Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

22 juin 2017 08h15 HE

Acheteurs étrangers à Montréal : leur nombre est limité, mais en hausse

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 22 juin 2017) - La proportion d'acheteurs étrangers sur le marché résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal est en croissance, mais demeure faible, selon un nouveau rapport Le marché sous la loupe (MSL) diffusé aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Après une forte croissance en 2016, la tendance à la hausse s'est poursuivie au début de 2017 (janvier à avril), avec 235 acheteurs étrangers sur le territoire montréalais, une augmentation de près de 40 % par rapport à la même période l'an passé.

La SCHL continue de surveiller les développements concernant la présence d'acheteurs étrangers dans le marché du logement de Montréal, plus particulièrement depuis l'introduction par les gouvernements de la Colombie-Britannique et de l'Ontario d'une taxe imposée aux acheteurs étrangers.

Faits saillants du rapport

  • Les acheteurs en provenance de la Chine ont été l'un des moteurs de la croissance du nombre d'acheteurs étrangers dans la RMR de Montréal. Ceux-ci représentent maintenant environ 17 % de tous les acheteurs étrangers sur le marché immobilier montréalais, alors que cette proportion était de moins de 10 % il y a environ un an.
  • De janvier à avril 2017, 40 % des acheteurs chinois ont opté pour la maison unifamiliale, comparativement à 28 % pour les acheteurs provenant des États-Unis et 17 % pour les acheteurs de la France.
  • Les acheteurs chinois choisissent plus souvent des logements situés dans les municipalités de l'île en périphérie de la ville de Montréal que les acheteurs américains ou français.

CITATION

«Bien que le nombre d'acheteurs étrangers ait continué d'augmenter dans la région de Montréal depuis le début de 2017, leurs achats ne constituent qu'environ 2 % de toutes les transactions conclues sur le marché résidentiel»

Francis Cortellino, Chef analyste de marché, Société canadienne d'hypothèques et de logement

MÉTHODOLOGIE

Les résultats publiés dans ce rapport proviennent des données du registre foncier du gouvernement du Québec. Pour plus d'information au sujet de la méthodologie et de ses biais, veuillez consulter la page 4 du rapport.

Pour avoir accès aux publications futures du Centre d'analyse de marché de la SCHL, veuillez vous abonner à L'Observateur du logement en ligne.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour plus d'information, suivez-nous sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.

Renseignements

  • Catherine Leger
    Conseillère principale, Relations publiques
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    514-283-7972
    cleger@cmhc-schl.gc.ca