Aéroports de Montréal

Aéroports de Montréal

30 oct. 2015 14h36 HE

Aéroports de Montréal publie ses résultats pour le troisième trimestre 2015

- Trafic en hausse de 4,9 %

- BAIIA en augmentation de 6,9 %

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 30 oct. 2015) - Aéroports de Montréal a annoncé aujourd'hui ses résultats d'exploitation consolidés pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminés le 30 septembre 2015. Ces résultats sont accompagnés de données sur le trafic passagers et les mouvements aériens aux aéroports internationaux de Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel.

Faits saillants

Par rapport aux périodes correspondantes l'an dernier, le nombre de passagers à Montréal-Trudeau a franchi un nouveau cap en 2015, soit 4,5 millions au troisième trimestre, en hausse de 4,9 %, et 12,0 millions pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2015, en hausse de 4,4 %. Les trois secteurs - domestique, transfrontalier et international - ont bien performé.

Le BAIIA (l'excédent des produits par rapport aux charges avant charges financières, impôts, amortissement et dépréciation) s'est établi à 69,3 millions $ pour le troisième trimestre 2015, en hausse de 4,5 millions $ ou 6,9 % par rapport à 2014. Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2015, le BAIIA s'est chiffré à 181,8 millions $, en hausse de 17,5 millions $ ou 10,7 % par rapport à la période correspondante de 2014.

Les investissements en capital de la Société ont atteint 75,2 millions $ au cours du troisième trimestre et 165,0 millions $ pour les neuf mois (53,1 millions $ et 115,7 millions $ respectivement en 2014). Les investissements dans les aéroports ont été financés par les flux de trésorerie provenant de l'exploitation, y compris les frais d'améliorations aéroportuaires (« FAA »), ainsi que par la dette à long terme.

Résultats financiers

Les produits consolidés se sont élevés à 132,4 millions $ pour le troisième trimestre 2015, une augmentation de 6,0 millions $ ou 4,7 % par rapport à la même période en 2014. Les produits cumulés au 30 septembre 2015 ont progressé de 19,1 millions $, ou 5,4 %, passant de 353,0 millions $ en 2014 à 372,1 millions $ en 2015. Cette hausse est principalement attribuable à l'augmentation du trafic passagers et à l'accroissement des revenus tirés des activités commerciales.

Les charges d'exploitation pour le trimestre en revue ont atteint 39,0 millions $, une augmentation de 1,0 million $ ou 2,6 % par rapport à la même période de 2014. Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2015, les charges d'exploitation sont demeurées stables passant de 121,6 millions $ en 2014 à 121,5 millions $ en 2015.

Les transferts aux gouvernements (PRIM et Loyer à Transports Canada) ont atteint 24,1 millions $ pour le troisième trimestre de 2015 (23,6 millions $ en 2014) et 68,8 millions $ pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2015 (67,1 millions $ en 2014), représentant plus de 18 % des revenus totaux de la Société.

L'amortissement des immobilisations s'est élevé à 27,8 millions $ pour le trimestre, ce qui représente une hausse de 1,9 million $ ou 7,3 % par rapport à la même période en 2014. Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2015, l'amortissement a atteint 82,2 millions $, en hausse de 3,8 million $ ou 4,8 % par rapport à la période correspondante de 2014. Cette hausse résulte principalement de la mise en service de projets complétés au cours de 2014.

Dans le projet démantèlement du complexe de l'aérogare de Mirabel, la Société a été confrontée à des quantités d'amiante supérieures aux estimations : cette situation entraîne une charge de dépréciation additionnelle de 9,0 millions $, qui a été enregistrée au troisième trimestre 2015.

Les charges financières sont passées de 22,7 millions $ à 23,8 millions $ pour le trimestre en revue, soit une hausse de 1,1 million $ ou 4,8 %. Les charges financières cumulées au 30 septembre 2015 ont diminué de 0,7 million $ ou 1,0 %, à 68,2 millions $ comparativement à 68,9 millions $ pour l'année précédente. Cette diminution s'explique principalement par l'augmentation des frais financiers capitalisés aux travaux en cours contrebalancée, en partie, par les frais financiers liés à la nouvelle série d'obligations à revenu émise en juin dernier.

Le trimestre terminé le 30 septembre 2015 s'est soldé par un excédent des produits par rapport aux charges de 8,7 millions $ comparativement à 1,2 million $ pour la même période en 2014. Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2015, l'excédent des produits par rapport aux charges s'est chiffré à 22,4 millions $ comparativement à 2,0 millions $ pour la même période de 2014.

