AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

24 oct. 2006 10h05 HE

ACIA : Avis aux chroniqueurs en alimentation

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 24 oct. 2006) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) diffuse une fiche de renseignements intitulée "Conseils de sécurité pour l'Halloween". Cette fiche renseigne les consommateurs sur la façon de profiter d'une Halloween sécuritaire. Même si la salubrité des aliments est importante en tout temps, ces renseignements réitèrent l'importance d'examiner les friandises récoltées avant de les manger. L'ACIA publie aussi des fiches de renseignements sur les allergènes, dont une sur les arachides afin de rappeler aux consommateurs d'être conscients des risques d'allergies alimentaires que peuvent représenter les friandises recueillies à l'Halloween et l'importance de lire les étiquettes et la liste d'ingrédients.

Vous pouvez consulter cette fiche de renseignements, ainsi que des renseignements additionnels sur la salubrité des aliments, sur le site Web de l'ACIA à l'adresse suivante : www.inspection.gc.ca.

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour parler à un spécialiste de la salubrité des aliments, vous pouvez communiquer avec notre bureau des Relations avec les médias au (613) 228-6682.

Merci de bien vouloir nous aider à transmettre cet important message en matière de salubrité alimentaire aux consommateurs.

Fiche de renseignements

CONSEILS DE SECURITE POUR L'HALLOWEEN

Les enfants se promettent bien du plaisir à l'Halloween. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) offre aux parents quelques conseils de sécurité pour faire en sorte que leurs enfants s'amusent en toute sécurité.

CONSEILS AUX PARENTS

- Les enfants ne doivent pas grignoter leur récolte pendant leur tournée; les parents doivent l'inspecter d'abord. Offrez vos enfants une collation ou un repas léger avant leur départ, afin d'éviter qu'ils ne grignotent en route; ne les laissez jamais partir le ventre vide.

- Interdisez vos enfants d'accepter (et surtout de consommer) des friandises recouvertes d'un emballage maison.

- Quand les enfants reviennent la maison, jetez les produits maison (bonbons ou pâtisseries). Si vous avez de jeunes enfants, jetez aussi les aliments qui comportent des risques d'étouffement (gommes, arachides, bonbons durs, petits jouets).

- Lavez les fruits grande eau, examinez-les bien la recherche de perforations de toute taille. Découpez-les avant de les servir aux enfants. Souvenez-vous qu'en cas de doute, vaut mieux les jeter.

- Examinez les friandises emballées commercialement, afin de détecter toute apparence anormale ou décoloration, les petites perforations ou les déchirures de l'emballage. Jetez celles qui semblent douteuses.

- Certaines friandises pourraient déclencher des réactions chez les personnes qui y sont allergiques. Pensez offrir des friandises sans arachides. Vous trouverez plus de renseignements ce sujet sur le site Web de l'ACIA l'adresse suivante : http://inspection.gc.ca/francais/corpaffr/foodfacts/oralf.shtml

- Ayez l'oeil ouvert pour voir s'ils ont reçu des gelées mini-coupelles de konjac qui présentaient un risque de suffocation parce que, si elles se coinçaient dans la gorge, elles pouvaient tre difficiles déloger en raison de leur consistance. Les gelées mini-coupelles de konjac (on voit aussi conjac, konuyaku ou glucomannane) auraient d tre retirées du marché, mais il est possible que certaines aient été rapportées au Canada par des voyageurs arrivant de pays o le produit original est encore vendu. D'autres produits semblables actuellement offerts sur le marché canadien ont été modifiés pour qu'ils aient une consistance plus flexible.

- Si on sert du jus ou du cidre aux enfants lors de petites réceptions, assurez-vous qu'il a été pasteurisé, ou qu'il a subi un traitement substitut contre les bactéries nuisibles. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web de l'ACIA l'adresse suivante : http://www.inspection.gc.ca/francais/corpaffr/foodfacts/juicef.shtml.

