Groupe Aecon Inc.
TSX : ARE

Groupe Aecon Inc.

03 mars 2009 21h04 HE

Aecon annonce des résultats record pour 2008

- Forte amélioration des marges grâce aux produits d'exploitation record de 1,88 G$ - Le bénéfice d'exploitation atteint un record de 97,2 M$ - Le bénéfice net atteint le niveau record de 59,3 M$, ou 1,20 $ par action après dilution - Carnet de commandes de fin d'année d'une valeur de 1,25 G$, soit le plus élevé de l'histoire d'Aecon - Les perspectives pour 2009 et 2010 demeurent positives dans la majorité des marchés malgré la tourmente économique - L'acquisition proposée de Lockerbie & Hole renforcera la position d'Aecon dans le marché de l'Ouest canadien

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 3 mars 2009) - Groupe Aecon Inc. (TSX:ARE) a annoncé aujourd'hui des résultats d'exploitation record pour l'exercice 2008, alors que les marges, le bénéfice d'exploitation et le bénéfice net ont tous enregistré des gains par rapport à ceux de l'exercice précédent.



Produits, résultats d'exploitation et bénéfice net
--------------------------------------------------

Trimestres Exercices
terminés le terminés le
31 décembre 31 décembre
-------------------------------------
en millions de dollars, à l'exception 2008 2007 2008 2007
des montants par action ---- ---- ---- ----

Produits d'exploitation 603 $ 482 $ 1 877 $ 1 493 $
Marge brute 72,1 48,5 211,1 142,4
BAIIA 42,9 30,8 124,7 82,7
Bénéfice d'exploitation 34,8 26,2 97,2 60,8
Intérêts débiteurs (3,3) (2,8) (9,3) (11,2)
Bénéfice avant impôts 31,4 23,4 87,9 49,6
Impôts sur les bénéfices (10,4) (0,4) (26,8) (0,4)
Bénéfice net pour la période 20,4 22,5 59,3 48,3
---------------
Bénéfice par action après dilution 0,40 0,50 1,20 1,16
--------------- ---------------
---------------
Carnet de commandes au 31 décembre 1 254 $ 1 234 $
---------------
---------------


Les produits d'exploitation à l'exercice 2008 se sont chiffrés à 1,88 G$, soit une hausse de 26 % par rapport à 2007. Ce résultat est attribuable au fait que des augmentations ont été enregistrées dans les quatre secteurs d'activités de la société.

Les marges brutes (les produits d'exploitation moins les coûts directs et les charges) ont augmenté de 48 % pour atteindre 211,1 M$. Elles s'élèvent ainsi à 11,2 % des produits d'exploitation de l'exercice 2008, par rapport à 9,5 % pour 2007.

Le BAIIA (le bénéfice tiré des activités avant les intérêts débiteurs, les impôts sur les bénéfices, la dépréciation, l'amortissement et les participations minoritaires) a augmenté de 51 % pour se chiffrer à 124,7 M$ en 2008 par rapport aux 82,7 M$ enregistrés en 2007.

Le bénéfice d'exploitation (le bénéfice tiré des activités avant les intérêts débiteurs, les impôts sur les bénéfices et les participations minoritaires) a augmenté de 60 % pour s'élever à 97,2 M$, du fait que les hausses affichées dans les secteurs Construction industrielle, Infrastructures et Concessions ont contrebalancé en partie un recul dans le secteur Bâtiments.

Le bénéfice avant impôt (bénéfice avant impôt sur les bénéfices et participations minoritaires) s'est chiffré à 87,9 M$, une hausse de 77 % par rapport aux 49,6 M$ en 2007.

Le bénéfice net s'est chiffré à 59,3 M$ (1,20 $ par action après dilution) en 2008, en hausse par rapport aux 48,3 M$ (1,16 $ par action après dilution) de 2007. Le bénéfice net s'est élevé à 20,4 M$ (0,40 $ par action après dilution) au quatrième trimestre comparativement à 22,5 M$ (0,50 $ par action après dilution) au quatrième trimestre de 2007. En 2007, les impôts qui auraient normalement été retenus sur le revenu des entités appartenant à des intérêts canadiens ont été contrebalancés par le renversement des provisions pour moins-value fiscales enregistrées dans les périodes précédentes.

