Afri-Can, Société de minéraux marins
TSX CROISSANCE : AFA

Afri-Can, Société de minéraux marins

25 oct. 2010 12h05 HE

Afri-Can Marine Minerals établit une ressource et un potentiel diamantifère sur la concession bloc J en Namibie

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 25 oct. 2010) - Afri-Can, Société de minéraux marins (« Afri-Can ») (TSX CROISSANCE:AFA), annonce qu'elle a complété un rapport en conformité avec la Norme Nationale 43-101, couvrant le programme d'échantillonnage de 2010 sur la concession marine diamantifère Bloc J en Namibie, qu'elle détient à 70%. Le rapport inclut une estimation de ressources complétée par le consultant indépendant Z Star Mineral Resource Consultants (PTY) Ltd (« Z* »). Z* a estimé une ressource inférée de 154 000 carats sur une section de 1,72 kilomètres carrés des 12,4 kilomètres carrés couvert par l'échantillonnage. Le rapport de Z* est intitulé EPL 2499 MINERAL RESOURCE ESTIMATE et est joint au rapport 43-101 d'afri-Can intitulé PHASE 3 SAMPLING in EPL 2499 ("Block J") OFFSHORE, REPUBLIC OF NAMIBIA and ESTABLISHMENT OF INFERRED DIAMOND RESOURCES, qui est disponible sur: www.afri-can.com et sur SEDAR.

Les faits saillants du rapport:

L'objectif du programme d'échantillonnage était d'établir une ressource inférée sur une partie des zones potentiellement minéralisées et de réviser le potentiel de minéralisation pour la balance. Un total de 314 échantillons ont permis de récupérer 398 diamants pesant un total de 48,30 carats. Tous les diamants ont été pesés individuellement et ont une taille variant de 0,01 à 0,64 carats. Aucune évaluation indépendante des diamants n'a été complétée. Le rapport de Z* analyse les résultants d'échantillonnage des Caractéristiques 6, 8 et 17. La densité d'échantillonnage de 100 m x 200 m sur une partie de la Caractéristique 8 a permis d'établir une ressource inférée sur des blocs de 100 m x 100 m.

La ressource inférée diamantifère totale estimée dans la Caractéristique 8 est de 154 000 carats à une teneur moyenne de 0,09 carats/m2 sur une superficie de 1 720 000 m2. Ce bloc contient une zone à plus haute teneur de 400 000 m2 et qui est estimé contenir 78 000 carats à une teneur moyenne de 0,20 carats/m2. Les données de levés géophysiques indiquent que des zones similaires à cette zone à haute teneur de la Caractéristique 8 s'étendent jusqu'à la limite nord de la concession sur 20 kilomètres. De plus, cette bande à haute teneur semble être reliée à la Caractéristique 6.

La plus haute teneur estimée par bloc est de 0,25 carats/m2, qui en comparaison d'échantillons individuels ont intersecté des teneurs allant jusqu'à 0,75 carats/m2, illustre l'effet de dilution des estimés par bloc où les plus hautes teneurs sont diluées par les plus basses teneurs à l'intérieur d'un bloc. La location des blocs et teneurs estimés sont démontrés sur la carte 1 (http://media3.marketwire.com/docs/AfriCanMaps.pdf).

L'application des résultants d'échantillonnage au modèle géologique révise à l'extérieur de la zone de ressource inférée indique un potentiel supplémentaire de s'étendant de1,2 million de carat à une teneur de 0,03 carats/m2 à 1,6 million de carats à une teneur de 0,04 carats/m2. La carte 2 démontre les zones qui ont un potentiel pour le développement de ressources inférées. Les zones échantillonnées sont démontrées en une variance de vert et les zones non-échantillonnées sont démontrées en une variance de bleu. La zone où est estimée la ressource inférée est aussi démontrée sur la carte 2 (http://media3.marketwire.com/docs/AfriCanMaps.pdf).

Les conclusions du rapport inclus les points suivants:

Le programme d'échantillonnage a utilisé un vaisseau et des équipements pleinement efficaces et de ce fait les estimés en résultants sont beaucoup plus fiables que les estimés précédents. Il est à noter que les plus hautes teneurs de la section de ressource inférée excèdent les teneurs précédemment citées. Donc, il est fort probable que de plus hautes teneurs seront mise à jour à l'intérieur des sections suggérées pour des travaux de développement future, plus spécialement dans les épais sédiments Terrestriaux-Colluviaux (TC) qui longent la saillie et possiblement dans la Caractéristique 6.