Pour des conseils de sécurité personnelle, vous pouvez visiter le site Internet suivant :

- Santé Canada - Passez une Halloween sinistre et sécuritaire - http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/securit/sports/hal/index_f.html

Pour savoir comment recevoir les rappels par courrier électronique ou pour obtenir d'autres renseignements sur la salubrité des aliments, visitez notre site Web à l'adresse suivante : www.inspection.gc.ca.

Fiche de renseignements

Noix - Un des neuf allergènes alimentaires les plus courants

Réactions allergiques

Des réactions allergiques sévères (p. ex. une réaction anaphylactique) surviennent lorsque le système immunitaire réagit à une protéine allergène ou à un irritant donné. Ces réactions peuvent être déclenchées par des aliments, des piqûres d'insectes et des médicaments. Au Canada, les neuf allergènes alimentaires prioritaires sont les arachides, les noix, les graines de sésame, le lait, les oufs, le poisson (y compris les crustacés et les mollusques), le soja, le blé et les sulfites.

Quels sont les symptômes d'une réaction allergique?

Lorsqu'une personne est exposée à un allergène, les symptômes d'une réaction peuvent apparaître rapidement et leur intensité évoluer de légère à sévère en peu de temps. Au nombre des symptômes les plus dangereux figurent les difficultés respiratoires, une chute de la pression artérielle ou un état de choc, qui peuvent entraîner une perte de conscience et même la mort. Les réactions allergiques sévères peuvent se manifester rapidement, sans avertissement. Une personne qui fait une réaction allergique peut éprouver n'importe lequel des symptômes suivants :



- bouffées de chaleur au visage, urticaire ou éruption cutanée,
rougeur et démangeaison de la peau;

- enflure au niveau des yeux, du visage, des l vres, de la gorge et
de la langue;

- troubles respiratoires, difficulté parler ou avaler;

- anxiété, détresse, étourdissements, pâleur, sentiment de
catastrophe immimente, faiblesse; crampes, diarrhée, vomissements;

- chute de la pression artérielle, accélération du rythme cardiaque,
perte de conscience.


Comment traite-t-on les allergies alimentaires et les réactions allergiques sévères aux aliments?

Il n'existe actuellement aucun traitement curatif des allergies alimentaires. La seule solution consiste à éviter complètement la substance allergène en cause. Le traitement d'urgence indiqué d'une réaction allergique sévère aux aliments comprend, entre autres, une injection d'épinéphrine (adrénaline), disponible dans un auto-injecteur, comme EpiPenMD. L'épinéphrine doit être administrée dès l'apparition des premiers symptômes de réaction allergique sévère. L'injection est suivie d'un traitement complémentaire et d'une période d'observation à la salle d'urgence d'un hôpital. Si votre allergologue a diagnostiqué une allergie alimentaire et a prescrit de l'épinéphrine, ayez en tout temps votre EpiPenMD sur vous et sachez comment l'utiliser. Suivez le mode d'utilisation préconisé par votre spécialiste.

Questions fréquentes concernant les allergies aux noix

Quelles sont les noix qui figurent dans la liste des allergènes alimentaires prioritaires au Canada?

Il s'agit de l'amande, de la noix du Brésil, de la noix de cajou, de la noisette, de la noix macadamia, de la noix de pacane, du pignon (pigne, pignole), de la pistache et de la noix. L'arachide fait partie de la famille des légumineuses et n'est pas considérée comme une noix.

Je suis allergique aux noix. Comment puis-je éviter une réaction associée aux noix?

Evitez tous les aliments et les produits qui contiennent des noix et des dérivés de noix, y compris tout produit dont la liste d'ingrédients indique qu'il "peut contenir" des noix.

Devrais-je éviter la noix de coco et la muscade si je suis allergique aux noix?

La noix de coco est le noyau d'un fruit et la muscade provient des graines d'un arbre tropical. C'est pourquoi, elles ne sont généralement pas exclues de l'alimentation d'une personne allergique aux noix. Toutefois, certaines personnes réagissent à la noix de coco et à la muscade. Consultez votre allergologue avant de consommer tout produit contenant de la noix de coco ou de la muscade.

Comment puis-je déterminer si un produit contient des noix ou des dérivés de noix?