Les frais de commercialisation, les frais généraux et les frais administratifs ont totalisé 96,0 M$ en 2008, une hausse de 24,1 M$ par rapport à 2007 essentiellement attribuable à une augmentation des volumes, à l'acquisition de Leo Alarie & Sons à la fin de 2007, à l'expansion des activités Innovative Steam Technologies ("IST"), et aux coûts de restructuration des activités de la division Bâtiments à Montréal.

Les charges de dépréciation et d'amortissement se sont élevées à 27,5 M$, soit 5,6 M$ de plus que l'exercice précédent en raison principalement des charges de dépréciation sur le matériel acquis dans le cadre de l'acquisition d'Alarie. Les gains de change se sont chiffrés à 1,5 M$ en 2008, comparativement à des pertes de 1,6 M$ en 2007.

Perspectives

"Les perspectives économiques au Canada pour le premier trimestre de 2009 sont pour le moins incertaines. Pourtant, les perspectives d'Aecon sont également influencées par un certain nombre de facteurs positifs importants, y compris le carnet de commandes de fin d'année le plus élevé de notre histoire, un excellent bilan et un potentiel d'appel d'offres toujours aussi solide dans trois de nos quatre secteurs d'exploitation", a affirmé Jean M. Beck, président du conseil d'administration et chef de la direction de Groupe Aecon Inc. "De plus, l'acquisition proposée de Lockerbie & Hole renforcera la situation d'Aecon dans le marché de l'Ouest canadien."

"Dans l'ensemble, malgré la conjoncture économique actuelle, je crois que notre carnet de commandes rempli à un niveau record à la fin de 2008 et la durabilité relative de nos marchés Infrastructures et Bâtiments sont de bon augure pour que l'entreprise continue d'afficher un solide rendement financier en 2009 et jusqu'en 2010", a déclaré Scott Balfour, président et directeur financier de Groupe Aecon Inc.

Carnet de commandes et nouveaux contrats

Au 31 décembre 2008, le carnet de commandes atteignait une valeur de 1,254 G$, soit une augmentation de 20 M$ par rapport à la période correspondante de 2007. Les secteurs Infrastructures et Bâtiments ont enregistré une croissance considérable du carnet de commandes en 2008, alors que le carnet de commandes du secteur Construction industrielle a affiché une baisse de 35 % sur douze mois. Les produits d'exploitation prévus provenant des alliances de plus en plus nombreuses d'Aecon, et les ententes de fournisseurs de choix qui ne précisent pas la somme des travaux à effectuer sont deux éléments qui ne sont pas compris dans le carnet de commandes mais qui sont importants pour les perspectives d'Aecon en raison des volumes significatifs qu'ils comportent.

De nouveaux contrats totalisant 1,897 G$ ont été conclus en 2008 comparativement à 1,941 G$ pour 2007.

Faits saillants du quatrième trimestre sur le plan des activités

- En octobre 2008, Aecon a annoncé un contrat d'alliance de quatre ans avec Enbridge Gas d'une valeur totale d'environ 180 M$. Conforme à la politique de carnet de commandes d'Aecon et à d'autres contrats semblables avec Union Gas et Bell Canada notamment, ce contrat ne fait pas partie du carnet de commandes déclaré d'Aecon.

- En décembre 2008, Aecon a annoncé qu'elle avait conclu un accord d'achat d'actions pour l'ensemble des actions en circulation de South Rock Ltd, entrepreneur civil en Alberta.

- En décembre 2008, le Globe & Mail et Hewitt Associates ont reconnu Aecon comme l'un des 10 meilleurs employeurs au Canada.

- En décembre 2008, la circulation moyenne en semaine sur l'autoroute transisraélienne excédait 97 000 véhicules, soit une augmentation de 4 % par rapport à décembre 2007.

- Près de 4,5 millions de passagers sont passés en 2008 par l'aéroport international existant de Quito, en Equateur, soit une hausse de 6,9 % par rapport à 2007.

- La construction du nouvel aéroport de Quito se déroule comme prévu, et devrait être complétée d'ici l'automne 2010.

Résultats sectoriels

Aecon communique ses résultats financiers dans quatre secteurs différents : Infrastructures, Bâtiments, Construction industrielle et Concessions.

-- Infrastructures

Le secteur Infrastructures couvre tous les aspects de la construction civile, dont les autoroutes, les ponts, les tunnels, les aéroports, les installations maritimes, les systèmes de transport et les projets énergétiques ainsi que la construction de services publics.



