Adaltis Inc.
TSX : ADS

Adaltis Inc.

25 mars 2009 21h48 HE

Adaltis annonce les résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2008

Accent renouvelé sur la rentabilité après un exercice de rationalisation des activités

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 25 mars 2009) - Adaltis Inc. (TSX:ADS), une société internationale de tests diagnostiques in vitro (DIV) a présenté aujourd'hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice 2008.

Faits saillants financiers

Les faits saillants analysés ci-après sont présentés pour les activités poursuivies, à moins d'indication contraire.

- Les produits de l'exercice terminé le 31 décembre 2008 se sont chiffrés à 24,5 millions de dollars comparativement à 23,4 millions de dollars pour l'exercice 2007. La hausse des ventes de 1,0 million de dollars de nos gammes de produits pour maladies infectieuses a été atténuée en partie par une diminution de 0,5 million de dollars des ventes d'EclecticaMC à la suite de notre décision stratégique de ralentir le lancement à l'échelle mondiale à la fin de 2007. Les fluctuations de change ont eu une incidence favorable globale de 0,6 million de dollars sur nos produits. Au cours de l'exercice qui a suivi, nous nous sommes concentrés sur les améliorations de produits nécessaires qui ont abouti à un relancement contrôlé en septembre 2008.

- Pour le trimestre terminé le 31 décembre 2008, les produits se sont élevés à 7,5 millions de dollars, comparativement à 5,7 millions de dollars comptabilisés au trimestre correspondant de 2007, une hausse de 1,8 million de dollars, ou de 31,6 %. Cette hausse est principalement attribuable à la croissance des ventes en Chine.

- La perte nette des activités poursuivies pour l'année 2008 s'est établie à 37,0 millions de dollars comparé à une perte de 36,6 millions de dollars en 2007.

- La perte nette pour l'exercice s'est chiffrée à 41,4 millions de dollars ou 0,45 $ par action de base et diluée, contre une perte de 38,9 millions de dollars ou 0,63 $par action de base et diluée pour l'exercice correspondant de 2007.

- La perte nette de l'exercice 9,9 millions de charges spéciales, incluant une charge de 2,3 millions de dollars liée aux prestations de retraite résultant de la récente contreperformance du marché des capitaux, une charge de restructuration de 2,8 millions de dollars relié a la concentration sur les opérations et la gestion a partir de la Chine, une perte de valeur de 3,6 millions de dollars de notre placement dans le papier commercial adossé à des actifs, la dépréciation des actifs incorporels de 0,6 million de dollars rattachée à la cession de nos entreprises à faible marge en Asie.

- La perte nette du trimestre s'est établie à 14,6 millions de dollars, contre une perte de 18,2 millions de dollars pour le trimestre correspondant en 2007. Cette perte comprend des charges hors trésorerie spéciales de 5,1 millions de dollars.

"Dans les fonctions que j'exerce depuis peu chez Adaltis, j'ai été impressionné par la qualité de nos produits et la vigueur de notre personnel. Après la vente des entreprises secondaires en Europe et à Hong Kong et la restructuration qui a suivi en Europe, nous nous concentrons à présent sur notre vision, soit devenir un fournisseur important de solutions de diagnostic immunologique dans les marchés émergents, plus spécifiquement en Chine", a déclaré Peter Bambic, président et chef de la direction d'Adaltis.

M. Bambic a ajouté "Le fait que les principaux membres de l'équipe de direction soient installés à présent à Shanghai, et qu'ils se concentrent maintenant entièrement à poursuivre la stratégie des DIV, nous sommes optimistes quant au futur de notre société. De plus, nous sommes enthousiasme des résultats de notre relancement d'EclecticaMC que nous ne cessons de surveiller de très près".

Faits saillants opérationnels

En 2008, nous avons franchi des étapes importantes au chapitre de la rationalisation de nos activités et de la concentration sur la rentabilité. Nous avons porté nos efforts sur le rajustement des activités et la focalisation de l'organisation sur notre mission de devenir un important fournisseur de produits DIV dans les marchés émergents, sans écarter la possibilité de pénétrer certains marchés développés qui présentent une bonne adéquation produits et rentabilité. L'exécution de notre plan de 2008 tournait autour de quatre objectifs principaux : i) cession de certains actifs de nos activités européennes et rationalisation de nos organisations européennes et canadiennes, ii) concentration de notre équipe de la haute direction en Chine, iii) concentration de notre organisation en Asie sur nos gammes essentielles de produits DIV, et iv) réalisation et validation des améliorations du relancement commercial de l'instrument EclecticaMC.