En général, il est fort probable que de plus petites sections avec des teneurs plus hautes que celles citées ci-dessus, seront mises à jour par des travaux subséquents. Ces sections permettront l'augmentation de ressources inférées et / ou l'augmentation de l'estimation du potentiel minéralisé.

Les recommandations du rapport inclus les points suivants :

Les résultats du programme d'échantillonnage de 2010 justifient une phase 4 d'échantillonnage des un test de production sur le Bloc J pour développer les ressources inférées en ressources indiquées et possiblement en réserves probables.

L'espacement des échantillons dans la zone avoisinant les ressources inférées devra être réduit à des échantillons espacés de 50 m sur des lignes espacées de 10 m, dans le but d'augmenter les ressources au niveau d'indiquées. La section à l'ouest des ressources inférées devra être échantillonné à nouveau en utilisant l'extension de l'outil d'échantillonnage permettant une pénétration de 12 mètres pour déterminer la minéralisation au fond du bassin TC et augmenter les ressources inférées.

La section nord-ouest des ressources inférées devra être échantillonné avec un espacement de 100 m sur des lignes espacées de 200 m pour déterminer les frontières de la zone à haute teneur. Quand ce sera justifié par les résultats, l'espacement devra être réduit à 100 m sur des lignes espacées de 100 m pour générer des ressources indiquées.

M. Richard Foster, auteur du rapport, a déclaré que : « Le Bloc J offre toujours un bon potentiel de développement et commande des travaux d'exploration et de développement supplémentaires. La nouvelle zone à haute teneur dans la Caractéristique 8 est d'une importance cruciale, car à mon point de vue elle a le potentiel pour devenir un projet minier. Le modèle géologique révisé nous permet de mieux comprendre où se situent les zones à plus hautes teneurs. Un point important à propos de l'échantillonnage est que chaque échantillon de 5 mètres carrés représente une zone de 80 000 mètres carrés, qui résultent en une couverture de 0,00625% de la zone échantillonnée. Toutefois, des zones de hautes teneurs ont été mises à jour permettant l'accroissement de notre compréhension du potentiel du Bloc J. De plus, il est important de comprendre que les teneurs et la dimension de la ressource sont directement liées à la taille moyenne des diamants. Un essai de production dans la zone à plus haute teneur devrait permettre de récupérer des diamants plus gros, ce qui pourrait accroître la moyenne de la taille des diamants et de ce fait accroître les teneurs et la ressource. »

M. Richard W. Foster est responsable des parties techniques de ce communiqué de presse et est la Personne Qualifiée désignée selon les termes de la norme Nationale 43-101.

M. Sean Duggan est responsable pour le rapport d'estimation de la ressource de Z* et pour ce rapport est la Personne Qualifiée désignée selon les termes de la norme Nationale 43-101.

À propos d'Afri-Can Marine Minerals Corp.

Afri-Can est une entreprise canadienne active dans l'acquisition, l'exploration et le dévelop-pement de propriétés minérales importantes en Namibie. L'approche scientifique et créative d'Afri-Can cible les importants gîtes de diamants marins sur des territoires inexplorés et prometteurs.

Les énoncés de quantités potentielles sont de nature conceptuelle. Il n'y a pas eu suffisamment d'exploration pour définir une ressource minérale et il est incertain que de plus amples travaux d'exploration résulteront en une ressource minérale sur la zone décrite.

Ce communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs », tel qu'identifiés dans les dépôts réguliers d'Afri-Can auprès des autorités réglementaires canadiennes, qui comprennent certains risques et incertitudes. Il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts, et les résultats réels ainsi que les événements futurs pourraient varier de façon importante et différer de ceux anticipés dans ces énoncés.

Actions émises: 192,917,484

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements

  • Afri-Can, Société de minéraux marins
    Pierre Léveillé
    Président et Chef de la Direction
    514-846-2133
    514-372-0066 (FAX)
    info@afri-can.com
    www.afri-can.com
    ou
    Afri-Can, Société de minéraux marins
    Bernard J. Tourillon
    Vice-Président Exécutif et Chef de la Direction Financière
    514-846-2133
    514-372-0066 (FAX)