Faits saillants financiers(1)(2) Trimestres terminés Exercices terminés
(en millions de dollars) le 31 décembre le 31 décembre
--------------------- --------------------
2008 2007 2008 2007
---- ---- ---- ----
Produits d'exploitation 258 $ 207 $ 739 $ 689 $
Bénéfice d'exploitation
sectoriel 9,1 4,8 23,7 23,5
--------------------- --------------------
Rendement sur les produits 3,5 % 2,3 % 3,2 % 3,4 %
--------------------
--------------------
Carnet de commandes au 31
décembre 470 $ 372 $
---------------------
---------------------

(1) Le bénéfice ou la perte d'exploitation sectoriel représente le bénéfice
ou la perte tiré des activités avant les intérêts débiteurs, les impôts
sur les bénéfices, les participations minoritaires, ainsi que les
réaffectations des frais généraux et des charges de capital par
l'entreprise.
(2) Le rendement sectoriel sur les produits d'exploitation correspond au
bénéfice ou à la perte d'exploitation sectoriel exprimé en pourcentage
des produits d'exploitation.


En 2008 dans le secteur Infrastructures, les produits d'exploitation ont augmenté de 7 % pour se chiffrer à 739 M$, essentiellement grâce à la croissance enregistrée dans l'Ouest canadien où les activités de construction de routes et de travaux de génie civil lourd en Alberta ont augmenté de 36 M$ et de 23 M$ respectivement.

Le bénéfice d'exploitation du secteur Infrastructures a augmenté de 23,7 M$ en 2007, soit une hausse de 1 % par rapport à 2007. Les augmentations enregistrées dans l'Ouest canadien, attribuables à la hausse des volumes dans cette région, et celles enregistrées dans les activités internationales, où la prise en compte du bénéfice lié au projet de l'aéroport international de Quito a débuté en 2008, ont compensé les baisses des activités de construction de routes et de travaux de génie civil lourd en Ontario. Les résultats financiers d'un exercice à l'autre ont également subi les effets négatifs du gain de 3,4 M$ enregistré en 2007 sur la vente des droits de participation d'Aecon dans la construction d'un prolongement de l'autoroute transisraélienne.

Au 31 décembre 2008, la valeur du carnet de commandes s'élevait à 470 M$, une hausse de 98 M$ par rapport au 31 décembre 2007. Cette augmentation dans ce secteur est essentiellement attribuable à une croissance du nombre de commandes liées aux activités de construction de routes, principalement dans les activités en Alberta et d'Alarie. De nouveaux contrats totalisant 838 M$ ont été conclus en 2008 comparativement à 640 M$ en 2007, soit une hausse de 31 %.

-- Bâtiments

Le secteur Bâtiments englobe l'ensemble des aspects liés aux activités de construction et de rénovation de bâtiments commerciaux, institutionnels, et résidentiels à unités multiples d'Aecon.



Faits saillants financiers Trimestres terminés Exercices terminés
(en millions de dollars) le 31 décembre le 31 décembre
--------------------- --------------------
2008 2007 2008 2007
---- ---- ---- ----
Produits d'exploitation 135 $ 131 $ 461 $ 386 $
Bénéfice d'exploitation
sectoriel (perte) (1,0) 3,2 0,4 4,4
--------------------- --------------------
Rendement sur les produits (0,8)% 2,5 % 0,1 1,1 %
--------------------
--------------------
Carnet de commandes au 31
décembre 534 $ 480 $
---------------------
---------------------


En 2008 dans le secteur Bâtiments, les produits d'exploitation ont augmenté de 19 % pour se chiffrer à 461 M$, étant donné que l'ensemble des unités opérationnelles, sauf celle d'Ottawa, ont enregistré des augmentations sur douze mois. Les augmentations les plus importantes ont été obtenues à Toronto ainsi qu'à Seattle.

Le bénéfice d'exploitation de 0,4 M$ affiché par le secteur en 2008 représente une baisse de 4,0 M$ comparativement à 2007. Ce recul s'explique principalement par une baisse de 9,8 M$ des activités à Montréal, contrebalancée en partie par une augmentation des activités à Toronto. La baisse des activités à Montréal est essentiellement attribuable aux réductions des profits sur certains projets, et aux augmentations des coûts de relocalisation et de restructuration. La direction a analysé les circonstances qui causaient ce rendement inacceptable à Montréal, et un processus de restructuration important a été entrepris pour améliorer les résultats futurs.

