AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

19 août 2006 10h00 HE

ACIA: Les travaux se poursuivent afin de limiter les mesures provisoires imposées par les Etats-Unis sur certains produits agricoles

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 19 août 2006) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) s'est efforcée de limiter les mesures provisoires annoncées par le ministère de l'Agriculture des Etats-Unis (USDA) concernant certains produits agricoles qui entrent aux Etats-Unis en provenance de la province de Québec. L'USDA a imposé ces mesures à la suite de la confirmation par l'ACIA de la découverte du nématode doré sur une exploitation agricole située à 20 kilomètres à l'est de Montréal (Québec).

"Nous avons eu de longues discussions avec les Etats-Unis afin de réduire les exigences commerciales qu'ils comptent imposer temporairement et nous avons fait des progrès notables afin de limiter le nombre de régions et de produits touchés au Canada," a déclaré l'honorable Chuck Strahl, ministre d'Agriculture et Agroalimentaire.

A compter du mercredi 23 août 2006, les exigences temporaires imposées par les Etats-Unis interdiront l'entrée au pays des articles suivants en provenance de la province du Québec : les pommes de terre de semence et celles destinées à la consommation ou à la transformation; le sol et les produits connexes; et le gazon à pelouse. Les articles suivants pourront entrer aux Etats-Unis de la province du Québec s'ils sont exempts de terre : les végétaux avec racines; les collets et les racines de végétaux destinés à la propagation; les bulbes, les cormes, les rhizomes et les tubercules de plantes ornementales; les cultures racines (autres que la pomme de terre); les petites céréales et le soja; le foin, la paille, la litière végétale, etc.; les épis de maïs en feuilles; les contenants, les outils et autre équipement agricoles usagés.

La nécessité de présenter une preuve de la province d'origine pour les produits du Québec touchés se limite maintenant aux points d'entrée américains situés le long de la frontière canadienne dans le corridor Detroit-Sarnia ou à l'est de celui-ci. Aucune modification ne sera apportée aux procédures pour les points d'entrée situés à l'ouest de ce corridor.

Les Etats-Unis ont en outre convenu que les processus de certification en matière d'exportation en vigueur actuellement pour ces produits étaient suffisants. Aucune modification ne sera exigée sur les formulaires d'exportation, à condition que la province d'origine soit clairement indiquée.

L'ACIA a informé les provinces et l'industrie de ces nouvelles exigences et travaillera en collaboration avec elles pour faciliter la mise en application de ces exigences le plus rapidement possible.

L'enquête menée actuellement au Québec est une priorité pour l'ACIA et les fonctionnaires canadiens continuent de collaborer avec leurs homologues des Etats-Unis afin d'atténuer les perturbations commerciales le plus rapidement possible. Des fonctionnaires de l'USDA viendront au cours des prochains jours observer l'enquête de l'ACIA.

Pour de plus amples renseignements sur les exigences provisoires imposées par les Etats-Unis, veuillez consulter le Bulletin de l'industrie qui a été distribué aux provinces canadiennes et aux industries et affiché sur le site Web de l'ACIA (www.inspection.gc.ca).

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Montréal : (514) 496-6488
    Relations avec les médias - national: (613) 228-6682