Aéroports de Montréal

Aéroports de Montréal

26 oct. 2012 10h20 HE

Aéroports de Montréal publie ses résultats pour le troisième trimestre 2012

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 26 oct. 2012) - Aéroports de Montréal a annoncé aujourd'hui ses résultats d'exploitation consolidés pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2012. Ces résultats sont accompagnés de données sur le trafic passagers et les mouvements aériens aux aéroports internationaux de Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel.

Faits saillants

Le 26 septembre dernier, Aéroports de Montréal a émis une nouvelle série d'obligations à revenu totalisant un capital de 250 millions $ par voie de placement privé auprès d'investisseurs institutionnels. Cette nouvelle série d'obligations porte intérêt à un taux de 3,919 % et échoit en septembre 2042. Le produit net de l'émission sera affecté au programme d'immobilisations des prochaines années, notamment pour l'expansion de la jetée internationale de Montréal-Trudeau.

Au cours du trimestre en revue, le trafic passagers à Montréal-Trudeau a diminué de 0,9 % par rapport à l'an dernier, pour se chiffrer à 3,8 millions de passagers. Pour les neuf premiers mois, le trafic a totalisé 10,7 millions de passagers, une augmentation de 0,8 % par rapport à la période correspondante l'an dernier.

Le BAIIA (excédent des produits par rapport aux charges avant charges financières, impôts, amortissement et gain sur les autres actifs financiers) s'est établi à 58,2 millions $ pour le trimestre en revue, soit une augmentation de 4,8 millions $ ou 9,0 % par rapport au troisième trimestre de 2011. Pour les neuf mois terminés le 30 septembre, le BAIIA s'est chiffré à 154,3 millions $, en hausse de 6,1 millions $ ou 4,1 % par rapport à la période correspondante de 2011.

Les investissements totaux de la Société ont atteint 69,2 millions $ au cours du troisième trimestre et 122,9 millions $ pour les neuf mois. Les investissements dans les aéroports ont été financés par les flux de trésorerie provenant de l'exploitation, y compris les frais d'améliorations aéroportuaires (FAA).

Résultats financiers

Les produits consolidés se sont élevés à 115,3 millions $ pour le troisième trimestre 2012, une augmentation de 1,2 million $ ou 1,1 % par rapport à la même période en 2011. Les produits cumulés au 30 septembre 2012 ont progressé de 5,7 millions $, en hausse de 1,7 % passant de 326,3 millions $ en 2011 à 332,0 millions $ en 2012. Cette hausse est attribuable aux hausses des frais aéronautiques et à la faible augmentation du trafic passagers cumulatif.

Les charges d'exploitation pour le trimestre en revue ont atteint 35,3 millions $, une diminution de 3,7 millions $ ou 9,5 % par rapport à la même période de 2011. Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2012, les charges d'exploitation ont diminué de 0,6 %, passant de 115,1 millions $ en 2011 à 114,4 millions $ en 2012. Cette variation s'explique notamment par la diminution de certains frais opérationnels, en particulier les honoraires professionnels, les coûts de sécurité et d'entretien. Ces écarts favorables sont cependant contrebalancés en partie par la hausse des salaires et de la charge de retraite, ainsi que par l'utilisation accrue des produits déglaçants durant le premier trimestre.

En tenant compte des ajustements au calcul des revenus assujettis au loyer à Transports Canada, ce dernier est demeuré stable à 11,8 millions $ par rapport à 2011 pour le trimestre et s'est élevé à 33,9 millions $ pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2012, soit une augmentation de 0,5 million $ ou 1,5 % par rapport à la période correspondante de 2011.

L'amortissement s'est élevé à 23,2 millions $ pour le troisième trimestre et à 67,9 millions $ pour les neufs mois, ce qui représente une hausse de 1,9 million $ ou 8,9 % et de 3,0 millions $ ou 4,6 %, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2011. Cette hausse résulte principalement de la mise en service de nouvelles installations au cours de 2011.

Les charges financières se sont élevées à 20,6 millions $ pour le troisième trimestre et à 63,6 millions $ pour les neuf mois, en baisse de 1,6 million $ ou 7,2 % et de 3,4 millions $ ou 5,1 %, respectivement, par rapport aux mêmes périodes en 2011. Cette variation est attribuable à la diminution des intérêts payés sur les dettes à long terme suite à l'échéance, en avril 2012, de la Série A d'obligations à revenus de 150 millions $ contrebalancé en partie, par la diminution des intérêts perçus sur les placements de surplus de liquidités.

Le trimestre terminé le 30 septembre 2012 s'est soldé par un excédent des produits par rapport aux charges de 14,2 millions $ comparativement à un excédent de 9,5 millions $ pour la période correspondante en 2011. Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2012, l'excédent des produits par rapport aux charges s'est chiffré à 21,7 millions $ comparativement à un excédent de 15,1 millions $ pour la même période de 2011.

