AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

26 juin 2008 16h29 HE

ACIA : Confirmation de la présence de l'agrile du frêne en montérégie (Québec)

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 26 juin 2008) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a confirmé la présence de l'agrile du frêne dans la région de la Montérégie au Québec.

L'agrile du frêne ne se propage pas rapidement par lui-même. En fait, la propagation de l'agrile du frêne est habituellement causée par le déplacement de matières infestées. Le déplacement de ces matières, même s'il ne s'agit que de quelques kilomètres, peut entraîner la propagation de l'agrile du frêne à de nouvelles régions.

La protection des forêts est une responsabilité que nous partageons tous et les résidants de la région peuvent jouer un rôle essentiel dans la lutte contre la propagation de l'agrile du frêne en évitant de déplacer du bois de chauffage, des billes, des branches, du matériel de pépinière, des copeaux ou tout autre type de bois de frêne.

Le gouvernement du Canada collabore étroitement avec les provinces et les municipalités dans le but de limiter la propagation de l'agrile du frêne et de protéger les précieuses forêts du Canada.

L'ACIA intensifiera son enquête sur les arbres de la région en vue de déterminer l'étendue de l'infestation et avisera en conséquence les propriétaires fonciers concernés. Des mesures réglementaires de lutte contre l'agrile du frêne seront prises en fonction des résultats de l'enquête. L'ACIA continue de collaborer avec ses partenaires et les parties intéressées dans le but de freiner la propagation de ce ravageur destructeur.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site Web de l'ACIA à l'adresse suivante : www.inspection.gc.ca ou composez le 1-866-463-6017.

Contexte

L'agrile du frêne est un insecte ravageur extrêmement destructeur qui s'attaque aux frênes. Il a été découvert pour la première fois au Canada au cours de l'été 2002. Ce ravageur cause déjà d'importants dommages aux Etats-Unis et en Ontario et constitue une menace économique et environnementale pour les régions urbaines et boisées du Canada et des Etats-Unis. L'agrile du frêne ne pose toutefois aucun risque pour la santé humaine.

La présence de l'agrile du frêne a déjà été confirmée dans la ville de Toronto, dans la municipalité de Chatham-Kent, de même que dans les comtés d'Essex, d'Elgin, de Lambton, de Middlesex et de Norfolk en Ontario. Des restrictions réglementaires ont été imposées dans ces régions afin de contrôler le déplacement des matières susceptibles d'être infestées et de ralentir la propagation de ce ravageur à de nouvelles régions.

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-228-6682