Adaltis Inc.
TSX : ADS

Adaltis Inc.

05 mai 2009 09h45 HE

Adaltis annonce les résultats financiers du premier trimestre de 2009

Adaltis clôture un trimestre de regroupement d'activités en Chine

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 5 mai 2009) - Adaltis inc. (TSX:ADS), société internationale de tests diagnostiques in vitro (DIV) a présenté aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2009.

Faits saillants financiers

Les faits saillants analysés ci-après sont présentés pour les activités poursuivies, à moins d'indication contraire.

- Les produits du trimestre terminé le 31 mars 2009 se sont chiffrés à 6,2 millions de dollars, ce qui constitue une augmentation de 1,6 million de dollars, ou de 35 %, comparativement à 4,6 millions de dollars pour le premier trimestre de 2008. La hausse des ventes de 0,4 million de dollars d'EclecticaMC et celle de 0,9 million de dollars de nos gammes de produits pour maladies infectieuses ont été atténuées en partie par une diminution de 0,5 million de dollars des ventes dans d'autres gammes de produits. Les fluctuations de change ont eu une incidence favorable générale de 0,8 million de dollars sur nos produits.

- La perte nette pour le trimestre s'élevait à 6,6 millions de dollars, ou à 0,06 $ par action, résultat par action de base et dilué, contre une perte nette de 9,3 millions de dollars, ou 0,14 $ par action, résultat de base et dilué pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

- L'amélioration de la rentabilité, qui s'est traduite par une hausse de 2,7 millions de dollars pour le trimestre comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent, s'explique en grande partie par l'incidence positive de la conversion de nos passifs monétaires nets aux taux actuels, soit 2,6 millions de dollars, ainsi que par l'incidence positive du désinvestissement des activités abandonnées se chiffrant à 1,5 million de dollars. Ces effets positifs ont été atténués en partie par la hausse de 1,2 million de dollars de la valeur des stocks, attribuable à la mise en Suvre des normes du chapitre 3031 du Manuel de l'ICCA.

- Les produits pour le premier trimestre 2009 se sont chiffrés à 6,2 millions de dollars, comparativement à 7,5 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2008, ce qui constitue une diminution de 1,3 million de dollars. La perte nette pour le premier trimestre 2009 s'élevait à 6,6 millions de dollars, une réduction importante comparativement à la perte nette de 14,6 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2008, qui comprend 5,2 $ millions de dollars en coûts non-récurrents et reliés à la restructuration.

- "Au cours du premier trimestre de 2009, Adaltis a atteint une solide croissance des produits grâce à ses activités continues," a déclaré Peter Bambic, président et chef de la direction d'Adaltis. "Les produits ont bondi de 35 % par rapport au premier trimestre de 2008 et cette hausse s'explique principalement par la force de notre gamme de produits des microplaques pour maladies infectieuses et des appareils EclecticaMC dans toutes les régions ciblées ainsi que par l'impact positif du taux de change."

M. Bambic a ajouté que "le relancement contrôlé d'EclecticaMC nous a permis de continuer à répondre à nos attentes à l'interne et les résultats préliminaires des évaluations réalisées à l'externe sont positifs. Les produits du premier trimestre sont également attribuables au fait que nous avons remporté plusieurs soumissions dans le domaine des maladies infectieuses au cours de 2008. Nous sommes convaincus que cette tendance se maintiendra tout au long de l'année."

M. Bambic a conclu en ces termes : "Nous sommes d'avis que les résultats du premier trimestre montrent que la stratégie que nous avons adoptée et qui consiste à nous concentrer sur la vente de produits de DIV de qualité pour les maladies infectieuses et l'immuno-essai, fabriqués dans un environnement à faible coût et commercialisés par des équipes de ventes et de distribution directes, commence à transparaître dans les marchés émergents vers lesquels nous dirigeons nos efforts."

Faits saillants opérationnels

A compter du premier trimestre de 2009, nous avons poursuivi la mise en place de notre plan d'affaires en axant les ressources de l'organisation et les ressources financières sur la commercialisation de nos produits en Chine et dans d'autres marchés émergents stratégiques. Nous avons effectué de grandes avancées en procédant au regroupement de nos activités en Chine. De manière plus précise, nous avons atteint les jalons opérationnels suivants :

- Le programme d'amélioration et de stabilisation des produits EclecticaMC a continué de bien se dérouler. Au cours du premier trimestre de 2009, nous avons réalisé plusieurs évaluations externes dans des laboratoires des clients et déterminé que, la majorité du temps, l'appareil utilisé avait bien fonctionné selon nos attentes. Nous prévoyons que l'appareil sera disponible pour commercialisation internationale au cours du second semestre de 2009.

