Adriana Resources Inc.
TSX CROISSANCE : ADI

Adriana Resources Inc.

30 oct. 2013 08h30 HE

Adriana annonce l'achèvement de l'évaluation de ressource minérale

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 30 oct. 2013) - Adriana Resources Inc. (TSX CROISSANCE:ADI) (« Adriana » ou « la Société ») est heureuse d'annoncer l'achèvement de l'évaluation des ressources minérales (« l'évaluation ») conformément à la Norme canadienne 43-101 Information concernant les projets miniers (« NI 43-101 ») à partir de l'information contenue dans les plus récents ainsi que les anciens programmes de forage du projet Lac Otelnuk dont elle est propriétaire à 40 %. Adriana détient 40 % du projet Lac Otelnuk Mining Ltd. (« LOM » ), une coentreprise avec WISCO International Resources Development & Investment Limited (« WISCO ») qui possède pour sa part la propriété du Lac Otelnuk au Nunavik (Québec).

Un important forage au diamant a été réalisé dans le cadre du Projet Lac Otelnuk en 2012. Les objectifs principaux était de compléter le forage intercalaire dans la section nord de la zone définie de la ressource minérale (anciennement la Zone nord) sur un quadrillage de 600 m par 500 m pour permettre une meilleure caractérisation et de définir de manière précise les limites de la Zone principale du gisement (anciennement la Zone sud) en prolongeant la minéralisation en avant-pendage jusqu'à la surface de la marge ouest de la minéralisation. De mai à la mi-décembre 2012, des trous de délimitation à 157 BQ, totalisant 18 508 m ont été forés afin d'élargir et améliorer la Ressource minérale. D'autres trous à 18 PQ totalisant 1 957 m ont aussi été forés pour obtenir un échantillon en vrac de 33 tonnes et effectuer des essais métallurgiques. Depuis 2007, Adriana et le Lac Otelnuk Mining Ltd. ont complété 392 forages au diamant totalisant 50 802 m sur la propriété du Lac Otelnuk. L'évaluation a été réalisée par Watts, Griffis and McOuat Limited (« WGM »), une firme de consultants en géologie et génie minier de Toronto, au Canada. Les résultats démontrent que les ressources minérales mesurées et indiquées sont passées à 20,64 milliards de tonnes, soit une augmentation d'approximativement 82 % par rapport à l'évaluation effectuée en août 2012. Cette nouvelle évaluation a été faite en utilisant une teneur de coupure de Récupération de poids Davis Tube (« DTWR ») de 18 %.

Le fer total (analyse du Fe concentré), les résultats DTWR et Satmagan (tête magnétique Fe) sont présentés au tableau ci-dessous :

ÉVALUATION DES RESSOURCES MINÉRALES CATÉGORISÉES POUR LE PROJET LAC OTELNUK (TENEUR DE COUPURE DE DTWR DE 18 %)

Classification
des ressources
Tonnes
(en milliards)
Fe concentré
%
DTWR
%
Fe magnétique
%
Mesuré 16,21 29,3 25,8 17,8
Indiqué 4,43 31,5 24,1 16,7
Total M et I 20,64 29,8 25,4 17,6
Inféré 6,84 29,8 26,3 17,8
Remarques : 1. L'interprétation des zones minéralisées a été représentée en images filaires en 3D/solides basées sur la géologie notée et une valeur nominale de DTWR de 10 %, lorsque requise.
2. Les ressources minérales ont été estimées en utilisant un modèle de bloc et en utilisant des blocs de 50 m x 50 m x 5 m.
3. Aucune teneur de coupure n'a été faite. Les tonnages et les teneurs rapportés ci-dessus ne sont pas dilués.
4. Le prix présumé du Fe concentré était de 110 $ US/dmt.
5. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée. Il n'y a pas de certitude quant à la conversion de la ressource minérale, en tout ou en partie, en réserve minérale. L'évaluation des ressources minérales peut être affectée par l'environnement, les permis, les questions juridiques, les titres, le contexte sociopolitique, le marketing ou d'autres questions pertinentes.
6. La quantité et la qualité des ressources minérales inférées signalées dans cette évaluation sont de nature incertaine. Il n'y a pas eu suffisamment d'exploration pour définir ces ressources inférées comme des ressources minérales indiquées ou mesurées et il n'est pas certain qu'une exploration plus poussée pourra les élever au niveau de la catégorie de ressources minérales indiquées ou mesurées.
7. Les ressources minérales ont été estimées conformément aux normes de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) pour les ressources minérales et les réserves, ainsi que les définitions et les lignes directrices préparées par le Comité permanent de l'ICM sur les définitions des réserves et adoptées par le Conseil de l'ICM le 11 décembre 2005.

L'inverse de la distance exposant un a été utilisé pour l'estimation. En général, les ressources minérales mesurées sont définies comme des blocs étant situés à 400 m du trou de forage; les ressources minérales indiquées sont définies comme des blocs étant situés de 400 m à 600 m du trou de forage et les ressources minérales inférées sont définies comme des blocs étant situés à plus de 600 m du trou de forage et interpolés à un maximum d'environ 1 000 m où le forage est plus rare, surtout dans les parties les plus profondes du gisement. Cette catégorisation a été utilisée en particulier dans la Zone principale du gisement ainsi que directement au nord de cette section, où du forage intercalaire a également été complété dans le cadre du plus récent programme de forage.

M. Michael W. Kociumbas, géo, vice-président de WGM, et M. Richard Risto, géo, sont des personnes qualifiées indépendantes conformément au règlement NI 43-101. M. Kociumbas a fait l'examen et est responsable des Ressources minérales présentées dans ce communiqué de presse. WGM a visité le site, recueilli des échantillons de carottes de forage et examiné les données QA/QC reçues à ce jour. M. Risto a examiné et approuvé les données analytiques et de test ainsi que l'échantillonnage sous-jacents utilisés pour l'évaluation.

La Société a également complété le forage géotechnique et les programmes de mise à l'essai de puits de reconnaissance pour les installations de gestion des résidus, l'usine de traitement, les bandes d'atterrissages et les sources d'emprunt. En outre, la caractérisation hydrogéologique et géomécanique pour la conception des puits à ciel ouvert a été complétée. Un échantillon en vrac de 80 tonnes a été extrait et les tests en usine pilote sont en cours.

Allen J. Palmiere, président et chef de la direction, a déclaré : « Nous sommes très fiers du travail accompli par notre équipe à ce jour et des progrès que nous avons réalisés cette année, forts de l'expertise de SNC-Lavalin. Nous continuerons de travailler sur ce projet et nous avons hâte d'entreprendre cette année avec tous les défis qui nous attendent. »

AU NOM D'ADRIANA RESOURCES INC.

Allen J. Palmiere, Président et chef de la direction

Certains renseignements sur Adriana et LOM peuvent constituer de l'information prospective, au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Cette information comporte forcément des risques et des incertitudes connus et inconnus. Un certain nombre de facteurs de risque importants pourraient faire en sorte que les résultats réels de l'entreprise diffèrent considérablement des résultats indiqués ou suggérés dans l'information prospective, y compris, sans s'y limiter, les fluctuations du prix mondial des produits miniers et la variation des taux de change, les conditions générales du marché, l'incertitude associée à la réalisation de profits futurs et l'accès à des capitaux suffisants. Par conséquent, les résultats réels peuvent différer grandement des résultats exprimés dans l'information prospective, et il ne faut pas se fier indûment à cette dernière.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à cette expression dans les Règles de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements