Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

20 juil. 2005 14h47 HE

AAC : Un nouveau programme de formation pour aider les familles d'agriculteurs de l'Alberta à accroître leur revenu

EDMONTON, ALBERTA--(CCNMatthews - 20 juillet 2005) - Un programme visant à aider les agriculteurs et leurs conjoints à acquérir de nouvelles compétences pour améliorer leurs pratiques agricoles et accroître leur revenu d'appoint est maintenant offert en Alberta.

Le Service canadien de développement des compétences en agriculture (SCDCA) accordera jusqu'à 12,95 millions de dollars à la province d'Alberta au cours des trois prochaines années. Ces fonds aideront les agriculteurs et les membres de leurs familles à absorber les coûts liés à la formation et au matériel de cours ainsi que les frais de scolarité.

Le SCDCA aide les nouvelles familles d'agriculteurs et celles déjà établies à accroître leur revenu en leur permettant d'acquérir de nouvelles compétences dans un contexte commercial de plus en plus complexe et de mettre à profit de nouvelles possibilités en agriculture. Le programme sera offert grâce à un partenariat entre le ministère des Ressources humaines et de l'Emploi de l'Alberta (AHRE), le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et du Développement rural de l'Alberta et Agriculture et Agroalimentaire Canada.

"Nos gouvernements se sont engagés à soutenir le secteur pour qu'il devienne plus rentable, rappelle Andy Mitchell, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire du Canada. En aidant les agriculteurs et leurs conjoints à augmenter leur revenu familial, nous reconnaissons le rôle clé que ceux ci jouent dans le maintien de la réputation dont jouit le Canada dans le monde comme important fournisseur de produits agricoles sains."

"Les entreprises agricoles du pays ne sont pas exploitées de la même manière qu'elles l'étaient il y a 100 ans, affirme Doug Horner, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et du Développement rural de l'Alberta. Comme le secteur agricole est en constante évolution, il est important que les producteurs albertains aient accès à des services comme le SCDCA pour pouvoir faire face à la concurrence."

Les familles d'agriculteurs auront maintenant plus de facilité à obtenir la formation dont ils ont besoin pour améliorer leurs pratiques agricoles, tirer parti d'autres possibilités d'affaires ou trouver des emplois à l'extérieur de la ferme. Il pourra s'agir de cours de formation donnés dans des institutions comme les collèges ou encore d'activités de formation informelle comme des ateliers ou des cours abrégés. Le SCDCA sera offert dans toute la province, par l'entremise des bureaux de l'AHRE de Grande Prairie, Rivière de la Paix, Edson, St. Paul, Westlock, Barrhead, Camrose, Vermilion, Red Deer, Airdrie, High River et Lethbridge.

"La viabilité du secteur agricole de l'Alberta passe par un accès élargi à la formation pour les familles d'agriculteurs, explique Mike Cardinal, ministre des Ressources humaines et de l'Emploi de l'Alberta. Nous travaillons depuis longtemps avec le gouvernement fédéral à répondre aux besoins du marché local de la main-d'oeuvre. Nos efforts concertés ont porté fruit et les familles d'agriculteurs de la province pourront en profiter."

Le SCDCA sera offert en Alberta jusqu'au mois de mars 2008. Vous trouverez de plus amples renseignements sur ce service et d'autres programmes de renouveau en consultant les sites Web suivants : www.agric.gov.ab.ca ou www.agr.gc.ca/renouveau. Toute personne intéressée à s'inscrire peut composer sans frais le 1 866 882-7677 (ligne Ag Info) ou le 1 800 661-3753 (Career Information Hotline), ou encore consulter le site Web à l'adresse www.gov.ab.ca/hre/cass.

DOCUMENT D'INFORMATION

SERVICE CANADIEN DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES EN AGRICULTURE

Le programme Service canadien de développement des compétences en agriculture (SCDCA) aide les agriculteurs et leur conjoint à augmenter le revenu familial en améliorant leurs pratiques agricoles ou en ayant un salaire d'appoint tiré hors de l'exploitation agricole.

Prestations

On évaluera tous les participants admissibles et on leur établira un plan d'apprentissage individuel (PAI).

Les agriculteurs et leur conjoint ont droit à des prestations qui couvrent les frais de scolarité et les coûts associés à la formation. Le calcul du remboursement se fera selon les critères suivants :



- revenu familial(i) inférieur à 35 000 $ - admissible à des
prestations maximales de 16 000 $
- revenu familial(i) allant de 35 001 $ à 40 000 $ - admissible à
des prestations maximales de 12 000 $
- revenu familial(i) allant de 40 001 $ à 45 000 $ - admissible à
des prestations maximales de 8 000 $

(i)Revenu familial net moyen des trois dernières années pour les
agriculteurs établis ou revenu familial de l'année qui vient de
s'écouler pour les agriculteurs débutants.

Coûts admissibles

- Sont admissibles les coûts associés à une formation d'une durée
maximale de 24 mois pour un programme collégial, à l'exception des
programmes universitaires. Il peut s'agir entre autres des coûts
associés à une formation en mécanique, en soudure ou en
comptabilité d'exercice, à une formation générale et à des cours
de rattrapage scolaire, ainsi qu'à la participation à des ateliers
ou à des visites sur place.

- Sont admissibles les coûts connexes tels que les frais pour
personnes à charge, les frais de déplacement et autres indemnités
versées à la personne en déplacement.

- Sont admissibles les coûts associés à l'acquisition de nouvelles
compétences et aux activités d'apprentissage, par exemple les
frais de scolarité et le coût du matériel que doit se procurer le
participant.



Admissibilité

Les agriculteurs établis et leur conjoint qui exploitent une entreprise générant un revenu annuel brut d'au moins 10 000 $ OU toute personne qui détient au moins 20 p. 100 des parts d'une société d'exploitation agricole, d'une coopérative ou de toute autre entreprise agricole générant un revenu annuel brut de 10 000 $ sont admissibles au titre du programme SCDCA.

Les familles d'agriculteurs générant un revenu familial net de 45 000 $ ou moins sont également admissibles.

Les agriculteurs débutants, peu importe leur revenu familial, feront l'objet d'une évaluation de compétences; on établira leur PAI. Un agriculteur débutant est une personne qui a l'intention d'exploiter une ferme, ou qui en a déjà possédé ou exploité une pendant moins de six ans, et qui peut démontrer que l'exploitation générera des revenus annuels de 10 000 $ ou plus.

Les participants doivent avoir terminé leurs études depuis au moins deux ans; il ne faut pas non plus qu'ils reçoivent, aux termes de la Partie II de la Loi sur l'assurance-emploi, des prestations de formation.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada, Ottawa
    Relations avec les médias
    (613) 759-7972 ou 1 866 345-7972
    ou
    Cabinet du ministre Mitchell
    Elizabeth Whiting
    (613) 759-1059
    ou
    Ministère des Ressources humaines et de l'Emploi de l'Albert
    Jason C. Maloney
    Communications
    (780) 415-6488
    www.gov.ab.ca/hre
    ou
    Alberta Ag Media Line
    (780) 422-1005
    Les personnes de l'extérieur de la région d'Edmonton peuvent
    composer sans frais le 310-0000