Aéroports de Montréal

Aéroports de Montréal

12 mars 2008 07h00 HE

Aéroports de Montréal publie ses résultats pour l'année 2007

- Trafic passagers en hausse de 8,5 % - Revenus en augmentation de 12,4 % - BAIIA en progression de 21,0 %

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 12 mars 2008) - Aéroports de Montréal a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers consolidés vérifiés pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007. Ces résultats sont accompagnés de données sur le trafic passagers et les mouvements aériens aux aéroports internationaux Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel.

Faits saillants

Le BAIIA (excédent des produits sur les charges avant intérêts, impôts, amortissement et quote-part des résultats et radiation de placements à la valeur de consolidation) s'est établi à 141,7 millions $ pour l'exercice, une augmentation de 24,6 millions $ ou 21,0 % par rapport à l'année précédente.

Le 16 octobre dernier, Aéroports de Montréal a émis une nouvelle série d'obligations à revenu totalisant un capital de 300 millions $. Le produit net de l'émission a été affecté au financement de programmes d'améliorations aéroportuaires. Moody's Investors Service Inc. et Dominion Bond Rating Service (DBRS) ont assigné respectivement une cote de crédit de A1 et A (high) pour cette émission d'obligations.

Au cours de 2007, la Société a poursuivi la réalisation de ses différents programmes d'immobilisations, principalement à l'aéroport Montréal-Trudeau. Les travaux ont porté entre autres sur la modernisation de la jetée domestique. De plus, les travaux du nouveau secteur des départs transfrontaliers et de l'hôtel ont progressé, atteignant le quatrième étage.

Les investissements de la Société ont totalisé 154,1 millions $ en 2007 contre 83,0 millions $ en 2006. Les investissements dans les aéroports ont été financés par les flux de trésorerie provenant des activités aéroportuaires, y compris les frais d'améliorations aéroportuaires (83,1 millions $) et par la dette à long terme (71,0 millions $).

Résultats financiers

Les revenus consolidés se sont élevés à 320,7 millions $ en 2007, une augmentation de 35,5 millions $ ou 12,4 % par rapport à 2006. Cette hausse est principalement attribuable à la croissance du trafic passagers qui a occasionné une hausse des revenus provenant des activités aéronautiques, commerciales et des frais d'améliorations aéroportuaires.

Les charges d'exploitation (excluant les paiements en remplacement d'impôts) pour la période en revue ont atteint 116,2 millions $, une augmentation de 10,5 millions $ ou 9,9 % par rapport à 2006.

Cet écart s'explique par la hausse normale de la masse salariale et l'augmentation de certains coûts d'exploitation, notamment les coûts reliés aux mesures de sécurité accrues et des initiatives pour améliorer le service à la clientèle.

Les paiements en remplacement d'impôts (taxes municipales) se sont élevés à 32,9 millions $ en 2007, ce qui représente une baisse de 1,2 million $ ou 3,5 % par rapport à l'exercice précédent. Cette diminution résulte d'une réduction des taux de taxation, contrebalancée en partie par la hausse de la valeur foncière des installations aéroportuaires.

Aéroports de Montréal considère, comme plusieurs autres entreprises, que le BAIIA est le meilleur indicateur de sa capacité à faire face à ses obligations financières. Ce dernier s'est établi à 141,7 millions $ pour la période en revue, contre 117,1 millions $ en 2006, soit une amélioration de 24,6 millions $ ou 21,0 %.

L'amortissement s'est élevé à 76,7 millions $ en 2007, ce qui représente une hausse de 4,6 millions $ ou 6,4 % par rapport à l'exercice précédent.

Les intérêts sur les obligations à long terme se sont élevés à 69,4 millions $ pour la période en revue, soit une hausse de 0,5 million $ ou 0,7 % par rapport à 2006.

La Société a enregistré une provision de 8,8 millions $ à titre de moins-value des placements détenus dans des papiers commerciaux adossés à des actifs (PCAA), soit 15 % du coût de ces derniers au 31 décembre 2007. Cette moins-value est fondée sur un certain nombre d'hypothèses concernant la juste valeur des PCAA, y compris des scénarios d'estimation des flux de trésorerie, ainsi que des taux observables sur le marché ajustés en fonction du risque, nets des frais de restructuration. Compte tenu des circonstances ayant mené à la crise des PCAA, la Société évalue présentement toutes les options dont elle dispose, incluant les recours judiciaires, afin d'obtenir le remboursement complet des sommes investies dans ces actifs et des intérêts qui s'y rapportent.

