Anciens Combattants Canada

Anciens Combattants Canada

18 oct. 2005 10h04 HE

ACC : La Ministre Guarnieri fait l'éloge des chefs spirituels autochtones en regard de la Tournée à venir

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 18 oct. 2005) - La ministre des Anciens Combattants, l'honorable Albina Guarnieri, a rencontré, dernièrement, des chefs spirituels autochtones afin de discuter de la Tournée spirituelle autochtone qui aura lieu en Europe dans le but de rendre hommage aux membres des Premières Nations, de peuples métis et inuit du Canada qui ont donné leur vie en temps de guerre. La délégation des anciens combattants, des jeunes et des chefs spirituels autochtones quittera Ottawa le 26 octobre et sera de retour au pays à temps pour le lancement de la Semaine des anciens combattants, le 4 novembre.

"Les anciens combattants et les chefs spirituels apportent une touche d'histoire et d'héritage à notre Tournée spirituelle autochtone" a déclaré la Ministre Guarnieri. "En cette Année de l'ancien combattant, le Canada redécouvre les immenses contributions des anciens combattants de toutes les collectivités et de toutes les origines. Avec la sagesse des chefs spirituels autochtones, nous pourrons mieux comprendre l'expérience et le sacrifice des anciens combattants autochtones."

Des chefs spirituels de partout au Canada prendront part à des cérémonies de rappel à la terre natale, selon les coutumes et les traditions des Premières Nations, des Métis et des Inuits, pour rapatrier l'esprit des guerriers tombés au champ d'honneur afin qu'ils puissent reposer en paix avec leurs ancêtres au Canada.

"Les Canadiens ont joué un rôle important dans la défense de nombreux lieux que nous visiterons", a déclaré M. Ray Rogers, président des Anciens combattants des Premières Nations du Canada. "Le Canada a, par exemple, joué des rôles déterminants lors des débarquements du jour J, et réalisé des gains importants. Je suis très fier que les peuples des Premières Nations y aient également joué un rôle afin que d'autres puissent vivre dans la paix et la liberté. En termes de pourcentage, la contribution des Premières Nations fut la plus élevée. Je suis honoré de prendre part à cette Tournée spéciale et de représenter ceux qui ne peuvent y participer, ce qui comprend ceux que nous avons perdus et ceux qui ne sont pas en assez bonne santé pour être avec nous."

"Telle est la vision qui sera transmise par les grands-mères et les mères à leurs enfants et petits-enfants et à ceux qui ne sont pas encore nés", a ajouté M. Ed Borchert, président de l'Association nationale des anciens combattants métis. "C'est une vision qui nous a été transmise par les Ancêtres et les Guerriers de jadis sur les ailes de l'Aigle à la recherche des esprits des guerriers tombés au champ d'honneur pour les rappeler à la terre natale et mettre enfin un baume sur la douleur de nos familles et communautés et de ceux qui n'ont jamais eu la chance de faire leurs adieux. Une vision qui aura pour effet de rappeler à tous les Canadiens, à nos enfants, à l'Europe ainsi qu'à ses enfants que nous avons également servi."

"L'érection de cet Inuksuk saura réunir tous les Canadiens de magnifique façon", a dit M. Peter Irniq, un chef spirituel autochtone qui crée un Inuksuk au Centre Juno Beach pour commémorer la Tournée spirituelle autochtone. "Cette oeuvre nous permettra de faire un retour sur notre passé et d'avancer avec force et avec une meilleure vision pour les générations futures. Et surtout avec une immense fierté. Quel beau pays que le Canada! Un pays aux mille et une possibilités, dont certaines restent encore à découvrir! Cette tournée nous offre la chance de découvrir nos cultures et langues mutuelles en les comprenant et en les respectant mieux encore."

Vingt anciens combattants autochtones canadiens de la Seconde Guerre mondiale et 14 jeunes autochtones se rendront sur des sites commémoratifs de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, notamment Ypres, la crête de Vimy et Juno Beach, en Normandie.

Des milliers de membres des Premières Nations, d'Inuits et de Métis ont servi le Canada au cours de la Première et de la Seconde Guerre mondiale ainsi que de la guerre de Corée. Plus de 500 autochtones qui consentirent le sacrifice ultime à la guerre reposent dans des cimetières de la Commonwealth War Graves Commission et dans d'autres cimetières partout dans le monde.

2005 est l'Année de l'ancien combattant : Célébrer. Rendre hommage. Remercier. Se souvenir. En parler.

Renseignements

  • Anciens Combattants Canada
    Janice Summerby
    Conseillère, Relations avec les médias
    (613) 992-7468
    ou
    Cabinet de la ministre des Anciens Combattants
    Corey Hobbs
    Directeur des communications
    (613) 947-4908