Vente de certaines activités européennes et rationalisation des organisations européennes et canadiennes

Le 8 mai 2008, nous avons conclu la vente de certains de nos actifs européens à Radim SpA. L'opération comprenait la vente de certains actifs et activités commerciales (listes de clients et gammes de produits secondaires) en Italie, ainsi que la vente de notre filiale allemande Adaltis Deutschland GmbH. La contrepartie de la vente, totalisait 11,0 millions de dollars (7,0 millions d'euros), diminuée de la prise d'un emprunt bancaire de 3,9 millions de dollars (2,5 millions d'euros).

Parallèlement à cette opération, nous avons entrepris la réduction de nos activités européennes restantes, ce qui s'est soldé par une diminution de près de 50 % de notre effectif en Europe. L'équipe restante en Europe se consacre à présent sur nos activités principales, plus particulièrement EclecticaMC, et sur le soutien des activités de vente en dehors de l'Asie et de l'Inde.

En 2008, nous avons poursuivi la rationalisation de l'organisation canadienne en réduisant considérablement les activités de fabrication canadiennes, ainsi qu'en transférant des fonctions du siège social en Chine. Nous avons gardé une petite organisation au Canada comme "centre d'excellence" pour nos gammes de produits pour les maladies infectieuses à l'échelle mondiale. L'équipe canadienne continuera d'appuyer nos activités de fabrication en Chine, et sera chargée de la mise au point de nouveaux produits pour les maladies infectieuses qui complèteront la gamme de nos produits.

Renforcement et concentration de notre équipe de la haute direction en Chine

En 2008, et par la suite, nous avons réalisé un important remaniement de notre équipe de la haute direction, dans le but de simplifier les activités et d'optimiser l'efficacité et l'imputabilité de l'organisation à l'échelle mondiale en concentrant la majorité de l'équipe de la haute direction en Chine. Nous avons embauché de nouveaux membres à la haute direction afin de renforcer notre équipe en Chine et de nous placer en meilleure position pour saisir les possibilités croissantes sur le marché asiatique, plus particulièrement en Chine. Voici les principales personnes embauchées ainsi que les modifications apportées : M. Frederick Leung, possédant une vaste et solide expérience sur le marché chinois a été embauché pour se consacrer surtout sur la croissance de notre entreprise sur le marché asiatique, et M. Dennis Fu, détenant une forte expérience de la fabrication et de la chaîne d'approvisionnement à l'échelle mondiale assume la responsabilité des opérations mondiales et la gestion mondiale de la chaîne d'approvisionnement.

A la fin de 2008, nous avons commencé le processus d'embauche du nouveau président et chef de la direction qui sera en poste en Chine, et ce processus s'est terminé après la fin de l'exercice 2008. En février 2009, M. Peter Bambic a joint les rangs d'Adaltis à titre de nouveau président et chef de la direction. Au cours des 25 dernières années, M. Bambic a acquis une vaste expérience dans les marchés des produits diagnostiques in vitro et possède des antécédents éprouvés d'entreprises jouissant d'une croissance remarquable dans les pays émergents, dont en Chine et dans l'Asie du Sud-Est. M. Bambic sera aussi installé en Chine, d'où il dirigera l'organisation à l'échelle mondiale.

Avec ces changements importants apportés à l'équipe de la haute direction, nous avons ravivé le leadership de l'organisation, et avons regroupé la prise de décision à un seul endroit, ce qui sera utile pour rehausser l'efficacité et une meilleure harmonisation de l'orientation d'Adaltis à l'échelle mondiale.

Concentration de l'organisation en Chine sur les principaux produits DIV

Conformément à notre stratégie qui est de nous concentrer sur les produits DIV à marge plus élevée, nous avons entrepris en 2008 la rationalisation de nos activités par la vente des entreprises et des produits secondaires en Europe, la vente de nos activités relatives à des produits à plus faible marge situées à Hong Kong et l'abandon du reste des activités relatives à des produits à plus faible marge en Chine (qui sont désormais présentées à titre d'activités abandonnées). Nos ressources en Chine se consacrent presque entièrement à la vente de microplaques pour maladies infectieuses, systèmes EclecticaMC et réactifs.

