, les paiements du PCSRA viseront les demandes immédiates des producteurs. Le nouveau gouvernement du Canada continue de travailler avec l'industrie et la Province du Québec pour déterminer les lacunes à combler, à court et à long terme, pour les producteurs touchés de Saint-Amable."

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Montréal : 514-496-6488
    Relations avec les médias nationaux : 613-228-6682
    ou
    Agriculture et Agroalimentaire Canada, Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972