Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

20 oct. 2005 15h13 HE

AAC : Renouvellement proposé du mandat d'Adrian Measner à la barre de la Commission canadienne du blé

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 20 oct. 2005) - L'honorable Reg Alcock, ministre responsable de la Commission canadienne du blé (CCB), a accepté aujourd'hui la recommandation du conseil d'administration de la CCB, un organisme contrôlé par les agriculteurs, de renommer Adrian Measner au poste de président-directeur général de la CCB.

La proposition de renouvellement a été soumise au Comité permanent de l'agriculture et de l'agroalimentaire de la Chambre des communes pour examen.

"Les années de service de M. Measner ont porté fruit à la Commission canadienne du blé", a déclaré M. Alcock. "Durant toutes les étapes de sa carrière, il n'a eu qu'une pensée : trouver des façons d'augmenter les revenus des agriculteurs de l'Ouest du Canada. Ses réalisations à la CCB et ses solides antécédents personnels dans le domaine de l'agriculture en font le candidat idéal pour ce poste."

Le président du conseil d'administration de la CCB, M. Ken Ritter , a affirmé que M. Measner avait réalisé de nombreux projets au cours de ses trois premières années à la barre de la CCB, notamment une restructuration globale de l'organisation.

"En tant que président-directeur général, Adrian avait comme grande priorité d'assurer la responsabilisation et l'efficacité de la CCB pour les agriculteurs en mettant l'accent sur le rendement et les résultats, y compris en créant un système transparent de mesure du rendement", a expliqué M. Ritter. "Il connaît bien les défis auxquels font face les agriculteurs des Prairies et il applique la stratégie du conseil d'administration de façon à positionner la CCB pour l'avenir."

M. Measner est entré au service de la CCB en 1974. Avant d'être nommé pour la première fois aux commandes de l'organisation en 2002, il a occupé le poste de vice-président exécutif des ventes. Il possède une vaste expérience de la commercialisation et du transport des grains, ainsi que des ventes de blé et d'orge sur les marchés internationaux. Au cours des années 90, il a aidé la CCB à traverser une période d'adaptation à des changements majeurs dans la structure des marchés internationaux des céréales, qui est passée d'une poignée de clients traditionnels à un environnement commercial hautement compétitif regroupant 200 clients répartis dans 70 pays.

M. Measner a grandi sur une ferme à Holdfast, en Saskatchewan, et étudié à l'Université de la Saskatchewan. Il a aussi exploité une petite ferme céréalière au Manitoba.

La CCB, un organisme contrôlé par les agriculteurs, assure la commercialisation du blé et de l'orge cultivés par les producteurs de l'Ouest canadien. Elle est le plus important vendeur de blé et d'orge au monde. En 1998, la Loi sur la Commission canadienne du blé a été modifiée de façon à créer un système moderne de régie interne, y compris un conseil d'administration de 15 membres dont les deux tiers sont élus par les agriculteurs des Prairies.

Notice biographique d'Adrian Measner

Adrian Measner est devenu le deuxième président-directeur général de la CCB en janvier 2003 - un poste créé en 1998 après que les administrateurs élus par les agriculteurs eurent pris le contrôle de l'organisation. Il compte plus de 30 années de service à la CCB, y compris neuf à titre de responsable de la vente et du transport des grains.

Au cours des trois dernières années, M. Measner a apporté des changements importants à la structure organisationnelle, à l'effectif et à l'équipe de gestion de la CCB. Il a mis en place un nouvel ensemble de mesures du rendement à la fois claires et justifiables, liées directement à la rémunération du personnel, pour la CCB.

Sous sa gouverne, la CCB a continué d'élargir les choix offerts aux producteurs pour ce qui est des paiements et des liquidités. Il a dirigé l'organisation dans le cadre de contestations commerciales internationales, y compris l'appel fructueux interjeté devant l'ALENA pour faire abolir un droit tarifaire américain sur le blé. Son objectif est de voir à ce que la CCB soit positionnée pour faire face à l'avenir et aux défis du contexte de l'industrie céréalière moderne.

Pour appuyer les efforts de commercialisation de la CCB, M. Measner a aussi favorisé l'élaboration d'une vaste stratégie de marquage du blé, du blé dur et de l'orge de production canadienne sur les marchés mondiaux.

M. Measner possède une connaissance hors du commun des ventes de blé et d'orge sur les marchés internationaux. Il est entré au service de la CCB en 1974 et a aussi travaillé à l'Office de transport du grain. Il siège actuellement aux conseils d'administration de l'Institut international du Canada pour le grain et du Conseil des grains du Canada. Il a grandi sur une ferme à Holdfast, en Saskatchewan, et étudié à l'Université de la Saskatchewan.

Renseignements

  • Cabinet du ministre Alcock, Ottawa
    Lise Jolicoeur
    Attachée de presse
    (613) 957-2666