Amélioration continue et lancement commercial d'EclecticaMC

Après un programme intensif d'amélioration et de stabilisation des produits amorcé au troisième trimestre de 2007, nous avons entrepris en septembre 2008 un lancement commercial contrôlé de la nouvelle version d'EclecticaMC dans des marchés ciblés, notamment la Chine, le Mexique et l'Italie. L'objectif de ce lancement est de valider les conditions optimales requises pour un lancement efficace de systèmes EclecticaMC à l'échelle mondiale. Près de quarante systèmes EclecticaMC ont été installés depuis le nouveau lancement, et nous nous préparons à l'heure actuelle à un lancement commercial mondial contrôlé. Nous prévoyons continuer ce lancement dans un nombre restreint de pays en 2009 afin d'assurer un soutien optimal et la formation de nos distributeurs-associés et clients finaux.

Faits saillants de nature financière

Au cours de l'exercice et par la suite, nous avons conclu plusieurs opérations financières dans le but de financer nos activités.

Le 21 mai 2008, nous avons conclu un placement de droits de souscription aux terme duquel Adaltis a recueilli un montant global de 12 598 952 $, net de frais d'émission de 212 000 $ par suite de l'émission d'un nombre total de 40 309 226 actions ordinaires à un prix de 0,32 $ chacune. Conformément aux modalités d'un engagement de souscription conclu par Adaltis avec Corporation d'investissement en technologies Power ("CIPT"), filiale de Power Corporation du Canada, et TNG Capital Inc. ("TNG"), CIPT et TNG ont souscrit 27 000 000 et 4 250 000 actions ordinaires du placement, respectivement, à un prix de 8 640 000 $ et de 1 360 000 $. En contrepartie de la conclusion de l'engagement de souscription, CIPT et TNG ont reçu chacune une prime payable par Adaltis sous la forme de l'émission d'un nombre additionnel de 810 000 actions ordinaires d'Adaltis à CITP et de 127 500 actions ordinaires à TNG, sans frais supplémentaires.

Le 24 juillet 2008, dans le contexte de la cession de certains actifs de notre entreprise européenne conclue en mai 2008, décrite ci-dessus à la rubrique "Faits saillants opérationnels", nous avons convenu avec une banque italienne de diminuer la capacité de notre ligne de crédit qui est passée de 8,0 millions de dollars (5,0 millions d'euros) à 1,3 million de dollars (0,8 million d'euros), conservant uniquement la capacité de financement nécessaire pour financer nos débiteurs internationaux. A la suite de cette diminution de notre capacité d'emprunt, la sûreté en trésorerie garantissant cette ligne de crédit est passée de 4,4 millions de dollars (2,8 millions d'euros) à 0,8 million de dollars (0,5 million de dollars).

Le 26 juillet 2008, à la suite de la cession de certains actifs de notre entreprise européenne qui a fermé en mai 2008, nous avons financé, auprès d'une banque canadienne, au moyen d'une lettre de garantie bancaire, la partie garantie par les 3,4 millions de dollars à payer par l'acquéreur le 30 septembre 2008, pour la somme nette de 2,9 millions de dollars. Le 30 septembre 2008, nous avons reçu un deuxième versement de 3,3 millions de dollars (2,2 millions d'euros) de la part d'un acheteur de certains actifs de notre entreprise européenne. Cette opération a été conclue en mai 2008. A l'aide de ce produit, nous avons simultanément remboursé le montant de 2,9 millions de dollars qui avait été financé par une banque canadienne au deuxième trimestre.

En août 2008, nous avons remboursé à l'échéance un emprunt bancaire de 1,4 million de dollars contracté auprès d'une banque de Hong Kong, conjointement avec notre vente d'activités à faible marge situées à Hong Kong.

Au second semestre de 2008, nous avons conclu un placement privé d'un montant global de 20 millions de dollars. Le 5 septembre 2008, nous avons conclu la première tranche d'un placement privé avec Clarity China Partners, L.P. et certaines de ses sociétés affiliées (collectivement "Clarity China") ainsi que la fiducie familiale FMRC, fiducie dont Dr. Francesco Bellini est un bénéficiaire ("FMRC"). Aux termes de cette opération, la société a émis des billets convertibles garantis de premier rang à 10 % échéant en 2013 (les "billets") au prix d'émission de 16 millions de dollars (15 millions de dollars étant versés par Clarity China et 1 million de dollars, par FMRC) et au prix de rachat stipulé à l'échéance de 16,6 millions de dollars, ce qui tient compte de la contrepartie supplémentaire devant être versée à Clarity China à l'égard de sa participation au financement.