Faits saillants financiers :



Pour l'exercice terminé le 31 décembre
--------------------------------------------------------------------------
(en millions de dollars) 2007 2006 Variation
(%)
--------------------------------------------------------------------------
Produits 320,7 285,2 12,4
--------------------------------------------------------------------------
Charges d'exploitation (excluant PERI) 116,2 105,7 9,9
Paiements en remplacement d'impôts (PERI) 32,9 34,1 (3,5)
Loyer à Transports Canada 21,6 21,8 (0,9)
Amortissement 76,7 72,1 6,4
Intérêts sur les obligations à long terme 69,4 68,9 0,7
Moins-value des placements 8,8 0,0 100,0
--------------------------------------------------------------------------
Total des charges 325,6 302,6 7,6
--------------------------------------------------------------------------
Excédent (insuffisance) des produits
sur les charges (avant quote-part) (4,9) (17,4) (71,8)
--------------------------------------------------------------------------
Quote-part des résultats et radiation
de placements à la valeur de consolidation (20,0) 36,6 (154,6)
--------------------------------------------------------------------------
Excédent (insuffisance) des produits
sur les charges (24,9) 19,2 (229,7)
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés
aux activités d'exploitation (avant
variation des éléments du fonds
de roulement) 83,1 45,3 83,4
--------------------------------------------------------------------------
BAIIA (avant moins-value des placements) 141,7 117,1 21,0
--------------------------------------------------------------------------
Certaines données correspondantes fournies pour 2006 ont été reclassées en
fonction de la présentation adoptée pour l'année financière 2007


Trafic passagers

Le trafic passagers à Montréal-Trudeau a progressé de 8.5% en 2007 pour atteindre un nouveau sommet de 12,4 millions de passagers embarqués/débarqués. Le trafic international a connu la plus forte augmentation, soit 13,0 %, tandis que les secteurs domestique et transfrontalier ont connu des hausses de 9,8 % et 1,2 % respectivement.



Tableau - trafic passagers
--------------------------------------------------------------------------
Montréal-Trudeau
2007 2006 Variation
%
--------------------------------------------------------------------------
janvier 994 729 903 252 10,1
février 932 156 870 153 7,1
mars 1 085 885 997 014 8,9
--------------------------------------------------------------------------
1er trimestre 3 012 770 2 770 419 8,7
--------------------------------------------------------------------------
avril 1 000 861 917 030 9,1
mai 1 001 330 938 606 6.7
juin 1 087 810 999 814 8,8
--------------------------------------------------------------------------
2e trimestre 3 090 001 2 855 450 8,2
--------------------------------------------------------------------------
juillet 1 172 531 1 054 239 11,2
août 1 214 197 1 091 289 11,3
septembre 1 073 572 976 975 9,9
--------------------------------------------------------------------------
3e trimestre 3 460 300 3 122 503 10,8
--------------------------------------------------------------------------
octobre 1 017 544 940 335 8,2
novembre 874 440 824 021 6,1
décembre 952 879 919 522 3,6
--------------------------------------------------------------------------
4e trimestre 2 844 863 2 683 878 6,0
--------------------------------------------------------------------------
Année complète 12 407 934 11 432 250 8,5
--------------------------------------------------------------------------
Source : Aéroports de Montréal, résultats préliminaires


Mouvement aériens

Les mouvements aériens aux aéroports de Montréal ont, dans l'ensemble, augmenté de 1.5% au cours du quatrième trimestre, atteignant 58 764 comparativement à 57 898 en 2006. Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, les mouvements aériens ont totalisé 243 250, ce qui représente une hausse de 3,3 % par rapport aux 235 393 mouvements enregistrés l'année précédente.

Aéroports de Montréal est l'administration aéroportuaire locale responsable de la gestion, de l'exploitation et du développement de l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal et de l'Aéroport international de Montréal-Mirabel, depuis 1992. La Société emploie 600 personnes qui sont réparties sur les deux sites aéroportuaires et au siège social.

Pour de plus amples renseignements sur Aéroports de Montréal et ses activités, consultez notre site Web à l'adresse Internet www.admtl.com.

Renseignements

  • Aéroports de Montréal
    Christiane Beaulieu
    Vice-présidente, Affaires publiques
    514 394-7304