Aéroports de Montréal

Aéroports de Montréal

01 mai 2014 10h00 HE

Aéroports de Montréal publie ses résultats pour le premier trimestre 2014

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 1 mai 2014) -

Note aux rédacteurs : Une photo accompagnant ce communiqué sera disponible sur le fil photo de la Presse Canadienne via Marketwired.

Aéroports de Montréal a annoncé aujourd'hui ses résultats d'exploitation consolidés pour le premier trimestre 2014. Ces résultats sont accompagnés de données sur le trafic passagers et les mouvements aériens aux aéroports internationaux de Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel.

Faits saillants

Au premier trimestre 2014, le trafic à Montréal-Trudeau s'est chiffré à 3,5 millions de passagers embarqués/débarqués, en légère hausse.

Le BAIIA (excédent des produits par rapport aux charges avant charges financières, impôts et amortissement) s'est établi à 46,1 millions $ pour le premier trimestre 2014, en baisse de 0,9 million $ ou 1,9 % par rapport à la même période en 2013.

Les investissements totaux de la Société ont atteint 26,6 millions $ au cours du premier trimestre. Les investissements dans les aéroports ont été financés par les flux de trésorerie provenant de l'exploitation, y compris les frais d'améliorations aéroportuaires (FAA).

Résultats financiers

Les produits consolidés se sont élevés à 113,9 millions $ pour le premier trimestre 2014, une augmentation de 1,2 million $ ou 1,1 % par rapport à la même période en 2013. Cette légère hausse est notamment attribuable à l'accroissement des revenus tirés des stationnements ainsi qu'à une hausse des tarifs aéronautiques.

Les charges d'exploitation pour la période en revue ont atteint 46,3 millions $, une augmentation de 2,0 millions $ ou 4,5 % par rapport à la même période de 2013. Cette variation s'explique notamment par l'augmentation de certaines dépenses d'exploitation, en particulier les coûts d'énergie, de sécurité et de services professionnels, ainsi que par la hausse des salaires. Notons, en contrepartie, une diminution de l'utilisation de produits déglaçants.

L'amortissement s'est élevé à 26,2 millions $ pour le trimestre, soit une augmentation de 1,8 million $ ou 7,4 % par rapport à la même période en 2013. Cette hausse résulte principalement de la mise en service de projets complétés au cours de 2013.

Le trimestre terminé le 31 mars 2014 s'est soldé par une insuffisance des produits par rapport aux charges de 3,2 millions $ comparativement à un excédent de 1,3 million $ pour la période correspondante en 2013.

Faits saillants financiers
Premier trimestre
(en millions de dollars) 2014 2013 Variation (%)
Produits 113,9 112,7 1,1
Charges d'exploitation (excluant PRIM) 46,3 44,3 4,5
Paiements versés en remplacement d'impôts aux municipalités (PRIM) 10,5 10,5 -
Loyer à Transports Canada 11,7 11,4 2,6
Amortissement 26,2 24,4 7,4
Charges financières 22,4 21,9 2,3
Total des charges 117,1 112,5 4,1
Excédent (insuffisance) des produits par rapport aux charges avant impôts (3,2 ) 0,2 (1700,0 )
Impôts recouvrés - (1,1 ) (100,0 )
Excédent (insuffisance) des produits par rapport aux charges (3,2 ) 1,3 (346,2 )
BAIIA 46,1 47,0 (1,9 )

Le BAIIA est une mesure financière qui n'a pas de sens prescrit par les IFRS. Il est donc peu probable que l'on puisse la comparer avec des mesures du même type présentées par d'autres sociétés. Le BAIIA a pour objet d'apporter de l'information supplémentaire et ne devrait pas remplacer d'autres mesures du rendement préparées en vertu des IFRS. Le BAIIA est utilisé par la direction comme indicateur pour évaluer la performance opérationnelle continue.

Le BAIIA est défini par la Société comme étant l'excédent des produits par rapport aux charges avant charges financières, impôts et amortissement. Le calcul du BAIIA tient compte de certains frais financiers inclus dans les charges d'exploitation (nets de certains revenus d'intérêts inclus dans les produits), lesquels totalisent 0,7 million $ pour le trimestre (0,5 million $ pour le trimestre 2013).

Trafic passagers

Le trafic passagers à l'aéroport Montréal-Trudeau a atteint 3,5 millions au premier trimestre 2014, en hausse de 0,7 % comparativement à la même période l'an dernier. Le secteur transfrontalier (États-Unis) affiche la plus forte hausse, soit 1,1 %, comparativement à des hausses de 1,0 % et de 0,3 % respectivement pour les trafics domestique et international.

Tableau - trafic passagers (1er trimestre)

Aéroports de Montréal
2014 2013 Variation
Janvier 1 168 314 1 134 558 3.0 %
Février 1 101 388 1 072 426 2.7 %
Mars 1 247 115 1 284 637 -2.9 %
Trimestre 3 516 817 3 491 621 0.7 %
Source : Aéroports de Montréal, résultats préliminaires

Mouvements aériens

Au premier trimestre 2014, les mouvements aériens totaux à Montréal-Trudeau et à Montréal-Mirabel se sont chiffrés à 55 165, ce qui représente une baisse de 3,2 % par rapport à la même période l'an dernier. Le secteur international est en hausse de 3,1 %, tandis que les secteurs transfrontalier et domestique se sont repliés respectivement de 3,8 % et 5,1 %.

Aéroports de Montréal est l'administration aéroportuaire locale responsable de la gestion, de l'exploitation et du développement des aéroports internationaux de Montréal, nommément Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel, depuis 1992. La Société emploie 625 personnes qui sont réparties sur les deux sites aéroportuaires et au siège social. ADM possède la certification ISO 14001 depuis 2000 et la certification BOMA BESt depuis 2008.

Pour de plus amples renseignements sur Aéroports de Montréal et ses activités, consultez notre site Web à l'adresse Internet www.admtl.com.

Renseignements

  • Source : Christiane Beaulieu
    Vice-présidente, Affaires publiques et communications
    (514) 394-7304