Le 5 décembre 2008, la société a conclu la deuxième tranche de 4 millions de dollars avec Clarity China. Les billets portent intérêt au taux annuel de 10 % et arriveront à échéance cinq ans après la date d'émission. Le capital des billets ainsi que l'intérêt couru et impayé sur ceux-ci (sauf l'intérêt couru depuis la dernière date de versement d'intérêt) sont convertibles en actions ordinaires d'Adaltis, au gré du porteur, au prix de 0,32 $ par action (le "prix de conversion"), sous réserve des rajustements antidilution. Adaltis peut régler l'intérêt sur les billets, jusqu'au 30 septembre 2011 en ce qui concerne les billets émis à l'égard de la première tranche et jusqu'au 31 décembre 2011 en ce qui concerne les billets émis à l'égard de la deuxième tranche, au moyen d'une hausse correspondante du capital des billets, et, par la suite, au moyen d'un versement en trésorerie seulement. Nous utilisons les produits de la vente des billets aux fins du fonds de roulement et pour les besoins généraux du siège social.

Le 20 mars 2009, nous avons signé une offre d'une banque canadienne visant le remplacement d'une facilité de crédit de 9,5 millions de dollars garantie par nos avoirs dans du papier commercial adossé à des actifs ("PCAA"). La nouvelle facilité de crédit de 9,5 millions de dollars aura une durée initiale de trois ans et pourra être prorogée pour des périodes de un an jusqu'à concurrence de quatre renouvellements. Cette facilité portera intérêt au taux préférentiel de la banque diminué de 1 % et sera garantie par nos placements dans du PCAA et remplacera la facilité précédente consentie par la même banque canadienne et garantie par les mêmes actifs. Des précisions sur ces portefeuilles de PCAA de tiers sont fournies à la rubrique intitulée "Evaluation du papier commercial adossé à des actifs" ainsi qu'à la note 11 afférente aux états financiers.

Résultats financiers

Produits (y compris les ventes, les loyers, les redevances et autres produits)

Les produits de l'exercice terminé le 31 décembre 2008 ont atteint 24,5 millions de dollars, contre 23.4 millions de dollars en 2007, une hausse de 1,1 million de dollars ou 4,7 %. L'augmentation des ventes de 1,0 million de dollars de nos gammes de produits pour maladies infectieuses fut contrebalancée en partie par une diminution de 0,5 million de dollars des ventes d'EclecticaMC découlant de notre décision stratégique de retirer du marché l'ancienne version des instruments à la fin de 2007 et de procéder au lancement d'une nouvelle version à compter de septembre 2008. Les fluctuations de change ont eu une incidence favorable globale de 0,6 million de dollars sur nos produits.

Coût des ventes et revenus de location

Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008, le coût des ventes et des revenus de location s'est établi à 23,2 millions de dollars, par rapport à 24,2 millions de dollars en 2007. Cette diminution de 1,0 million de dollars ou 4,1 % découle de l'incidence positive de 1,4 million de dollars découlant de la reprise d'une dépréciation des stocks afin de les ramener à leur valeur nette de réalisation puisque la valeur des stocks a remonté, conformément aux normes du chapitre 3031 du Manuel de l'ICCA, adoptées à compter du 1er janvier 2008 ainsi qu'aux incidences favorables des réductions des coûts de 0,5 million de dollars en Italie, le tout partiellement atténués par des fluctuations de change de 0,9 million de dollars.

Frais de vente et d'administration

Les frais de vente et d'administration se sont élevés à 22,0 millions de dollars en 2008, comparativement à 19,2 millions de dollars en 2007, une augmentation de 2,8 millions de dollars, ou 14,6 %. Cette augmentation s'explique par une charge hors trésorerie de 2,3 millions de dollars liée au régime de retraite à la suite de la récente contreperformance du marché des capitaux, des frais de recrutement de 0,8 million de dollars, une charge d'amortissement hors trésorerie de 0,3 million de dollars découlant du transfert des fonctions du siège social en Chine, ainsi que des variations de change défavorables de 0,6 million de dollars. Ceci a été partiellement atténué par une diminution de la provision des charges sociales qui n'est plus requise de 0,6 million et des économies de 0,6 million de dollars en Amérique du Nord et en Europe.

