Services publics et Approvisionnement Canada

Services publics et Approvisionnement Canada

28 oct. 2016 14h00 HE

Achèvement des travaux d'agrandissement de l'installation de traitement passif des eaux d'exhaure à Reserve Mines, en Nouvelle-Ecosse

L'agrandissement de 6,1 millions de dollars permet de traiter jusqu'à 19 000 litres d'eaux d'exhaure brutes par minute

RESERVE MINES, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwired - 28 oct. 2016) - Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC)

Le député de Cape Breton-Canso, Rodger Cuzner, a annoncé aujourd'hui au nom de l'honorable Judy M. Foote, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, l'achèvement des travaux d'agrandissement de l'installation de traitement passif des eaux d'exhaure à Reserve Mines, en Nouvelle-Écosse.

Évalué à 6,1 millions de dollars, l'agrandissement de l'installation de la rue Neville offre une capacité de collecte et de traitement maximale de 19 000 litres par minute des eaux d'exhaure acides brutes, provenant de 10 anciennes mines de charbon souterraines et interconnectées à Glace Bay, Dominion et Reserve Mines.

Auparavant, la première phase de l'installation, construite en 2009, pouvait uniquement traiter jusqu'à 7 000 litres d'eaux d'exhaure par minute.

Le système de traitement passif des eaux d'exhaure comprend l'utilisation d'étangs de décantation, d'équipement d'aération, d'une solution de mélange qui neutralise l'acidité et de terres humides artificielles pour filtrer les particules métalliques restantes dans l'eau, avant de déverser cette dernière dans l'environnement. Un programme d'échantillonnage et d'analyse aux deux semaines est suivi toute l'année pour vérifier que les eaux rejetées sont conformes aux lignes directrices canadiennes sur l'eau douce.

L'installation de traitement passif à Reserve Mines est une des installations de traitement passif situées dans d'anciennes collectivités minières de la municipalité régionale du Cap-Breton. Services publics et Approvisionnement Canada gère également l'usine de traitement actif d'eaux d'exhaure d'avant-garde située dans la collectivité de New Victoria. Au total, ces installations traitent six milliards de litres d'eaux d'exhaure acides par an pour éviter que les eaux rejetées ne présentent un risque pour l'environnement.

En 2014, l'équipe Opérations Cap-Breton de SPAC a remporté deux Prix canadiens du génie-conseil pour son approche novatrice de traitement des eaux d'exhaure.

Citations

« Ces travaux importants font partie de l'engagement ferme du gouvernement du Canada de protéger l'environnement. Je félicite les employés du Ministère au Cap Breton pour la mise en place d'une solution locale novatrice pour relever un défi unique et permettre de protéger l'environnement pour les générations futures de Canadiens. »

L'honorable Judy M. Foote, Ministre des Services publics et de l'Approvisionnement

« En plus de protéger l'environnement, ce projet a aussi contribué à l'économie locale du Cap Breton. Depuis la construction de l'installation initiale de traitement passif à Reserve Mines en 2009, environ 9 millions de dollars ont été dépensés pour la planification, la conception, la construction, la surveillance des effets environnementaux et l'aménagement paysager, et la majeure partie de ce montant a été investi dans nos collectivités locales. »

Rodger Cuzner, Député de Cape Breton-Canso

Produits connexes

Fiche d'information : Installation de traitement passif des eaux d'exhaure de la rue Neville, à Reserve Mines, en Nouvelle-Écosse.

Suivez-nous sur Twitter.

Suivez-nous sur Facebook.

Renseignements

  • Annie Trépanier
    Cabinet de l'honorable Judy M. Foote
    819-997-5421

    Relations avec les médias
    Services publics et Approvisionnement Canada
    819-420-5501
    media@tpsgc-pwgsc.gc.ca