Faits saillants financiers

Troisième trimestre Cumulé au 30 septembre
(en millions de dollars) 2012 2011 Variation
(%)
2012 2011 Variation
(%)
Produits 115,3 114,1 1,1 332,0 326,3 1,7
Charges d'exploitation (excluant PRIM) 35,3 39,0 (9,5 ) 114,4 115,1 (0,6 )
Paiements versés en remplacement d'impôts aux municipalités (PRIM) 10,2 10,3 (1,0 ) 30,5 30,9 (1,3 )
Loyer à Transports Canada 11,8 11,8 - 33,9 33,4 1,5
Amortissement 23,2 21,3 8,9 67,9 64,9 4,6
Charges financières 20,6 22,2 (7,2 ) 63,6 67,0 (5,1 )
Gain sur les autres actifs financiers - - - - (0,1 ) (100,0 )
Total des charges 101,1 104,6 (3,3 ) 310,3 311,2 (0,3 )
Excédent des produits par rapport aux charges 14,2 9,5 49,5 21,7 15,1 43,7
BAIIA (excluant le gain sur les autres actifs financiers) 58,2 53,4 9,0 154,3 148,2 4,1

Le BAIIA est une mesure financière qui n'a pas de sens prescrit par les IFRS. Il est donc peu probable que l'on puisse la comparer avec des mesures du même type présentées par d'autres sociétés. Le BAIIA a pour objet d'apporter de l'information supplémentaire et ne devrait pas remplacer d'autres mesures du rendement préparées en vertu des IFRS. Le BAIIA est utilisé par la direction comme indicateur pour évaluer la performance opérationnelle continue.

Le BAIIA est défini par la Société comme étant l'excédent des produits par rapport aux charges avant charges financières, impôts, amortissement et gain sur les autres actifs financiers. Le calcul du BAIIA tient compte de certains frais financiers inclus dans les charges d'exploitation (nets de certains revenus d'intérêts inclus dans les produits), lesquels totalisent 0,2 million $ pour le trimestre (0,4 million $ en 2011) et 1,1 million $ pour les neuf mois (1,3 million $ en 2011).

Trafic passagers

Au cours du troisième trimestre 2012, le trafic passagers total à Montréal-Trudeau a diminué de 0,9 % par rapport à la même période l'an dernier, pour se chiffrer à 3,8 millions de passagers. Par rapport à pareille date l'an dernier, le secteur transfrontalier a progressé de 1,8 %, le domestique est demeuré stable, tandis que le trafic international a reculé de 3,4 %. Pour les neuf premiers mois de l'année, le trafic à Montréal-Trudeau a atteint 10,7 millions de passagers, une augmentation de 0,8 % par rapport à la période correspondante l'an dernier.

Tableau - trafic passagers total*

Aéroports de Montréal
2012 2011 Variation
Janvier 1 129 550 1 133 734 -0,4%
Février 1 091 812 1 040 848 4.9%
Mars 1 255 254 1 188 731 5.6%
1ertrim. 3 476 616 3 363 313 3,4%
Avril 1 135 718 1 109 680 2,3%
Mai 1 066 586 1 087 734 -1,9%
Juin 1 196 068 1 196 542 0,0%
2etrim. 3 398 372 3 393 956 0,1%
Juillet 1 313 971 1 354 475 -3,0%
Août 1 354 638 1 345 889 0,7%
Septembre 1 155 192 1 159 071 -0,3%
3etrim. 3 823 801 3 859 435 -0,9%
Total au 30 septembre 10 698 789 10 616 704 0,8%
*Note : Le trafic passagers total inclut les passagers payants et non payants.
Source : Aéroports de Montréal, résultats préliminaires

Mouvements aériens

Les mouvements aériens aux Aéroports de Montréal ont, dans l'ensemble, diminué de 6,5 % au cours du troisième trimestre 2012, pour atteindre 63 748 mouvements comparativement à 68 155 pour la même période l'an dernier. La baisse s'explique en partie par des changements méthodologiques dans les rapports de NavCanada pour les mouvements à Mirabel. Les mouvements aériens enregistrés au cours des neuf premiers mois de 2012 ont totalisé 185 779 comparativement à 191 196 pour la période correspondante de 2011, ce qui représente un écart négatif de 2,8 %.

Aéroports de Montréal est l'administration aéroportuaire locale responsable de la gestion, de l'exploitation et du développement des aéroports internationaux de Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel, depuis 1992. La société emploie 650 personnes qui sont réparties sur les deux sites aéroportuaires, Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel.

Pour de plus amples renseignements sur Aéroports de Montréal et ses activités, consultez notre site WEB à l'adresse Internet www.admtl.com.

Renseignements

  • Source :
    Christiane Beaulieu
    Vice-présidente, Affaires publiques et communications
    514 394-7304