Frais de recherche et de développement

Les frais de recherche et de développement se sont établis à 3,3 millions de dollars en 2008, par rapport à 4,7 millions de dollars en 2007, une diminution de 1,4 million de dollars ou 29,8 %. Cette diminution est imputable à une restructuration de l'organisation qui a amené une diminution globale des compensations de 1,5 million de dollars ainsi qu'une diminution de 0,1 million de dollars des loyers et un recours moins important à des conseillers, représentant un montant de 0,2 million de dollars, ce qui constitue des économies de coûts en Chine et en Italie, le tout atténué par des variations de change défavorables de 0,4 million de dollars.

Frais financiers

Les frais financiers ont atteint 3,2 millions de dollars en 2008, contre 2,6 millions de dollars en 2007, une hausse de 0,6 million de dollars ou 23,1 %. Cette hausse s'explique par des niveaux moyens plus élevés de l'endettement comparativement à l'exercice précédent, surtout en raison de l'émission du nouveau billet convertible.

Rémunération à base d'actions

La charge de rémunération à base d'actions, un élément hors trésorerie, s'est chiffrée à 0,4 million de dollars en 2008, soit une baisse de 0,4 million de dollars par rapport à l'exercice précédent. L'écart s'explique surtout par l'annulation d'options d'achat d'actions non acquises découlant du transfert des fonctions du siège social en Chine.

Perte (gain) de change

En 2008, la société a inscrit une perte de change de 2,9 million de dollars, comparativement à un gain de 0,7 million de dollars en 2007. La perte de change est principalement imputable au fléchissement du dollar canadien par rapport à d'autres devises, en particulier en ce qui a trait à la conversion de nos passifs monétaires nets aux taux courants.

Frais de restructuration

En lien avec la décision de la société de se concentrer sur les activités et la gestion en Chine, nous avons comptabilisé des indemnités de départ de 2,8 millions de dollars.

Perte sur placement dans du papier commercial adossé à des actifs

Nous avons comptabilisé une perte de 3,6 millions de dollars en 2008 (en plus de la perte de 1,1 million de dollars constatée en 2007), résultant d'une perte cumulative de 50 % du notionnel de 9,5 millions de dollars, en ce qui a trait à notre PCAA de tiers. Cette provision est fondée sur une technique d'évaluation des flux de trésorerie actualisés portant sur les billets restructurés supplémentaires, ainsi que sur les variations des conditions du marché.

Réalisation des écarts de conversion cumulés

Une partie de l'écart de conversion cumulé constaté dans les exercices précédents a été réalisée à la suite de la disposition en 2008 de notre filiale en Allemagne et de la liquidation de notre filiale aux Etats-Unis.

Impôts sur les bénéfices

Le crédit d'impôts sur les bénéfices était négligeable en 2008.

Le crédit de 1,2 million de dollars en 2007 s'explique principalement par une reprise des passifs d'impôts futurs d'un montant de 1,1 million de dollars relativement à l'édifice à Rome pour lequel nous avions comptabilisé une perte de valeur comprise dans la charge de restructuration.

Perte nette

Pour les raisons décrites ci-dessus, au cours de l'exercice terminé le 31 décembre 2008, nous avons inscrit une perte nette de 41,4 millions de dollars ou 0,45 $ par action de base et diluée, comparativement à une perte de 38,9 millions de dollars ou 0,63 $ par action de base et diluée en 2007.

Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008, un montant de 1,1 million de dollars a été comptabilisé à titre d'augmentation dans la composante capitaux propres des débentures convertibles dans le déficit consolidé (1,1 million de dollars pour l'exercice correspondant en 2007). Ce montant a été pris en compte dans la détermination des données du résultat de base et dilué par action.

Actions en circulation

Au 31 décembre 2008, la société avait 110 221 874 actions en circulation (69 912 648 actions au 31 décembre 2007).

Quatrième trimestre

Pour le trimestre terminé le 31 décembre 2008, les produits ont atteint 7,5 millions de dollars, contre 5,7 millions de dollars pour le trimestre correspondant en 2007, une augmentation de 1,8 million de dollars ou 31,6 %. Cette augmentation s'explique essentiellement par une hausse des ventes d'instruments en Chine et en Italie. Le relancement d'EclecticaMC représente 0,7 million de dollars de cet accroissement des ventes, et les ventes des autres instruments, 0,4 million de dollars. En outre, le change a eu une incidence positive de 0,9 million de dollars. Toutes ces hausses ont été atténuées en partie par le recul des ventes de 0,2 million de dollars pour certaines gammes de réactifs.