- Les ventes ont grimpé de 35 % par rapport à celles du premier trimestre de 2008. Cette hausse importante est attribuable à la gamme de produits de microplaques pour maladies infectieuses ainsi qu'aux appareils EclecticaMC dans les marchés émergents, y compris une croissance totale des ventes de 45 % autant en Inde qu'au Moyen-Orient.

- Dans le but de simplifier notre processus de prise de décision et d'améliorer l'efficacité générale et l'imputabilité de notre équipe de haute direction, nous avons procédé aux changements suivants :

- M. Peter Bambic a été nommé président et chef de la direction de la société ainsi que membre du conseil de direction d'Adaltis. Il s'est vu confier la responsabilité globale de toutes les activités fonctionnelles. M. Bambic est en poste à Shanghai; et

- M. David Gardner a été nommé vice-président directeur, finances et chef de la direction financière, de la société. Il relève directement de M. Peter Bambic. M. Gardner est en fonction à Montréal, où il est responsable des opérations financières de la société. Auparavant, M. Gardner occupait le poste de contrôleur général au sein d'Adaltis. Il partagera désormais son temps entre les bureaux de Montréal et de Shanghai.

- Enfin, nous sommes ravis de vous annoncer que la mise en marché de plusieurs produits DIV a été autorisée par les organismes de réglementation chinois et européens. Nous prévoyons que ces produits contribueront de façon notable à la croissance future de nos ventes.

Faits saillants de nature financière

Le 20 mars 2009, nous avons conclu une nouvelle facilité de crédit se chiffrant à 9,4 millions de dollars auprès d'une banque à charte canadienne. Cette nouvelle facilité de crédit porte intérêt au taux préférentiel de la banque minoré de 1 % et vient à échéance le 23 février 2012, date à laquelle elle pourra être prorogée pour des périodes de un an jusqu'à concurrence de quatre renouvellements. Cette nouvelle facilité de crédit remplace la facilité précédente consentie par la même banque canadienne et garantie par nos billets dans du papier commercial adossé à des actifs ("PCAA").

Vous trouverez des précisions sur nos portefeuilles de PCAA à la note 6 afférente aux états financiers.

La trésorerie et équivalents de trésorerie était 3,7 millions de dollars le 31 mars 2009. Le nouveau lancement d'EclecticaMC a été plus long que ce qui avait été prévu initialement en raison de la décision de procéder à un nouveau lancement contrôlé plutôt qu'à un nouveau lancement sur l'ensemble des marchés. Cette situation, conjuguée au ralentissement de l'économie mondiale et à certaines conditions reliées au crédit, a provoqué une diminution importante de la trésorerie de la société.

Compte tenu de ce qui précède, de la forte volatilité des marchés financiers et des difficultés qu'éprouvent actuellement les sociétés comme Adaltis à réunir du financement sur les marchés, Adaltis a entrepris des discussions avec certaines parties dans le but d'obtenir du financement supplémentaire permettant d'assurer la poursuite de ses activités après mai 2009. Aucune entente définitive n'a encore été conclue avec les investisseurs potentiels, et rien ne garantit qu'une telle entente sera conclue.

Rien ne garantit qu'une opération sera conclue ni qu'Adaltis sera en mesure de poursuivre ses activités si elle est incapable d'obtenir du financement supplémentaire, par voie d'emprunts, d'émissions d'actions, de ventes d'actifs ou autrement. L'issue de cette situation est en grande partie indépendante de la volonté de la société et sera vraisemblablement assujettie à de nombreuses conditions, dont certaines pourraient ne pas être avantageuses pour la société.

Résultats financiers

Produits (y compris les ventes, les loyers, les redevances et autres produits)

Les produits pour le trimestre terminé le 31 mars 2009 ont totalisé 6,2 millions de dollars comparativement à 4,6 millions de dollars pour la même période en 2008, ce qui représente une augmentation de 1,6 million de dollars ou 35 %. L'augmentation de 0,4 million de dollars des ventes d'EclecticaMC et de 0,9 million de dollars de nos gammes de produits pour maladies infectieuses a été contrebalancée en partie par une diminution de 0,5 million de dollars des ventes d'autres gammes de produits. Les fluctuations de change ont eu une incidence favorable globale de 0,8 million de dollars sur nos produits.