Lisez toujours soigneusement la liste des ingrédients. Les noix et les dérivés de noix peuvent souvent se présenter sous des noms différents, p. ex. massepain. N'oubliez pas que la contamination croisée, p. ex. l'emploi d'un couteau qui vient d'être utilisé pour étendre un beurre à base de noix, peut également être une source potentielle d'exposition à l'allergène.

Que dois-je faire si je ne suis pas sûr qu'un produit contienne des noix ou des dérivés de noix?

Si vous êtes allergique aux noix, vous ne devez ni consommer ni utiliser le produit. Communiquez avec le fabricant pour obtenir de l'information sur les ingrédients.

Pour éviter les noix et les dérivés de noix

N'oubliez pas de lire soigneusement les étiquettes afin d'éviter les produits qui contiennent des noix et des dérivés de noix. Posez toujours des questions sur la préparation des aliments, les ingrédients et la possibilité de contamination croisée lorsque vous mangez à l'extérieur et achetez des aliments dans des magasins d'alimentation, p. ex. des boulangeries en magasin, des comptoirs alimentaires dans des centres commerciaux. Evitez les aliments et les produits qui ne comportent pas de liste d'ingrédients et lisez les étiquettes avant chaque achat. Les fabricants peuvent modifier à l'occasion leurs recettes ou utiliser différents ingrédients pour des variétés de la même marque. Veuillez vous reporter à la liste qui suit avant d'acheter un produit :



Autres noms pour les noix

Cerneaux (noix écalés)
Massepain/Marzipan (pâte d'amande)
Noisettes (avelines)
Noix d'anacarde
Noix de cajou (cachous)
Noix de mandelona (p. ex. arachides modifiées pour imiter l'aspect et
le goût des noix)
Nu-NutsMC (p. ex. arachides modifiées pour imiter l'aspect et le
goût des noix)
Pacanes, pécans
Pignons/pignes/pignoles/noix de pin

Sources possibles de noix

Agents aromatisants et extraits naturels, p. ex. extrait d'amande
pure
Aliments ethniques
Beurre de noix, huile de noix/d'arachide
Café/liqueurs aromatisés aux noix, p. ex. Amaretto, FrangelicoMC
Contamination croisée, p. ex. cellules de stockage en vrac, moulins à
café, contenants, produits renfermant des arachides, ustensiles
Crème glacée, desserts congelés, yogourts congelés, garniture à coupe
glacée
Gianduja, p. ex. mélange de chocolat et de noix broyées que l'on
trouve dans des chocolats et de la crème glacée haut de gamme ou
importés
Grignotines, p. ex. bonbons, croustilles, chocolat, pop-corn,
mélanges montagnards
Mélanges à pâtisserie, céréales, craquelins, müesli
Noix artificielles, p. ex. arachides modifiées pour imiter l'aspect
et le goût des amandes, des pacanes et des noix
Plats principaux, p. ex. poulet aux amandes, chili, truite amandine
Plats végétariens
Produits de boulangerie, p. ex. gâteaux, barres céréalières,
biscuits, beignes, barres énergétiques/granola, muffins, pâtisseries
Salades, p. ex. salade Waldorf
Sauces, p. ex. barbecue, pesto, Worcestershire
Tartinades, p. ex. pâte d'amande, fromage, chocolat et noix, nougat,
NutellaMC, pâte de noix
Vinaigrettes, fonds de sauce

Sources non alimentaires de noix

Aliments pour animaux de compagnie
Cosmétiques, produits pour soins capillaires, écrans solaires
Graines pour oiseaux
Sacs de fèves, balles de aki


Nota : Ces listes ne sont pas exhaustives et peuvent être modifiées. Les aliments et produits alimentaires d'autres pays, qui sont achetés par la poste ou par Internet, ne respectent pas toujours les normes canadiennes en matière de fabrication et d'étiquetage.

Que puis-je faire?

Soyez informé

Consultez un allergologue et renseignez-vous sur les allergies alimentaires. Communiquez avec votre association locale de lutte contre les allergies pour obtenir plus d'information.