La perte nette pour le trimestre s'est chiffrée à 14,6 millions de dollars tandis que la perte du trimestre correspondant de l'exercice précédent s'est établie à 18,2 millions de dollars. L'écart positif s'explique surtout par la diminution de la provision liée à la restructuration (1,3 million de dollars au quatrième trimestre de 2008, contre 8,5 millions de dollars au quatrième trimestre de 2007). Cet écart a été en partie contrebalancé par une charge hors trésorerie liée au régime de retraite des salariés de l'entité aux Etats-Unis de 2,4 millions de dollars, une autre baisse de valeur du PCCA de 0,8 million de dollars et une charge ponctuelle au titre des indemnités de départ de 0,4 million de dollars.

Continuité d'exploitation

A la lumière des importantes pertes d'exploitation survenues au cours des derniers exercices et de la difficulté éprouvée par la société à générer des produits et à atteindre des flux de trésorerie positifs liés à ses activités d'exploitation, il existe une certaine incertitude quant à la capacité de la société à poursuivre ses activités. La capacité de la société à réaliser ses actifs et à s'acquitter de ses obligations repose sur sa capacité à générer des ventes et des bénéfices et à réaliser ses prévisions d'exploitation stratégiques, ainsi que sa capacité d'obtenir du financement supplémentaire pour combler ses besoins de trésorerie. Au cours du dernier exercice, la société a conclu plusieurs financements et a restructuré ses activités afin de réduire ses frais pour poursuivre son exploitation. La direction poursuit ses efforts pour obtenir du financement supplémentaire au besoin. Toutefois, la société ne peut garantir qu'elle sera en mesure de réaliser ses prévisions d'exploitation stratégiques ni de générer des bénéfices. Par conséquent, elle pourrait avoir besoin de financement supplémentaire et rien ne garantit qu'elle pourra en obtenir le moment venu.



PRINCIPALES DONNEES FINANCIERES

(en milliers de dollars
canadiens, sauf les
données par action) Trimestre Trimestre Exercice Exercice
terminé le terminé le terminé le terminé le
31 déc. 31 déc. 31 déc. 31 déc.
2008 2007 2008 2007
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
Produits 7 475 5 705 24 490 23 375
Perte avant frais
financiers, impôts sur
les bénéfices et
éléments
sélectionnés (1) (8 514) (7 533) (24 002) (24 753)
Perte avant éléments
exceptionnels, impôts
sur les bénéfices et
part des
actionnaires sans
contrôle (2) (11 532) (8 578) (29 512) (27 434)
Perte nette découlant
des activités
poursuivies (14 389) (17 953) (37 001) (36 609)
Perte nette découlant
des activités
abandonnées (169) (241) (4 385) (2 310)
Perte nette (14 558) (18 194) (41 386) (38 919)
Perte nette par action
découlant des activités
poursuivies (0,12) (0,28) (0,40) (0,59)
Perte nette par action
découlant des activités
abandonées 0 0 (0,05) (0,04)
Perte nette par action (0,12) (0,28) (0,45) (0,63)
Perte de trésorerie par
action (3) (0,09) (0,10) (0,29) (0,38)


31 décembre 31 décembre
2008 2007
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
Trésorerie et
équivalents de
trésorerie, dépôts à
terme, liquidités
soumises
à restrictions et
placements dans du PCAA 18 320 16 049
Actif total 105 873 128 159
Emprunts bancaires 13 497 11 552
Dette à long terme (y
compris la tranche
échéant à moins d'un
an) (4) 34 995 18 260
Capitaux propres 25 950 51 669

(1) Les éléments sélectionnés comprennent la charge de rémunération
à base d'actions, le gain (la perte) de change, les charges de
restructuration, la perte sur le placement dans du papier
commercial adossé à des actifs, la réalisation des écarts de
conversion cumulés, la dépréciation des actifs incorporels et
la part des actionnaires sans contrôle.
(2) Les éléments exceptionnels comprennent les charges de
restructuration, la dépréciation des actifs incorporels, la
perte sur le placement dans du papier commercial adossé à des
actifs et la réalisation des écarts de conversion cumulés.
(3) La perte de trésorerie par action est une mesure non conforme
aux PCGR fondée sur l'ajout de l'amortissement, des charges de
restructuration hors trésorerie, de la charge de rémunération à
base d'actions et des autres charges hors trésorerie au calcul
de la perte par action.
(4) Comprend la composante passif des débentures convertibles.