Coût des ventes et revenus de location

Le coût des ventes et les revenus de location du trimestre terminé le 31 mars 2009 s'élevaient à 5,8 millions de dollars par rapport à 3,0 millions de dollars pour le trimestre correspondant en 2008, soit une augmentation de 2,8 millions de dollars ou de 93 %. Si l'on exclut l'incidence de 1,2 million de dollars de la reprise d'une dépréciation des stocks inscrite au cours de l'exercice précédent afin de ramener les stocks à leur valeur nette de réalisation, conformément aux normes du chapitre 3031 du Manuel de l'ICCA, l'augmentation du coût des ventes et des revenus de location se chiffrerait à 1,6 million de dollars. L'augmentation résiduelle est liée à l'augmentation des ventes et des revenus de location ainsi qu'aux fluctuations de change défavorables de 0,7 million de dollars.

Frais de vente et d'administration

Les frais de vente et d'administration se sont élevés à 5,0 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2009, comparativement à 5,0 millions de dollars pour le même trimestre en 2008. Une augmentation de 0,3 million de dollars s'expliquant par une charge au titre des créances douteuses et des variations de change défavorables de 0,6 million de dollars a été atténuée par une diminution des frais de recrutement de 0,2 million de dollars, des charges au titre des régimes de retraite de 0,1 million de dollars ainsi que des salaires et des charges sociales attribuables à la transition d'un montant de 0,6 million de dollars.

Frais de recherche et de développement

Les frais de recherche et de développement se sont établis à 0,8 million de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2009, par rapport à 0,9 million de dollars pour le trimestre correspondant en 2008. Cette diminution de 0,1 million de dollars ou de 11 % est imputable à une restructuration de l'organisation qui a entraîné une diminution généralisée des salaires et des charges sociales, ainsi qu'un recours moins important à des conseillers, représentant ainsi un total de 0,2 million de dollars. La diminution a été atténuée en partie par des variations de change défavorable de 0,1 million de dollars.

Frais financiers

Les frais financiers s'élevaient à 1,1 million de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2009 par rapport à 0,7 million de dollars pour le trimestre correspondant en 2008, soit une augmentation de 0,4 million de dollars ou de 57 %. Cette hausse s'explique par des niveaux moyens plus élevés de l'endettement comparativement à l'exercice précédent, surtout en raison de l'émission de nouveaux billets convertibles au cours des troisième et quatrième trimestres de 2008.

Rémunération à base d'actions

La charge de rémunération à base d'actions, un élément hors trésorerie, s'est établie à 0,1 million de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2009, soit le même montant que pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Perte (gain) de change

Le gain de change pour le trimestre terminé le 31 mars 2009 se chiffrait à 0,2 million de dollars contre une perte de 2,4 millions de dollars pour la période équivalente de l'exercice précédent. Le gain de change s'explique principalement par la faiblesse du dollar canadien par rapport à l'euro, en particulier en ce qui a trait à la conversion de nos passifs monétaires nets aux taux courants.

Charges de restructuration et autres charges

En lien avec la décision de la société de concentrer ses activités et la gestion en Chine, nous avons comptabilisé des indemnités de départ supplémentaires pour une somme de 0,1 million de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2009.

Perte sur placement dans du papier commercial adossé à des actifs

Nous n'avons comptabilisé aucune provision supplémentaire pour perte pour le trimestre terminé le 31 mars 2009 en ce qui a trait à notre portefeuille de PCAA de tiers dont la valeur nominale totalise 9,5 millions de dollars, pour une provision totale de 4,8 millions de dollars (50 % de la valeur nominale). Cette décision de ne comptabiliser aucune autre provision repose sur une technique d'évaluation des flux de trésorerie actualisés qui prend en compte les frais de restructuration engagés, ainsi que sur les variations des conditions du marché.

Impôts sur les bénéfices

La charge d'impôts sur les bénéfices pour le trimestre terminé le 31 mars 2009 était négligeable, tout comme c'était le cas pour le crédit d'impôt du trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Perte découlant des activités abandonnées

La perte découlant des activités abandonnées s'élevait à 0,2 million de dollars comparativement à 1,7 million de dollars pour le trimestre correspondant en 2008, soit une baisse de 1,5 million de dollars. La diminution de la perte s'explique en grande partie par la sortie de ces activités abandonnées ainsi que par l'incidence favorable des variations de change de 0,3 million de dollars.