A la fin de l'exercice 2008, la valeur du carnet de commandes s'élevait à 534 M$, une hausse de 54 M$ par rapport à la période correspondante de l'exercice 2007. C'est à Toronto que les activités du secteur Bâtiments ont enregistré la plus forte augmentation, grâce à une valeur record de 347 M$ du carnet de commandes à la fin de l'exercice. De nouveaux contrats totalisant 516 M$ ont été conclus en 2008, comparativement à 675 M$ en 2007.

-- Construction industrielle

Le secteur Construction industrielle comprend toutes les activités de construction et de fabrication industrielles d'Aecon, depuis la construction en usine jusqu'à la fabrication de canalisations spéciales, et la conception et la fabrication de génératrices à vapeur à cycle ouvert.



Faits saillants financiers Trimestres terminés Exercices terminés
(en millions de dollars) le 31 décembre le 31 décembre
--------------------- --------------------
2008 2007 2008 2007
---- ---- ---- ----
Produits d'exploitation 187 $ 146 $ 612 $ 398 $
Bénéfice d'exploitation
sectoriel 29,2 18,5 75,0 36,2
--------------------- --------------------
Rendement sur les produits 15,6 % 12,7 % 12,3 % 9,1 %
--------------------
--------------------
Carnet de commandes au 31
décembre 250 $ 384 $
---------------------
---------------------


Les produits d'exploitation de 612 M$ du secteur Construction industrielle représentent une augmentation de 54 % par rapport aux produits d'exploitation générés à l'exercice 2007. Bien que toutes les unités opérationnelles aient déclaré une hausse de leurs produits d'exploitation, les activités de construction en Ontario du secteur et ses activités dans l'Ouest canadien ont affiché les plus fortes améliorations.

A l'exercice 2008, le secteur Construction industrielle a généré un bénéfice d'exploitation de 75,0 M$, soit plus du double des 36,2 M$ enregistrés en 2007. Cette augmentation est attribuable en grande partie aux activités de construction en Ontario ainsi qu'aux activités dans l'Ouest canadien. Les hausses des bénéfices d'exploitation dépendaient de l'augmentation des volumes et des améliorations générales des marges en 2008. Les résultats de 2008 ont également profité du déclenchement du processus de reconnaissance des bénéfices du projet East Windsor Cogeneration, complété à 20 % pendant 2008.

Au 31 décembre 2008, la valeur du carnet de commandes s'élevait à 250 M$, en baisse de 35 % par rapport à la période correspondante de 2007. Les diminutions les plus importantes se sont produites dans les activités de construction en Ontario et dans les activités dans l'Ouest canadien. Egalement digne de mention, le carnet de commandes de 52 M$ enregistré par IST à la fin de l'exercice 2008 représentait l'un des carnets de fin d'exercice les plus élevés de son histoire. Dans l'ensemble, les 479 M$ de nouveaux contrats en 2008 constituent une baisse de 118 M$ par rapport à 2007, laquelle survient principalement dans les contrats de l'Ouest canadien et les contrats d'activités de construction en Ontario où un important contrat de projet de cogénération obtenu à la fin de 2007 n'a pas été remplacé en 2008.

-- Concessions

Le secteur Concessions comprend la conception, l'exploitation et le financement de projets d'infrastructures par voie d'ententes de partenariat public-privé, d'ententes de construction-possession-exploitation-transfert ou d'autres structures de contrat de financement. Ce secteur est surtout axé sur l'exploitation, la gestion, l'entretien et l'amélioration d'infrastructures de transports dans lesquelles la société détient une participation et qui font l'objet d'ententes de concession, notamment l'autoroute à péage transisraélienne et l'aéroport international de Quito.



Faits saillants financiers Trimestres terminés Exercices terminés
(en millions de dollars) le 31 décembre le 31 décembre
--------------------- --------------------
2008 2007 2008 2007
---- ---- ---- ----
Produits d'exploitation 25 $ 15 $ 72 $ 58 $
Bénéfice d'exploitation
sectoriel 3,5 0,2 10,6 4,0
--------------------- --------------------
Rendement sur les produits 13,7 % 1,3 % 14,7 % 6,9 %
--------------------- --------------------
--------------------- --------------------


Les produits d'exploitation du secteur Concessions se sont chiffrés à 72 M$ pendant l'exercice 2008, soit une hausse de 25 % par rapport à 2007. Cette augmentation des produits est attribuable en majeure partie à la part proportionnelle retirée par Aecon de l'exploitation de l'autoroute transisraélienne, laquelle est réalisée selon le principe de la rémunération des services par une entreprise dans laquelle Aecon détient une participation de 30,6 %.

