AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

21 sept. 2007 18h01 HE

ACDI : Message au sujet de la Journée internationale de la paix-21 septembre 2007

La paix : Une mission permanente

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 21 sept. 2007) - La Journée internationale de la paix constitue une bonne occasion de souligner l'importance de la paix pour le développement durable et la réduction de la pauvreté. C'est aussi l'occasion de réitérer notre volonté, en tant que Canadiennes et Canadiens, d'aider des régions du monde instables, comme l'Afghanistan, Haïti et le Soudan.

Cette journée est le fruit d'une initiative des Nations Unies visant à commémorer et à renforcer l'idéal de paix au sein de toutes les nations et des peuples, et entre eux. Elle nous rappelle aussi qu'il ne peut y avoir de développement sans sécurité et que la sécurité ne peut être maintenue sans développement durable.

A titre de ministre de la Coopération internationale, je suis fière de la contribution apportée par l'Agence canadienne de développement international aux efforts complexes déployés à l'échelle internationale pour établir et maintenir la paix et le développement.

Certaines de nos initiatives sont largement médiatisées, notamment celles qui ont pour objet de fournir une aide humanitaire aux populations touchées par la guerre. Il ne faut toutefois pas négliger les projets à long terme visant à aider les gens à se sortir de la pauvreté. Bien qu'ils reçoivent moins d'attention, ces initiatives sont tout aussi importantes pour le maintien de la paix.

La contribution de l'ACDI en faveur du maintien de la paix qui est probablement la moins connue, et pourtant la plus durable, est celle faite en faveur d'importantes organisations internationales, telles que les Nations Unies. Ces dernières s'efforcent de prévenir les conflits, de fournir une aide immédiate pour sortir d'une crise et de maintenir la paix. Les efforts concertés d'organisations multilatérales, comme les Nations Unies et la Banque mondiale, et de tous les pays donateurs ont permis de réaliser des progrès considérables : depuis 1980, 81 pays ont entrepris d'importantes démarches pour instaurer la démocratie et 33 régimes militaires ont été remplacés par des gouvernements civils.

La paix crée les conditions favorables au développement durable, à l'échelon de la collectivité jusqu'à l'ensemble de la société. Par exemple, en Afghanistan, si une veuve pauvre de Kaboul est en mesure de créer une petite entreprise pour subvenir aux besoins de sa famille; si une fille de Kandahar peut apprendre à lire; si une victime de mine terrestre peut se tenir debout et marcher grâce à une jambe artificielle, c'est le début d'un changement qui, multiplié par mille, fournira à la société l'élan nécessaire au maintien de la paix et à la prospérité.

Cet élan ne doit ni s'affaiblir ni se perdre. Il y a six ans, sous le régime des talibans, seulement 70 000 enfants fréquentaient l'école en Afghanistan - et pas une seule fille ne figurait parmi eux. Aujourd'hui, plus de six millions d'enfants vont à l'école, dont au moins le tiers sont des filles. L'avenir du pays est entre les mains de ces enfants. Nous ne pouvons pas les laisser tomber.

Je vous demande de prendre un moment durant la Journée internationale de la paix pour réfléchir à la façon dont le Canada contribue à la paix et à la sécurité dans le monde, mais aussi pour songer à la façon dont vous, Canadiennes et Canadiens, pouvez appuyer le maintien de la paix.

L'honorable Beverley J. Oda

Ministre de la Coopération internationale

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Véronique Bruneau
    Attachée de presse
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    info@acdi-cida.gc.ca
    http://www.acdi.gc.ca (version électronique du document)