AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

22 oct. 2006 14h44 HE

ACDI/Afghanistan : Le Canada annonce un appui direct aux femmes et aux filles

KABUL, AFGHANISTAN--(CCNMatthews - 22 oct. 2006) - La ministre de la Coopération internationale et ministre de la Francophonie et des Langues officielles, l'honorable Josée Verner, a annoncé aujourd'hui deux nouveaux projets centrés sur le rôle des femmes et des filles dans la société afghane. Cette annonce a été faite alors que la ministre Verner rendait visite à la ministre afghane de la Condition féminine, Hosna Bano Ghanzanfar.

"Le Canada est fier d'aider les femmes afghanes à concrétiser les promesses faites dans le cadre de leur nouvelle constitution, notamment celle qui reconnaît les droits des femmes, a déclaré la ministre Verner. Ces projets mise sur la force des femmes comme agents de changement social et de développement économique. Elles auront ainsi l'occasion de contribuer activement au bien-être de leurs familles et de leurs collectivités."

Le premier projet, assorti d'un budget de 14,5 millions de dollars, vise à éduquer les filles. Il sera mis en oeuvre avec la collaboration du Comité d'avancement rural du Bangladesh, un organisme reconnu mondialement. L'objectif est d'aménager jusqu'à 4 000 écoles communautaires, de créer des programmes d'apprentissage parascolaires et de former 4 000 enseignantes. Environ 120 000 enfants d'âge scolaire, répartis dans 11 provinces (y compris Kandahar), profiteront de ce projet. Environ 85 % de ces enfants sont des filles.

"Le ministère afghan de l'Education se réjouit de ce partenariat nouveau et prometteur qui unit le gouvernement du Canada et le Comité d'avancement rural du Bangladesh, une organisation non gouvernementale asiatique très respectée, a déclaré le ministre afghan de l'Education, M. Hanif Atmar. Ce projet d'éducation aidera mon gouvernement à étendre son autorité dans toutes les régions de l'Afghanistan, notamment en élargissant la prestation des services essentiels qu'un gouvernement doit offrir à ses citoyens. Le projet permettra d'ouvrir de nouvelles écoles pour les enfants afghans, tout particulièrement les filles. En retour, cela permettra à ces enfants d'élargir leurs perspectives d'avenir, pour leur propre bien-être, celui de leurs familles, de leurs collectivités et de leur pays."

Le second projet, d'une valeur de 5 millions de dollars, vise l'intégration des femmes au marché du travail. Environ 1 500 femmes pourront se livrer à l'horticulture et faire pousser des fruits et des légumes dans leurs jardins, à domicile. Ceci leur permettra d'améliorer le régime alimentaire de leur famille et de gagner un revenu. Le projet, géré par MEDA Canada (Mennonite Economic Development Associates), une organisation non gouvernementale de Waterloo, en Ontario, sera écheloné sur quatre ans. On prévoit qu'il profitera à plus de 5 000 personnes, ce nombre comprend les femmes y participant et leur famille.

La ministre Verner a souligné que le ministère de la Condition féminine du gouvernement afghan joue un rôle de premier plan dans la valorisation du rôle des femmes et des filles dans la société afghane. Elle a également souligné l'intention du Canada de collaborer étroitement avec le gouvernement afghan pour mettre en oeuvre le Plan d'action national pour les femmes afghanes.

La ministre Verner a également annoncé l'appui soutenu de 10 millions de dollars au Fonds d'affectation spéciale pour la reconstruction de l'Afghanistan, un fonds fiduciaire multidonateurs administré par la Banque mondiale et créé en 2002 pour aider le gouvernement afghan à conduire des opérations courantes, par exemple à payer le salaire des enseignants et celui des travailleurs de la santé.

"L'importante contribution du Canada au Fonds d'affectation spéciale pour la reconstruction lui confère un rôle clé au sein du Comité des donateurs. Ce comité conseille le gouvernement afghan sur la gestion du fonds, a ajouté la ministre Verner. Ceci est un nouvel exemple du partenariat que nous avons conclu avec le gouvernement démocratiquement élu du président Hamid Karzaï."

Bien qu'il reste de nombreux défis à relever, des changements se produisent et sont visibles partout au pays tant sur le plan économique, social, que de la gouvernance démocratique. En Afghanistan, même si le revenu annuel par habitant reste toujours sous la barre symbolique de 1$ par jour, il est quand même passé de 145 $ en 2001 à 261 $ en 2005. Au cours de la même période, le taux de femmes alphabétisées a doublé, passant de 13 % en 2001 à 28 % en 2005. Le nombre d'enfants fréquentant l'école est passé de 700 000 garçons à plus de 5 millions d'enfants, dont un tiers sont des filles.

Pour de plus amples renseignements sur l'aide du Canada en Afghanistan, veuillez consulter la page Web de l'ACDI qui porte sur le sujet au http://www.acdi-cida.gc.ca/afghanistan-f.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Pascale St-Pierre
    Attachée de presse
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    info@acdi-cida.gc.ca
    www.acdi.gc.ca (version électronique du document)