Résultats financiers disponibles à la fin de l'exercice de 2008

Il sera possible de consulter les états financiers complets, les notes complémentaires et le rapport de gestion de l'exercice terminé le 31 décembre 2008 sur le site Web de la société, à l'adresse www.adaltis.com. Ces documents seront également déposés sur SEDAR, et on peut les consulter sur le site web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Mesures de rendement hors PCGR

La société présente ses résultats selon les PCGR. Toutefois, dans le présent document, nous utilisons une mesure de rendement qui n'est pas définie par les PCGR, soit la perte de trésorerie par action.

Nous estimons que cette mesure non définie par les PCGR fournit une information utile aux parties prenantes sur la situation financière et les résultats d'exploitation. La direction est d'avis que la perte de trésorerie par action est une mesure de rendement de la société pertinente étant donné l'ampleur de ses charges hors trésorerie, comme l'amortissement et les charges de rémunération à base d'actions. Cette mesure n'a pas de définition normalisée prescrite par les PCGR et peut donc ne pas être comparable aux mesures similaires présentées par d'autres émetteurs. Elle doit être considérée comme une donnée supplémentaire ne remplaçant pas les renseignements financiers connexes préparés selon les PCGR.

A propos d'Adaltis

Adaltis est une société internationale de tests diagnostiques in vitro qui a pour mission de devenir un fournisseur important de systèmes de tests diagnostiques in vitro dans les marchés émergents, plus particulièrement en Chine.

Grâce à l'avantage stratégique que représente son usine de fabrication de réactifs à la fine pointe de la technologie située à Shanghai, en Chine, la société est en mesure d'offrir une gamme complète de produits DIV ciblant les marchés émergents et possède une solide plate-forme pour les ventes et la distribution internationales. Adaltis peut fabriquer de manière rentable des produits de grande qualité dans un environnement conforme aux bonnes pratiques de fabrication afin de desservir les marchés européens actuels, tout en constituant une plate-forme permettant de pénétrer le marché chinois à forte croissance des tests diagnostiques in vitro.

Adaltis est enregistrée à Montréal et possède des bureaux en Chine, en Italie et au Mexique.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Quoique cette liste ne soit pas exhaustive, nous mettons en garde le lecteur sur le fait que les énoncés concernant les sujets suivants en particulier sont ou devraient être des énoncés prospectifs : l'incidence des efforts que nous avons déployés pour concentrer l'équipe de direction en Chine et notre accent sur nos principales gammes de produits DIV, nos attentes à l'égard des améliorations apportées au produit EclecticaMC, à son relancement et à ses clients commerciaux éventuels, l'effet de nos démarches de rationalisation accélérées en Europe et ailleurs, l'enregistrement de nos produits en Chine, les engagements à court et à long termes et la valeur de nos portefeuilles de papier commercial adossé à des actifs, et les énoncés concernant la réussite de la mise au point, de la pénétration des marchés et des ventes de nos produits.

Les facteurs importants qui pourraient occasionner ces écarts comprennent l'obtention des enregistrements réglementaires touchant la capacité de la société de réaliser sa stratégie en Chine et sur les autres marchés émergents, l'achèvement réussi et en temps opportun de nos efforts soutenus de recherche et développement, en particulier ceux concernant EclecticaMC, le lancement de nouveaux produits, les incertitudes liées aux facteurs du marché et au processus de réglementation auquel notre société est assujettie, et la réalisation réussie de la restructuration liée au marché du papier commercial adossé à des actifs. Pour de plus amples renseignements relativement à certains de ces facteurs ou à tout autre facteur, vous pouvez consulter la rubrique intitulée " Facteurs de risque " de la notice annuelle déposée auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse représentent les attentes d'Adaltis Inc. et de ses filiales à ce jour et peuvent donc être modifiées après cette date. Toutefois, Adaltis Inc. et ses filiales se dégagent de toute intention de devoir mettre à jour ou revoir tout énoncé prospectif suite à de nouvelles informations événements futurs ou autres, sauf si la loi ne l'exige.

Renseignements