Le bénéfice d'exploitation du secteur a plus que doublé en 2008 de façon à atteindre 10,6 M$ grâce aux hausses des bénéfices d'exploitation du concessionnaire de l'aéroport de Quito, ce qui comprend les résultats d'exploitation de l'aéroport existant de Quito pendant la construction du nouvel aéroport, et les augmentations des résultats tirés de la participation d'Aecon dans la société exploitant l'autoroute transisraélienne. Le bénéfice d'exploitation tiré des activités de l'aéroport existant de Quito doit être investi afin de financer les coûts de conception et de construction du nouvel aéroport.

Bien que l'investissement d'Aecon dans l'autoroute transisraélienne continue de prouver sa valeur au fil du temps, cette valeur croissante ne sera pas reflétée dans les bénéfices avant l'obtention d'un dividende ou la vente d'une partie de l'investissement. En tant que tel, bien que l'autoroute transisraélienne génère de bons résultats et d'excellents flux de trésorerie d'exploitation, Aecon n'a pas inscrit de produits d'exploitation ou de bénéfices en lien avec cet investissement. Le projet demeure en voie de fournir un TRI (taux de rentabilité interne) prévu de 14 % après impôts sur l'investissement d'Aecon.

Aecon n'inclut pas dans son carnet de commandes déclaré les produits d'exploitation potentiels découlant des contrats de gestion de l'exploitation et des ententes de concession. Par conséquent, bien qu'Aecon s'attende à des produits d'exploitation futurs provenant de ses actifs liés aux concessions, aucun montant relatif au carnet de commandes du secteur Concession n'a été déclaré au 31 décembre.

-- Siège social et autres activités

La perte d'exploitation du siège social a augmenté de 5,3 M$ en 2008 par rapport à 2007, essentiellement en raison d'un gain de 4,3 M$ fait par Aecon en 2007 sur Hochtief AG (ancien actionnaire majoritaire d'Aecon) en lien avec la vente de leur participation dans Aecon en 2006, ainsi que des frais de commercialisation, frais généraux et frais administratifs qui ont augmenté de 4,2 M$ par rapport à 2007. La plus importante hausse des frais de commercialisation, frais généraux et frais administratifs est le fruit d'une augmentation des dépenses de rémunération en actions liée à l'attribution de contrats d'option d'achat d'actions au troisième trimestre de 2008.

Résultats consolidés

Les résultats consolidés pour les exercices 2008 et 2007 sont fournis à la fin du présent communiqué.



Faits saillants du bilan

----------------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars) 31 déc. 2008 31 déc. 2007
------------ ------------
----------------------------------------------------------------------------
Espèces, quasi-espèces et liquidités
soumises à restrictions 321 067 $ 169 234 $
----------------------------------------------------------------------------
Autres actifs à court terme 502 925 434 015
----------------------------------------------------------------------------
Immobilisations corporelles 102 333 97 105
----------------------------------------------------------------------------
Autres actifs à long terme 262 539 210 298
----------------------------------------------------------------------------
Total de l'actif 1 188 864 910 652
----------------------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------------------
Passifs à court terme 543 839 $ 439 984 $
----------------------------------------------------------------------------
Dette à long terme 163 825 132 710
----------------------------------------------------------------------------
Autres passifs à long terme 98 935 112 549
----------------------------------------------------------------------------
Capitaux propres 382 265 225 409
----------------------------------------------------------------------------
Total du passif et des capitaux propres 1 888 864 910 652
----------------------------------------------------------------------------


Conférence téléphonique

Aecon tiendra une conférence téléphonique le mercredi 4 mars 2009 à 10 h HE pour discuter de ses résultats financiers de l'exercice 2008. Les participants doivent composer le 416-620-2419 ou le 1-800-215-0816 au moins 10 minutes avant le début de la conférence téléphonique.

Un enregistrement sera disponible après 12 h 30 au 1-800-558-5253 ou au 416-626-4100 jusqu'au 11 mars 2009 à minuit. Le code d'accès est le 21416283.

A propos d'Aecon

Groupe Aecon Inc. est la plus importante entreprise canadienne cotée en bourse dans les domaines de la construction et de l'aménagement d'infrastructures. Aecon et ses filiales offrent des services aux clients issus des secteurs privé et public partout au Canada et à une échelle spécifique à l'international. Aecon est heureuse d'être reconnue comme l'un des 10 meilleurs employeurs au Canada, tel que publié dans le Report on Business Magazine, et comme l'un des 100 meilleurs employeurs au Canada, tel que publié dans le Maclean's Magazine.