Si vous avez des allergies aux aliments ou connaissez quelqu'un qui est allergique ou si vous voulez obtenir de l'information sur les aliments qui font l'objet d'un rappel, inscrivez-vous au service gratuit d'envoi de messages électroniques "Rappels d'aliments et alertes à l'allergie" de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) sur le site www.inspection.gc.ca. Si vous vous inscrivez, vous recevrez automatiquement des avis publics concernant les rappels d'aliments.

Avant de manger

Selon des allergologues, si vous n'avez pas votre EpiPenMD sur vous, vous ne devriez pas manger. Si dans une liste d'ingrédients, on dit qu'un produit "peut contenir" ou "contient" des noix ou des dérivés de noix, n'en consommez pas. Si vous ne reconnaissez pas un ingrédient ou s'il n'y a pas de liste d'ingrédients, évitez le produit.

Que fait le gouvernement du Canada pour contrer les allergènes alimentaires?

Le gouvernement du Canada a à cour d'assurer la salubrité des aliments consommés par tous les Canadiens. L'ACIA et Santé Canada travaillent en étroite collaboration avec les partenaires municipaux, provinciaux et territoriaux et l'industrie en vue d'atteindre cet objectif.

L'ACIA veille à ce que les lois canadiennes en matière d'étiquetage soient respectées et travaille avec les associations, les fabricants, les importateurs et les distributeurs d'aliments afin de s'assurer que les étiquettes de tous les aliments sont complètes et adéquates. L'ACIA recommande que toutes les entreprises alimentaires établissent des mesures efficaces de contrôle des allergènes afin de réduire le plus possible le risque de réactions allergiques. Lorsque l'ACIA est informée de l'existence d'un risque possible associé à un aliment, tel que la présence non déclarée d'allergènes, le produit est retiré du marché et un avis public est diffusé.

En vertu du Règlement sur les aliments et drogues, une étiquette doit être apposée sur la plupart des aliments préemballés et leurs ingrédients doivent être énumérés par ordre décroissant de proportion. Il n'est cependant pas obligatoire que les constituants (ingrédients d'ingrédients) de certains aliments et produits, tels que les agents aromatisants, les épices, les assaisonnements et le vinaigre, figurent sur les étiquettes des aliments.

Santé Canada a travaillé avec le corps médical, les associations de consommateurs et l'industrie alimentaire en vue d'améliorer les exigences en matière d'étiquetage pour les allergènes prioritaires, les sources de gluten et les sulfites dans les aliments préemballés vendus au Canada. En vertu de ces règlements, les aliments et les ingrédients alimentaires les plus courants qui causent des réactions allergiques sévères et potentiellement mortelles devraient toujours être identifiés par leur nom usuel que les consommateurs peuvent facilement reconnaître sur les étiquettes.

Où puis-je obtenir plus d'information?

Pour obtenir plus d'information sur les allergies alimentaires et pour s'abonner gratuitement au service d'envoi de messages électroniques "Rappels d'aliments et alertes à l'allergie", communiquez avec l'ACIA à l'adresse www.inspection.gc.ca ou au numéro 1 800 442-2342 (de 8 h à 16 h, heure locale - du lundi au vendredi).

Voici une liste d'organisations qui peuvent fournir des renseignements additionnels sur les allergies :



Allergy/Asthma Information Association, www.aaia.ca (en anglais
seulement)

Anaphylaxis Canada, www.anaphylaxis.ca (en anglais seulement)

Association québécoise des allergies alimentaires, www.aqaa.qc.ca (en
français seulement)

Société canadienne d'allergie et d'immunologie clinique,
www.csaci.medical.org (en anglais seulement)

Santé Canada, www.hc-sc.gc.ca


Document élaboré en consultation avec l'Allergy/Asthma Information Association, Anaphylaxis Canada, l'Association québécoise des allergies alimentaires, la Société canadienne d'allergie et d'immunologie clinique et Santé Canada.

Renseignements

  • ACIA
    Relations avec les médias
    613-228-6682
    ou
    Programmes et services du gouvernement du Canada
    1-800-O-Canada
    (1-800-622-6232)
    ATS : 1-800-465-7735