Faits saillants financiers

Troisième trimestre Cumulé au 30 septembre
(en millions de dollars) 2015 2014 Variation (%) 2015 2014 Variation (%)
Produits 132,4 126,4 4,7 372,1 353,0 5,4
Charges d'exploitation 39,0 38,0 2,6 121,5 121,6 (0,1 )
Paiements versés en remplacement d'impôts aux municipalités (PRIM) 10,3 10,5 (1,9 ) 30,3 30,8 (1,6 )
Loyer à Transports Canada 13,8 13,1 5,3 38,5 36,3 6,1
Amortissement des immobilisations 27,8 25,9 7,3 82,2 78,4 4,8
Dépréciation des immobilisations 9,0 15,0 (40,0 ) 9,0 15,0 (40,0 )
Charges financières (nettes) 23,8 22,7 4,8 68,2 68,9 (1,0 )
Total des charges 123,7 125,2 (1,2 ) 349,7 351,0 (0,4 )
Excédent des produits par rapport aux charges 8,7 1,2 625,0 22,4 2,0 1020,0
BAIIA 69,3 64,8 6,9 181,8 164,3 10,7

Le BAIIA est défini par la Société comme étant l'excédent des produits par rapport aux charges avant charges financières, impôts, amortissement et dépréciation. Ce dernier est utilisé par la direction comme indicateur pour évaluer la performance opérationnelle continue. Le BAIIA est une mesure financière qui n'a pas de sens prescrit par les IFRS. Il est donc peu probable que l'on puisse la comparer avec des mesures du même type présentées par d'autres sociétés. Le BAIIA a pour objet d'apporter de l'information supplémentaire et ne devrait pas remplacer d'autres mesures du rendement préparées en vertu des IFRS.

Trafic passagers

Au cours du troisième trimestre 2015, le trafic passagers total à Montréal-Trudeau a augmenté de 4,9 % pour se chiffrer à 4,5 millions. Le trafic international est en hausse de 8,8 %, le domestique a crû de 1,2 %, tandis que le transfrontalier (États-Unis) affiche une croissance de 4,8 % par rapport au même trimestre l'an dernier. Pour les neuf premiers mois de l'année, le trafic à Montréal-Trudeau a totalisé 12,0 millions de passagers, en augmentation de 4,4 % par rapport à la période correspondante de 2014.

Trafic passagers total*

Aéroports de Montréal
2015 2014 Variation
Janvier 1 214 274 1 171 478 3,7 %
Février 1 145 406 1 102 176 3,9 %
Mars 1 316 580 1 249 765 5,3 %
1er trim. 3 676 260 3 523 419 4,3 %
Avril 1 217 581 1 176 196 3,5 %
Mai 1 236 080 1 187 045 4,1 %
Juin 1 362 281 1 310 796 3,9 %
2e trim. 3 815 942 3 674 037 3,9 %
Juillet 1 550 497 1 467 417 5,7 %
Août 1 603 678 1 544 596 3,8 %
Septembre 1 327 046 1 257 943 5,5 %
3e trim. 4 481 221 4 269 956 4,9 %
Total au 30 sept. 11 973 423 11 467 412 4,4 %
*Note : Le trafic passagers total inclut les passagers payants et non payants.
Source : Aéroports de Montréal, résultats préliminaires

Mouvements aériens

Les mouvements aériens aux Aéroports de Montréal ont, dans l'ensemble, augmentés de 2,8% au cours du trousième trimestre 2015, atteignant 63 809 mouvements comparativement à 62 063 l'an dernier. Pour les premiers neuf mois de 2015, les mouvements aériens sont passés de 175 494 à 176 460, en hausse de 0,6% comparativement à 2014.

À propos d'Aéroports de Montréal

Aéroports de Montréal est l'administration aéroportuaire locale responsable de la gestion, de l'exploitation et du développement des aéroports internationaux de Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel, depuis 1992. La société emploie 625 personnes qui sont réparties sur les deux sites aéroportuaires. ADM possède la certification ISO 14001 depuis 2000 et la certification BOMA BESt depuis 2008.

Pour de plus amples renseignements sur Aéroports de Montréal et ses activités, consultez notre site WEB à l'adresse www.admtl.com.

Renseignements

  • Source:
    Christiane Beaulieu
    Vice-présidente, Affaires publiques et communications
    (514) 394-7304