Anciens Combattants Canada

Anciens Combattants Canada

19 juil. 2005 14h20 HE

ACC : Des anciens combattants métis, inuits et des Premières Nations se rendent sur les champs de bataille européens

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 19 juillet 2005) - Dans le cadre d'activités qui auront lieu en Europe cet automne, un hommage sera rendu aux peuples des Premières Nations, aux Métis et aux Inuits qui ont péri en temps de guerre, a annoncé aujourd'hui la ministre des Anciens Combattants, l'honorable Albina Guarnieri.

Des chefs spirituels autochtones de partout au Canada dirigeront des cérémonies de rappel à la terre natale. Ces cérémonies sont fondées sur les coutumes et les traditions des Premières Nations, des Métis et des Inuits en vue de rapatrier au Canada l'esprit des guerriers tombés au champ d'honneur afin qu'ils reposent sur leur terre natale, auprès de leurs ancêtres.

Vingt anciens combattants autochtones de la Seconde Guerre mondiale et treize jeunes Autochtones, représentant toutes les régions du Canada, accompagneront les chefs spirituels. Ils visiteront plusieurs lieux commémoratifs de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale, notamment Ypres, la crête de Vimy et Juno Beach en Normandie. Ils visiteront aussi des cimetières de la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth, et auront ainsi l'occasion de rendre un dernier hommage à ceux qui sont morts au combat. En outre, un inukshuk sera installé en Europe à un endroit judicieusement choisi, et il servira de rappel constant de la contribution des peuples autochtones du Canada au service de leur pays.

"Nous n'avons jamais eu l'occasion de faire nos adieux à nos guerriers disparus, selon nos traditions", explique Ray Rogers, président des Anciens Combattants des Premières Nations du Canada. "Il est important que nous ramenions leur esprit vers la terre natale. Il s'agit d'une démarche qui nous permettra de guérir et de tourner la page, et d'un moyen de faire le lien entre le passé, le présent et l'avenir."

"La cérémonie de rappel à la terre natale est une vision par laquelle les esprits des anciens guerriers sont rappelés vers les anciens combattants sur les ailes du grand aigle du Créateur. Il s'agit d'un appel de l'ancêtre lancé vers les esprits de nos guerriers tombés au champ d'honneur, leur indiquant de revenir afin qu'ils soient réunis sur la terre de leurs ancêtres. La cérémonie permettra aux membres de nos familles et de nos nations de clore un chapitre, tout en faisant connaître à nos enfants, de même qu'aux Canadiens et Canadiennes que nous avons également servi avec honneur", a ajouté
Ed Borchert, président de l'Association nationale des anciens combattants métis.

"Nous voulons que les Canadiens et les Canadiennes sachent que nos soldats autochtones étaient de toutes les batailles importantes remportées par des régiments canadiens. Nous sommes fiers de nos guerriers dénés et de ceux qui ont consenti le sacrifice ultime. Ce périple spirituel nous procurera la paix intérieure et nous donnera l'occasion de rendre hommage, par l'entremise des cérémonies spirituelles et des prières, à nos guerriers tombés au champ d'honneur. Jamais nous ne les oublierons", a déclaré Tom Eagle, représentant les anciens combattants au nord du 60e parallèle.

Les délégués partiront d'Ottawa le 25 octobre et ils reviendront au Canada le 4 novembre afin de participer à l'inauguration de la Semaine des anciens combattants 2005.

Les chefs spirituels autochtones et les dirigeants d'organisations représentant des anciens combattants autochtones ont proposé eux-mêmes l'idée d'organiser des cérémonies outre-mer qui auront l'appui du gouvernement du Canada, par l'entremise d'Anciens Combattants Canada et d'Affaires indiennes et du Nord Canada.

"J'espère que cette activité sans précédent, qui a été organisée dans le cadre de l'Année de l'ancien combattant, mettra en lumière l'importance de la participation et de la contribution des peuples autochtones du Canada, ainsi que leurs sacrifices et leurs réalisations en temps de guerre", a affirmé la ministre Guarnieri. "Voici pour les Canadiennes et Canadiens, l'occasion idéale de leur manifester toute la reconnaissance qu'ils méritent."

"En guise de témoignage de la reconnaissance des Canadiens et Canadiennes, le gouvernement du Canada s'est engagé à préserver et à transmettre aux générations futures le souvenir de la contribution et des réalisations des anciens combattants inuits, métis et des Premières Nations", a déclaré l'honorable Andy Scott, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits. "J'espère que la cérémonie de rappel vers la terre natale et que les autres activités contribueront à souligner les sacrifices importants qu'ont consentis les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis pour leur pays."

Des milliers de membres des Premières Nations, de Métis et d'Inuits ont servi leur pays durant la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée. Plus de 500 militaires d'origine autochtone connue sont enterrés dans des cimetières de la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth et d'autres cimetières dans le monde.

2005, l'Année de l'ancien combattant : Célébrer. Rendre hommage. Remercier. Se souvenir. En parler.

Renseignements

  • Anciens Combattants Canada
    Janice Summerby
    Conseillère, Relations avec les médias
    (613) 992-7468
    ou
    Cabinet de la ministre des Anciens Combattants
    Corey Hobbs
    Directeur des communications
    (613) 947-4908
    ou
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    Relations avec les médias
    (819) 953-1160
    ou
    Cabinet du ministre des Affaires indiennes et du
    Nord canadien
    Campbell Morrison
    Attaché de presse
    (819) 997-0002