Les renseignements contenus dans le présent communiqué contiennent certains énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses et des évaluations faites à la lumière de notre expérience et de notre interprétation des tendances historiques, des conditions actuelles et des développements futurs attendus. De nombreux facteurs pourraient entraîner des écarts considérables entre les résultats, rendements ou réalisations réels et ceux exprimés ou sous-entendus par ces énoncés, y compris, mais sans s'y limiter, l'incertitude causée par de récents évènements dans les marchés financiers et du crédit du monde entier, la capacité future de la coentreprise d'Eastmain à recouvrer la valeur de rectificatifs de commande non chiffrées, les risques associés au projet de l'aéroport de Quito et les divers risques généraux et spécifiques associés à l'exploitation d'activités dans l'industrie de la construction et du développement d'infrastructures. Les facteurs de risque sont décrits de façon plus détaillée dans la section intitulée " Facteurs de risques et incertitudes " du Rapport de gestion portant sur la situation financière et les résultats d'exploitation pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008 qui seront déposés auprès de SEDAR à l'adresse www.sedar.com. Bien qu'Aecon croie que les attentes décrites dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut en rien assurer qu'elles s'avéreront exactes.



Etats consolidés des résultats pour les trimestres terminés les 31 décembre
2008 et 2007
(en milliers de dollars, à l'exception des montants par action) (non
vérifiés)

2008 2007
---------- ----------

Produits d'exploitation 602 710 $ 482 320 $

Coûts directs et charges (530 578) (433 812)
-----------------------

72 132 48 508

Frais de commercialisation, frais généraux
et frais d'administration (33 507) (24 580)

Gains (pertes) de change 1 639 (69)

Gain sur la vente d'actifs 76 4 260

Dépréciation et amortissement (8 173) (4 575)

Intérêts débiteurs (3 326) (2 844)

Intérêts créditeurs 2 593 2 660
-----------------------

(40 698) (25 148)
-----------------------

Bénéfice avant impôts sur les bénéfices et
participations minoritaires 31 434 23 360
-----------------------

Économie (charge) d'impôts sur les bénéfices
Impôts exigibles (1 568) 1 115
Impôts futurs (8 862) (1 539)
-----------------------

(10 430) (424)
-----------------------

Bénéfice avant participations minoritaires 21 004 22 936

Participations minoritaires (613) (425)
-----------------------

Bénéfice net pour la période 20 391 $ 22 511 $
-----------------------
-----------------------

Bénéfice net par action
Avant dilution 0,41 $ 0,56 $
Après dilution 0,40 $ 0,50 $

Nombre moyen d'actions en circulation
Avant dilution 50 207 924 39 952 263
Après dilution 50 822 206 47 330 590



Etats consolidés des résultats pour les exercices terminés les 31 décembre
2008 et 2007
(en milliers de dollars, à l'exception des montants par action)

2008 2007
-----------------------

Produits d'exploitation 1 876 986 $ 1 492 747 $

Coûts directs et charges (1 665 924) (1 350 311)
-----------------------

211 062 142 436

Frais de commercialisation, frais généraux
et frais d'administration (96 010) (71 896)

Gains (pertes) de change 1 481 (1 646)

Gain sur la vente d'actifs 104 7 840

Dépréciation et amortissement (27 493) (21 915)

Intérêts débiteurs (9 275) (11 234)

Intérêts créditeurs 8 080 5 972
-----------------------

(123 113) (92 879)
-----------------------

Bénéfice avant impôts sur les bénéfices et
participations minoritaires 87 949 49 557
-----------------------

Économie (charge) d'impôts sur les bénéfices
Impôts exigibles (3 696) 223
Impôts futurs (23 123) (653)
-----------------------

(26 819) (430)
-----------------------

Bénéfice avant participations minoritaires 61 130 49 127

Participations minoritaires (1 788) (824)
-----------------------

Bénéfice net pour l'exercice 59 342 $ 48 303 $
-----------------------
-----------------------

Bénéfice net par action
Avant dilution 1,23 $ 1,28 $
Après dilution 1,20 $ 1,16 $

Nombre moyen d'actions en circulation
Avant dilution 48 065 421 37 673 208
Après dilution 49 805 700 46 922 459


Renseignements

  • Groupe Aecon Inc.
    Mitch Patten
    Vice-président directeur, Affaires générales
    (416) 297-2615
    Courriel : aecon@aecon.com
    Site Web : www.aecon.com