Perte nette

Pour le trimestre terminé le 31 mars 2009, en raison des éléments décrits précédemment, nous avons inscrit une perte nette de 6,6 millions de dollars ou 0,06 $ par action, résultat de base et dilué, par rapport à une perte de 9,3 millions de dollars ou 0,14 $ par action, résultat de base et dilué, pour le trimestre correspondant en 2008.

Pour le trimestre terminé le 31 mars 2009, un montant de 0,3 million de dollars a été comptabilisé à titre d'augmentation dans la composante capitaux propres des débentures convertibles dans le déficit consolidé (0,3 million de dollars pour la période équivalente en 2008). Ce montant a été pris en compte dans la détermination des données du résultat de base et dilué par action.

Actions en circulation

Au 31 mars 2009, la société avait 110 221 874 actions ordinaires en circulation (110 221 874 actions ordinaires au 31 décembre 2008).

Continuité de l'exploitation

A la lumière des importantes pertes d'exploitation survenues au cours des derniers exercices et de la difficulté éprouvée par la société à générer des produits et à atteindre des flux de trésorerie positifs liés à ses activités d'exploitation, il existe un doute important quant à la capacité de la société à poursuivre ses activités. La capacité de la société à réaliser ses actifs et à s'acquitter de ses obligations repose sur sa capacité à générer des ventes et des bénéfices et à réaliser ses prévisions d'exploitation stratégiques, ainsi que sa capacité d'obtenir du financement supplémentaire pour combler ses besoins de trésorerie. Au cours du dernier exercice, la société a conclu plusieurs financements et a restructuré ses activités afin de réduire considérablement ses frais pour poursuivre son exploitation. La direction de la société poursuit ses efforts pour obtenir du financement supplémentaire au besoin. Toutefois, la société ne peut garantir qu'elle sera en mesure de réaliser ses prévisions d'exploitation stratégiques ni de générer des bénéfices. Par conséquent, elle aura besoin de financement supplémentaire et rien ne garantit qu'elle pourra en obtenir le moment venu.



PRINCIPALES DONNEES FINANCIERES
(en milliers de dollars canadiens,
sauf montants par action)
Trimestre Trimestre
terminé le terminé le
31 mars 2009 31 mars 2008
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------
Produits 6 166 4 606
Perte avant charges financières,
impôts sur les bénéfices et éléments
sélectionnés (1) (5 332) (4 183)
Perte avant éléments exceptionnels,
impôts sur les bénéfices et part des
actionnaires sans contrôle (2) (6 302) (7 369)
Perte découlant des activités poursuivies (6 394) (7,535)
Perte découlant des activités abandonnées (160) (1 734)
Perte nette (6 554) (9 269)
Perte nette par action découlant des
activités poursuivies (0,06) (0,11)
Perte nette par action découlant des
activités abandonnées - (0,03)
Perte nette par action (0,06) (0,14)
Perte de trésorerie par action(3) (0,05) (0,11)

31 mars 31 décembre
2009 2008
------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------
Trésorerie et équivalents de trésorerie,
dépôts à terme, liquidités soumises à
des restrictions et placements dans
du PCAA 9 264 18 320
Total de l'actif 94 224 105 873
Dette bancaire 13 013 13 497
Total de la dette à long terme
(y compris la tranche échéant à(4)
moins d'un an) 34 514 34 995
Capitaux propres 19 257 25 950

(1) Les éléments sélectionnés comprennent les charges de rémunération
fondée sur des actions, la perte (gain) de change, les frais de
restructuration, la réduction des actifs incorporels, la perte sur
placement dans du papier commercial adossé à des actifs, ainsi que la
réalisation des écarts de conversion cumulés et la part des
actionnaires sans contrôle.
(2) Les éléments exceptionels comprennent les frais de restructuration, la
réduction des actifs incorporels, la perte sur placement dans du papier
commercial adossé à des actifs, ainsi que la réalisation des écarts de
conversion cumulés.
(3) La perte de trésorerie par action est une mesure non conforme aux PCGR
fondée sur l'ajout de l'amortissement, de frais de restructuration hors
trésorerie, de la charge de rémunération à base d'actions et des
autres charges hors trésorerie au calcul de la perte par action.
(4) Comprend la composante passif des billets et des débentures
convertibles.


Résultats financiers du premier trimestre 2009 disponibles

Il est possible de consulter les états financiers complets, les notes complémentaires et le rapport de gestion du premier trimestre terminé le 31 mars 2009 sur le site Web de la société, à l'adresse www.adaltis.com. Ces documents sont également déposés sur SEDAR et on peut les consulter sur le site Web de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Mesures non conformes aux PCGR

La société présente ses résultats selon les PCGR. Toutefois, dans le présent document, nous utilisons une mesure qui n'est pas précisée par les PCGR, soit la perte de trésorerie par action.

Nous estimons que cette mesure non conforme aux PCGR fournit une information utile aux parties prenantes sur la situation financière et les résultats d'exploitation de la société. La direction est d'avis que la perte de trésorerie par action est une mesure de rendement de la société pertinente étant donné l'ampleur de ses charges hors trésorerie, comme l'amortissement et la charge de rémunération à base d'actions. Cette mesure n'a pas de définition normalisée prescrite par les PCGR et peut donc ne pas être comparable aux mesures similaires présentées par d'autres émetteurs. Elle doit être considérée comme une donnée supplémentaire ne remplaçant pas les renseignements financiers connexes préparés selon les PCGR.

A propos d'Adaltis

Adaltis est une société internationale de tests diagnostiques in vitro qui a pour mission de devenir un fournisseur important de systèmes de tests diagnostiques in vitro dans les marchés émergents, plus particulièrement en Chine.

Grâce à l'avantage stratégique que représente son usine de fabrication de réactifs à la fine pointe de la technologie située à Shanghai, en Chine, la société est en mesure d'offrir une gamme complète de produits DIV ciblant les marchés émergents et possède une solide plate-forme pour les ventes et la distribution internationales. Adaltis peut fabriquer de manière rentable des produits de grande qualité dans un environnement conforme aux bonnes pratiques de fabrication afin de desservir les marchés européens actuels, tout en constituant une plate-forme permettant de pénétrer le marché chinois à forte croissance des tests diagnostiques in vitro.

Adaltis est enregistrée à Montréal et possède des bureaux en Chine, en Italie, au Mexique et ailleurs dans le monde.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Quoique cette liste ne soit pas exhaustive, nous mettons en garde le lecteur sur le fait que les énoncés concernant les sujets suivants en particulier sont ou devraient être des énoncés prospectifs : l'incidence des efforts que nous avons déployés pour regrouper l'équipe de direction en Chine et pour concentrer nos efforts sur nos principales gammes de produits DIV; nos attentes à l'égard des améliorations apportées au produit EclecticaMC, à son relancement et à ses clients commerciaux éventuels; l'incidence de nos démarches de rationalisation accélérées en Europe et ailleurs; l'enregistrement de nos produits en Chine; les engagements à court et à long termes et la valeur de nos portefeuilles de papier commercial adossé à des actifs; et les énoncés concernant la réussite de la mise au point, de la pénétration des marchés et des ventes de nos produits.

Les facteurs importants qui pourraient occasionner ces écarts comprennent l'obtention des enregistrements réglementaires touchant la capacité de la société de réaliser sa stratégie en Chine et dans les autres marchés émergents, l'achèvement réussi et en temps opportun de nos efforts soutenus en recherche et en développement, en particulier ceux concernant EclecticaMC, le lancement de nouveaux produits, les incertitudes liées aux facteurs du marché et au processus de réglementation auquel notre société est assujettie, la capacité à recouvrer la valeur de nos portefeuilles de papier commercial adossé à des actifs selon la restructuration liée au marché du papier commercial adossé à des actifs, ainsi que la disponibilité et les modalités relativement au financement. Pour obtenir de plus amples renseignements sur certains de ces facteurs ou sur tout autre facteur, vous pouvez consulter la rubrique intitulée "Facteurs de risque" de la notice annuelle déposée auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse représentent les attentes d'Adaltis inc. et de ses filiales à ce jour et peuvent donc être modifiés après cette date. Toutefois, Adaltis inc. et ses filiales se dégagent de toute intention de devoir mettre à jour ou revoir tout énoncé prospectif à la suite de nouvelles informations événements futurs ou autres, sauf si la loi ne l'exige.


Renseignements